Discours de Renaud Dutreil aux Trophées du Libre

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
2
juin
2005
Communauté
Lors de la remise des prix aux derniers Trophées du Libre, le 26 mai dernier, à Soissons l'ex-ministre (à ce jour :) de la Fonction Publique et de la Réforme de l'État à fait un discours très encourageant pour l'usage des Logiciels Libres et en particulier dans l'administration.

Je tiens à préciser que ce discours est un discours parfaitement officiel qui, malgré les changements récents à Matignon, a une portée très importante.

Il a notamment précisé : « ...il faut se prémunir de l'idée encore trop répandue que "logiciel libre" = gratuit ! Ce ne sont pas les entreprises présentes ici qui vont me contredire. ».

Enfin une déclaration d'un politique qui a dépassé le simple stade d'économie dans le budget de l'État pour l'avenir du LL : un encouragement haut et clair pour la communauté.
  • # "ex-ministre (à ce jour :) de la Fonction Publique"

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    à noter que la date de son intervention était le 26 mai dernier... à cette date, Renaud Dutreil était alors en plein exercice de ses fonctions de ministre, donc son discourt était le discourt officiel du ministre de la fonction publique.

    je me permets de préciser cela car j'ai relu 2 fois la dépêche pour en être sûr... et ca change tout ;c)
    • [^] # Re: "ex-ministre (à ce jour :) de la Fonction Publique"

      Posté par . Évalué à 7.

      Ca n'engage pas que lui en effet, mais bon quand il faut s'engager : http://www.ffii.fr/article164.html(...)

      Paris, le 2 juin 2005 — Au Conseil des ministres de l'Union européenne, la France s'oppose aux amendements du Parlement européen qui empêcheraient de breveter les logiciels.
      • [^] # Re: "ex-ministre (à ce jour :) de la Fonction Publique"

        Posté par . Évalué à 7.

        Notre gouvernement actuel (qui n'est pas trop différent de celui d'avant le 29 mai) est à la fois pour le logicel libre et pour les brevets logiciels.

        Donc ne s'en sortiront que les grosses entreprises du logiciel (Françaises ou non) qui ont un portefeuille de brevets et peuvent se défendre/attaquer en utilisant les brevets.

        Pour Renaud Dutreil actuel (post 29 mai) ministre des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l'Artisanat et des Professions libérales c'est un discours qui pose certaines questions. Le gouvernement ne travaillerait que pour les grosses sociétés qui arrivent à se faire entendre à l'élysée et à matigon ?
    • [^] # Re: "ex-ministre (à ce jour :) de la Fonction Publique"

      Posté par . Évalué à 2.

      À noter que Renaud Dutreil est maintenant "ministre des petites et moyennes entreprises, du commerce, de l'artisanat et des professions libérales". On peut imaginer que ses idées autour du logiciel libre puisse favoriser les PME, et inversement :)
  • # Un joli lapsus

    Posté par . Évalué à 7.

    Dans le texte du discours (section 3), nous lisons :

    "L'Etat, en tant qu'acheteur avisé, ne peut pas ne pas s'en désintéresser"

    On parle bien sur ici des logiciels libres.

    Or une petite analyse logique rapide nous donne ceci :

    "ne pas s'en désintéresser" => s'y intéresser
    "ne peut pas ne pas s'en désintéresser" => ne peut pas s'y intéresser

    Soit il y a une erreur de retranscription soit notre cher Ministre à voulu faire une trop belle phrase :)
    • [^] # Re: Un joli lapsus

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      ce sont des littéraires, ils ne savent pas raisonner !

      ok je -> [ ]

      « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.