Dix ans de DLFP : Entretien avec l'équipe LinuxFR 2/3

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
13
26
sept.
2008
LinuxFr.org
À l'occasion de l'anniversaire de LinuxFR.org, vous nous avez posé quelques questions il y a de cela quelques jours, à nous donc d'y répondre, suite à la première partie.

Aujourd'hui :
  • Utilisez-vous Linux au boulot ?
  • Êtes-vous impliqué dans d'autres projets libres ou Linux ?
  • Ça vous fait quoi d'être une star ?
  • Y a-t-il une méthodologie écrite du passage de témoin ou du renforcement de l'équipe ? C'est-à-dire lorsque des volontaires sont accueillis dans l'équipe, l'intégration se fait elle de manière formelle, avec un plan et des directives ; ou bien de manière plus floue, selon la bonne volonté de chacun ?
Demain :
  • Quels sont les principaux critères d'accueil dans l'équipe LinuxFR ?
  • Lorsqu'on est Admin sur DLFP, on le marque sur son CV ou on le cache ? On ajoute la mention « mais jamais en journée ! » ?
  • Quelle distribution pour les serveurs ?
  • Combien de serveurs ?
  • Quel hébergeur/datacenter ?
  • Comment faire un don de serveur (si vous êtes à Level3 ce sera plus simple :) ) ?
  • Quels outils utilisez-vous pour l'administration système ? (svn, bazaar, rsync, shells, langages de programmation...)
  • Plus d'infos encore ?
  • Il y a des "perles" parfois dans les dépêches rejetées ? Si oui, vous pouvez nous en faire profiter ? NewsLinuxFrFortunes

  • *** DLFP : Utilisez-vous Linux au boulot ?


Yann : Oui, en tant que responsable d'un parc d'environ 350 Linux (à la louche), et quelques Windows. C'est un bémol que j'ai aujourd'hui par rapport à LinuxFR, j'y trouve un intérêt personnel mais de moins en moins professionnel. À part quelques rares dépêches sur le développement noyau, le côté "grand public" qui fait la force du site limite l'usage professionnel. Peut-être un point à réfléchir (yakafokon).

rOotix : j'utilise la distribution Ubuntu chez moi et sur mon portable au travail. Sur les serveurs, on utilise Redhat ou Centos parce que c'est supporté par les constructeurs. On a une Debian au travail pour l'hébergement d'une plate-forme de type forge (gforge).

NoNo : oui, j'aurais tord de m'en priver ;)

pterjan : Oui, voir la question précédente.

Oumph : oui, et pas seulement le noyau. Une grosse dizaine de serveurs, des postes clients (fixes ou portables). J'ai d'ailleurs toujours utilisé du GNU/Linux professionnellement (mais pas uniquement), sur x86, amd64 ou sparc d'ailleurs.

poltuiu: Oui (en milieu hostile, donc ça vaut plus de points).

patrick_g : Grrr... non. Ce n'est pas faute de prosélytisme incessant mais le chemin est encore long.

Amaury : Plus maintenant...

mouns: Oui.

mmenal : Non, plus maintenant. Mais j'espère bien que ça viendra.

plic : J'ai réussi à faire rentrer Linux au milieu de Solaris et Windows ! C'est d'ailleurs un peu paradoxal, mais je ressens parfois une certaine frustration à ne pas profiter de toute la souplesse que j'ai à la maison dans l'administration des machines (je ne suis pas root, simple utilisateur).

Floxy : Ça dépend (ça dépasse). Au siège de ma société, j'ai remplacé tous les serveurs sous Windows par des machines sous Linux, en essayant de choisir la distribution la plus adaptée au contexte (Debian et dérivées, RedHat, mais aussi plus spécialisées telles que IPCop, SME Server, etc.). Quand je suis en mission, je m'adapte au contexte du client, et là ça peut-être sacrément varié : Linux, Solaris, Windows, MultiDeskOS, etc.

Nimbus80 : Oui ! et j'essaie de le faire utiliser dans certains domaines particuliers (les étudiants sont très demandeurs).

jerome_misc : Oui. La clientèle a quelques serveurs (impression, fichiers, applications java).

Nÿco : oui ! Sur serveurs autant que sur postes de travail/portables.

xals : Oui :) Je suis le seul d'une agence de 200 employés à avoir GNU/Linux en « single boot » sur mon portable de travail. Je gère aussi pas mal de serveurs GNU/Linux...

baud123 : Peu directement, hormis lorsque j'apporte mon portable au taf' ; mais lorsque c'est possible, je fais en sorte que des GNU/Linux soient retenus, pour des applications du système d'information sur lequel je travaille, quand c'est opportun (bon, dans mon équipe actuelle, il y a tout de même quelques Ubuntristes ou Fedoristes voire Debianistes et même Mandrivistes comme moi - chez eux).

  • *** DLFP : Êtes-vous impliqué dans d'autres projets libres ou Linux ?


Yann : Un seul, XName - http://xname.org.

rOotix : pas énormément, j'ai été modérateur sur Jamendo pendant 1 an et demi même si je ne partageais pas tout à fait bien leurs objectifs ou leurs méthodes.

NoNo : je suis membre de l'April (adhérez si ce n'est pas déjà fait). Je m'occupe également d'un site permettant de poster des liens en rapport avec Ruby : http://flow.rubyfrance.org/. Ce site tourne avec une application libre à laquelle je contribue. D'un point de vue professionnel, je suis développeur d'un framework PHP libre : http://turb.ulenc.es/. Et je crois que c'est tout en ce moment.

pterjan : Je participe à Mandrake/Mandriva Linux depuis 2001 et PLF depuis 2002 je pense, et je contribue de temps en temps aux logiciels que j'utilise (Ruby-GNOME2, GNOME, YOURI, ...) et à quelques projets sympas (libcaca, neercs, ...) et puis au noyau. La plupart sont listés sur https://www.ohloh.net/accounts/pterjan

Oumph : Je suis par ailleurs président de l'association April - Promouvoir et défendre le logiciel libre (2400+ adhérents dont 180+ entreprises, associations et collectivités, 3 permanents), membre du comité des RMLL et régulièrement membre de jurys pour examiner des projets libres. Hors logiciel libre, je suis actif sur le sujet vote électronique (voir mes journaux sur le sujet).

poltuiu : Occasionnellement maintenant, je suis davantage passé derrière la barrière d'évangéliste ou de lobbyiste averti.

patrick_g : À part l'adhésion à l'April, non.

Amaury : Plus ou moins en fonction du temps que me laisse mon travail

mouns : plus vraiment depuis quelques années pour des raisons de santé.

mmenal : J'ai été impliqué dans des projets de logiciels libres ; aujourd'hui, je suis impliqué dans d'autres projets libres, comme Wikipédia et sa petite sœur, Wikiquote (base de données libre de citations). Là aussi, il s'agit d'améliorer le contenu de quelque chose que je lis quotidiennement !

plic : Non, c'est pour ça que participer à DLFP est une manière de contribuer.

Floxy : Personnellement, j'ai toujours (et je continue) soumis des rapports de bugs, des patchs à droite ou à gauche. L'exemple le plus récent est GCstar où j'ai participé à l'ajout par défaut des collections de jeux de société et écrit les plugins pour récupérer les informations depuis les sites TricTrac et Réservoir Jeux. Côté boulot, je suis actuellement impliqué dans l'un des projets du groupe thématique Logiciel Libre du pôle de compétitivité Systema@tic. Pour résumer, cela se fait plus en fonction des opportunités.

Nimbus80 : Non... c'est aussi pour ça que j'aide DLFP.

jerome_misc : Wikipédia (et DMOZ qui est un projet ouvert).

Nÿco : Oui : JabberFR et la XSF, Wikipédia francophone et anglophone, QSOS, et Copyleft Attitude par le passé

xals : J'ai un peu contribué à Kmymoney2 (http://kmymoney2.sourceforge.net). Je suis aussi coordinateur de thème pour les RMLL, ce qui me bouffe pas mal de temps et a réduit ma relecture Linuxfr ces derniers temps... Mais je compte trouver du temps pour m'y remettre :) Et enfin, trésorier de l'ABUL (http://abul.org) - que beaucoup d'entre vous connaissent - et secrétaire de Balance l'Assoce, qui vise à faire la promotion de la culture libre.

baud123 : Je me suis occupé du support et des quelques documentations du pilote ueagle-atm (il y a besoin de beaucoup moins de support maintenant qu'il est dans le noyau Linux). Je teste de temps en temps Mandriva Cooker, selon ma disponibilité et m'occupe aussi en tant que modérateur de TuxFamily.org l'hébergeur libre pour les gens libres (j'embête souvent sur les licences libres choisies).

  • *** DLFP : Ça vous fait quoi d'être une star ?


Yann : La question me fait rire... Les stars, je n'en fais pas partie ! J'ai juste eu la chance d'être au bon endroit au bon moment, pour faire partie du trio initial. Pour le reste, l'ombre me convient...

rOotix : ça donne l'impression d'exister mais il faut plusieurs étoiles pour faire une galaxie.

NoNo : une star ? On ne m'a jamais demandé d'autographe, aucune page de wikipédia ne m'est consacrée et je n'ai tourné dans aucune publicité. Dans ces conditions, c'est difficile de se considérer comme une star.

pterjan : Je n'ai pas cette impression même si en 7 ans il m'est arrivé de rencontrer 2 ou 3 personnes impressionnées. Le site a du succès depuis 10 ans mais c'est lui qui est connu pas ceux qui le font tourner et c'est mieux comme ça !

Oumph : si la question est personnelle, cela ne correspond ni à une réalité, ni à un objectif, ni à ma conception du Libre. Si la question concernait le site LinuxFr.org, c'est toujours satisfaisant de voir « son » projet être utile et utilisé. Ça donne d'ailleurs des responsabilités pour la suite.

poltuiu : Nous autre, simples relecteurs, nous ne sommes pas dans les lumières du star système comme ces salauds de modo qui se trimballent partout avec des polos couleurs moquette.

patrick_g : Si seulement mon manager en tenait compte quand je demande une augmentation ;-)

Amaury : Les modérateurs ne sont certainement pas des stars.

mouns : Ça brûle.

mmenal : Quelques milliers de hits Google. ;-)

plic : gni ? :-) À part avoir quelques boutons en plus pour éditer les dépêches, ma vie n'a pas radicalement changé :-)

Floxy : Il dit qu'il voit pas le rapport... franchement, si vous vous dites que les chemins de la gloire passent par DLFP, allez voir ailleurs ;-)

Nimbus80 : Moi, une star ? C'est vrai qu'aux yeux de certaines personnes, en leur disant être modérateur sur LinuxFr, on passe pour une star (si, si, c'est vrai, j'en ai déjà vus), mais je suis bien loin de me considérer comme une star !

Nÿco : euh je sais pas, j'ai jamais été une star. En milieu professionnel, quand les collègues ont compris et identifié que je suis modo de DLFP, ils se foutent de ma gueule en répétant leur leitmotiv selon lequel LinuxFR est un nid à troll. Mais après quelques envois d'infos de DLFP, ils comprennent en général la valeur d'un tel site, en ayant une lecture intelligente et en filtrant les commentaires. À ce moment-là, ces mêmes collègues ne me regardent plus pareil et se disent que finalement, je dois posséder pas mal d'infos. Mais ça ne fait pas une star.

xals : Je ne sais pas... Je n'en ai sans doute pas conscience... J'essaie de faire mon travail en pensant juste aux gens à qui ça plaira, c'est déjà bien, je trouve :)

baud123 : Plutôt que d'être une star, je préfère peaufiner le travail des auteurs de dépêches, mon pseudo apparaît sur les dépêches en tant que relecteur, c'est largement suffisant.

  • *** DLFP : Y a-t-il une méthodologie écrite du passage de témoin ou du renforcement de l'équipe ? C'est-à-dire lorsque des volontaires sont accueillis dans l'équipe, l'intégration se fait elle de manière formelle, avec un plan et des directives ; ou bien de manière plus floue, selon la bonne volonté de chacun ?


Yann : Étant aujourd'hui en retrait - je suis juste secrétaire de l'association, et plus ni modérateur, ni admin sur les machines - je ne participe pas à l'accueil des nouveaux. Mais la logique est bien évidement de fonctionner selon la bonne volonté de chacun : la vie d'un site comme LinuxFR se fait sur son temps libre, donc forcément selon une logique de bonne volonté !

rOotix : il y a des directives officielles comme avoir rédigé des dépêches, ne pas faire trop de fautes,... Avant, c'était peut-être différent, je m'étais proposé pour devenir modérateur car je connaissais beaucoup de sujets et je pouvais savoir si les articles tenaient la route ou pas. Je n'ai jamais rédigé beaucoup de dépêches. Il y avait aussi une étape importante, il fallait aussi avoir été vu physiquement par les admins avant d'obtenir le pouvoir suprême : avant l'apparition du système de relecteurs, il n'y avait que les modérateurs. On pouvait passer les articles directement en page principale, sans système de vote et donc écrire, publier n'importe quoi ou faire une grosse connerie.

NoNo : nous conseillons la lecture de SuggestionsRelecteurLinuxFR pour le reste, ça se fait selon la bonne volonté de chacun.

pterjan : Avant il y avait juste https://linuxfr.org/moderateurs/moderation.html, mais un jour un petit nouveau à décidé de noter tout ce qui n'était pas dit sur un wiki, qui depuis s'est bien rempli.

Oumph : Les nouveaux relecteurs/modérateurs sont en général repérés parmi les contributeurs en contenus sur le site. Ça permet de voir leur niveau de français (pour être relecteur notamment) et leur style (pour être modérateur notamment). Parfois nous les avons déjà rencontrés, parfois non. On lui propose et si il/elle accepte, il/elle est accueilli(e) sur la tribune de modération, sur la liste de discussion, etc., reçoit les consignes de modération, les premiers conseils et explications et passe quelques jours à regarder comment nous fonctionnons avant de se lancer dans le grand bain. Par la suite, les relecteurs peuvent devenir modérateurs. Pour les admins, le président de l'association LinuxFr.org et ceux qui codent le site et gèrent l'administration système, les changements sont plus rares, faute de volontaires motivés, et jusque-là toujours des personnes déjà connues et actives.

poltuiu : Je crois qu'il existe des informations cachées sur un wiki moisi hébergé sur une île du pacifique sud. Par précaution on demande au nouvel arrivant de ne toucher à rien et de regarder le code de Templeet. S'il ne devient pas dingue alors il peut corriger les fautes d'orthographe des dépêches sur les LUG katchiens pour se faire la main.

patrick_g : Lors du renforcement de l'équipe par un nouveau membre on conseille la lecture de la page dédiée évoquée par NoNo : SuggestionsRelecteurLinuxFR

Amaury : À ma connaissance non, l'intégration se fait de manière informelle, les autres modérateurs sont prévenus mais rien de plus.

mouns : il y a des directives depuis quelques années. Mais j'ai le sentiment que l'intégration se fait d'abord par une phase d'observation du terrain, et de lecture des propos "sérieux" de la tribune modéro ...

mmenal : De ce que j'ai vu, l'intégration se fait de manière assez floue. Il faut dire que les gens qui sont intégrés à l'équipe sont généralement des utilisateurs aguerris de DLFP, qui savent très vite s'y retrouver...

plic : tout vient de là : http://linuxfr.org/comments/960172.html#960172 ; quelques jours après, j'avais une proposition pour devenir relecteur. On lit ensuite la charte de modération, et c'est parti !

Floxy : Comme tout le monde dans l'équipe est de bonne volonté, ca se passe... tout court. Comme dans un nouveau boulot, sauf que les nouveaux connaissent déjà bien le contexte. On ne choisit pas des tâcherons ;-) L'envers du décor n'est ensuite pas compliqué à assimiler. baud123 a même initié un long wiki épistolaire pour répondre à la majeure partie des questions qu'il s'est posées lors de son arrivée : SuggestionsRelecteurLinuxFr

Nimbus80 : Généralement, quand certaines personnes sont moins actives, on essaie de trouver des remplaçants. Pour cela, on regarde parmi les meilleurs contributeurs du moment et ceux qui correspondent le plus au profil (publiant, qualité de l'expression, de l'information, etc.) reçoivent une proposition. On accepte aussi les candidatures spontanées que l'on reçoit certaine fois ;-)

Nÿco : en fait, oui, il y a une méthodologie, contrairement à ce que mes collègues laissent entendre, et même si elle n'est pas aussi formelle qu'il n'y paraît. D'abord on accueille les nouveaux par un petit message de bienvenue sur la tribune de modération. Puis, ils doivent prendre connaissance de la charte de modération. Ils se doivent ensuite d'intégrer le travail d'équipe par une période d'observation et d'échange sur les tribunes des dépêches en modération, mais sans édition. Suite à quoi ils sont invités à éditer la page SuggestionsRelecteurLinuxFR sur le wiki de Baud123. Enfin, les voici pleinement intégrés. Cette période d'intégration est assez courte, un jour ou deux et quelques dépêches suffisent en général.

xals : Je dirais que c'est assez flou. Si ce n'est la lecture du guide du modérateur/relecteur.

baud123 : Oui, il y a une méthodologie qui est principalement informelle ; elle est à moitié documentée, notamment par les suppléments de notes que j'ai prises lorsque j'ai été accueilli, j'attends des retours ou des suggestions complémentaires d'ailleurs ;-)
  • # « Yann : Oui, en tant que responsable d'un parc d'environ 350 Linux...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Yann, à un moment j'ai cru que tu allais nous sortir un classique de DLFP à propos d'un parc hétérogène de SuSE http://linuxfr.org/comments/42380,1.html :)

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

  • # Moi aussi...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ai bien envie de contribuer de plus en plus à DLFP et au Logiciel Libre en général.
    En esperant que l'handicap d'avoir grandi sous Windows sera une force ( connaissance de l'ennemi ) :P

    Bravo et merci à tous les LinuxFRiens !

    P.S: Je n'ai pas trouvé comment moinsser / plusser les commentaires, faut-il gagner des points pour voir apparaître cette fonctionnalité ?
  • # Attention aux chevilles et au tour de crâne

    Posté par . Évalué à 4.

    Hé oui... longue vie à Linuxfr, même si certains vieux de la vieille ne viennent plus très souvent pour troller, ils lisent quand même le flux RSS ;-)

    Bouh... dernier commentaire en avril 2007... un tous les ans et demi, ça c'est de la stat !

    En tout cas initiative sympa ce questionnaire. Ne prenez pas la grosse tête, les stars ;-)

    Bmc (qui est toujours là sans que ça se puisse se voir)
  • # Et les anciens?

    Posté par . Évalué à 4.

    J'ai trouve tout ca interessant mais j'aurais trouve tout aussi interessant de voir ces questions repondus (en adaptant un peu) par ceux qui ont quitte linuxfr pour faire autre chose. Je pense notamment a Fabien Penso qui est l'une des personnes a l'origine du site et j'avais trouve assez classe qu'il "passe le flambeau" plutot que le conserver sans avoir le temps de s'en occuper correctement (et j'en connais qui font ca...), ce qui aurait pu avoir comme consequence un declin du site.

    C'etait mes 2 centimes d'euros ;)
  • # J'adore

    Posté par . Évalué à 2.

    le consensus autour des reponses "etes vous une star"...

    en tout cas continuer comme ca les gars (les filles, j'ai pas vu mais il y en a peut-etre).
    • [^] # Re: J'adore

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est toi la star du nombre de réponses dans les forums, the number 1 ! (félicitations :p)
      La preuve : http://linuxfr.org//top.html
      • [^] # Re: J'adore

        Posté par . Évalué à 4.

        oui enfin parfois je repond pour ne rien dire

        il faudrait aussi un ratio genre 2000 reponses dont 1100 pertinentes et 900 à jeter :D

        et je ne suis pas une star,
        tout juste quelqu'un qui moule sur linuxfr.org

        8D

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.