Gary Gygax est décédé

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
5
mar.
2008
Rien à voir
Quel rapport avec le libre ? Gary Gygax est indirectement à l'origine de nombreux jeux de rôle libres (Crossfire, Battle for Wesnoth, OpenRPG, egoboo, Arkhart rpg), de milliers de MUD, des milliers de donjons à explorer, de portes à ouvrir, de monstres à tuer et de trésors à trouver...

Gary Gygax, co-auteur de de la série des jeux Donjons & Dragons (D&D), nous a quitté.

Pour beaucoup d'entre nous, son oeuvre n'est pas qu'un jeu. Jouer à Donjons & Dragons devient rapidement une activité qui en implique d'autres. Se documenter sur des quantité incroyable de choses en rapport avec le jeu : étudier des mythologies et des cultures, apprendre des techniques, créer des univers, raconter des histoires, programmer des systèmes de jeux ou de création de donjons, mettre au point LA feuille de "perso" ultime, inventer de nouvelles classes de personnages, apprendre l'anglais (les premiers manuels du jeu Advanced Dungeons & Dragons n'étaient pas traduits), peindre des figurines, fabriquer des décors, confectionner des costumes et des armes pour participer à des "grandeur nature", etc.

Gary Gygax transforme l'utilisateur en hacker. Un joueur entre dans son univers comme un utilisateur entre dans celui de la communauté libriste. Au début on se laisse entraîner dans l'histoire du "Dungeon Master". Puis on étudie, on échange des informations et idées... on devient "Dungeon Master".

"Les dès ne servent qu'à faire du bruit derrière le paravent du maître" GG.
  • # RIP Gary !

    Posté par . Évalué à -6.

    Au secours, Jacques Pradel, ils sont devenus fous !!!
  • # Ah non, il y en a plus que marre, on a déjà les news ciné comme HS

    Posté par . Évalué à 3.

    Si je ne m'abuse Donjon et Dragon a un petit côté course à l'armement (je récupère un arc +12, et des flèches d'acide améliorée, mais les PV des montres ont été multiplié par 3, donc ça compense), non ?

    En tout cas, paix à son âme, et nous pouvons en être sûr, jamais Crom n'osera le jeter hors du Walhalla, ce grand homme :·D.


    Comment ça, mon commentaire n'a rien à voir avec son titre ?

    LinuxFr, parfois c'est bien de la MERDE : http://linuxfr.org/news/cpp17-exprime-la-virgule-flottante-en-hexadecimal-et-offre-des-cadeaux-aux-lecteurs-de-linuxfr-org#comment-1686201

    • [^] # Re: Ah non, il y en a plus que marre, on a déjà les news ciné comme H

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est une des utilisation possible des rêgles...c'est généralement ce que sont tenté de faire les jeunes joueurs. En prenant de l'espérience de joueur et de l'age, on se rend compte que la course à la puissance n'est pas nécessaire et qu'on s'amuse autant sans en arriver là.

      Un de mes persos avait eu une main coupée, ce qui le rendait difficilement jouable puisque c'était un clerck et que du coup un gros paquet de sorts lui était interdit car faisant appel à des rituels nécessitant l'utilisation des deux mains. Cela rendait ce personnage très attachant et interessant à jouer. D'autres auraient abandonné ce personnage c'est certain, ou se serait fait fabriqué une main relique biomagique qui donne des baffes toutes seule pendant que tu lis le journal...Un fulgurus poingus de Goldorakis l'ancien ça s'appel je crois.
      • [^] # Re: Ah non, il y en a plus que marre, on a déjà les news ciné comme H

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        C'est "Fulgurus Pognum Goldorakis". Attention au génitif.

        There is no spoon...

      • [^] # Re: Ah non, il y en a plus que marre, on a déjà les news ciné comme H

        Posté par . Évalué à 1.

        petit joueur ;-)
        j'ai rencontré une fois un joueur qui incarnait un magicien sans bras.
        Son MJ avais accepté qu'il lance ces sorts en lévitation avec les jambes.
        J'ai commencé à jouer en 82 et je peux tu dire que des anecdotes comme cella là j'en ai des dizaines.

        Mais sinon je suis tout à fait d'accord avec toi, j'ai rarement pris du plaisir un jouer de perso au dessus du niveau 10. Les joueurs passaient plus de temps à ce demander ce qu'ils allaient faire avec toutes les possibilités qu'offraient leur Grosbil plutot qu'a agir.
        • [^] # Re: Ah non, il y en a plus que marre, on a déjà les news ciné comme H

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          On avait des persos haut niveaux...c'est même assez intéressant car cela permet d'enrichir le monde que les joueurs, d'un même groupe, construisent au fur et à mesure de leurs campagne. Il arrivait que les MJs utilisent, les persos haut niveau des joueurs, comme NPC pour leur campagnes de plus bas niveau.
          Un perso haut niveau a souvent construit un environnement (école de magie, place forte, temple, guilde etc...). Ce qu'il a construit peut alors servir de base à des histoires. Tout comme ses actes.

          Il est aussi intéressant de les jouer lorsqu'on veut aborder les plans extérieurs et autres dimensions.

          Un personnage peut être de haut niveau sans être surpuissant...c'est dans ses faiblesses qu'on trouve le plaisir du jeu, l'adrénaline. Même si on sait que généralement en cas de problèmes les copains sont là pour se fendre d'un "resurection", un personnage haut niveau peut perdre gros en cours de jeu. Ce qui est le plus difficile à sauvegarder ce n'est pas son entité physique.

          J'ai toujours trouvé palpitant de jouer un personnage haut niveau, du fait justement de la peur que tu ressent de le perdre ou de le voir régresser...vu que normalement ça fait un paquet de temps que tu le joue ! Bon mais c'est sur, pour avoir peur, il faut que le personnage soit équilibré et non invincible.
          Il faut aussi jouer le caractère du personnage...si c'est un fonceur, malgré l'age et la sagesse qui augmente, ça doit rester un fonceur.

          Et enfin...un personnage haut niveau de doit pas être un inventaire.
          Je me souviens d'une intro du style "Vous devrez entrer nu, comme au premier jour..." Plusieurs joueurs ont quitté la table sous des prétextes divers ;-)
          C'était très sympa comme expérience.

          Bref j'aime bien la pureté du jeu en bas niveau, mais aussi les possibilité étendues dans les niveaux intermédiaires ou plus haut.
  • # designer LA feuille de "perso" ultime

    Posté par . Évalué à 6.

    designer ==> construire, concevoir, mettre au point...
  • # Pour la petite histoire...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Il y a 23 ans, je reçus mon premier D&D. Puis 12 ans plus tard, je créais non pas le perso ultime mais celui qui a encore survécu jusqu'à aujourd'hui, bien qu'il n'ait pas repris la route depuis longtemps. Il s'appelait Bruce en référence à mon acteur fétiche du moment, Bruce Campbell (Evil Dead). Bien entendu, c'était un nain.

    Ce qui est dommage, par rapport à l'héritage culturel, c'est que la licence D&D n'aura pas donné ce qu'on pourrait appeler les films ultimes d'Heroic Fantasy... Ou bien ultimes dans leur médiocrité peut-être.
  • # Apprenant sa maladie, il s'était exclamé...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    ... les dés sont jetés.
  • # vieux con

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Quand j'ai dit dans mon bureau hier que Gygax est mort....
    On m'a répondu "c'est qui ?"
    sale gamin même pas trentenaire sans culture !

    j'ai eu l'impression d'être un vieux con, le temps file
    • [^] # Re: vieux con

      Posté par . Évalué à 8.

      ouais enfin on peut connaitre D&D comme moi et ne pas avoir retenu le nom de son auteur. Faudrait pas non plus tomber dans l'adulation quasi religieuse. D&D n'est qu'un jeu.
      • [^] # Re: vieux con

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        C'est bien pour souligner le fait que Gary Gygax a créer quelque chose qui va plus loin que le jeu D&D en lui même que j'ai posté cette dépêche en espérant qu'elle soit publiée (j'en profite pour remercier l'équipe de modération).

        D&D n'est pas qu'un jeu, c'est une nouvelle famille de jeux, une nouvelle façon de jouer.

        Pour les joueurs de JDR, GG est une personne aussi importante que RMS ou Linus Torvalds pour des des libristes et informaticiens.
        Et ce que j'ai essayé de montrer c'est qu'on peut parfaitement ne pas avoir joué à D&D et être en même temps soit joueur soit créateur d'autres jeux qui en découlent, comme les JDR sur ordinateur.

        Si tu ne comprend pas bien l'importance de ces jeux, et donc de leurs créateurs, peut être peux tu chercher le nombre de joueurs inscrits sur les différents MMORPG actuellement en service ou qui n'existent plus. Et cette population ne représente peut être même pas 10% de la population de joueurs qui s'adonnent aux JDR ou jeux de type hack'n slash qui découlent directement de D&D.
        • [^] # Re: vieux con

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Absolument d'accord avec cet hommage tout à fait juste et mérité. Le nom de Gary Gygax concerne beaucoup plus de monde que les seuls rôlistes, tout comme Tolkien ou Lovecraft (toutes proportions gardées).
        • [^] # Re: vieux con

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Moi, j'ai toujours trouvé que les jeux vidéos FPS dérivent en fait de PacMan... Du Pacman en 3D, et dans la peau de PacMan, d'abord dans des labyrinthes/château allemand, puis dans des décors naturels.
          • [^] # Re: vieux con

            Posté par . Évalué à 3.

            Quel rapport avec les *RPG ? Les FPS ne sont pas des jeux de rôle...

            Ceci dit, les jeux qui se déroulent dans des univers d'heroic-fantasy doivent beaucoup à celui de D&D qui rassemble de façon assez homogène des éléments empruntés aux romans du même genre, aux contes et légendes et aux mythologies du monde entier, voir même au paranormal. Il ne reste plus qu'à puiser là dedans en changeant quelques trucs pour ne pas payer la licence D&D (sic), et le tour est joué...

            La gestion des combats, aussi, a beaucoup apporté: Dans Pac-Man, tu meurs dés que tu est touché. Les jeux de rôle ont apporté le système de points de dégâts, d'armure, d'attaque, etc... Sans parler de certains jeux hybrides où le personnage s'améliore en fonction du joueur, genre action-rôle ou aventure-rôle.
            • [^] # Re: vieux con

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Ouais, c'est vrai que je pensais à la variante purement FPS de la chose...
            • [^] # Re: vieux con

              Posté par . Évalué à 3.

              Il ne reste plus qu'à puiser là dedans en changeant quelques trucs pour ne pas payer la licence D&D

              En même temps, D&D a repris des choses chez Tolkien en changeant quelques trucs pur ne pas payer la licence (Les Halflings en particulier), donc c'est de bonne guerre.
  • # Maximum respect

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Donjons et Dragons c'est la base du jeu de rôle. Gary Gygax c'est un nom mythique et mystérieux que tout vieux roliste a lu et entendu à un moment ou un autre.

    Bref c'est un pan d'histoire qui s'en va, longue vie au maitre dans un autre monde.
  • # L'hommage de Monsieur le Chien ;)

    Posté par . Évalué à 2.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.