Hackadon : Donnez au libre !

Posté par . Édité par Florent Zara, Benoît Sibaud et patrick_g. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags :
8
19
nov.
2013
Communauté

Le logiciel libre est aussi ancien que l'Internet, et il faut bien avouer qu'il a bien changé nos vies !

Le 11/12/13, KickHub, Open Funding et Simplon.co s'associent pour organiser un « Hackadon ». Le libre vous a beaucoup donné ? Donnez au libre ! Pendant toute la soirée, les dons faits à des projets de logiciels libres seront cumulés pour atteindre le plus gros montant possible. La soirée sera ponctuée de présentations de vos logiciels préférés et d'idées sur comment booster les dons. La soirée aura lieu chez Simplon.co, à Montreuil, mais sera diffusée en ligne et vous pourrez participer à distance.

logo hackadon

Une campagne de crowdfunding a été lancée sur Arizuka pour permettre de financer la soirée et de la rendre gratuite.

Donc si vous voulez donner au libre qui vous a tant donné, ou que vous voulez présenter votre projet, ou simplement que vous voulez passer une bonne soirée dans une ambiance sympa tout en faisant du bien au monde libre, rejoignez-nous le 11/12/13 !

Pourquoi donner ?

Notre société s'est complètement informatisée depuis quelques années et les choses s'accélèrent. Demain nos voitures seront pilotées par du logiciel. Dans cette société, celui qui contrôle le logiciel contrôle tout. Le logiciel libre permet de faire de tout ce logiciel un bien commun. Mais pour qu'il le reste, il est important que tout le monde contribue. Et même si vous n'êtes pas développeur, vous pouvez contribuer. Financer le logiciel libre est une manière.

Le « libre » est divers : on y rencontre des individus, des entreprises, des associations. Tous contribuent à l'écosystème logiciel avec une seule idée : le code est meilleur et plus utile quand il est partagé. Certains en vivent, d'autres passent des heures bénévoles à déboguer, traduire, documenter, proposer des nouvelles fonctions.

Dans cet écosystème, le don d'argent est fréquent, vers des associations ou des individus. Plus ces dons seront nombreux, plus les personnes qui les reçoivent pourront contribuer, et plus les donateurs marqueront la différence entre le libre et le gratuit. Dans l'univers du gratuit, vous êtes le produit. Dans un univers de logiciels libres financés par des dons, vous payez un pour ce qui est le plus cher : votre liberté et celle des autres.

  • # mauvais lien Open Funding

    Posté par . Évalué à 2.

    bon lien supposé : Open Funding

  • # Oui et non

    Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 19/11/13 à 16:21.

    Salut,

    bon apparemment c'est 3 sociétés (distinctes ? associées ? Appartenant à un groupe ?) de financement collaboratif.

    J'ai un avis très mitigé sur la question, et même si le principe me plaît, je n'aime pas toujours la forme qu'il a. On l'envisage pour le projet sur lequel je travaille, disons qu'on veut étudier ça de près.

    Quelques questions:

    • quel est le pourcentage réél qui va aller dans la poche des projets, et qu'est-ce qui va rester dans celle des entreprises organisatrices ?

    • est-ce qu'il y a des contreparties de la part des projets (goodies ou autre): beaucoup aiment ça, moi c'est un des trucs qui ne me plaît justement pas dans les formes actuelles de financement collaboratif.

    • qui décident de quels projets peuvent recevoir les dons ? qui décide de la répartition ?

    • quel intérêt pour les projets ? Je vois la mise en avant et la gestion du circuit bancaire, il y en a d'autres ?

    • pourquoi ne pas donner directement aux projets ? Parce qu'on me dit « donner au libre qui vous a tant donné », mais les quelques dons que j'ai fait jusqu'ici je les ai fait directement aux projets qui m'intéressaient.

    et pour finir une petite remarque: je trouve ça dommage qu'il faille une campagne pour financer la soirée elle même, est-ce qu'il n'était pas possible de s'arranger avec un GUL ou autre pour avoir une salle et faire la diffusion sur le net ? J'ai l'impression que c'est un peu gâcher les dons, mais je ne connais pas tous les tenants et aboutissants, aussi des précisions ne seraient pas de trop.

    Ne prenez pas mal mon message, je me pose de réelles questions sur tout ça, et j'ai déjà été approché par quelqu'un du milieu pour financer mon projet de cette façon, ce que j'ai pour le moment refusé.

    • [^] # Re: Oui et non

      Posté par . Évalué à 3.

      Merci Goffi, je viens préciser.

      Ce sont trois sociétés totalement indépendante, il se trouve juste qu'on s'est rencontrés et qu'on a eu envie de faire quelque chose sur le sujet.

      • Quel est le pourcentage réél qui va aller dans la poche des projets, et qu'est-ce qui va rester dans celle des entreprises organisatrices ?

      La soirée n'est pas sur le crowdfunding seulement, mais sur le financement du logiciel libre en général. L'idée est de compter ensemble tout ce qu'on peut donner en une soirée pour aider les projets, et faire parler de ces projets. Ça inclut les paiements paypal ou même en liquide si vous voulez, et nous ne gagnons bien sûr rien à ça. Quand à l'intérêt que nous en tirons, il est bien sûr en terme de visibilité, mais aussi sur le fait de faire avancer l'idée que les gens qui développent ont besoin d'argent pour vivre.

      • est-ce qu'il y a des contreparties de la part des projets (goodies ou autre): beaucoup aiment ça, moi c'est un des trucs qui ne me plaît justement pas dans les formes actuelles de financement collaboratif.

      Sur les goodies, ça dépend d'où vous faites votre don, mais ce n'est pas le sujet de l'événement. En ce qui nous concerne, sur Open Funding, il n'y en a pas, même si le développeur peut en mettre parfois.

      • qui décident de quels projets peuvent recevoir les dons ? qui décide de la répartition ?

      Tous les projets peuvent recevoir des dons. La plate-forme permet de mettre sur quel projet on a fait un don. Il n'y a pas vraiment de contrainte, l'idée est de faire un truc simple qui va bénéficier aux projets libres dans une bonne ambiance, pour faire avancer les prises de conscience sur le sujet. Après si la crowdfunding permet de gagner plus d'argent que le coût de l'organisation sera donné à des projets, en proportion de ce qui sera donné pendant la soirée.

      • quel intérêt pour les projets ? Je vois la mise en avant et la gestion du circuit bancaire, il y en a d'autres ?

      L'événement est là pour donner un coup de projecteur aux projets, et un peu d'argent. Si on parle du crowdfunding, c'est un autre sujet. Sur Open Funding, l'idée est de créer une relation de long terme avec la communauté en finançant les projets fonctionnalité par fonctionnalité.

      • pourquoi ne pas donner directement aux projets ? Parce qu'on me dit « donner au libre qui vous a tant donné », mais les quelques dons que j'ai fait jusqu'ici je les ai fait directement aux projets qui m'intéressaient.

      Justement cet événement est là pour ça. C'est comme vous le sentez, un don direct, un paiement dans le cadre d'une campagne pour une fonctionnalité précise, ou même autre chose. On compte tout, et on fait la fête pour célébrer qu'il y a eu des dons, que le libre c'est cool et que c'est une bonne manière de finir l'année !

      La campagne de crowdfunding c'est justement parce qu'on ne gagne justement rien avec la soirée, mais surtout, c'est une manière de faire parler de l'événement. Ne t'excuse pas pour les questions, je suis toujours content d'en discuter ! :)

    • [^] # Re: Oui et non

      Posté par . Évalué à 2.

      Hello,

      merci pour les questions ! D'accord avec ce qu'a dit Sylvain, mais j'ajoute qu'on a effectivement hésité jusqu'à la dernière minute avant d'aller chercher 1500€. L'AFUL nous a vite répondu pour nous aider, mais on attend encore des réponses d'autres associations et j'espère qu'on reposera plutôt sur elles que sur les dons des particuliers… parce que je préférerais aussi que ces dons aillent pour des projets libres directement.

      Sinon « société » c'est beaucoup dire pour KickHub.com : pour l'instant c'est un projet perso qui prendra d'abord la forme d'un service web (avec logiciel an GNU APL), puis une société, si un modèle est trouvé avec les béta-testeurs.

      Pour la soirée, rien de formel ! Se retrouver entre personnes qui s'intéressent au libre, dont certaines ont déjà franchi le pas de donner un peu d'argent à un développeur, à une association… et d'autres qui sont simple utilisateurs et ne savent peut-être même pas qu'ils peuvent le faire. Le but est vraiment juste de se faire plaisir et de pouvoir dire : Youpi ! Grâce au hackadon 11/12/13 nous avons donné X€ à des projets libres !

      Voilà, si tu as d'autres questions n'hésite pas, cet événement est fait pour ça !

      • [^] # Re: Oui et non

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Merci pour vos réponses.

        Ça me semble intéressant, et je suis content aussi qu'on ait des alternatives aux kickstarters et autres Ulule, surtout orienté libre.

        Comme dit dans mon précédent message, c'est un moyen de financement qu'on envisage, et ce n'est pas une mauvaise idée de faire un événement autour, on va voir ce que ça donne.

        bon courage en tout cas.

  • # C'est pas sérieux ?

    Posté par . Évalué à -6.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.