Install party savoyarde le 21 mai 2011

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
7
9
mai
2011
Lug

Pour la deuxième année consécutive, les groupes d’utilisateurs de Linux de Savoie et de Haute‐Savoie organisent une install party GNU/Linux le samedi 21 mai 2011, à Chambéry.

Alpinux accueillera le public de 10 h à 17 h en partenariat avec la Médiathèque Jean-Jacques Rousseau, et proposera aux visiteurs d’installer Linux Mint Debian Edition sur leurs ordinateurs.

Le programme de la journée s’annonce festif avec :

  • la mise à disposition de documentation sur Linux et les logiciels libres ;
  • une conférence de présentation des logiciels libres à destination du public ;
  • l’inauguration d’une exposition sur les logiciels libres, qui restera quelques jours à la disposition du public.
  • # Discrimination

    Posté par . Évalué à 8.

    Je trouve ça intolérable et discriminant pour les gens qui n'aiment pas la fondue.

    • [^] # Re: Discrimination

      Posté par . Évalué à 8.

      c'est faux, je tiens de source sûre que les amateurs de tartiflette sont tolérés.

      • [^] # Re: Discrimination

        Posté par . Évalué à 1.

        Oui mais il va encore y avoir des trolls velus fondue vs. raclette! Tous les ingrédients sont réunis pour un débat collant ou les trolls ne pourront plus lâcher leur proies!

        • [^] # Re: Discrimination

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          De toutes façons, la fondue, c'est suisse, la raclette aussi. La tartiflette est plus ou moins haut-savoyarde, mais en fait ça a été inventé de toutes pièces pour vendre à prix d'or aux monchus des plats pas chers à préparer en station, ça n'a rien d'un plat traditionnel ancien. Et puis quand on a "reblochon" pour pseudo, on ne peut qu'être opposé à ce génocide.

    • [^] # Re: Discrimination

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      Sauf que c'est de la discrimination légale o/

      Opera le fait depuis 10 ans.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.