Jeudi du libre du 2 octobre 2014 à Lyon

Posté par . Édité par Benoît Sibaud et tankey. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
10
2
oct.
2014
Lug

C'est la rentrée pour l'ALDIL, le GULL Lyonnais, et le premier jeudi du libre aura pour thème Infrastructure d’Internet : reprenons le pouvoir !

Les fournisseurs de contenus et vos fournisseurs d’accès à Internet se rapprochent de plus en plus les uns des autres pour élaborer de nouvelles alliances (complicités) pour optimiser leurs modèles économiques en essayant de différencier les contenus circulant via Internet pour élaborer des facturations à géométrie variable. Ainsi nous allons vers un un Internet à deux vitesses, où ce sont des impératifs commerciaux qui décident de la « priorité » d’une information sur une autre. Ainsi votre fournisseurs d'accès pourrait décréter que pour accéder à Wikipédia confortablement (entendez normalement par rapport à aujourd'hui, ou sans restriction demain), il faudrait rajouter mensuellement quelques euros ou acheter un forfait pour un bouquet "hors forfait Internet de base".

Nos usages d’Internet (partage, information, communication) sont en train devenir un luxe. Avons-nous envie de cela ? N’est-il pas temps de reprendre la main sur notre infrastructure ? C’est dans cet esprit qu’agissent les FAI associatifs.

Les intervenants

La conférence sera animée par les représentants d'Illyse, Fournisseur d'Accès Internet (FAI) indépendant et local, membre de la Fédération FDN. Elle sera aussi l'occasion de présenter son activité et les enjeux de cette dernière..

Regroupés au sein de la Fédération FDN, les FAI associatifs sont une alternative aux gros opérateurs classiques.

Le lieu

La conférence se déroulera à la Maison Pour Tous / Salle des Rancy, au 249 rue Vendôme - 69003 LYON (Métro Saxe Gambetta), et débutera à 19h30.

  • # Discours à retravailler

    Posté par . Évalué à 4.

    Les fournisseurs de contenus et vos fournisseurs d’accès à Internet se rapprochent de plus en plus les uns des autres pour élaborer de nouvelles alliances (complicités) pour optimiser leurs modèles économiques en essayant de différencier les contenus circulant via Internet pour élaborer des facturations à géométrie variable.

    Franchement, c'est incompréhensible. Le reste va un peu mieux, mais cette phrase pour introduire le propos fait tâche.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.