Journée régionale du libre en Centre Val de Loire le 21 novembre 2015

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
8
11
nov.
2015
Communauté

Solix - Sologne Linux organise la 1ère journée régionale du libre en Centre Val-de-Loire, le samedi 21 novembre 2015 de 10h à 20h à la maison de l'emploi (L'Atelier, 3 rue Jean Monnet, 41200, ROMORANTIN).

Au programme :

Conférences :

Horaire Thème Conférencier
10h Retour d'expérience sur l'espace de travail partagé (coworking) Marco RODRIGUES, EP3V
11h OpenStreetMap, la cartographie libre Cyrille Giquello, OpenStreetMap France
14h Introduction au chiffrement Benoit Mendousse, Adeti.org
15h Musique et littérature libre : Borne de partage culturel Emmanuel Sargos, gérant de Doob
16h Comment peux-t-on gagner de l’argent en donnant ce que l’on fait ? Patrice LEPISSIER, Blogul
17h Promouvoir et défendre le logiciel libre : L'APRIL Lionel Allorge, administrateur de l'April
18h Wikimedia France : l’économie collaborative Nathalie Martin, Directrice exécutive
Émeric Vallespi, vice-président

Ateliers :

  • Atelier TuxKart avec une carte de romorantin (projet sanikart)
  • Espace conception numérique, Animé par BerryLab36 (Châteauroux), le VAN (Vendôme) et le FabLab Robert Houdin (Blois).
  • Outillage et méthode pour amorcer notre dégooglisation.

Espace enfants :

  • Découverte d'Edubuntu et de jeux libres
  • Découpage-pliage de Tux
  • Atelier culinaire libre pour le goûter
  • Tester votre dextérité à la guitare avec Frets on fire.

Village associatif :

  • Solix
  • Blogul
  • Adeti.org
  • Cenabumix
  • Berry Lab 36
  • Touraine Data Network…

Il est possible de déjeuner sur place au restaurant du foyer de jeunes travailleurs pour 9,90€ sur réservation ( prévenir avant le 13/11/2015).

N'hésitez pas à relayer ce message, à nous contacter si vous avez des questions, à nous apporter votre aide…
Nous espérons avoir le plaisir de vous voir nombreux.

Affiche

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.