L'April lance la campagne candidats.fr pour les législatives 2012

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco et baud123. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags : aucun
11
2
fév.
2012
Communauté

À l'occasion des élections législatives les 10 et 17 juin 2012, l'April relance l'initiative Candidats.fr afin de sensibiliser les futurs élus au logiciel libre. Pour informer les futurs députés sur les enjeux qui y sont associés, et notamment sur les questions de standards ouverts et d'usage des logiciels libres dans les administrations et collectivités, nous vous invitons à participer à cette campagne en contactant les candidats et en les encourageant à signer le Pacte du Logiciel Libre.

Une nouvelle plateforme a été mise en ligne pour ces élections. Pour vous informer et pour sensibiliser les candidats de votre circonscription, un cahier d'information est en cours de rédaction. Le pacte à faire signer par les candidats est déjà disponible sur le site.

Rappelons que lors des dernières législatives, l'April avait réussi obtenir 527 signatures de pacte, dont celles de 76 élus. Cette campagne sera l'occasion de demander des actions concrètes aux candidats et de rappeler leurs engagements aux signataires.

  • # Présidentielle ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Qu’en est il de la présidentielle ?
    L’APRIL est peut-être encore en train de rédiger le nouveau questionnaire pour cette élection, mais je voulais adresser une mise en garde:

    En 2007, le président élu avait botté en touche, et attendu le dernier moment (36h avant l'élection) pour envoyer sa réponse, empêchant ainsi toute analyse, réflexion et organisation par l'APRIL et les citoyens.

    Un minimum pour 2012 serait de demander aux candidats de répondre une semaine avant, sans quoi ils seraient automatiquement considérés comme opposants(et dangereux) concernant les problématiques abordées par le questionnaire, et toute réponse tardive ne serait pas publiée sur le site candidats.fr .
    C’est peut-être un peu agressif, mais je ne pense que pas que ça soit beaucoup demander à un futur candidat à la présidentielle et son équipe.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.