La 4ème édition de l'observatoire du libre vient de sortir !

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags : aucun
6
30
mar.
2009
Communauté
La dernière édition de l'observatoire du libre vient d'être publiée. Cet observatoire est un indicateur basé sur les formations open source de Anaska-Alter Way et ib - groupe Cegos.

L'objectif est de faire un point annuel sur le marché du logiciel libre en se basant sur les mouvements du marché de la formation. La complémentarité d'Anaska-Alter Way (spécialiste de l'open source) et d'ib – groupe Cegos (généraliste de la formation informatique) permet de conforter les tendances mesurées. Elles arrivent d'abord chez Anaska puis se confirment chez ib – groupe Cegos, qui associent les chiffres clés de leur activité formation (nombre de jours vendus pour un logiciel en particulier...) et mesurent sa progression ou sa régression. Pourquoi la formation comme indicateur du marché open source ?
La formation est un excellent indicateur d'adoption d'une technologie en entreprise dans la mesure où ces dernières ont tendance à multiplier les formations lors des principales phases d'adoption du marché.

La plupart des études de marché des grands cabinets comme Forrester Research et le Gartner Group portent sur des parts de marché exprimées en chiffres d'affaires, voire en licences (pour l'open source --sic!) sans tenir compte du déploiement réel dans l'entreprise. À l'inverse, les formations permettent de mesurer l'intérêt réel - à un instant t - des entreprises pour un logiciel ou une catégorie de technologies. Analyser le volume et le contenu des formations dispensées au cours d'une année permet donc d'obtenir une image qualitative - plutôt que quantitative - du marché des logiciels open source en France.

L'étude est proposée sous la Licence non libre "Creative Commons BY-NC-SA" (http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr).
  • # C'est vachement bien

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je viens de lire en diagonale et c'est vachement intéressant. Cela donne un autre point de vu. Par exemple, je pensais qu'OpenERP était le leader alors que cela semble compiere.

    Bref, à lire pour avoir un point de vue différent de ce que je vois autour de moi dans nos laboratoires de recherche.
    • [^] # Re: C'est vachement bien

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le document est àmha principalement orienté grande entreprise, même si beaucoup des produits présentés sont utilisables en PME / PMI, qui est la cible privilégiée de OpenERP. Par ailleurs, Compière s'appuie sur un serveur d'application Java_EE, prisé en grande entreprise. Ceci expliquant sans doute cela ;-)
  • # Anaska, ib – groupe Cegos c'est bien ça ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Désolé si je dis une bêtise car je n'ai pas eu le temps de lire complètement le document mais j'ai le sentiment que ça ne peut pas être complètement représentatif du marché du logiciel libre.
    Ces formations sont plutôt onéreuses et du coup j'ai l'impression qu'elles ne s'adressent en priorité qu'à des grandes entreprises, quelques un de mes collègues ont suivi des formations IB et il n'y avait aucune PME présente dans le groupe, attention je ne fais pas de généralités c'est juste une impression, je me trompe peut-être.
    J'avoue ne pas connaitre le poids du libre dans les petites entreprises, peut-être que ça ne représente pas grand chose, mais j'en doute vraiment.

    Puisque IB donne des formations sur un large catalogue, je trouve que c'est vraiment dommage de ne pas comparer le taux de progression de ce type de cours face aux logiciels propriétaires (par exemple Apache vs IIS).
    Voila qui ferrait, peut-être, un outil supplémentaire quand il faut convaincre un décideur pressé qui ne connait l'informatique qu'au travers de 01 Informatique ...

    Sinon je trouve que ça sonne un peu comme une pub tout ça, il suffit de voir le nombre de Anaska-Alter Way et de ib – groupe Cegos en 5 lignes ...
    Je taquine mais ça reste intéressant
  • # Tendance intéressante mais...

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Bonjour,

    Autant je trouve les tendances intéressantes, autant les chiffres bruts sont à prendre avec beaucoup de pincettes comme pour toute étude.
    En effet, ils ne tiennent compte que des formations Anaska et ib. Si Anaska est très visible pour certains composants, ce n'est pas le cas pour d'autres. D'où le fait que les tendances sont tout de même intéressantes mais que comparer la répartition pour des composants phares Anaska et pour des choses moins visibles n'a pas vraiment de sens.

    Pour prendre un exemple que je connais bien et où une répartition est donnée dans le document, Anaska est très très visible pour MySQL, beaucoup moins pour PostgreSQL où des acteurs plus spécialisés sont beaucoup plus présents (je pense à Dalibo notamment).
    Du coup, la tendance est intéressante mais comparer la répartition entre les BD à partir de ces indicateurs est une très mauvaise idée (les chiffres de répartition sont donnés dans le document et une phrase dans les tendances générales y fait référence).

    En dehors de ça, c'est très intéressant d'utiliser la formation comme point de vue pour avoir des grosses tendances. Merci pour ce document.

    --
    Guillaume
  • # Confirmation

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Bonjour,

    je confirme que les données doivent être prise en compte dans leur contexte. Anaska, n'a pas la prétention de représenter tout le spectre de l'Open Source mais l'étude réalisée par des journalistes indépendant essaye de donner une vision de l'évolution des secteurs qu'Anaska et ses partenaires cotoient.
    Les données sont calculées sur un volume de l'ordre de 3000 stagiaires formés sur l'année donc cela commence à être representatif.

    @JpSmet
    Si effectivement nous n'avons pas le leadership sur les formations PostgreSQL nous en faisons (http://www.anaska.com/formation-postgresql.php) en formons un volume non négligeable de personnes par an. Du coup nos chiffres se basent sur une évolution de ce volume.

    Pour ce qui est des ERP nous n'avons pas de données pour OpenERP et la majorité des formations à Compiere se font via l'éditeur ou des partenaires de l'éditeur.
    Pourquoi pas intégrer des volumes sur OpenERP l'année prochaine. JP, je te laisse m'envoyer un mail à ce sujet, je passerais l'info aux journalistes en charge.


    Merci des commentaires positifs en tt cas. On a pas mal bossé pour récupérer tous ces chiffres et les analyser, j'espère que ca aidera.

    Cyril @ anaska ;)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.