La version 2.2 de Tryton est arrivée

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel. Licence CC by-sa
24
31
oct.
2011
Python

Comme tous les six mois, arrive une nouvelle version de Tryton.

Tryton est une plate‐forme de développement d’applications pour entreprise écrite en Python (un progiciel de gestion intégré, mais il pourrait être bien plus — ou bien moins — que ça). Tryton est toujours un fork d’OpenERP qui a déjà quatre ans d’existence.

Au cours de ces six derniers mois, de nombreux changements ont touché l’interface utilisateur. Notons parmi ceux‐ci :

  • les fenêtres surgissantes (pop‐up) sont maintenant « non‐modales », ce qui signifie qu’elles sont liées à leur onglet d’origine. On peut donc conserver une pop‐up ouverte et interagir avec les autres onglets, car l’activation d’un onglet restaure les fenêtres préalablement ouverte ;
  • le widget de recherche a été complètement repensé. Un seul champ est utilisé et l’auto‐complétion permet de faciliter l’écriture de requêtes. Tout comme Google, des recherches complexes peuvent être effectuées.

Du côté du serveur de nombreuses améliorations ont été apportées, dont voici les
plus importantes :

  • l’utilisation d’unoconv permet de transformer les modèles OpenDocument dans un très large ensemble de formats répandus ;
  • l’utilisation de fichiers « .po » pour la gestion des traductions ;
  • un cache LRU au niveau de la transaction a permis de réduire considérablement l’empreinte mémoire du serveur.

Notons également que ces six derniers mois ont aussi été marqués par la transition de GNU Health (anciennement connu sous le nom de Medical) d’OpenERP à Tryton. Luis Falcón, le développeur principal de ce logiciel de gestion hospitalière, a en effet fait pas mal de bruit autour des raisons motivant ce changement ; c’est la gouvernance du projet Tryton qui a convaincu Luis.

Voici quelques‐uns des autres changements présents dans cette version :

  • le protocole de communication par défaut est maintenant JSON-RPC, plutôt qu’un système maison ;
  • la gestion de PostgreSQL a été rendue plus performante par l’utilisation de RETURNING et des séquences SQL ;
  • la modularité des « workflows » a été améliorée en supprimant le code Python qui traînait dans les fichiers XML les définissant ;
  • la barre d’action au bas de chacun des écrans a été suppriméen, afin d’augmenter l’espace utile de l’écran ;
  • les droits d’accès sur les champs relation sont vérifiés lors de la génération des vues, ceux‐ci ne sont plus affichés si l’utilisateur n’a pas le droit de les voir.

Cette version voit aussi la fin du support de Python 2.5 et de celui Tryton 1.2.

  • # client léger ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Le développement d'un client léger est-il définitivement hors de question ? C'est pour moi le seul frein pour une migration vers Tryton.

    • [^] # Re: client léger ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Le client 'lourd' n'est pas super lourd et même léger (13 Mo)
      qu'entends tu par client léger ?

    • [^] # Re: client web

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je suppose que tu parle d'un client Web car le client actuel est un client léger (pas de logique "business" dedans).
      Ce n'est clairement pas une priorité puisqu'un tel client n'a que des désavantages par rapport à une application bureau.
      Sinon l'idée est de passé à GTK+-3 et d'utiliser le backend broadway ce qui permettrait de ne pas dupliquer le code.

      • [^] # Re: client web

        Posté par . Évalué à 3.

        Oui par client léger j'entends client web qui permet de ne pas se farcir le déploiement d'un exécutable sur les postes Windows et de rassurer les utilisateurs qui utilisent leur environnement habituel (i.e: le navigateur).

        • [^] # Re: client web

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          C'est quand même dommage de sacrifier l'efficacité et l'ergonomie pour éviter le déploiement d'un exécutable.
          De plus, je ne vois pas en quoi un navigateur est un environnement habituel, les interfaces graphiques des applications "web" sont tous différents puisque chacune doit redéfinir ses "widgets" de base.

      • [^] # Re: client web

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il faut aussi signaler l'existence de proteus.js (à l'état de prototype pour l'instant). Qui a pour but de fournir une lib javascript d'interaction avec un serveur tryton. Ça pourrait rendre quelques services pour ceux qui veulent intégrer tryton avec leur site web.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.