Forum général.général présentation de LibreOffice : les choses importantes !?.

1
9
oct.
2016

Bonjour à tous,

Je me suis engagé à faire une présentation de LibreOffice que j'utilise sous GNU/Linux quotidiennement depuis ses débuts (OOo) et aussi pour lequel j'anime des ateliers de formation d'initiation à l'informatique et applications bureautiques (traitement de texte et tableur) depuis ± 10 ans (cf. notamment mes Fiches Techniques Libres).

J'aimerais ici étendre le plus possible les idées de choses qu'il pourrait être judicieux de dire à propos de LibreOffice actuellement.

Concernant la présentation que je vais (...)

Journal [Belgique] Grand sondage : les asb qui utilisent GNU/Linux ?

15
2
mai
2016

Bonjour à tous,

Je suis responsable informatique dans une asbl de 30 travailleurs.
Il y a ici 15 postes de travail.
À mon initiative (historique) j'ai installé GNU/Linux sur chacune de ces machines.
3 collègues apprécient la chose et utilise GNU/Linux.
À la demande de tout les autres, le Windows 7 est également installé.
(→ dual-boot)

Il y a à présent le problème de l'enregistreur de frappe (“keylogger” en anglais) présent dans le Windows 10 et probablement installé par (...)

Protocole de migration vers LibreOffice - disponible en français

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Nils Ratusznik, ZeroHeure et NeoX. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
40
30
avr.
2015
Bureautique

Le protocole de migration vers LibreOffice, édité par The Document Foundation, et traduit en Français par Liberasys, est disponible.

Un des clients de la société a demandé de réaliser une étude préliminaire de migration à LibreOffice. En cherchant sur Internet, on peut trouver le document de The Document Foundation : LibreOffice migration protocol. Il détaille la stratégie et le processus qui permettent de migrer vers LibreOffice en maximisant les chances de succès. J'ai beaucoup aimé, je l'ai traduit et je le met à disposition (PDF Hybride en licence CC-BY-SA, à part la marque et le logo Liberasys).

NdM : le document comporte 10 pages et présente d'abord LibreOffice, puis la migration (protocole, expérience des migrations précédentes, communication, personnes relais, formation et support, déploiement).

Contribuez au Référentiel Général d'Interopérabilité v2.0 français

26
29
avr.
2015
Technologie

L'État français modernise son Référentiel Général d'Interopérabilité (RGI). Comme il n'a pas la science infuse, il demande aux spécialistes du terrain de donner leur avis sur le brouillon de ce qui deviendra la version 2.0 : appel public à commentaires RGI.

Attention ! La période de consultation se finit le 15 mai.

Si vous êtes expert(e) dans un domaine ou bien simple utilisateur et que vous souhaitez promouvoir l'interopérabilité (dans la mesure du possible avec un format ouvert et documenté) et ne pas vous retrouver sur Linux/*BSD à devoir lire des formats propriétaires et fermés venant de l'administration mais inutilisables, alors votre avis est le bienvenu.

Notez que l'AFUL et l'April ont ouvert un framapad pour coordonner tout cela.

À noter aussi une consultation de l'Autorité de la Concurrence : voir en fin de seconde partie de la dépêche.

Journal OpenDocument dans les ministères

Posté par (page perso) .
22
5
sept.
2012

Salut,

Suite à la lecture d'un article concernant la rétrocession de terrains de l'état aux communes, pour la construction de logements sociaux, je suis tombé sur cette page Mise en ligne de l’inventaire du foncier public disponible pour construire des logements, et là surprise au niveau des liens pour les documents mis en ligne:

  • Foncier public mobilisable - ( opendocument spreadsheet - 74.5 ko ) ¹
  • Foncier public mobilisable (en format brut pour usage OpenData) - ( opendocument spreadsheet (...)

La version 2.2 de Tryton est arrivée

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel. Licence CC by-sa
24
31
oct.
2011
Python

Comme tous les six mois, arrive une nouvelle version de Tryton.

Tryton est une plate‐forme de développement d’applications pour entreprise écrite en Python (un progiciel de gestion intégré, mais il pourrait être bien plus — ou bien moins — que ça). Tryton est toujours un fork d’OpenERP qui a déjà quatre ans d’existence.

Au cours de ces six derniers mois, de nombreux changements ont touché l’interface utilisateur. Notons parmi ceux‐ci :

  • les fenêtres surgissantes (pop‐up) sont maintenant « non‐modales », ce qui signifie qu’elles sont liées à leur onglet d’origine. On peut donc conserver une pop‐up ouverte et interagir avec les autres onglets, car l’activation d’un onglet restaure les fenêtres préalablement ouverte ;
  • le widget de recherche a été complètement repensé. Un seul champ est utilisé et l’auto‐complétion permet de faciliter l’écriture de requêtes. Tout comme Google, des recherches complexes peuvent être effectuées.

Du côté du serveur de nombreuses améliorations ont été apportées, dont voici les
plus importantes :

  • l’utilisation d’unoconv permet de transformer les modèles OpenDocument dans un très large ensemble de formats répandus ;
  • l’utilisation de fichiers « .po » pour la gestion des traductions ;
  • un cache LRU au niveau de la transaction a permis de réduire considérablement l’empreinte mémoire du serveur.

Notons également que ces six derniers mois ont aussi été marqués par la transition de GNU Health (anciennement connu sous le nom de Medical) d’OpenERP à Tryton. Luis Falcón, le développeur principal de ce logiciel de gestion hospitalière, a en effet fait pas mal de bruit autour des raisons motivant ce changement ; c’est la gouvernance du projet Tryton qui a convaincu Luis.

OpenDocument 1.2 normalisé par l’OASIS

39
11
oct.
2011
Bureautique

L’organisme de normalisation OASIS (Organization for the Advancement of Structured Information Standards) vient de ratifier les spécifications du format ouvert de bureautique Open Document (ODF), en version 1.2.

Petit rappel historique :

  • mai 2005, OpenDocument 1.0 normalisé par l’OASIS ;
  • mai 2006, OpenDocument 1.0 normalisé par l’ISO (ISO/IEC 26300:2006) ;
  • février 2007, OpenDocument 1.1 normalisé par l’OASIS ;
  • 5 octobre 2011, OpenDocument 1.2 normalisé par l’OASIS ;
  • actuellement OpenDocument 1.1 est en cours d’évaluation par l’ISO (qui ensuite devrait s’attaquer dans la foulée à la version 1.2).

ODF 1.2 est déjà disponible (en tout ou partie) dans les logiciels bureautiques libres Abiword, Calligra, Gnumeric, LibreOffice, Apache OpenOffice.org.

Parmi les nouveautés, les signatures numériques, du Web sémantique et le langage pour tableur OpenFormula.

Au passage, rappelons l’existence de deux correcteurs grammaticaux libres pour la langue française pour LibreOffice et OpenOffice.org, sous forme d’extensions (ça serait aussi pratique comme extension dans un navigateur d’ailleurs) :

  • Grammalecte (en Python) ;
  • LanguageTool (en Java).

La spécification d’ODF 1.2 est terminée

Posté par . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
45
12
mai
2011
Bureautique

Avec pas mal de retard, puisque l'information date du 25 mars 2011, nous pouvons enfin dire que la norme de OpenDocument 1.2 est finalisée. Il semblerait qu’il reste quelques détails administratifs, mais techniquement parlant cette norme est terminée.

Il a fallu pas moins de 4 ans de travail à l’OASIS (Organization for the Advancement of Structured Information Standards — Organisation pour l’Avancée des Standards d’Information Structurée) pour finaliser cette norme. Une grande part du retard a été probablement induite par le fait que les experts sur le sujet ne sont pas très nombreux et ont dû corriger la norme Microsoft OOXML.

Le Référentiel Général d'Interopérabilité enfin publié, mais...

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
33
15
juin
2009
Technologie
Le Référentiel Général d'Interopérabilité (RGI) vient d'être officiellement publié. S'il contient des points très positifs, il montre aussi de très nombreuses et sévères régressions par rapport aux versions antérieures. En particulier, à part une dizaine de règles triviales, le RGI n'impose plus rien : aucune norme, ni aucun standard n’est interdit, ni déconseillé (page 7/119), contrairement à l'ancienne version (page 6/105) où l'on avait une graduation de quatre niveaux allant d'obligatoire à interdit.

L'un des points les plus attendu est le statut des formats ODF et Open XML. On le trouve page 61 où l'on peut lire :
... il est RECOMMANDÉ d’utiliser un format de document basé sur le langage XML et dont les spécifications sont normalisées par l'ISO.
... Le format Office Open XML est un format bureautique basé sur XML. Il supporte nativement une partie des formats binaires bureautiques existants. Il n’existe pas à ce jour d'implémentation de cette norme.

Ceci est fort différent de l'ancienne version : Il est INTERDIT de faire une migration depuis le format bureautique couramment utilisé par une organisation, vers un format autre que le format ouvert Open Document..

On pourra retenir à l'actif de ce document l'avant propos sur l'interopérabilté bien qu'il soit en retrait par rapport à la définition de Wikipedia. Toujours dans les bons points, à la fin de l'avant-propos, on évoque une convergence avec l'IEF (European Interoperability Framework) dont le but est d'obtenir l'interopérabilité des systèmes d'information européens.

Il existe quelques règles triviales qui reviennent à enfoncer des portes ouvertes. Elles imposent les protocoles internet universellement adoptés : courrier (SMTP, MIME, POP3 ou IMAP pages 75-77), annuaire LDAP, IPv4.NTP, HTTP... Enfin, on pourra remarquer que Vorbis et Flac ne sont pas (encore) recommandés, que Zip est le seul format de compression connu et que le XML est recommandé en laissant dans le flou la structure de son contenu.

Pour terminer, on pourra regretter que la rédaction du RGI ne soit plus assurée par des fonctionnaires compétents mais sous-traitée, ce qui revient aussi à sous-traiter les compétences.

Journal L'AFNOR a dit non à l'OOXML, quid des autres votes ?

Posté par (page perso) .
0
3
sept.
2007
La dépêche vient de tomber
http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-open-xml-l(...)

Non avec commentaires, mais le compte-rendu est pour l'instant un peu laconique :/ (il pourrait être intéressant d'accéder à la teneur des commentaires).

Suite au compte-rendu d'une réunion [https://linuxfr.org/~MrLapinot/25173.html], pas de doute que cela a dû tergiverser.

Dommage pour Microsoft, une chance pour l'ODF et les utilisateurs d'avoir pour leurs documents des formats évolutifs sereinement plutôt que dans un monde verrouillé ?

Référentiel Général d'Interopérabilité: Nouvel appel à contributions

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
0
26
mai
2006
Communauté
L’ordonnance n° 2005-1516 du 8 décembre 2005 concerne les échanges électroniques entre administrations et entre administrations et usagers. Elle prévoit un référentiel général d’interopérabilité (RGI) spécifiant les règles, normes et standards à utiliser.

La Direction Générale de la Modernisation de l'État, DGME, au ministère des Finances, héberge Adèle, service de développement de l'administration électronique. Elle a lancé lancé le 21 avril un appel à commentaires pour recueillir l’avis des acteurs sur les règles d'interopérabilité des trois volets du RGI : interopérabilité technique, organisationnelle et sémantique. Depuis cette date, il s'est produit un évènement important : le format OpenDocument a été approuvé par l'ISO.

Wiki RGI est un projet de rédaction collaborative pendant la phase d'appel à commentaires des règles qui composeront le Référentiel Général d'Interopérabilité. C'est sur ce travail que se joue l'avenir de l'administration française.

Cette très heureuse initiative n'a actuellement reçu que trop peu de contributions, ce qui est très dommageable. C'est pourquoi nous sommes tous appelés à prendre le temps de lire cet appel à commentaires et à y répondre de notre mieux. C'est une occasion unique que nous devons saisir impérativement. L'avenir des logiciels libres en France en dépend.