L'INRIA créé un centre de recherche sur les logiciels libres

Posté par . Modéré par tuiu pol.
Tags : aucun
26
6
oct.
2009
Communauté
L'INRIA a annoncé lors de l'Open World Forum 2009 qu'un centre dédié aux logiciels libres allait être créé : le CIRILL (Centre d'innovation et de recherche en informatique sur le logiciel libre). Ce projet est porté par Roberto Di Cosmo, professeur de l’Université Paris 7 et en délégation à l’INRIA.

Selon le communiqué : Le CIRILL a pour objectif de devenir un centre de référence sur la recherche et le développement de logiciels libres sûrs et fiables, participant, en articulation avec d’autres initiatives, à la fédération des acteurs du logiciel libre. En accueillant des projets industriels, le CIRILL sera aussi un observatoire et un centre d’expérimentation sur le transfert en logiciel libre.

Les premières collaborations au sein du CIRILL devraient être initiées au premier semestre 2010.


Pour rappel, l'INRIA est un institut français dédié à la recherche en informatique et en automatique.
Créé en 1967 à la suite du «Plan Calcul», c'est actuellement l'un des grands acteurs de la recherche en informatique en France.
  • # Le Cirill c'est pour faire des trucs sous Cecill ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    -----------------------------> []



    pour info : http://www.cecill.info/

    \_o<

  • # Et ça sera situé où ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Quelqu'un sait si ça sera ailleurs qu'à Paname ?
    Genre dans un coin sympathique à la montagne ?
    • [^] # Re: Et ça sera situé où ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Un truc dans le sud ça serait sympa.

      Au passage, quelqu'un sait pourquoi il n'y a pas d'INRIA à Toulouse ? J'avais eu un début d'explication par un de mes profs mais ce n'était pas clair donc si quelqu'un se sent de réexpliquer, ça m'intéresse.
      • [^] # Re: Et ça sera situé où ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Peut-être parce qu'il n'y en a pas partout ?
        • [^] # Re: Et ça sera situé où ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Depuis qu'AZF a pété, c'est plutôt le contraire qu'il faut dire !


          ====>[]
        • [^] # Re: Et ça sera situé où ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Le peu de personnes de Toulouse qui sont dans des équipes INRIA sont dans des équipes de Bordeaux, et il y en a très peu.
          Un peu comme Pau avec Bordeaux, sauf qu'il y a plusieurs équipes complètes a Pau, ou ceux qui sont à Besançon et qui sont rattachés à Nancy, ou encore ceux de Lyon qui sont rattachés aux équipes de Grenoble.
      • [^] # Re: Et ça sera situé où ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Non, pas de centre INRIA à Toulouse, en revanche le CNRS y est bien présent (IRIT, LAAS)

        /
    • [^] # Re: Et ça sera situé où ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Dans l'antenne de l'INRIA située place d'Italie, à Paris. C'est ce que dit Roberto di Cosmo, le chef du projet, spécialiste de la défragmentation de disque dur en milieu ferroviaire.
      • [^] # Re: Et ça sera situé où ?

        Posté par . Évalué à 2.

        spécialiste de la défragmentation de disque dur en milieu ferroviaire

        Tu peux préciser ta pensée ?
        • [^] # Re: Et ça sera situé où ?

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est, je suppose, rapport à son livre "Piège dans le cyberespace", où il raconte comment (dans un train) il a expliqué à un type tout fier d'utiliser "DeFrag" pourquoi c'était d'une débilité sans nom d'avoir un FS qui a besoin d'un tel logiciel...

          Pour en savoir plus, se reporter à l'œuvre[1] (chercher "train", tout simplement)


          1 http://www.dicosmo.org/piege.ps.gz
          • [^] # Re: Et ça sera situé où ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Merci pour la précision. J'ai lu ce livre il y a longtemps, je ne me souvenais plus de l'anecdote. Je vais donc recommencer ;)

            Faut être vraiment courageux pour faire une défragmentation de disque sur un portable sous batterie...
            • [^] # Re: Et ça sera situé où ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Faut surtout s’ennuyer ferme pour vouloir se divertir avec des jolis rectangles qui clignotent de toutes les couleurs…
              (Sais pas moi, pourrait jouer aux cartes, avec les autres voyageurs même.)
              • [^] # Re: Et ça sera situé où ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Mo je pensais surtout a un processus qui tire beaucoup sur la batterie (activité intense sur le disque), avec la possibilité d'avoir une interruption au milieu si on a réussi a vider la susdite batterie.
                Et la, ça risque d'être intéressant quand on rebranche la machine sur le secteur...
                • [^] # Re: Et ça sera situé où ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Normalement, l'OS détecte le faible niveau de batterie et donc s'éteint proprement tant que c'est encore possible... Donc, la défragmentation ne sera pas finie, mais elle ne devrait pas être dans un état incohérent.
                  • [^] # Re: Et ça sera situé où ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Oui, si tout se passe bien, il n'y aura pas de problème.

                    Il faut seulement accorder au système une certaine confiance, et pour l'OS concerné c'est juste hors de question.
  • # et on apprend ça sur linuxfr...

    Posté par . Évalué à 10.

    Le truc dingue, c'est que des agents INRIA bossant pour le libre ne sont pas tenus au courant par l'INRIA de ce genre d'initiative...
  • # Bravo, en voilà de l'oecuménisme

    Posté par . Évalué à 6.

    • [^] # Re: Bravo, en voilà de l'oecuménisme

      Posté par . Évalué à 0.

      hmm, tout plein de bons projets libres en C# et .net qui pourront aller peupler la forge de http://www.codeplex.com/

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Bravo, en voilà de l'oecuménisme

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        hmmm, on n'avait pas parlé de rappeler un troll sur mono en plus ?
        ou alors http://linuxfr.org/~dinomasque/28868.html La réponse de Miguel de Icaza à Richard Stallman
        et http://linuxfr.org/~GeneralZod/28869.html La guerre des trolls aura bien lieu
        sont déjà suffisants ? (il était question d'innovation aussi, histoire de parler de brevets...)
        jdçjdr hein :D
      • [^] # Re: Bravo, en voilà de l'oecuménisme

        Posté par . Évalué à 4.

        N'importe quoi, à ma connaissance les projets orientés « programmation » (au sens large) font surtout du Coq, de l'OCaml évidemment, et un tout petit peu de F#. Le tout le plus souvent sous licence BSD.

        Bref, une fois de plus ça sent les commentaires anti-MS à la gomme ou le cynisme bas-du-front sans une once de réflexion ou de recul par rapport à ce qu'est Microsoft Research, les gens qui y travaillent, la population du laboratoire commun MSR-INRIA, le tout saupoudré d'une méconnaissance crasse de l'histoire du milieu académique français en informatique et des spécificités en découlant.

        Cela me rappelle les immondes remarques publiées ici concernant une prétendue attitude pro-brevets logiciels de Gilles Kahn sur la dépêche relatant le décès de ce dernier.
    • [^] # Re: Bravo, en voilà de l'oecuménisme

      Posté par . Évalué à 8.

      Tu pourrais développer un peu ? Quel est ton problème par rapport au fait que l'INRIA bosse avec Microsoft research ?

      Microsoft research a de très très bonnes équipes et bosse beaucoup en recherche fondamentale. Les papiers sont publiés en conf et en plus pas mal de code est produit sous licence BSD/Cecill (va voir les pages des projets). De toute faon on ne leur demande pas de sortir plus que des protos.

      Est ce que ca te pose plus ou moins de problèmes que toute autre compagnie privée (FT, dassault, thales etc.) ? Tu sais aussi qu'il y a beaucoup d'équipes de recherches qui font du code proprio et posent des brevets sans avoir besoin de microsoft research ?
      • [^] # Re: Bravo, en voilà de l'oecuménisme

        Posté par . Évalué à 2.

        Et qu'est-ce qui te laisse penser que j'ai un problème avec ça ?

        Je crois plutôt que ca illustrait le fait que M$ et LL ne sont pas toujours antagonistes, non ?
      • [^] # Re: Bravo, en voilà de l'oecuménisme

        Posté par . Évalué à 2.

        Voici d'ailleurs le résultat d'un travail intéressant qui a associé l'INRIA:
        Une solution de streaming P2P libre
        http://www.numerama.com/magazine/14157-goalbit-une-solution-(...)

        Voilà de quoi atténuer la mauvaise réputation de Bitorrent, si des fournisseurs de contenu légal investisse la plateforme. En plus c'est bon pour la planète.
      • [^] # Re: Bravo, en voilà de l'oecuménisme

        Posté par . Évalué à 5.

        D'ailleurs, un des projets de Microsoft Research, Barrelfish ( http://www.pcinpact.com/actu/news/53229-microsoft-barrelfish(...) ) contient dans son fichier README :

        REQUIRED TOOLS

        The following are required to build Barrelfish and its tools:
        * GCC 4 (4.3.3 and 4.3.4 are known to work; cross-compiling from i386 works)
        * GNU binutils (2.19 is known to work)
        * CMake v2.6
        * GNU make
        * GHC v6.8.2 and Parsec 2.1 (earlier versions may work but are untested)
        * pdflatex (unfortunately CMake fails if this is not present, even when not building the documentation)

        Our build system may not be very portable; if in doubt, try building on a recent Debian or Ubuntu system, as these are what we use.

        et dans le fichier licence :

        Copyright (c) 2007, 2008, 2009, ETH Zurich and Microsoft Corporation.
        All rights reserved.

        Redistribution and use in source and binary forms, with or without
        modification, are permitted provided that the following conditions are met:

        * Redistributions of source code must retain the above copyright notice, this list of conditions and the following disclaimer.

        * Redistributions in binary form must reproduce the above copyright notice, this list of conditions and the following disclaimer in the documentation and/or other materials provided with the distribution.

        * The names of the authors may not be used to endorse or promote products derived from this software without specific prior written permission.

        THIS SOFTWARE IS PROVIDED BY THE AUTHOR ``AS IS'' AND ANY EXPRESS OR IMPLIED WARRANTIES, INCLUDING, BUT NOT LIMITED TO, THE IMPLIED WARRANTIES OF MERCHANTABILITY AND FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE ARE DISCLAIMED. IN NO EVENT SHALL THE AUTHOR BE LIABLE FOR ANY DIRECT,
        INDIRECT, INCIDENTAL, SPECIAL, EXEMPLARY, OR CONSEQUENTIAL DAMAGES (INCLUDING, BUT NOT LIMITED TO, PROCUREMENT OF SUBSTITUTE GOODS OR SERVICES; LOSS OF USE, DATA, OR PROFITS; OR BUSINESS INTERRUPTION) HOWEVER CAUSED AND ON ANY THEORY OF LIABILITY, WHETHER IN CONTRACT, STRICT LIABILITY, OR TORT (INCLUDING NEGLIGENCE OR OTHERWISE) ARISING IN ANY WAY OUT OF THE USE OF THIS SOFTWARE, EVEN IF ADVISED OF THE POSSIBILITY OF SUCH DAMAGE.


        Un logiciel proposé par Microsoft sous une licence libre, et qui encourage à installer Debian, parce qu'il est difficile à compiler, c'est pas vraiment pour me déplaire :⋅D.
    • [^] # Re: Bravo, en voilà de l'oecuménisme

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Ce n'est pas que « pour mémoire », c'est d'actualité même.

      « Microsoft et l'INRIA reconduisent leur labo commun pour 4 ans »
      http://www.silicon.fr/fr/news/2009/10/07/microsoft_et_l_inri(...)
      « Informatique : Microsoft, premier partenaire industriel de l’INRIA »
      http://www.innovationlejournal.com/spip.php?article4709

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.