Mettez un système Linux sur votre clef USB avec le Namur LUG

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Claude, Malicia, Benoît Sibaud et Nÿco. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
6
18
jan.
2012
Communauté

Pour commencer l'année en douceur, le Namur Linux User Group vous propose le mercredi 25 janvier, de 20 à 23 heures, à l'Université de Namur (Namur, Belgique), un échange de pratique sur l'utilisation de Linux sur périphériques USB portables :

  • Comment créer une clé USB bootable (depuis les solutions graphiques jusqu'aux lignes de commande) ?
  • Quels types d'utilisation (test, installation, solution portable…) ?

Cette réunion est ouverte à tous, membres ou non, débutants ou confirmés.

  • # Trop bien!

    Posté par . Évalué à 3.

    Mais je suis loin de Namur :(

    Alors, j'en profite pour poser une question :
    Est-ce que quelqu'un connait un soft pour faire (très) facilement une clé bootable où un peut booter sur plusieurs iso qu'on aura copié sur la clé. Si la modification de la liste des iso est aisée, c'est une gros plus!
    Un peu ce que fait http://www.pendrivelinux.com/yumi-multiboot-usb-creator/ sous windows ou http://liveusb.info/dotclear/ sous ubuntu mais avec une solution valable pour toute distrib linux (ou fedora en particulier :) )

    • [^] # Re: Trop bien!

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Merci pour les liens, je ne connaissais pas ce système de multi-iso (et donc je ne sais pas t'aider

      Mais, grâce a toi, je parlerais multisystem lors de la réunion

    • [^] # Re: Trop bien!

      Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 19/01/12 à 11:09.

      En fait, il est assez simple de se faire sa propre clé USB bootable. Désormais, chaque clé USB de mon foyer est bootable et peut servir de système de secours. Au menu :
      — ntpass : gestion des mots de passe Windows, utile quand un collègue s’est auto-verrouillé…
      — hdt : inventaire du matériel, associé à MemTest86+ (test de la RAM)
      — TinyCore Linux : petite distro avec des outils de dépannage de base en 100 MB.

      L’ensemble contenu dans un unique dossier .boot, invisible depuis Linux et depuis Windows, sur partition NTFS ou sur partition FAT.

      Les outils de base pour ça : Syslinux et Grub2.

      Yves.

  • # Comment créer une clé USB bootable

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 19/01/12 à 23:08.

    sous debian, il y a unetbootin (graf) et syslinux (line) il y en a surement d autre que je ne connais pas.

    Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.