OCS Inventory NG 2.0 publiée

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
11
10
mai
2011
Communauté

Toute l’équipe de développement du projet a le plaisir de vous annoncer la sortie tant attendue de la version 2.0 d’OCS Inventory NG.

Pour mémoire, OCS Inventory NG est un outil d'inventaire matériel et logiciel d'un parc de machines en réseau, accessible notamment via une interface web.

Dans cette nouvelle version, vous découvrirez de nouvelles fonctionnalités, comme la découverte SNMP du réseau local ou l’authentification LDAP en natif.

De nombreux bogues ont été corrigés dans cette publication finale.

L’équipe d’OCS Inventory NG vous propose un support sur son forum et par IRC. Rejoignez‐nous !

Si vous ne savez pas à quoi ressemble notre solution, vous pouvez accéder à une démo en ligne à l’adresse : http://demo.ocsinventory-ng.org.

Sachez que nous n’avons pas oublié les utilisateurs qui ont des clients Apple sur leur réseau. Une nouvelle version de l’agent Mac OS X est en cours de développement et sera prochainement publiée. Nous proposerons aussi un agent mobile compatible avec les systèmes iPhone / iPad et Android.

Téléchargez OCS Inventory NG 2.0 et profitez‐en pleinement.

L’équipe OCS Inventory NG

Sommaire

  • Le moteur
  • Voici la liste complète des nouveautés :

    Le moteur

    Nouveaux modules

    • Snmp.pm : il est utilisé pour l’intégration du SNMP dans OCS Inventory NG. Ce module vient avec Snmp/Data.pm et Snmp/Inventory.pm ;
    • Useragent.pm : il contrôle les agents et leur version dans le but de résoudre plus facilement les problèmes d’incompatibilités entre les agents et le serveur ;
    • Datafiler.pm : il permet de filtrer les données de la section matérielle (les données filtrées ne seront pas enregistrées en base).

    Améliorations et modifications

    setup.sh

    • permet d’installer les modules Perl manquants en utilisant yum ou apt-get (Philippe Beaumont) ;
    • intègre la possibilité de configurer Apache pour prendre en compte le fichier de référence des communautés SNMP (snmp_com.txt) dans ocsinventory-reports.conf, et de le créer s’il n’existe pas, pour déclarer une communauté SNMP « publique ».

    Map.pm

    • nouveau paramètre « mandatory » pour les tables : il force l’alimentation de la base de données, même si la donnée n’est pas présente dans la section de l’inventaire du fichier XML ;
    • utilisation du nouveau paramètre « capacities » dans Map.pm : ne pas tenir compte des tables qui ont ce paramètre quand on alimente « %SECTIONS » et « @SECTIONS » pour l’inventaire classique OCS (avec les agents OCS) ;
    • ajout d’un contrôle sur la section d’inventaire pour vérifier qu’elle est en XML, avant d’écrire en base de données, afin d’éviter des bogues.

    Data.pm

    • possibilité d’utiliser la fonction de recherche dans la structure de la base de données, en fonction du type de tables ;
    • correction d’une coquille sur l’utilisation de OCS_OPT_UNICODE_SUPPORT (de sisfb_tech).

    Config.pm

    Ajout d’une nouvelle option de configuration pour activer / désactiver la fonction SNMP.

    Base de données

    • création des tables SNMP ;
    • ajout des champs « GUID », « LANGUAGE », « LASTDATE » et « BITSWIDTH », dans la table « softwares ».

    Divers

    Correction du bogue n° 563 791, concernant la mise à jour de la passerelle et du sous‐réseau dans NOTIFY.

    L’interface graphique

    • réécriture du code ;
    • refonte du style (« .css ») ;
    • fonctionnalité d’ajout de données administratives complexes ;
    • uniformisation des tableaux ;
    • uniformisation des messages d’alerte / erreur / avertissement ;
    • possibilité d’ajout de greffons ;
    • gestion avancée des profils ;
    • connexion à des bases de données annexes (LDAP/CAS) ;
    • workflow de déploiement ;
    • module de statistiques ;
    • SNMP ;
    • prise en compte des machines virtuelles.

    L’agent

    Windows

    • réécriture totale du code pour compatibilité complète Windows Vista / Seven et 2008 / 2008 R2 (NT6 et suivants) ;
    • support des OS 64 bits ;
    • détection des logiciels 64 bits ;
    • détection du nombre de cœurs par processeur ;
    • récupération du numéro de série des micrologiciels (firmwares) et des disques durs ;
    • récupération du numéro de série des barrettes de RAM ;
    • récupération de la langue, de la date d’installation et du GUID des logiciels, ce qui permet de différencier les logiciels de même nom d’affichage ;
    • support HTTPS par l’utilisation de la librairie cURL ;
    • support des serveurs mandataires (proxies) via l’utilisation de la librairie cURL ;
    • standard Unicode UTF-8 ;
    • ajout d’une applet dans le zone de notification pour permettre à l’utilisateur de démarrer l’agent et d’afficher le contenu de l’inventaire ;
    • stockage des données et des fichiers journaux dans « %PROGRAMDATA%\OCS Inventory NG\Agent », au lieu de « %PROGRAMFILES%\OCS Inventory Agent », pour de meilleures performances et conformité aux bonnes pratiques sous NT6 ;
    • suppression de l’outil 16 bits « BiosInfo.exe », remplacé par une API DMI compatible 32/64 bits ;
    • revue complète des options d’exécution de l’agent (cf. http://wiki.ocsinventory-ng.org/index.php/Documentation:WindowsAgent) ;
    • prise en compte des machines virtuelles.

    Et aussi :

    • refonte de l’interface de programmation (API) pour permettre l’intégration de greffons sous forme binaire ;
    • mise à jour des versions utilisées de OpenSSL (1.0.0c) et cURL (7.21.2) ;
    • migration de l’ancienne bibliothèque CMarkup XML vers TinyXML, pour le support de l’encodage UTF-8 ;
    • utilisation du code de CMake pour cacher le terminal Windows durant les déploiements ;
    • activation par défaut du mode minimal de verbosité du journal « ocsinventory.log », dans « %PROGRAMDATA%\OCS Inventory NG\Agent ».

    Linux / Unix / Mac OS X

    • SNMP (v1,2,2c) permet de récupérer des données sur les imprimantes, commutateurs réseau, ordinateurs, lames et pare‐feux ;
    • refonte de l’API pour intégrer un système de modules utilisant les « hooks » ;
    • refonte de l’API afin de rendre un maximum de fonctions accessibles depuis n’importe quel endroit de l’agent ;
    • retour du binaire « ipdiscover » pour les Linux ;
    • suppression de l’ancienne couche de compatibilité ;
    • suppression du back‐end d’inventaire Win32 ;
    • diverses améliorations des inventaires sur Linux, BSD, Solaris, HPUX, etc. ;
    • diverses corrections de bogues mineurs ;
    • nettoyage de code.
  • # Que d'évolution

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    C'est beau de voir un projet tel qu'OCS NG avancer à grand pas !

    J'ai fait partie d'une équipe qui a monté OCS (avant NG on s'entend) il y a de ce quelques années. Nous étions déjà très content de ce que nous offrait le logiciel. Alors oui, il y avait quelques manques et l'application de gestion (client lourd à l'époque) n'était pas super ergonomique mais niveau fonctionnalités il y avait déjà beaucoup de choses.

    Le produit a bien mûrit et cette nouvelle liste de fonctionnalité donne envie ! Félicitations

    Alexandre COLLIGNON

  • # SNMPv3 ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Dans la phrase « SNMP (v1,2,2c) permet de récupérer des données sur les imprimantes, commutateurs réseau, ordinateurs, lames et pare‐feux  », il n'y a aucune mention de la version 3 du protocole. Est-elle supportée ? Dans mon contexte professionnel, ce serait rédhibitoire...
    Par ailleurs, la version 2 n'existe pas, on parle uniquement de 2c (pour community).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.