Sortie de Nagios 3.4.0

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, Nils Ratusznik, baud123, Xavier Claude et NeoX. Modéré par j. Licence CC by-sa
Tags :
27
10
mai
2012
Supervision

Après une gestation de 9 mois, Ethan Galstad a annoncé lundi dernier la publication d'une nouvelle version de Nagios Core, la 3.4.0. C'est une solution logicielle, sous licence GPL, de surveillance système et réseau. le cœur du système s'occupe d'ordonnancer les tâches de supervision.

Nouvelles fonctionnalités :

  • Utilisation de la fonction execv() pour les checks actifs (#86) ;
  • Nouvelle directive service_check_timeout_state ;
  • Réduction de la charge induite par les notifications en déplaçant la vérification des adresses viables avant l'alimentation de la liste de notification (PATCH) ;
  • Les utilisateurs peuvent à présent avoir accès aux groupes d'hôtes et de services contenant au moins un hôte ou service pour lesquels ils ont déjà l'autorisation (au lieu de devoir les autoriser à accéder à tous les groupes) ;
  • Réduction de la latence sur les gros environnements en évitant d'attendre inutilement (sleep) lorsqu'un évènement n'est pas planifié (initialement pour éviter de monopoliser le CPU) (PATCH).

Corrections :

  • Résolution du fonctionnement de la directive allow_empty_hostgroup_assignment, introduite avec la 3.2.3 (#210) ;
  • Résolution de la création de la macro $NOTIFICATIONRECIPIENTS$, évitant d'ajouter toutes les adresses de contacts si ces derniers sont exclus par les directives host_notification_options ou service_notification_options (#98) ;
  • Résolution du fonctionnement de la macro $NOTIFICATIONTYPE$ qui ne pouvait jamais être à « CUSTOM » malgré ce que prévoit la documentation (#168).

Nagios Core revit pour tout superviser

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
33
28
juil.
2011
Supervision

Le projet Nagios Core semblait moribond depuis la dernière version, la 3.2.3, publiée l'année dernière (le 10 mars 2010). Les spéculations allaient bon train concernant la survie de ce logiciel phare de la supervision libre.

Cette nouvelle version vient donc un peu rassurer quant à la pérennité de Nagios Core, crainte accentuée par l'arrivée de la version commerciale, Nagios XI.

Bien qu'il s'agisse d'une version mineure, de nouvelles fonctionnalités sont également au programme.

Publication de Thruk 1.0

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
22
11
mai
2011
Perl

Sven Nierlein vient d’annoncer la sortie de la première version de Thruk, la 1.0 ! Après un an et demi de travail, la première version finalisée de cette interface alternative à Nagios, mais également à Shinken, est enfin arrivée.

NdM : Nagios et Shinken sont des applications qui permettent de surveiller le fonctionnement des différents logiciels et machines sur un réseau.

La principale nouveauté de cette version est l’apparition des signets, mais l’essentiel est que Thruk est enfin arrivé à maturité ! Enfin, presque, car sitôt la 1.0.0 publiée, une nouvelle version corrective, estampillée 1.0.1, est aussitôt sortie.

Celle‐ci s’ajoute aux précédentes fonctionnalités implémentées depuis la version 0.70 :

  • le support de l’UTF-8 ;
  • de nombreuses intégrations et fonctionnalités pour Shinken ;
  • l’usage de préfixes et d’expressions régulières pour la recherche d’hôtes et de groupes de services ;
  • un affichage en ligne des graphiques générés par PNP4Nagios ;
  • un outil de configuration pour les fichiers « cgi.cfg » et « thruk.cfg » ;
  • une nouvelle vue combinant les problèmes relatifs aux hôtes et aux services ;
  • trois nouveaux thèmes : Thruk, le célèbre Vautour et Wakizashi.

Publication de Request Tracker 4

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
18
4
mai
2011
Perl

Best Practical, l’éditeur du système de suivi de tickets d’incidents Request Tracker ou RT pour les intimes, a annoncé le jeudi 28 avril dernier sur son blog la publication de la nouvelle version majeure de RT : la version 4.

Après deux ans de développement, celle‐ci apporte un lot de nouveautés par rapport à la série précédente, que le blog détaillera au fur et à mesure, dont :

  • nouveau thème par défaut, Aileron, disposant de nouveaux menus ;
  • définition simplifiée des « workflows » grâce aux durées de vie modulables pour les tickets ;
  • accès nomade grâce à la nouvelle interface Web pour téléphones portables ;
  • un éditeur de thèmes en ligne ;
  • rationalisation des citations dans la correspondance des tickets ;
  • intégration de la base de connaissance RTFM  ;
  • recherches textuelles plus rapides et faciles ;
  • complètement automatique des adresses e‐mail en AJAX ;
  • amélioration de la génération et de l’affichage des e‐mails en HTML ;
  • nouveaux types de champs personnalisés : dropdown, radio button, adresse IP, timestamp et date ;
  • amélioration et simplification des interfaces de gestion des droits d’accès ;
  • des centaines de corrections d’anomalies, l’amélioration des performances, etc..

Parmi ces nouvelles fonctionnalités, certaines étaient précédemment disponibles sous forme de greffons, comme RTx::EmailCompletion, RT::Extension::CustomField::CheckBox ou encore RT::Extension::MobileUI.

Publication de Thruk 0.70

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
11
7
sept.
2010
Perl
Sven Nierlein vient d'annoncer sur son blog ce lundi 6 septembre la publication de la version 0.70 de Thruk (interface web de supervision).

Contrairement à bon nombre d'interfaces alternatives aux CGI originaux de Nagios, Thruk a été écrit pour les remplacer de manière isofonctionnelle avant de s'enrichir. Par isofonctionnelle, il faut comprendre que l'interface reprend pratiquement trait pour trait l'interface originale de Nagios. De plus, Thruk est écrit en Perl et utilise le framework Catalyst.
Cependant, de nombreuses et nouvelles fonctionnalités ont déjà fait leurs apparitions au fil de son développement :

  • Plusieurs sources possibles (grâce au support de MKLiveStatus) ;

  • Plusieurs moteurs possibles (Nagios, Icinga ou même Shinken) ;

  • Indépendance vis-à-vis de Nagios Core : il est possible de l'installer sur un autre hôte ;

  • Recherches étendues ;

  • Export vers Excel (NdM : un export dédié au logiciel propriétaire Excel ou un export au format XLS ?);

  • Interface pour mobile (iPhone, iPad et Android) ;

  • Interface personnalisable via des thèmes (Nuvola, Exofolation, Vautour, etc.).


Depuis la version 0.70, toutes fonctions internes relatives à MKLiveStatus ont fait l'objet d'un module, ce qui prépare la possibilité d'avoir plusieurs sources, alternatives à MKLiveStatus.

Si Centreon, OP5 et autres Opsview vous paraissent avoir souffert d'un trop-plein de fonctionnalités, ou que vous souhaitez pouvoir améliorer l'interface de Nagios sans trop changer les habitudes de vos utilisateurs, alors, une chose est sûre, Thruk est certainement fait pour vous !

Publication de NagVis 1.5

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
12
16
juin
2010
Technologie
Lars Michelsen, l'un des deux principaux auteurs du projet NagVis vient de publier officiellement la version majeure 1.5. NagVis, sous licence GPLv2, est une célèbre extension de Nagios, qui permet l'affichage de cartes géographiques, fonctionnelles ou réelles, disposées en fond d'écrans, sur lesquelles viennent se superposer les statuts des différents services ou hôtes gérés par Nagios. Tout cela étant au libre choix de l'utilisateur.

Comme toujours, le projet NagVis reste à l'écoute des dernières avancées technologiques autour de Nagios et, après avoir été l'un des premiers projets à utiliser NDO, il est l'un des premiers à utiliser MKLiveStatus voire le premier si l'on exclut Thruk, l'interface CGI alternative écrite en Perl par Matthias Kettner lui-même.

Cette nouvelle version apporte plusieurs nouveautés majeures :
  • La nouvelle source par défaut est MKLiveStatus, le fameux module de courtage d'évènements écrit par Matthias Kettner ;
  • La fonction WeatherMap qui permet l'affichage dynamique du trafic sur les liens réseaux.

Les méthodes d'identification et d'autorisations ont été ré-écrites et s'appuient à présent sur la base de données de NagVis :
  • De multiples automap sont dorénavant possibles ;
  • Le design de l'interface de configuration WUI a été re-travaillé, avec une nouvelle navigation et propose désormais une grille pour faciliter la position des objets.

Journal 10 ans de Nerim

Posté par (page perso) .
Tags :
3
7
mar.
2010
Bonjour,

Après les 10 ans de Gandi, un autre acteur plutôt apprécié des geeks que nous sommes fêtent également ses 10 ans. Pour l'occasion, ils offrent un accès ADSL + un VDS pour 25€/mois. Faites vite, cela est réservé aux 1023 premiers inscrits.
De plus, il est possible de commander un mug et un t-shirt pour ces derniers.

Cela fait un peu de la publicité mais de voir des acteurs comme Gandi ou Nerim toujours présents 10 ans après, cela (...)

Symbian est officiellement « OpenSource »

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
24
23
oct.
2009
Mobile
Le micro-noyau de Symbian^3, le système embarqué pour téléphones portables, a été publié le 21 septembre 2009 sous licence EPL (Eclipse Public Licence), en prévision du SEE 2009 (Symbian Exchange & Exposition).

Nokia, après avoir racheté Symbian, confirme donc sa feuille de route pour l'ouverture complète du célèbre système d'exploitation embarqué pour téléphones mobiles. Le site pour développeurs de Symbian propose un kit en téléchargement libre (sous réserve de s'enregistrer), comprenant :
  • Le noyau « Open Source » et outils complémentaires ;
  • Une suite de compilation pour architecture ARM (RVCT4.0) ;
  • Un environnement de simulation basé sur Qemu ;
  • Le paquet de base pour « Beagle Board », un processeur ARM embarqué dans une carte USB ;
  • Des binaires ARMv5 prêt-à-l'emploi ;
  • Un environnement d'exécution hardware.

Plusieurs machines-maîtres du projet Debian auraient été compromises

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Antoviaque.
Tags :
0
21
nov.
2003
Debian
Plusieurs serveurs debian auraient été manifestement compromis par des inconnus.

L'archive n'a pas été affectée, mais la source de sécurité pour woody est indisponible, le temps que les paquets soient vérifiés. La sortie de la nouvelle version stable de la Woody (v3.0r2) n'a cependant pas été retardée par ce problème.