Bureautique OpenERP : la gestion d'entreprise libre

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
1
2
juin
2008
Bureautique
Tiny ERP, le logiciel libre de gestion d'entreprises, devient Open ERP. Ce changement de nom va de paire avec plusieurs nouveautés : un nouveau site web, une offre hébergée "à la demande", plus de 100 nouveaux modules depuis ces trois derniers mois, et une interface web totalement revisitée.

Eyrolles publie également le tout premier livre qui traite de la gestion d'entreprise grâce au logiciel libre. Ce livre en Français couvre l'ensemble des fonctions de gestion sous OpenERP : de la comptabilité aux ressources humaines, en passant par la gestion de projets. Open ERP est un logiciel de gestion intégré qui couvre la plupart des fonctions de gestion grâce à ses 300 modules : comptabilité, stocks, gestion de production, ressources humaines, gestion de projet, crm, marketing, gestions des ventes et achats...

Les nouvelles fonctionnalités de l'interface web comprennent :
  • Un éditeur de vues vous permettant de modifier chaque écran selon votre besoin ;
  • Un éditeur de workflow pour y incorporer vos processus d'entreprise ;
  • Des tableaux de bord dynamiques pour naviguer dans les graphes ;
  • Une vue calendrier très ergonomique.

Dans les nouveaux modules, les plus intéressants sont :
  • Un nouveau module pour la comptabilité française (déclaration TVA, bilans, compte des résultats, ...). L'éditeur a annoncé la sortie prochainement de la liasse fiscale au format CERFA et un module pour les nouvelles normes européennes de gestion des extraits de comptes et virement électroniques: CEPA ;
  • Des modules d'interfaces avec OpenOffice, Microsoft Word, Microsoft Excel ;
  • Des interfaces emails avec Thunderbird et Microsoft Outlook ;
  • Une gestion documentaire intégrée.

Le livre OpenERP peut également être commandé sur Amazon.
  • # Documentation

    Posté par . Évalué à  4 .

    Je ne sais pas de quand ça date, si c'est arrivé en même temps ou il y a longtemps. Mais je note surtout que la documentation n'est plus payante et que l'entreprise est maintenant complètement sur un business model de support \o/
    • [^] # Re: Documentation

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Ça doit dater d'il y a bien longtemps, parce que je l'ai toujours trouvée sur le site. Même à l'époque ou Fabien Pinkaers faisait seulement des journaux sur TinyERP version 2.
      Je rejoins ce que dit rvalyi ci-dessous, la GPL n'est pas un vain mot pour F.Pinkaers et le projet OpenERP est très ouvert.

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

      • [^] # Re: Documentation

        Posté par . Évalué à  3 .

        Vous cherchiez mal par le passé, ou pas la même documentation que moi.

        http://forum.hardware.fr/hfr/WindowsSoftware/Logiciels/tinye(...)

        Il y avait encore des traces de l'ancien modèle sur le wiki hier (archive.org est down, il faudra attendre pour vérifier).

        Mais c'était 5000€ pour la documentation technique pour faire du développement (là le lien date de mai 2006 sur la version 3.3, on doit trouver plus récent).

        Aujourd'hui, je trouve des diagrammes UML

        N.B.je ne sais pas si toutes la doc est en ligne
  • # Selon notre analyse de 6 mois, OpenERP est le meilleur ERP libre...

    Posté par . Évalué à  9 .

    Bonjour,

    J'ajoute, que la société dans laquelle je travaille, Smile.fr, m'a mandaté pour comparer les ERP open source sur plus de 6 mois (une trentaine de produits passés au crible). A l'issu, je dois dire que le constat est assez net: il est assez incontestable qu'OpenERP se classe en tête des ERP matures pour le marché français, sur l'ensemble des critères: couverture fonctionnelle, technologie (des années d'avances sur certains rivaux: BPM intégrée, ORM puissant...) et dynamique communautaire.
    Ce livre blanc de 120 pages dont je suis l'auteur est téléchargeable gratuitement ici:
    http://www.smile.fr/publications/livres-blancs/erp-open-sour(...)

    Franchement l'outil est impressionnant. les développeurs en herbes sauront monter eux-même leur système en achetant le bouquin paru chez Eyrolles, en écumant les forums très fréquentés d'OpenERP et la doc technique déjà très correcte pour un projet de cette envergure (la gestion de prod industrielle nécessitera quand même de la formation). Mais OpenERP saura aussi intéresser les plus grandes PME qui n'auront alors pas de difficulté à trouver un intégrateur compétitif.

    Enfin je confirme, contrairement à nombre d'autres, OpenERP joue à fond la carte de l'open source: le code est GPL, le SVN est accessible, y compris pour de nombreux modules. De pus, comme le logiciel est bien conçu, les besoins de l'éditeur sont très modérés et sa stratégie marketing est en retour très douce. Mais surtout il y a une vraie gouvernance open source là où d'autres ERP open source n'ont aucune activité communautaire. Enfin, contrairement encore à d'autres ERP open source, par exemple codés à coup de pl/SQL à papa, le code d'OpenERP est largement lisible et maitrisable, ce qui en fait un vrai logiciel open source qu'on peut effectivement personnaliser à sa guise si on dispose plutôt de compétence et de motivation que de budget.

    Cordialement,

    Raphaël Valyi.
  • # GPAO

    Posté par . Évalué à  2 .

    Y a-t-il un module de gestion de production dans cet ERP?
    • [^] # Re: GPAO

      Posté par . Évalué à  4 .

      Salut thedidouille,

      oui, la gestion de production est comprise dans OpenERP au même titre que sur les autres meilleurs ERP libres. Mais attention, il ne s'agit pas d'une gestion de production à capacité finie mature tels qu'on les trouve sur les ERP haut de gamme dédiés type Lawson. Il ne s'agit pour l'instant que de MRP1, c'est à dire du calcul des besoins en approvisionnement et en ordres de fabrications. La fabrication des produit est modélisée à l'aide des concepts fondamentaux classiques de gammes, de nomenclatures et de postes de travail, un peu comme sur ERP5, Neogia et Openbravo; je le résume dans le livre blanc de Smile. Ensuite sur chaque poste de travail, tu peux connaître et prévoir la charge et ainsi (re)planifier manuellement les runs de production à l'optimum physique en tenant compte de ces indicateurs de charge. On peut aussi brancher un planificateur externe.
      Une bon aperçu est dispo ici: http://demo.openerp.com:8080/login?user=admin&passwd=adm(...)

      Par ailleurs, la gestion de production des sociétés de services est aussi très bien déservie: assignation des tâches, plannings, tableaux d'évaluation de la rentabilité des projets, facturation du travail en régie, à la tâche ou au forfait...
      Un autre aperçu ici:
      http://demo.openerp.com:8080/login?user=admin&passwd=adm(...)

      NB: il semble qu'à l'heure précise ou j'écrive les serveurs soient en maintenance et soient down, essayez plus tard en cas de pépin.

      Hope this helps,

      Raphaël Valyi.
      • [^] # Re: GPAO

        Posté par . Évalué à  1 .

        Merci pour ces précisions. Actuellement nous étudions Compiere, qui semble prometteur, il y a une GPAO développée par Audaxis de type MRP1.

        Nous avons besoins d'un MRP tracé, c'est a dire, un MRP capable de lister les commandes impactées par un retard d'approvisionnement. Nous sommes multi-site (France, Allemagne, Chine et EU).

        J'essayerai la démo quand elle sera UP. Compiere est Open Source, mais le support est payant, il n'y a pas d'accès simple aux doc et il ne fonctionne qu'avec Oracle. Cela dit, il semble très simple à customiser, et couvre 90% de nos besoins (sur certains postes de charge il faudrait être en capacité fini ...).
        • [^] # Re: GPAO

          Posté par . Évalué à  3 .

          > Nous avons besoins d'un MRP tracé, c'est a dire, un MRP capable de lister les commandes impactées par un retard d'approvisionnement. Nous sommes multi-site (France, Allemagne, Chine et EU).

          OpenERP est capable de faire cela. Il est également multi-plans comptables, devises, sites, entrepots et points de vente.
        • [^] # Re: GPAO

          Posté par . Évalué à  3 .

          "l semble très simple à customiser"
          Sans vouloir envenimer le débat et en espérant simplement suciter votre curiosité pour OpenERP, je pense que vous dite cela parce que vous n'avez pas vu:
          * le view designer en Ajax d'OpenERP qui permet de construire les vues par simple glisser-déposer et de traduire les champs à l'envie (marche sur le SVN, preview non effective possible sur les démo en ligne; bouton 'customize view')
          * l'éditeur de workflow en Ajax aussi qui permet une vétitable gestion BPM des process. ça n'est pas Intalio non plus mais franchement ça va très loin avec une simplicité maximale (cf SVN).
          * l'extension des structures de données par héritage et éventuellement dans l'interface graphique. La modularité est très grande et le code résultant toujours propre, lisible et maintenable.

          Ceci vaut aussi pour les controllers et méthodes métiers qui respectent la programmation objet et offrent ainsi différent niveaux de lisibilité et contrôle, c'est très différent du code procédural en pl/SQL de Compiere ou d'Openbravo... (le pl/SQL c'est bien, mais je préfère quand c'est utilisé sur des optims parcimonieuses plutôt qu'un recours systématique). C'est quand même aussi bien pratique de mettre ses breakpoints dans Pydev pour introspecter/modifier le code plutôt que de savoir comment avoir une license SQLDevelopper d'Oracle...

          C'est vrai que Compiere et Openbravo rendent assez triviale l'extension des structures de données et de leurs vues associées (comme OpenERP donc), mais je pense que sur les process métiers, que ce soit au niveau de la modélisation BPM de haut niveau (genre l'état monitorable sur un graphe de workflow de tes lignes de commande dans OpenERP) ou le code objet vs pl/SQL, il y a une vraie différence de productivité.

          J'ajoute que j'ai au moins 5 ans d'expérience de dev Java et j'avais seulement 3 jours de Python quand j'avais découvert OpenERP. Pourtant, tout comme les autres ressources de ma boîte, on préfère DE LOIN apprendre les rudiement de Python (en une semaine on fai beaucoup) plutôt que de faire des centaines/milliers de lignes de pl/SQL dans un ERP qui se prétendrai codé en Java (juste parce qu'il y a du Java entre le bout de HTML et l'appel de la proc stock quand on clique sur un bouton). En plus Python ça ressemble à Ruby et Ruby ça dépôte.

          A bon entendeur... Bien cordialement,

          Raphaël Valyi.
          • [^] # Re: GPAO

            Posté par . Évalué à  1 .

            Bon, ça me semble intéressant, de plus j'apprécie Python.

            Comment puis-je trouver du support pour faire quelques développements spécifiques et démontrer la viabilité du module de production (il faut vraiment un as, qui puisse prouver que certains de nos besoins sont superflus).

            Il y a une réunion que je dois organiser dans peu de temps, et nous voulons arrêter notre décision fin juin.

            Si tu trouve un contacte qui puisse tenir tête à notre directeur de prod, on pourrait choisir cette solution. De plus il est l'instigateur du club d'utilisateur de notre GPAO, donc il représente beaucoup d'utilisateurs potentiels.
    • [^] # Re: GPAO

      Posté par . Évalué à  2 .

      Il y a le module de base qui gère jusqu'à le MRP II
      Et aussi un module de H&D qui traitent la traçabilité et la gestion de lots en détail, e module se greffe sur celui de OpenERP de base.
      Allez voir de ce coté : http://www.hu-div.fr/process.htm
  • # Communiqué changement de nom

    Posté par . Évalué à  2 .

    Pour le communiqué de presse complet:
    http://tinyerp.com/index.html
    • [^] # Re: Communiqué changement de nom

      Posté par . Évalué à  3 .

      Peut-être que la remarque de khalid n'était pas si inappropriée que ca après tout.
      http://linuxfr.org/comments/553431.html#553431

      On peut en tout cas vous féliciter pour votre ouverture d'esprit.

      Petite question:
      Sur quel framework Web vous appuyez vous Django, Turbogears, .... ?
      • [^] # Re: Communiqué changement de nom

        Posté par . Évalué à  3 .

        > Sur quel framework Web vous appuyez vous Django, Turbogears, .... ?
        TG. Il est possible que l'on change pour la prochaine version vers un simple CherryPy + Mochikit + Kid pour limiter les dépendances.
    • [^] # Re: Communiqué changement de nom

      Posté par . Évalué à  2 .

      Je pense que le changement de nom est le bien venue.
      "Tiny" ne faisait pas assez "pro", dans le sens ou on a l'image d'un "petit" soft pour les "petite" entreprise qui n'ont pas assez de moyen pour prendre SAP. Il avait l'image d'un soft pour s'initier aux ERP.
      Avec "open" il profite de l'engouement pour les logiciel libre, et ce sans être "amoindri" par son nom, il devient une véritable alternative aux solution commercial :-)
  • # Salon SI Gestion et Open ERP

    Posté par . Évalué à  3 .

    Pour les intéressés, vous pouvez nous rencontrer au salon SI Gestion à Paris (la défense) le 11 et 12 juin prochain. Calendrier et détail sur OpenERP.com.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.