Oscopy 0.70 aka 20110921 disponible

Posté par Arnaud Gardelein . Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
20
23
sept.
2011
Technologie

Oscopy est une sorte d’oscilloscope propulsé par IPython. En tant que contribution à la simplification du flot de simulation électronique, il permet de visionner des données et de les post‐traiter (arithmétique, trigonométrique, FFT…). La particularité d’Oscopy est d’assurer automatiquement certaines tâches fastidieuses lors du rechargement des données d’origine (par exemple, après une nouvelle simulation) :

  • la mise à jour des signaux post‐traités en tenant compte des dépendances ;
  • la mise à jour des figures et graphiques.

Oscopy gère la communication avec d’autres programmes, tels que gschem de la suite gEDA, qui peuvent déclencher la relecture des fichiers à distance (D-Bus, etc.). Oscopy est conçu pour être facilement extensible, peu d’effort est nécessaire pour gérer de nouveaux formats de fichiers ou types de graphiques.

La version 0.70 aussi appelée 20110921 se focalise sur la stabilisation et l’amélioration de l’API, ainsi que la documentation.
Oscopy est maintenant propulsé par IPython et présente des améliorations pour le post-traitement et les recalculs automatiques lors de la mise à jour des données.

Le journal des modifications est détaillé dans la seconde partie de la dépêche.

v0.70.0

  • mise à jour de la documentation de l’API ;
  • mise à jour de la traduction espagnole ;
  • ajout du journal des modifications ;
  • correctif : système de traduction.

v0.70.0-rc2

  • correctifs :
    • glisser‐déplacer de signaux,
    • aide sur les fonctions héritées numpy.[ufunc|fft] ;
  • inclusion du manuel de l’API dans le flot de construction de la documentation ;
  • ajout d’un espace à l’invite (prompt).

v0.70.0-rc1

  • utilisation de l’interpréteur IPython ;
  • utilisation du mécanisme d’évènements pour la mise à jour de signaux ;
  • réécriture de la gestion des opérations pour le calcul de signaux en utilisant numpy.[ufunc|fft] ;
  • nouvelles commandes : oimport, ogui, ocontext ;
  • traduction en langue espagnole ;
  • ajout du manuel de l’utilisateur ;
  • mise à jour de l’aide des commandes ;
  • ajout des commentaires dans le code ;
  • renommage des commandes en « o* ».

Régression connue :

  • prise en charge des options de la ligne de commande.
  • # Prochain projet

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Coloscopy projet basé sur la libcaca ...

    (oui oui j'ai osé ... vendredi c'est permis non ? ^^)

  • # Linux et bricolage maison

    Posté par . Évalué à 2.

    Tout le monde n'a pas les moyens d'avoir des oscilloscopes ou apparail de mesure capable de laboratoire. Toute fois, pour une cinquantaine d'heure vous pouvez réaliser des petits capateurs à base d'arduino ou autre.

    Est-ce qu'il existe un moyen (assez simple) d'utiliser ce genre d'apparail avec Oscopy ?

    • [^] # Re: Linux et bricolage maison

      Posté par . Évalué à 1.

      Toute fois, pour une cinquantaine d'heures vous pouvez réaliser des petits capteurs à base d'arduino ou autre.

      Tu ne travailles pas vite :)

    • [^] # Re: Linux et bricolage maison

      Posté par . Évalué à 0.

      Oscopy est conçu pour supporter de nouveau formats d'entrée (les Readers) avec très peu de code, cf la branche expérimentale d'oscopy actuelle.
      Du moment qu'une interface en Python existe pour l'acquisition des données, les deux peuvent communiquer ensemble facilement.

  • # Comparaison avec Kst ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Je n'ai pas essayé oscopy, mais je me demandais quels sont les points communs avec Kst (http://kst-plot.kde.org) et les avantages ou inconvénients de l'un par rapport à l'autre ? Kst n'est pas encore scriptable en python, mais ça sera a priori pour la prochaine version (cf http://commit-digest.org/issues/2011-09-04/moreinfo/1250641/), mais en dehors de cela il propose pas mal de fonctions avancées, la lecture en streaming et une interface très conviviale.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.