Publication de la première Beta Archipel

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
27
6
jan.
2011
Virtualisation
Archipel est une solution d'orchestration open source pour le contrôle des machines virtuelles. Elle est basée sur la libvirt (NdM : la libvirt est une bibliothèque, outil de gestion des différentes technologies de virtualisation existantes comme KVM ou Xen) et sur XMPP pour tout ce qui est communication. Chaque objet (hyperviseurs, machine virtuelle ou utilisateurs) dispose de son propre JID et l'utilise pour communiquer avec le reste de la plateforme en temps réel.

Archipel est constitué de deux composants :
  • un agent à installer sur les hyperviseurs permettant la création d'un pont entre la libvirt et XMPP, le tout écrit en python

  • une interface web écrite en Cappuccino permettant de contrôler l'ensemble.


Archipel est basé sur une architecture totalement modulaire (de chaque côté, serveur et client) permettant de l'adapter à ces besoins. Tout le coeur du métier tourne autour d'un petit noyau gérant XMPP (comme n'importe quel client de chat) et le chargement de modules. À cela s'ajoute une vingtaine de modules de base permettant le contrôle de la plateforme virtualisée, la gestion des packages, le chat, la migration, etc..

Après un an de développement, les sources de la première bêta sont désormais publiées sur GitHub. Le code est couvert par la licence AGPL v3.
  • # design

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Ouch ! Ca fait bizarre de voir une appli Libre avec un vrai effort de design dès les 1eres betas...
    Ca fait tres macosx mais c'est travaillé au moins.

    Bon, je n'ai vu que les screenshots rapidement donc c'est ce qui me saute aux yeux tout de suite. Je ne ferai pas de commentaires sur l'appli elle meme au niveau technique ou fonctionnel.
    En tout cas, ce que j'ai vu semble etre tres prometteur.
    • [^] # Re: design

      Posté par . Évalué à -1.

      Exact et avec un nom multi-consonne qui n'attire pas les mouches! :)

      On a beau dire, même si ça n'a rien à voir avec Apple, on ne peut nier son influence!
      Comment se fait-il que GNUstep n'ait pas eu plus de succès ?

      Quant à Archipel, c'est une solution intéressante qu'on pourrait présenter sans se faire taxer de communiste amateur :).
      Cela dit, sur le terrain, je fuis ce genre de frontend que que ça soit ceux de VMware ou Virtualbox car, c'est tout simplement lourdingue.
  • # multi users ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je n'ai pas vu dans les features :
    Est ce qu'il y a une isolation des machines entre utilisateurs ?
    Ex: le user A voie ses machines virtuelles, et le user B voie uniquement les siennes

    Le next-level, c'est la gestion par groupe.

    Emmanuel
    • [^] # Re: multi users ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Oui.

      On peut créer des shared groups contenant users et/ou vms et/ou hypervisors et ajuster très finement les droits (ou utiliser des rôles)
  • # A suivre

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Intéressant comme projet. Peut être une solution viable pour remplacer l’infâme Vsphere de VmWare qui doit obligatoirement être sur un poste Windows pour fonctionner sans parler du client Vshpere qui lui aussi doit être sur Windows. Même si j'ai vue une version linux elle me semble pas être une priorité pour VmWare :(

    Born to Kill EndUser !

    • [^] # Re: A suivre

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est vrai que Vmware a fait très fort avec Vsphere... :-)

      J'ai cru comprendre que le client Archipel est un navigateur web. Vu les copies d'écran.
      Ai-je bien compris ?
      Est-ce que ça fonctionne sur MSIE/Firefox/autres ?
      Si c'est le cas, franchement c'est top. Car j'en ai raide marre de tous ces outils qu'il faut installer puis paramétrer partout où tu bosses alors qu'un navigateur suffit souvent.
      • [^] # Re: A suivre

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Ca fonctionne sur les navigateur web oui. (donc pas IE...). Il y a quelque soucis sous FF dus à la stabilisation de la version 0.8 de Cappuccino. Sous Webkit (Chrome/Chromium/Safari) ça fonctionne parfaitement.

        Coté serveur il y a juste un agent à installer sur les hyperviseurs, écrit en python.
        • [^] # Re: A suivre

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Mieux que la concurence propriétaire alors que c'est écrit par un mec dans son garage :-)

          Je n'ai pas l'utilité de la chose à l'heure actuelle, mais je m'empresse de tester ce week-end.
  • # doc toussa

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Hello,

    ça semble très sympas. Mais n'étant pas habitué aux équivalents proprio, je suispas sur de bien cerner le produit.

    Je trouve la description un peu légère, et j'ai pas vu de doc très détaillée (j'ai peut-être mal cherché)

    Peux-t-on installer cette "suite" sur une installation déjà existante ?
    Est-ce que dans l'idée ça se rapproche de ce que propose proxmox ?
    • [^] # Re: doc toussa

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Effectivement il y à très peu de doc pour le moment. je me suis vraiment concentré sur le code, pas sur la doc. elle va venir.

      On peut (théoriquement) installer Archipel sur n'importe quel type de linux et la partie cliente sur n'importe quel OS pouvant faire tourner un navigateur supportant le html5 (donc les webkit-based et éventuellement sur FF4 même si ce dernier merdouille encore un peu)
      • [^] # Re: doc toussa

        Posté par . Évalué à 2.

        J'ai toujours pas compris moi. La partie serveur, c'est du bar-metal à la Proxmox où on peut reprendre du libvirt existant ?

        Sinon, ça a l'air franchement canon.
        • [^] # Re: doc toussa

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          On peut prendre une libvirt existante mais il vaut mieux la dernière release 0.8.7.

          La partie serveur est construite autour de 2 composants :
          - un serveur XMPP
          - la libvirt.
  • # Il manque une description "business oriented"

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Salut Antoine,

    félicitations, ca a l'air d'être un super beau projet.

    Une suggestion d'amélioration: il faudrait vraiment mieux expliquer ce que ca fait et pourquoi on a besoin del'utiliser, avant d'entrer dans les détails techniques (sur http://antoinemercadal.fr/archipelblog/features/ ou sur la home page).

    Bon courage.

    "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

    • [^] # Re: Il manque une description "business oriented"

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      En particulier, quand tu écris "This is not only an orchestrator".

      -> OK mais:

      1. C'est quoi un orchestrateur.

      2. Si c'est pas juste un orchestrateur, alors qu'est-ce que ca fait en plus.

      "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

      • [^] # Re: Il manque une description "business oriented"

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Vous en faites pas, le site va être mis à jour sous peu, les textes sont assez vieux. pour le moment c'est ouvert pour les warriors qui savent ce que ça fait et qui veulent perdre quelques cheveux à l'installer et le debugguer

        Mais globalement cela peut être comparé à oVirt ou Enomalism.
  • # Linux-VServer ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Cette dépêche m'a donné envie de faire une recherche : libvirt ne gère toujours pas Linux-VServer. Dommage... Un outil comme Archipel me serait utile et paraît bien gaulé !
  • # Utilisation type ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Pour gérer les machines virtuelles, je le fais uniquement au clavier, ou via des scripts crons pour les sauvegardes par exemple.
    Les outils de supervision me suffisent pour voir si quelque chose cloche.

    Je comprends bien que le cyber-neuneu aie besoin de trucs pour cliquer. Mais pour les autres, quels usages avez-vous d'un outil comme celui-ci ?
    Est-ce plus simple que de se souvenir des lignes de commande ?
    Est-ce un outil qui vous évite l'utilisation d'autres choses (par exemple un outil de supervision) ?
    Ou... ?
    • [^] # Utilisation type :Faut pas exagerer

      Posté par . Évalué à 2.

      j arrive un peu tard mais faut pas exagerer quand même.
      le virtual center de vmware c est pas pour les "cyber neuneus", ca permet de gerer un pool de serveurs ESX et leur stockage associé,leurs HBAS, le tout comme une seule entité ,visualiser la charge sur les VMS, ouvrir une console dessus, et les vswitches associés (pas le bridging de base sous linux, un truc plus proche d openvswitch) , et puis les templates de customisation associés,, ah oui il ya aussi l API disponible pour automatiser via les scripts dans le langage de ton choix (jython pour ma part ) . y a rien a l heure actuelle d equivalent sous linux, vu qu on essaie soit de nous vendre du cloud computing (eucalyptus), soit des soluces qui ne sont pas vraiment compatibles avec libvirt (opennebula,convirt,ovirt).
      tant que redHat n aura pas publiqué la version java (sic) de son RHEV-M...
      des que t as plus de 2 hyperviseurs, un outil de ce type (que je vais m empresser de tester) fait defaut.
      • [^] # Re: Utilisation type :Faut pas exagerer

        Posté par . Évalué à 2.

        > soit des soluces qui ne sont pas vraiment compatibles avec libvirt (opennebula,convirt,ovirt).
        Pour autant que je sache, openNebula et ovirt utilisent libvirt et permettent d'intégrer n'importe quel infrastructure existante de virtualisation accessible via libvirt.

        Je ne sais pas ce que Red Hat livre effectivement dans RHEV mais les outils utilisés comme libvirt et guestfish disposent de wrappers java qui marchent pas trop mal.
        • [^] # Re: Utilisation type :Faut pas exagerer

          Posté par . Évalué à 2.

          pour opennebula, il faut recompiler libirt avec un flag specifique, et la compile plante a l heure actuelle. De toute façon, c est plus un outil de cloud que de gestion de multiples hyperviseurs.
          Convirt n est pas compatbile libivrt (ie les VMS que tu crees ne sont pas visibles via un simple virsh list ). Ovirt, faut que je le reteste, mais je trouvais ça bien leger alors que ce qu on veut c est une simple interface web au dessus de libvirt.
          Au boulot, je promotionne au maximum kvm, mais á l heure actuelle, et malgré tout le marketing de red hat, il manque encore cet outil (simple á installer, et á utiliser sans bidouille infame) pour rivaliser avec vmware...
          • [^] # Re: Utilisation type :Faut pas exagerer

            Posté par . Évalué à 1.

            Pour info, il existe aussi une autre initiative open source (licence Apache) qui tente de proposer une alternative de gestion de Cloud public à la manière d'Amazon et qui a démarrée depuis juillet 2010 : OpenStack Nova [http://nova.openstack.org/].

            Ce projet est soutenu par de grosses compagnies (principalement américaines) et se base sur du code utilisé par la NASA et Rackspace Cloud. Il est lui aussi écrit en python. Il implémente pour le moment 2 API de contrôle : l'API Rackspace et l'API EC2. Il utilise divers drivers afin de s'interfacer avec un maximum d'hyperviseur (XEN, KVM (libvirt), UML, HyperV, qemu).
            • [^] # Re: Utilisation type :Faut pas exagerer

              Posté par . Évalué à 1.

              OpenNebula est également sous licence Apache, la principale différence est que c'est un projet issu de la recherche européenne et pas d'un consortium industriel américain.
              De plus, la première version publique d'OpenNebula précéde de 3 ans le tout jeune Nova, donc le premier a l'avantage de la maturité
  • # virt manager

    Posté par . Évalué à 2.

    Par rapport à Virt Manager http://virt-manager.et.redhat.com/ , qui utilise aussi la libvirt, et qui est aussi client-serveur, ça apporte quoi ?
    • [^] # Re: virt manager

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      virt manager... comment dire il avance pas vite... voir même pas du tout niveau dev, dommage car c'est une bonne base.

      Born to Kill EndUser !

      • [^] # Re: virt manager

        Posté par . Évalué à 3.

        Le développement de virt-manager tourne certes au ralenti, mais c'est dû au fait que la roadmap de virt-manager est tributaire de celle de SPICE sur lequel les efforts se concentrent.
        D'ailleurs, SPICE a été intégré dans virt-manager fin décembre (avec le viewer).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.