Forum Linux.général Une plateforme iaas simple

Posté par . Licence CC by-sa
2
2
mai
2017

Bonjour à tous,
je vous contacte aujourd'hui pour avoir vos retours et peut être une solution pour moi.

Actuellement je suis à la recherche d'une solution d'iaas relativement simple à mettre en place.

Mon matériel est 6 node de 64Gb de ram et 2 cpu E5-2640 avec un san en iSCSI.

Mon besoin est de pouvoir auto provisionner des vm via salt et auto distribuer celons la charge du node.

J'avais regardé du côté Proxmox beaucoup d’espoir mais le point (...)

Journal C'est quoi le "Cloud Computing" ? 2/2

20
4
jan.
2017

Ce journal est la suite du premier morceau de journal qui a attiré quelques curieux, et des commentaires sympathiques.

Le document du NIST décrit donc 3 modèles de services (IaaS, PaaS, SaaS) qui sont l'objet de nombreux contresens, quiproquos ou autres tentatives de positionnement marketing fumeux. Le concept clé dans les modèles de services, c'est la logique même de "as a Service", qui reprend les caractéristiques détaillées précédemment. On achète l'accès à une ressource et non plus la ressource elle (...)

Venez découvrir OpenStack mercredi 17 septembre 2014 à Paris

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
7
10
sept.
2014
Technologie

L'association des utilisateurs francophones d'OpenStack organise une rencontre mercredi 17 septembre 2014 autour de trois conférences. À l'occasion de ce dixième meetup OpenStack parisien, nous reviendrons sur les bases permettant d'appréhender au mieux ce projet d'IaaS (Infrastructure as a Service) libre.

Vous êtes administrateur système, développeur, décideur, et vous vous posez des questions sur le rôle et le fonctionnement d'OpenStack ? Nous tenterons de répondre à ces quelques questions :

  • Quels besoins couvre OpenStack ?
  • Quels sont les différents composants ? Comment fonctionnent-ils ?
  • Comment tirer partie d'une technologie cloud ?

L'événement aura lieu dans les locaux de Mozilla à Paris à partir de 19h avec 3 présentations de 30 minutes chacune, suivies par un cocktail dinatoire aux alentours de 21h.
Une retransmission en direct sera effectuée et les questions du public à distance seront relayées par IRC.

La communauté OpenStack se bouge sur Toulouse pour les 4 ans du projet le 09/07/2014 à 19H00

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Xavier Claude et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
8
3
juil.
2014
Virtualisation

La fondation OpenStack et Objectif Libre, PME toulousaine de premier ordre dans la communauté OpenStack (top 20 au niveau mondial en contributions), co-organise le premier Meetup OpenStack dans la ville rose le mercredi 9 juillet 2014 à 19h00 à la cantine de Toulouse.

L'objectif de cet évènement : fêter les 4 ans du projet OpenStack, ensemble de logiciel permettant la virtualisation de type IaaS (Infrastructure as a Service), et permettre à la communauté toulousaine de se rencontrer. C'est aussi l'occasion de découvrir ce projet pour ceux qui ne connaissent pas ou qui veulent en savoir plus.

Le meetup débutera par une présentation générale du projet animé par Christophe Sauthier (Président Objectif Libre) suivi d'un retour d'expérience présenté par Lionel Porcheron de Sierra Wireless qui mettra en lumière en quoi la solution OpenStack est au cœur de la révolution IT.

Evry, 27 mars 2013 : l'économie du logiciel libre et la percée d'OpenStack dans le cloud

Posté par . Édité par Xavier Claude, Benoît Sibaud et Xavier Teyssier. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
8
14
mar.
2013
Communauté

L'association MiNET, fournisseur d'accès internet sur les campus des écoles Télécom SudParis et Télécom École de Management, organise le mercredi 27 mars 2013 à 18h30 à Évry la conférence :

« L'économie du logiciel libre et la percée d'OpenStack dans le cloud ».

En première partie, Jonathan Le Lous, responsable Innovation et offre de formation à Alter Way et membre du CA de l'April, présentera le panorama économique du logiciel libre en France ainsi que les spécificités des stratégies économiques associées au logiciel libre.

En deuxième partie, Raphaël Ferreira, co-fondateur et CEO d'eNovance, présentera OpenStack et la stratégie économique de son entreprise vis à vis de l'écosystème qui s'est formé autour d'OpenStack. Il sera précédé par une courte intervention de Julien Brichard, Business Manager chez SII, qui présentera l'évolution d'une grande entreprise vers des solutions open source.

La conférence sera diffusée en direct, et disponible par la suite sous licence CC by-sa.

L'inscription en ligne est obligatoire pour les personnes extérieures aux écoles.

Accès

Télécom SudParis & Télécom École de Management
9 rue Charles Fourier
91000 Évry

Pour s'y rendre :
RER D, Gare Le Bras de Fer - Évry - Génopole

Présentation d’OpenStack aux Jeudis du Libre de Mons

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
7
20
fév.
2013
Virtualisation

Ce jeudi 21 février 2013 à 19h se déroulera la seizième séance montoise des Jeudis du Libre de Belgique. Cette séance sera consacrée au cloud computing et, plus spécifiquement, à l'outil d'Infrastructure as a Service (IaaS) OpenStack.

La présentation sera assurée par Michaël Van de Borne (CETIC). Il expliquera les concepts de cloud computing et d'Infrastructure as a Service, puis présentera les possibilités offertes par l’outil, et comment s’en servir.

Journal Présentation d'OpenStack à Mons (Belgique)

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
3
20
fév.
2013

Ce jeudi 21 février 2013 à 19h se déroulera la seizième séance montoise des Jeudis du Libre de Belgique. Le sujet de cette séance : Présentation d’OpenStack.

"S’il est un domaine dont on parle à l’envi, c’est bien celui du cloud computing. Lors de cette présentation, Michaël Van de Borne redéfinira brièvement ce que l’on entend par “cloud” et fera un tour d’horizon des outils IaaS (Infrastructure as a service) dans le monde du logiciel libre. Il expliquera ensuite (...)

Petites brèves : MediaGoblin, CloudStack, Walt Disney et G'MIC

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel. Licence CC by-sa
36
4
sept.
2011
Technologie

GNU MediaGoblin

Ce projet en devenir se veut une alternative libre pour héberger et partager ses photos et vidéos (un concurrent de Flickr et Picasa). Le but est de lutter contre la centralisation des services Internet, il est annoncé pour septembre / octobre 2011, vous pouvez y contribuer via les ML et irc ou en essayant le code en développement.

Le projet est réalisé en Python et est disponible sous licence AGPL.

CloudStack devient opensource

CloudStack est un gestionnaire de machines virtuelles, basé sur libvirt. Il permet d'utiliser la ligne de commande, une interface web ou une API RESTful. Il prend en charge les machines suivantes : KVM, Xen, Oracle VM et VMWare.

L'entreprise a été rachetée par Citrix en juin et le logiciel qui est distribué sous deux versions dont une était propriétaire est désormais entièrement libre sous licence GPL. Il est développé en Java.

Walt Disney libère ses outils

Les studios Walt Disney mettent à disposition une partie des logiciels qu'ils utilisent pour leurs réalisations. On retrouve évidemment des logiciels dédiés au graphisme mais aussi un générateur de tests unitaires Python et un gestionnaire de paquets pour Mac OS.

Les licences dépendent des logiciels mais on retrouve Apache, BSD et MIT.

GREYC's Magic Image Converter (G'MIC)

G'MIC (GREYC's Magic Image Converter) est un projet proposant à la fois un outil en ligne de commande, un greffon pour GIMP et une bibliothèque C++, pour le traitement générique des images 2D ou 3D. La dernière version 1.5.0.2 de ce framework vient de sortir, apportant de nouveaux filtres et commandes, et renforçant la stabilité de l'interpréteur du langage de script intégré. Le greffon pour GIMP est aujourd'hui la partie du projet la plus visible et la plus utilisée, mais elle est aussi la plus limitée, puisque GIMP ne gère ni les images 3D volumiques, ni les images à valeurs flottantes ou à grand nombre de bits (16 ou 24), ce que la version en ligne de commande peut faire.

G'MIC est développé dans l'équipe Image du GREYC (unité de recherche CNRS), à Caen / France.

Merci à dtschump pour son aide lors de la rédaction de cette dépêche.

Archipel beta 2 Jupiter disponible

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
25
7
avr.
2011
Virtualisation

Il aura fallu un trimestre pour que Archipel, solution d'orchestration open source pour le contrôle des machines virtuelles, quitte Saturn (nom de la beta 1) pour arriver à Jupiter (nom de la beta 2).

Archipel est basée sur le composant libvirt (bibliothèque de gestion des différentes technologies de virtualisation existantes comme KVM ou Xen).

L'architecture d'Archipel s'articule autour d'un agent écrit en python pour la communication entre la libvirt et votre serveur XMPP, et d'une interface web écrite en cappuccino pour envoyer vos commandes vers le serveur XMPP. L'originalité de cette solution est de mettre à disposition la gestion des machines virtuelles depuis votre client de messagerie XMPP et surtout, et ça c'est incontournable, d'avoir de la « gueule ».

Cette solution est publiée sour licence AGPLv3.

Publication de la première Beta Archipel

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
27
6
jan.
2011
Virtualisation
Archipel est une solution d'orchestration open source pour le contrôle des machines virtuelles. Elle est basée sur la libvirt (NdM : la libvirt est une bibliothèque, outil de gestion des différentes technologies de virtualisation existantes comme KVM ou Xen) et sur XMPP pour tout ce qui est communication. Chaque objet (hyperviseurs, machine virtuelle ou utilisateurs) dispose de son propre JID et l'utilise pour communiquer avec le reste de la plateforme en temps réel.

Archipel est constitué de deux composants :
  • un agent à installer sur les hyperviseurs permettant la création d'un pont entre la libvirt et XMPP, le tout écrit en python

  • une interface web écrite en Cappuccino permettant de contrôler l'ensemble.


Archipel est basé sur une architecture totalement modulaire (de chaque côté, serveur et client) permettant de l'adapter à ces besoins. Tout le coeur du métier tourne autour d'un petit noyau gérant XMPP (comme n'importe quel client de chat) et le chargement de modules. À cela s'ajoute une vingtaine de modules de base permettant le contrôle de la plateforme virtualisée, la gestion des packages, le chat, la migration, etc..

Après un an de développement, les sources de la première bêta sont désormais publiées sur GitHub. Le code est couvert par la licence AGPL v3.