Publication d'un guide sur la contribution au noyau Linux par la Linux Foundation

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
6
19
août
2008
Noyau
La Linux Foundation a publié récemment un guide intitulé How To Participate In the Linux Community, rédigé par Jonathan Corbet, l'un des principaux éditeurs du site Linux Weekly News et co-auteur du livre Linux Device Drivers. Ce guide met tout d'abord en avant l'importance de contribuer à la version officielle (dite mainline) du noyau, puis décrit le processus de contribution au noyau et comment éviter les erreurs couramment commises.

Bien que la communauté du noyau soit déjà très active, avec 1.000 contributeurs de plus de 100 sociétés qui ont contribué l'an passé, la Linux Foundation, qui emploie notamment Linus Torvalds, souhaite par ce guide, encourager la participation en vulgarisant les processus de contribution au noyau, qui reposent souvent sur des règles implicites non-écrites qui peuvent être difficiles à saisir pour un nouveau venu ou une entreprise.

Le guide aborde les thématiques suivantes :
  • Le processus de développement, avec le cycle des sorties et le mécanisme de la fenêtre de fusion (merge window)
  • La planification initiale et l'importance d'impliquer tôt la communauté dans son projet
  • Le processus de développement, ainsi que les règles pour les patches
  • La soumission des patches pour relecture
  • Le travail avec les relecteurs, une étape du processus de développement
  • Des sujets avancés, comme la gestion des patches avec Git et la relecture des patches soumis par d'autres

Sur le même sujet, Linus Torvalds a récemment accordé une interview à ZDNet.co.uk, dans laquelle il indique «Ce n'est définitivement pas simple de devenir un 'gros contributeur' [...] Le noyau est relativement gros et complexe, and ça prend inévitablement du temps d'apprendre toutes les règles -- pas seulement le code, mais aussi comment le processus de développement dans son ensemble fonctionne». Il revient également sur l'importance de discuter très tôt avec la communauté des fonctionnalités qu'on souhaite ajouter un noyau, au risque d'arriver avec un énorme patch qui sera rejeté par la communauté, une mise en garde également présente dans le guide de la Linux Foundation. De façon générale, Linus semble plutôt satisfait du processus de développement actuel: « Je pense qu'une des choses sur laquelle nous avons été très bons est le passage à l'échelle, avec un bon réseau de mainteneurs, de manière à ce que la plupart des gens impliqués ne travaillent en fait de manière rapprochée qu'avec une poignée d'autres personnes ».
  • # Linux-Contribution-HOWTO

    Posté par . Évalué à 10.

    Extra !

    Je suis adepte de l'UTSL, mais il est vrai que là, ça commence à faire beaucoup.

    Je pense (sans m'appuyer sur quoi que ce soit au demeurant :-) que c'est la réponse qu'attendaient les professionnels pour s'investir. Quelque chose sur laquelle on puisse s'appuyer.

    À mon avis, on pourra s'attendre à avoir de nouveaux pilotes beaucoup plus facilement et profiter d'avancées importantes si on ne se laisse pas corrompre.

    Je vais me régaler à lire cela ce soir.
  • # Kernel Newbies

    Posté par . Évalué à 10.

    Il y a aussi Kernel Newbies [http://kernelnewbies.org/] qui est un site qui aide à débuter le kernel hacking ou tout simplement à se renseigner. Il s'agit d'une communauté d'entraide des nouveaux développeurs (sans doute plus utile que le guide dont il est question qui reste une description assez sommaire).
    • [^] # Re: Kernel Newbies

      Posté par . Évalué à 2.

      +1
      Leurs changelog sont super utiles si on s'intéresse un peu au noyau Linux

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.