QElectrotech 0.4 pour vos schémas électriques

46
22
fév.
2015
Technologie

Un peu plus d'un an après la dernière version stable de QElectroTech (QET), la version 0.4 est maintenant disponible en téléchargement.

Pour rappel, QElectrotech est un logiciel libre multi‐plate‐forme, permettant de réaliser des schémas de circuits électriques. QET est disponible sous licence GNU GPL. Le développement du logiciel se fait en C++ avec la bibliothèque Qt 4.

Sommaire

Général

Des changements dans le code ont permis de supprimer l'option "-fno-ipa-sra", ceci a réglé les problèmes de compilation sous Mac OS X et sous FreeBSD avec clang.
Yoann rejoint l’équipe, il s'occupe des paquets Mac OS X.

La collection officielle a encore été remaniée, grâce au travail de Nuri une nouvelle structure est en place.

Elle contient à ce jour : 2298 éléments, dans 376 catégories (soit 2674 fichiers).

La traduction allemande est complète et celle en russe a bien avancé, grâce au travail de Nuri, et de Ximer.
Les traductions en flamand et en norvégien ont été ajoutées, grâce au travail de Ronny, ainsi que de Paul et Elbert.

Un répertoire eaux a été ajouté grâce au travail d'un enseignant brésilien pour ses élèves.
Schéma panneaux solaires
Schéma réfrigération

Un menu a été rajouté, permettant de changer la langue de l'application et des symboles au prochain démarrage de QET.

Il a été ajouté un outil de création de sommaire.
Une fois activé, il place en deuxième position une page sommaire contenant les numéros de folios, son titre, auteur et date ; une nouvelle page sera automatiquement créée tous les 58 folios, et ce, sans limite du nombre de folios dans le projet.

Un bouton "exporter la nomenclature" transforme les données du schéma en CSV pour alimenter un tableur.

Elle exporte ces données :

  • Nom du projet
  • N° folio
  • Titre du schéma
  • Désignation de élément
  • Label
  • Commentaire
  • Nom du fabricant
  • Référence fabricant
  • Localisation sur la machine.

Arun a écrit un manuel détaillé et de qualité en anglais, mais les changements dans le code ont été nombreux et rapides en quelques mois… à ce jour il doit être réécrit pour coller aux nouveautés.
Il ne sera plus basé sur des fichiers TEX et compilé dans Emacs avec le paquet Auctex, mais sera basé sur le logiciel Sphinx Inventory, il permet de générer la documentation dans divers formats de sortie, l'internationalisation de ce manuel en sera facilitée.

De nouveaux outils ont été ajoutés, ils permettent de créer des liaisons mécaniques et de dessiner des coffrets, pupitres, boîtes de dérivation, ou zones directement sur le schéma (outils ligne, rectangle, ellipse, polygone, type : trait fins style : tirets). La touche espace permet de sortir de l'outil ou de l'action.
Une croix d'aide au  positionnement, au dessin, et au centrage a été ajoutée.
L’état verrouillé des images et des formes de base (basic shapes) est maintenant enregistré dans le projet.

La touche "control" pendant le mouvement d'un élément, champ texte désactive l'accrochage sur la grille, pour un positionnement libre.

Il est maintenant possible de choisir le fond des folios en blanc ou gris, pour le confort des yeux (l'impression restant sur fond blanc, cela va de soi).

 
Qet prend en charge les gestes du trackpad (multitouch), le pinch to zoom, déplacement à trois doigts.
Le zoom out que ce soit avec la molette de la souris, au clavier, ou par les boutons de l'interface ou avec trackpad ne réduit plus à l'infini la zone du schéma, et revient sur un zoom adapté.

Dans la configuration de Qet, il est maintenant possible d'ajouter des variables cartouche globales pour les prochains projets.

Les dates des cartouches utilisent maintenant la date courte du système et le format date suivant la langue détectée en paramètre dans l' OS.

On profite du passage à la norme C++11, et un gros nettoyage dans le code a été fait.

Avant la 0.4, la pile d'annulation undo/redo surveillait chaque folio, du fait des fonctionnalités suivantes : renvois de folio, références croisées ; elle surveille maintenant l’ensemble du projet.
La fonction obsolète "d'enregistrement des folios modifiés" et son icône ont été supprimées du code. 
Nous savions pertinemment que la gestion de la pile d’annulation par folio ne serait plus adaptée avec les renvois. Ce mode était justifié jusque-là ; maintenant, les folios sont liés entre eux par les renvois, les liaisons équipotentielles au travers des renvois le sont aussi, et quelques problèmes sont apparus.
Il a été décidé de passer la pile d'annulation à l'ensemble du projet et non plus par folio, pour éviter d'avoir des incohérences  de numérotation de conducteurs sur les schémas.
Les actions undo ou redo dans la pile d'annulation sont maintenant animés graphiquement.

Le filtre de recherche d'éléments dans les collections se voit ajouter une fonction multi critères, il est maintenant possible de filtrer en ajoutant + entre chaque valeur.
Exemple : omron + cj1 + 22 

Lors de l'action enregistrer, enregistrer sous, la barre d’état affiche le nom et le chemin de la sauvegarde réalisée.
statusbar

Qet est maintenant capable de venir charger une feuille de style (stylesheet) directement du répertoire conf.
Un exemple est fourni dans le répertoire examples/styles : il suffit de copier le "style.css" dans le dossier personnel Qet et de décocher "activer les couleurs système".
Exemples de styles.css pour Qet
Sous Windows, avec l'installateur c'est c:\utilisateurs\user\AppData\Roaming\qet.
Avec la ReadyToUse dans le répertoire conf/.
Sous Debian et autres distributions GNU/Linux c'est dans /home/user/.qet
ou ~\.qet.

Css black
Css blue

DXF

Un export DXF a été ajouté, l'ensemble des folios du projet peut être exporté sous ce format.
DXF export

Le convertisseur DXF vers les fichiers élément .elmt continue de progresser, grâce au travail de Ronny.
Il permet de transformer un fichier symbole au format DXF en un fichier elmt lisible par Qet.
Pour l'instant il n'est pas inclus dans le programme, les sources, et des binaires sont disponibles.
Convertisseur DXF
Video Youtube

Éditeur

Les variables de position X,Y .. des primitives sont maintenant fixées à deux décimales.
Au survol les primitives sont mises en valeur par un halo bleuté.
L’éditeur peut changer le style de plusieurs primitives en même temps.

L’éditeur d'élément se voit ajouter un widget épaisseur de ligne, de même les boutons de sélection "Style" ont été remplacés par une liste de choix.
Les nouveaux éléments créés dans l’éditeur devront avoir un champ  mis en label pour être sauvegardés.
Pour pouvoir valider un élément créé, il faut juste ajouter un champ texte à coté de l'élément ou dans l’élément.
Puis cliquer sur ce champ et dans la boîte de dialogue définir le tag en label.
Ce champ label sert de nom à l'élément dans les folios, il peut être renseigné directement ou mieux par le widget de propriété en double cliquant sur le symbole.
En renseignant chaque élément avec ce widget, on enrichit la nomenclature.
Pour les formes simples (primitives) : une croix d'aide au positionnement, au dessin et centrage a été ajoutée. 
Le clic droit annule le dessin de la primitive en cours.
Le double clic termine le polygone.

La primitive sélectionnée reste active pour un nouveau dessin, la touche "echap" ou clic droit désélectionne l'outil.
La touche espace provoque la rotation de la primitive arc, et aussi des bornes pendant le dessin.
L'outil conserve l'orientation de l'ancienne borne tournée avec la touche espace.

Un widget permet de définir les propriétés de l’élément en cours de dessin.
À ce jour sont proposés :

  1. Élément avec propriété type simple
  2. Élément avec propriété type maître (bobine), ou protection
  3. Élément avec propriété type esclave
  4. Élément avec propriété type renvoi
  5. Élément avec propriété type borne

Conducteurs

Il est maintenant possible d'avoir une taille de police variable sur le texte des conducteurs.
Il est aussi possible d'appliquer les nouvelles propriétés à l’ensemble des conducteurs au même potentiel, même au travers des renvois.

Quand plusieurs conducteurs ont la même valeur équipotentielle, il n'est pas utile de l'afficher sur tous les conducteurs.
Dans le cas d'un nœud de plusieurs conducteurs, donc ayant la même liaison équipotentielle, seul le conducteur ayant le segment le plus long contiendra le texte, et ce, par folio. Une case à cocher valide cette fonction. 

Renvoi de folio

Il est maintenant possible de choisir la représentation du texte des renvois :

  • En France, les renvois sont du type (n° folio-ligne colonne).
  • Ailleurs la norme IEC 61082-1:2006 est de vigueur et est du type (/n° folio.ligne colonne).

Pour satisfaire le plus grand nombre d'entre vous, ce label est dorénavant personnalisable.
report_folio_tag

Exemple pour le type (/n° folio.ligne colonne) : /%f.%l%c.

Pour la liaison des renvois de folios un widget permet de rechercher: par folio, par n° de conducteur et de les lier, voir de délier des renvois existants.

Un double clic sur le texte de position d'un renvoi (il passe en bleu au survol) se comporte comme un lien web et la vue se déplace sur l'aboutissant de ce renvoi.

Références croisées

Il est maintenant possible en reliant des contacts esclaves à une bobine maître, de générer en automatique sous la bobine le type de contacts enfants de cette bobine, leurs positions dans le projet, le type de contact NO, NF, switch.

Dans le tableau des références croisées : les valeurs NO, NC, représentant le type de contact ont été remplacées par leur représentation graphique.

Pour les Xrefs (références croisées), on peut choisir de l'afficher en mode croix ou liste, soit en bas ou sous le label,
On peut aussi afficher, par exemple : la référence en croix en bas de page dans le cas d'une bobine et en liste sous le label dans le cas d'un maître type protection.

Il est maintenant possible d'ajouter les contacts esclaves puissance dans le tableau.
Pour la table de référence croisée, il est possible de rajouter un préfixe suivant le type de contact, qui sera affiché dans la croix.
Exemple : P pour contact puissance, T pour contact temporisé.
Il est aussi possible de switcher du mode tableau au mode liste.
XREF protection
XREF bobine

Si vous avez renseigné le label de vos bobines, lors de la liaison d'un contact esclave vers sa bobine, ce contact prend maintenant automatiquement le nom du label de sa bobine maître, et ajoute dessous la position de la bobine en réel.
Le nom du label est ajouté au widget de liaison-contact vers bobines, il est donc plus facile de rechercher et de lier par le nom des bobines ces contacts, par exemple KA1, KA2, etc.

Le widget propriétés liaisons des contacts esclaves profite aussi d'un tri par folio, et bénéficie d'une recherche et filtrage sur les champs "label","commentaires" des propriétés ajoutées à chaque bobine.

Quand on copie colle des bouts de schémas contenant des renvois de folios, des contacts esclaves, des bobines maîtres, etc., les liens sont supprimés, les champs label, commentaires sont remis à leurs valeurs d'origine lors du coller : soit { "/" ,"_" }.

Dans un folio le survol des éléments bobines, protections, contacts met en valeur les liaisons parents enfants par un halo bleuté.
Un double clic sur le texte de position de ces éléments maîtres ou esclaves (il passe en bleu au survol) se comporte comme un lien web et la vue se déplace sur l'aboutissant de cet élément.

Exemple avec ce screencast

Numérotation semi automatique:

Les règles de numérotation sont maintenant disponibles pour l'ensemble du projet.
On peut passer d'une règle à l'autre à la volée: règle puissance, commande, I/O API, etc.
Elles sont exportées dans le fichier projet, mais pas encore dans la configuration de Qet.
Pour l'instant un hack est possible: ouvrir le fichier XML d'un projet avec un éditeur texte et coller ces règles dans le nouveau projet XML.
règles de numérotation

Liaisons automatiques d’éléments entre eux

Un bouton active la connexion automatique des conducteurs de l’élément lors du déplacement de celui-ci.
Button auto conductors connection
Video Youtube

Des lignes d'aide ont été ajoutées afin de mieux positionner les éléments entre eux.
Aide au positionnement d'un element

Windows

Suite à une demande d'un enseignant, l'installateur Windows de Qet, gère maintenant le mode multi-utilisateur sous Windows.
Chaque élève pourra avoir sa session propre, sa configuration Qet, ses cartouches, sa collection officielle personnelle, sans dépendre des autres sessions.

Pour rappel, une version dite portable existe aussi : la "ReadyToUse". Elle présente l'avantage d'avoir le programme, ses symboles, cartouches, schémas personnels, et de pouvoir être lancée directement depuis une clé USB sur une machine Windows où l'installation de logiciels n'est pas autorisée.

Qet détecte, au lancement, la version de Windows et applique le style graphique adéquat, suivant la version de Windows.

Version 0.5

Pour la future version 0.5, il est prévu de :

  • migrer sur Qt5.
  • numéroter les borniers.
  • identificateurs de structure : norme IEC 81346

Avis de recherche

Comme beaucoup de projets du monde libre, QElectroTech recherche des gens motivés (et surtout disponibles) pour rejoindre et renouveler l’équipe existante.

Le projet est plus particulièrement à la recherche de contributeurs pour les activités suivantes :

  • de traducteurs pour continuer la traduction du logiciel ;
  • des empaqueteurs pour répandre QET facilement sur les autres distributions GNU/Linux, et pour nous faire des retours sur l’intégration ;
  • des contributeurs pour la collection d’éléments ;
  • des testeurs ayant une réelle procédure de test ;
  • de personnes ayant des connaissances sur les feuilles de styles XSLT et LibreOffice Éditer certaines données projet XML de QET dans un tableur (filtres d'import/export)
  • des développeurs C++/Qt pour l’application elle‐même, bien entendu.

Qet est un projet libre, nous sommes bénévoles et les besoins augmentent : matériel, sauvegardes, déplacements RMLL, etc. Si vous appréciez notre travail et ce logiciel, n’hésitez pas à nous soutenir par vos dons. Vous pouvez aussi soutenir notre sympathique hébergeur TuxFamily.org, sans qui ce projet n'aurait pas vu le jour.

  • # Good job

    Posté par . Évalué à 8.

    J'aurais aimé avoir ce logiciel à une époque.. Il n'a pas grand chose a envier aux logiciels propriétaire que j'utilisais, ca fait plaisir à voir :)

  • # Formats des données

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    J'ai utilisé il y a peu gEDA et KiCAD. Ils produisent et utilisent des fichiers peu compatibles. Qu'en est-il de QElectrotech ? Avec quoi est-il compatible ? Existe-t-il des normes ?
    Bref, j'aurais aimé trouvé dans cet article très intéressant quelques pistes sur la pérennité des fichiers de données.

    • [^] # Re: Formats des données

      Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 23/02/15 à 01:04.

      gEDA et KiCAD sont fait pour des schémas électroniques, QElectrotech est spécialisé pour faire des schémas électriques industriels (armoires de puissance, relayage, automates).Certes vu la richesse de la collection, il est possible de dessiner des plans hydraulique, pneumatique, solaire, froid, pid et même de la plomberie.

      On peux aussi facilement dessiner des schémas Electronique avec, d'ailleurs la collection en contient un certain nombre, mais ça s’arrête là, pas de routage, etc.

      Avec quoi est-il compatible ?, si c'est pour importer des éléments, schémas d'un autre logiciel, je dirai avec aucun.
      On peux déjà avec le la moulinette convertisseur DXFtoelmt, convertir un fichier DXF non binaire, en un fichier XML lisible par Qet.
      Les fichiers éléments, projet(schémas) c'est du XML. Les moulinettes de conversions en import sont possibles mais demande une certaine connaissance.

      On peux aussi exporter ses schémas au format DXF, pdf, ps, svg, png, etc.
      Je ne connais pas de normes en ce sens.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.