Red Hat étoffe son offre : Red Hat Global Desktop

Posté par . Modéré par j.
Tags :
0
10
mai
2007
Red Hat
Décidé à revenir en force sur le marché des distributions Linux et reprendre quelques parts sur Ubuntu et SuSE, Red Hat a annoncé lors d'une conférence à San Diego la disponibilité d'une nouvelle distribution Linux : Red Hat Global Desktop dont on pouvait pressentir l'arrivée il y a quelques semaines quand Red Hat annonçait un "Linux Desktop for the masses".

En effet, après la mise à disposition d'Ubuntu sur des machines Dell, ainsi que la version « Desktop » de la SuSE Entreprise, Red Hat se devait de répondre à ses concurrents. L'objectif de cette distribution est de fournir « une expérience utilisateur moderne avec une suite d'applications d'entreprise ». Cette distribution cible les marchés émergents, dont la demande sur ce type de produit est croissante. Ainsi, Red Hat Global Desktop n'est pas une version spécialisée de la Red Hat Entreprise Linux sortie il y a peu, mais est plutôt le résultat d'efforts fournis en partenariat avec Intel pour créer, distribuer et prendre en charge un système peu coûteux et optimisé pour les architectures Intel.

L'expérience que Red Hat a acquise lors du travail sur le projet OLPC (One Laptop Per Child) sera mise à contribution, et on retrouvera sur Global Desktop la technologie Mugshot (qui remplace l'approche « fichiers » par une approche « activités »).

Pour le moment, aucun détail n'a été dévoilé, ni sur les prérequis matériel, ni sur les logiciels disponibles. Avec cette distribution « Desktop », Red Hat compte bien couper l'herbe sous le pied à ses concurrents et, avec un allié tel qu'Intel et ses réseaux mondiaux, pourrait fort bien réussir.
  • # et en clair ca donne quoi ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    «une expérience utilisateur moderne avec une suite d'applications d'entreprise »
    o_O ?

    sur leur site (http://www.redhat.com/about/news/prarchive/2007/global_deskt(...) ), ils parlent tantôt de connected desktop, ou de global desktop.

    Est-ce que ce serait une sorte de WebOS ?
    ( http://en.wikipedia.org/wiki/Web_operating_system )

    un peu comme ultéo en fait. (lol)
  • # Claude si tu nous ecoutes ...

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    "Ca s'en va et ca revient..."

    Un coup je supporte le desktop, un coup je lache l'affaire a la communaute, un coup de relance un projet...
    • [^] # Re: Claude si tu nous ecoutes ...

      Posté par . Évalué à  3 .

      Fait : "aujourd'hui j'écoute Red Hat au-lieu des ragots de slashdot".

      RHL 4 à 9 n'ont jamais été des distributions desktop. Fedora n'a jamais été une distribution desktop. C'est une distribution à usage général et soucieuse du développement rapide du logiciel libre. C'est une distribution pour les "enthousiastes" (pas pour les masses).

      Il y a eu RHEL 4 Desktop (5 licences minumum !) dédié entreprise.
      Il y a RHEL 5 Desktop dédié entreprise : http://www.redhat.com/rhel/desktop/

      Red Hat n'est jamais allez dans le "desktop pour les masses" et n'a jamais dit le faire sauf depuis quelques semaines. Comme Red Hat a dit il y a quelques semaines venir (et pas revenir, Red Hat n'a jamais dit ça) sur le marché du "desktop pour les masses", l'offre Red Hat va arriver.

      Lorsque Red Hat a parler de venir sur le "desktop pour les masses", Red Hat a dit :
      - que ça ne serait pas en version boite (donc pas dans les supermarchés par exemple).
      - que ça ne serait pas livré installé lors de l'achat d'un PC.

      Évidemment rien est figé et ça peut changer.

      De la dépêche :
      Décidé à revenir en force sur le marché des distributions Linux


      Pourquoi "revenir" ?
      En entreprise, qui a toujours été la cible de Red Hat, Red Hat domine.
      Dans le "desktop pour les masses", Red Hat n'existe pas (ou n'existait pas).
      Donc Red Hat ne revient pas, Red Hat arrive.

      > En effet, après la mise à disposition d'Ubuntu sur des machines Dell, ainsi que la version « Desktop » de la SuSE Entreprise, Red Hat se devait de répondre à ses concurrents.

      Hummm...
      Red Hat a parler de venir au "desktop pour les masses" avant qu'Ubuntu soit annoncé sur Dell.
      Voilà ce que dit Red Hat d'Ubuntu/Dell :
      http://www.press.redhat.com/2007/05/01/dell-announces-ubuntu(...)
      The second question is: why Ubuntu and not Red Hat?

      Frankly, I think this question misses a major point. There’s a big market out there for open source and with it comes a diversity of vendors. Our focus at Red Hat is encouraging the growth of free and open source software. We think it creates better software, better communities and better value. We think we do it well, for the customers we seek to serve. Energy should be directed to helping people take advantage of these benefits, but because the question is being asked, I’ll share some perspective.

      From time to time we receive proposals from hardware vendors to preload software onto desktop or laptop computers. When the arrangement makes appropriate financial and strategic sense, we pursue it. When it doesn’t make sense, we don’t pursue it. Buying market share is an easy way to get headlines, but doesn’t build a sustainable business model which allows continued support or investment, remember our goal is to completely change the paradigm.


      On peut aussi y lire :
      We’ve chosen these areas because we don’t think it’s our mission to build a Windows clone.


      Ça fait depuis des années qu'on peut acheter du Dell (mais aussi IBM, HP, etc) avec Red Hat installé dessus. Ce que fait Ubuntu avec Dell, Red Hat (et aussi Novell) le fait depuis des années et pas seulement avec Dell. Certe pas dans le domaine du desktop.

      Pour les distributions desktop, Mandrake l'a déjà fait avec un succès qui n'en est pas un. L'accord Ubuntu/Dell n'est pas un première.

      En passant, le projet Fedora ne s'est pas démené pour être sur Dell. Ça pose aussi beaucoup de problèmes. Pourtant Fedora est très utilisé sur Dell (selon les stats Fedora, c'est le fournisseur de hardware le plus utilisé avec Fedora) et Dell est impliqué dans le projet Fedora.

      Concernant la version « Desktop » de la SuSE Entreprise, je rappelle qu'il y a une version équivalent chez RHEL depuis RHEL 4 (soit 2 ans). Donc il n'y a pas dans "global desktop" une réponse à SuSE^WNovell Entreprise Desktop.

      > Red Hat se devait de répondre à ses concurrents.

      Red Hat n'a pas répondu à ces concurrents (Ubuntu / Novell Desktop).



      Dieu que cette dépêche est confusante.
  • # Shadowman parle

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    L'homme de l'ombre s'est exprimé sur le sujet ;-)

    http://www.redhatmagazine.com/2007/05/09/ask-shadowman-ye-ol(...)

    La réponse est assez étonnante...

    Extrait : Microsoft is not afraid of Ubuntu, folks. They are afraid of the pretty green toy that will teach kids a fundamentally new way of using technology. They are afraid of online services, and the explosion of collaboration that those services will enable.
    • [^] # Re: Shadowman parle

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Il y a une citation de Henry Ford assez marrante, que je ne connaissais pas :
      « If I’d asked people what they wanted, they would have asked for a better horse. »

      En tout cas, le bon point c'est que là c'est du concentré d'innovation. On va voir ce que ça va donner, mais ça enlève un argument à ceux qui disent que le logiciel libre ne fait que copier le logiciel propriétaire.
  • # Et la gueguerre continue

    Posté par . Évalué à  3 .

    Entre faire sa place et couper l'herbe sous le pied à ses concurrents il y a une différence.

    Grosomodo "je vais te tuer pour mieux exister"
    N'est ce pas le shema de ce monde ou l'ancien se meure.


    Bye bye
  • # cadeau

    Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

    http://www.press.redhat.com/2007/05/09/liberation-fonts/ et hop des fontes libres équivalentes en taille à celle par défaut sous windows, pour ne plus dire que les équivalents sous GNU/Linux ne permettent pas de respecter la mise en forme initiale.

    Dommage, il y a bien les remplacements pour Times, Arial, Courier mais j'ai l'impression que ComicSansMS a été oublié (je l'aime bien pourtant celle-là).
    • [^] # Re: cadeau

      Posté par . Évalué à  4 .

      Quand tu dis équivalente, peut on les utiliser pour remplacer les polices Microsoft dans OpenOffice en gardant les mêmes largeurs de lettres ? (Normallement, quand on change de police, les lettres ne sont pas tout à fait de la même largeur ce qui décalle une lettre, puis un mot saute de ligne, puis une phrase, le paragraphe finit plus bas, ce qui décalle le suivant à l'autre page et au final, on n'obtient pas la même mise en page. D'où l'utilisation des polices Microsoft d'origine pour les lire les .doc Windows).

      Néanmoins, une nouvelle police libre, ça reste une bonne nouvelle ! Moi, j'utilisais déjà DejaVu sur tout mon bureau (la DejaVu Sans Serif est très bien !) :
      http://dejavu.sourceforge.net/wiki/index.php/Main_Page
      • [^] # Re: cadeau

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        bin j'ai synthétisé la 4ème phrase du premier paragraphe du lien que je donne :

        In that same article, I also suggested that this problem was solvable by the development of a set of fonts that are the metric equivalents of the Microsoft fonts, i.e., the fonts assume the identical horizontal spacing as the Microsoft fonts such that, when substituted for the Microsoft fonts, a line of text is identically displayed.

        Effectivement, il s'agit de la largeur des lettres, ce qui est le plus important puisque la hauteur est traitée au niveau des paragraphes (donc indépendemment des caractères, peu ou prou). Le positionnement des zones texte dans Impress va s'en retrouver plus stable lors de conversion au format propriétaire PowerPoint par exemple.
  • # des précisions

    Posté par . Évalué à  6 .

    D'après http://www.desktoplinux.com/news/NS8809240318.html :
    - la distribution ne sera pas téléchargeable, mais préinstallée sur des machines de partenaires Intel
    - Global Desktop sera certifié Intel vPro (buzz quand tu nous tiens)
    - Cette plateforme concerne des machines Core 2 Duo de 1.8Ghz à 2.4Ghz sur un chipset Intel Q35, GPU GMA X3100, Wifi 802.11n
    - La virtualisation sera très beaucoup utilisée, dans le cadre des plans de redhat de fournir des systémes virtualisés, et grave à la techno intel VT

    globalement, cela ressemble plus à un partenariat Redhat/Intel qu'à une offre nouvelle, ainsi Redhat forme Intel a fournir un premier support technique, Redhat n'intervenant qu'en toute fin de chaîne.

    Du nouveau sur la distribution, ce sera finalement (sic) une version allégée de RHEL 5 (700 applications au lieu de 1500). Une version par an devrait sortir

    Enfin, Fedora et Global Desktop seront développées en tandem, et les nouveautés de l'un seront répercutées dans l'autre.

    Bref que du vieux avec un coup de peinture dessus, ça ressemble à un gros coup marketing/buzz et franchement faire une dêpeche sur ça, c'est digne de 01net ;)
    • [^] # Re: des précisions

      Posté par . Évalué à  1 .

      Merci pour tes précisions, c'est pour ça que je ne moinsse pas ;)

      Bref que du vieux avec un coup de peinture dessus, ça ressemble à un gros coup marketing/buzz et franchement faire une dêpeche sur ça, c'est digne de 01net ;)


      OK pour la première partie de ta phrase, mais oui la dépêche est justifiée :
      - c'est une information qui concerne le monde du libre
      - c'est un partenariat entre deux acteurs majeurs du marché
      - c'est (encore) un changement d'orientation pour Red Hat qui revient timidement sur le desktop

      Cette dépêche m'a intéressé et j'ai parfois le sentiment de retrouver dans les commentaires l'esprit puriste intolérant qui à tant fait souffrir les OS libres il y a quelques années.

      Ce n'est pas une attaque contre toi, peut-être me trompe-je car tu as ajouté une pointe d'humour, le mien va mal ce soir. :*(
      • [^] # Re: des précisions

        Posté par . Évalué à  3 .

        C'est parfaitement ironique, d'autant plus que c'est moi qui ai posté la depêche ;)

        D'ailleurs IsNotGood< a plongé encore plus dedans.
    • [^] # Re: des précisions

      Posté par . Évalué à  2 .

      > Bref que du vieux avec un coup de peinture dessus, ça ressemble à un gros coup marketing/buzz et franchement faire une dêpeche sur ça, c'est digne de 01net ;)

      Ton commentaire est vraiment comique. Red Hat est le plus gros. Celui qui génère le plus de pognon, celui qui contribue le plus au libre, etc...

      Concernant le "buzz", Red Hat n'y est pas familier. Par exemple sauf depuis quelques semaines, Red Hat n'a JAMAIS dit qu'il irait dans le "desktop pour les masses". De plus, il faut bien lire la définition de "desktop pour les masses" de Red Hat ! Ce n'est pas pour concurrencer Windows ! Ce n'est pas un truc qu'on achête au supermarché ! etc...

      Je trouve que tu fais beaucoup de buzz pour dire que Red Hat fait du buzz.
      Quelle est l'intention de ton buzz ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.