Revue de presse de l'April pour la semaine 13 de l'année 2014

16
1
avr.
2014
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Le Monde.fr] «2048», stop ou encore?

Par Marlène Duretz, le jeudi 27 mars 2014. Extrait:

Ce jeu de réflexion, addictif et chronophage, fait des petits en ligne.

Lien vers l'article original: http://www.lemonde.fr/vous/article/2014/03/27/2048-stop-ou-encore_4390930_3238.html

Et aussi:

[Libération.fr] La querelle des algorithmes scolaires

Par Léa Lejeune, le jeudi 27 mars 2014. Extrait:

Les rudiments de la programmation et du code informatique enseignés dès le primaire? L’idée agite la sphère geek. Lubie ou projet visionnaire?

Lien vers l'article original: http://www.liberation.fr/economie/2014/03/24/la-querelle-des-algorithmes-scolaires_989290

[PC INpact] Les députés brésiliens adoptent une loi en faveur de la neutralité du Net

Par Xavier Berne, le jeudi 27 mars 2014. Extrait:

Discuté depuis de longs mois déjà, le «Marco Civil da Internet» a été adopté mardi soir par la Chambre des députés du Brésil. Ce projet de loi, relancé par l’exécutif suite aux révélations d’Edward Snowden, contient des dispositions visant notamment à garantir la neutralité du Net dans ce pays d'Amérique du Sud. Soutenu au niveau international par WikiLeaks, La Quadrature du Net ou Tim Berners-Lee, le texte est l'objet de nombreuses attentions. Désormais, il doit cependant obtenir l’approbation du Sénat.

Lien vers l'article original: http://www.pcinpact.com/news/86722-les-deputes-bresiliens-adoptent-loi-en-faveur-neutralite-net.htm

[Developpez.com] L'open source, moteur de l'innovation technologique?

Par Hinault Romaric, le jeudi 27 mars 2014. Extrait:

80% de logiciels commerciaux seront basés sur des piles open source. L’open source est devenu un élément clé au sein de l’univers technologique. Au fil des années, la culture du développement open source est devenue un moteur de l’évolution de l’industrie du développement logiciel.

Lien vers l'article original: http://www.developpez.com/actu/69401/L-open-source-moteur-de-l-innovation-technologique-80pourcent-de-logiciels-commerciaux-seront-bases-sur-des-piles-open-source

Et aussi:

[InformatiqueNews.fr] L’open source next-generation au service de la cybersécurité

Par Cyrille Badeau, le jeudi 27 mars 2014. Extrait:

Le concept de logiciel open source est apparu au début des années 80 comme un moyen pour les universitaires spécialisés en informatique et les chercheurs de travailler en collaboration pour élaborer le meilleur logiciel possible et relever de nouveaux défis. Alors que l’adoption des nouvelles technologies a trouvé un nouvel élan dans les années 90, l’intérêt pour une approche «ouverte» a continué de croître et les utilisateurs y ont trouvé un réel intérêt.

Lien vers l'article original: http://www.informatiquenews.fr/lopen-source-next-generation-au-service-de-la-cybersecurite-cyrille-badeau-sourcefire-12143

[ouest-france.fr] «Libre en fête» au lycée de l'Hyrôme samedi

Par la rédaction, le jeudi 27 mars 2014. Extrait:

Pour accompagner l'arrivée du printemps, des événements de découverte des logiciels libres et du «libre» en général sont proposés partout en France.

Lien vers l'article original: http://www.ouest-france.fr/libre-en-fete-au-lycee-de-lhyrome-samedi-2056365

Et aussi:

Voir aussi:

[leParisien.fr] Données personnelles: l'UFC attaque Facebook, Twitter et Google +

Par la rédaction, le mardi 25 mars 2014. Extrait:

Après dix mois de négociations avec les grands réseaux sociaux Facebook, Twitter et Google +, l'association de consommateurs UFC Que-Choisir a décidé de saisir la justice devant le tribunal de grande instance de Paris en demandant à ces géants d'internet de clarifier les conditions d'utilisation des données personnelles.

Lien vers l'article original: http://www.leparisien.fr/high-tech/donnees-personnelles-l-ufc-attaque-facebook-twitter-et-google-25-03-2014-3707289.php

  • # 2048

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 01/04/14 à 10:18.

    J'ai essayé et je confirme: c'est chronophage. Et c'est doublement frustrant: [on-s'en-fout-de-ta-vie]je suis un intuitif et, intuitivement, je sais que ce jeu n'est pas fait pour moi :D[/on-s'en-fout-de-ta-vie]. Sinon, techniquement, je m'incline devant l'opération, c'est vachement bien foutu.

    • [^] # Re: 2048

      Posté par . Évalué à 1.

      La seule règle à respecter pour avoir une chance de réussir est de n'utiliser que 3 directions.

      • [^] # Re: 2048

        Posté par . Évalué à 8.

        La stratégie est de choisir un coin où on va mettre le chiffre le plus gros et à partir de là (essayer de) faire un serpent en chiffre décroissant, tout en essayant de TOUJOURS conserver la première ligne du serpent toujours complète (de façon à ce que le plus gros chiffre ne bouge JAMAIS et soit toujours dans son coin—pour qu'aucun petit chiffre ne se faufile et foute la merde--).

        Et pour cela, on va effectivement utiliser principalement les 2 directions qui mènent à ce coin et accessoirement une 3ème pour se debloquer (mais ne JAMAIS utiliser la 4ème --celle qui va "decoller du bord" la première ligne du serpent--)

        Bon, vous savez tout. Vous résolvez le jeu et maintenant il est plus chronophage ;)

        • [^] # Re: 2048

          Posté par . Évalué à 2.

          Merci pour la stratégie, j'ai effectivement atteint 2048. Par contre, je n'ai pas compris ta dernière phrase :

          maintenant il est plus chronophage ;)

          Tu voulais écrire : il n'est plus chronophage.
          Ou bien : il est pluS chronophage.

          Tiens, je remarque que je ne sais pas écrire "plus" avec le 's' en gras avec markdown.

          • [^] # Re: 2048

            Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 04/04/14 à 16:37.

            Oui, je voulais dire n'est plus (du tout) chronophage…

            Tiens, je remarque que je ne sais pas écrire "plus" avec le 's' en gras avec markdown.

            Moi non pluS…

        • [^] # Re: 2048

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est malin, ça! Avec un argument pareil, vais être obligé de replonger!…

    • [^] # Re: 2048

      Posté par . Évalué à 3.

      J'ai essayé et je confirme: c'est chronophage

      Ouais, mais c'est chronophage une semaine max. Après, tu as compris la technique et tu finis le jeu presque à chaque coup…

      • [^] # Re: 2048

        Posté par . Évalué à 2.

        Par contre, autant j'ai réussi à faire 4096 (1 fois), autant j'ai pas réussi à aller beaucoup plus loin…
        Je me demande si 8192 est atteignable…

        • [^] # Re: 2048

          Posté par . Évalué à 1.

          PTI, 8192 est atteignable, meme si je l'ai rate de peu, j'avais tout sur l'echiquier pour le faire (un bloc de chaque: 4096, 2048, 1024 etc ).

        • [^] # Re: 2048

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Comment as-tu fais ? Le jeu s'arrête dès que tu as collé 2 x 1024 ensemble.
          Où alors je n'utilise pas la bonne version.

          • [^] # Re: 2048

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Il y a 2048 versions du jeu, dont la moitié permettent d'aller plus loin que 2048.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: 2048

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Il te propose de continuer, il faut juste cliquer sur le bon bouton.

            Moi j'ai supprimé le bookmark, j'y touche plus à ce jeu du diable!

  • # 2048 est un clone de clone du jeu Threes

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Pour les curieux, un article en anglais sur les clones de petits jeux et notamment les clones de Threes :
    http://www.giantbomb.com/articles/meet-the-clones/1100-4891/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.