Revue de presse de l'April pour la semaine 39 de l'année 2013

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
19
30
sept.
2013
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[l'Humanité.fr] A l'heure de Prism, "les logiciels libres sont les plus sûrs"

Par Pierric Marissal, le vendredi 27 septembre 2013. Extrait:

Ce vendredi est célébré le trentième anniversaire de la création de GNU, le système d'exploitation libre de Richard Stallman, évènement fondateur du logiciel libre. L’occasion de revenir sur la philosophie du logiciel libre et son importance à l’heure de Prism et de la révolution mobile avec le président de l’April, association de promotion du libre, Lionel Allorge. Entretien.

Lien vers l'article original: http://www.humanite.fr/social-eco/lheure-de-prism-les-logiciels-libres-sont-les-plus-549882

Et aussi:

[01netPro.] Les perspectives de l'open source pour 2014

Par Stéfane Fermigier, le vendredi 27 septembre 2013. Extrait:

Selon une étude récente réalisée auprès de 322 entreprises françaises, près de 90% d’entre elles ont mis en place des outils open source ces deux dernières années. Pourtant presque la moitié d’entre elles n’ont pas de véritable stratégie open source en 2013. Par ailleurs, 71% perçoivent toujours le coût comme principal avantage du logiciel libre.

Lien vers l'article original: http://pro.01net.com/editorial/604146/les-perspectives-de-l-open-source-pour-2014

[PC INpact] Comment le numérique pourrait éviter le bonnet d'âne à l'école

Par Xavier Berne, le jeudi 26 septembre 2013. Extrait:

Comment structurer, en France, une filière du numérique éducatif? Voilà le sujet sur lequel ont planché différents services de l’État avant de rendre un rapport complet sur le sujet, lequel fut d'ailleurs publié avec une série de recommandations. Formation des enseignants, gouvernance, fiscalité, interopérabilité… L'ensemble de ces questions est abordé.

Lien vers l'article original: http://www.pcinpact.com/news/82569-comment-numerique-pourrait-eviter-bonnet-dane-a-ecole.htm

Et aussi:

[Le Monde.fr] Des entreprises s'alarment de l'arrivée de "patent trolls" en Europe

Par la rédaction, le jeudi 26 septembre 2013. Extrait:

Le futur brevet unitaire européen, qui mettrait fin au dépôt d'un brevet dans chaque pays de l'Union européenne, serait une aubaine pour les "trolls de brevets", qui vivent en attaquant d'autres entreprises pour violation de brevet.

Lien vers l'article original: http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/09/26/des-entreprises-s-alarment-de-l-arrivee-de-patent-trolls-en-europe_3485720_651865.html

Et aussi:

[basta!] L'univers de la culture libre et non-marchande a sa galaxie: Framasoft

Par Agnès Rousseaux, le mercredi 25 septembre 2013. Extrait:

Des millions de logiciels, des services en ligne, des livres, de la musique… Diffusés non par une multinationale, mais par une association, portail francophone de la « culture du libre ». Fer de lance de la promotion des logiciels libres depuis une décennie, Framasoft rassemble tous ceux qui cherchent à inventer d’autres manières de faire tourner un ordinateur, d’échanger des contenus, de partager des œuvres, bien loin des logiques marchandes de Microsoft ou Google. Plongée dans l’univers du libre, à la découverte d’un réseau d’éducation populaire protéiforme.

Lien vers l'article original: http://www.bastamag.net/article3277.html

[La Presse] La loi du code

Par Pierre Asselin, le mercredi 25 septembre 2013. Extrait:

Entre les débats sur le Conseil du statut de la femme et sur le déficit zéro, les députés de l'Assemblée nationale ont pris quelques minutes, mardi, pour adopter une motion - unanime - en faveur de l'usage par l'administration publique du logiciel libre.

Lien vers l'article original: http://www.lapresse.ca/le-soleil/opinions/editoriaux/201309/24/01-4692812-la-loi-du-code.php

Et aussi:

[Région Île-de-France] Portes ouvertes pour le logiciel libre

Par Xavier Frison, le mardi 24 septembre 2013. Extrait:

Du 3 au 5 octobre, l’Open World Forum réunira les principaux acteurs européens du logiciel libre à Montrouge. L’occasion de faire le point sur la place désormais prépondérante du «libre» dans le monde du logiciel et du numérique.

Lien vers l'article original: http://www.iledefrance.fr/fil-actus-region/portes-ouvertes-logiciel-libre

[PC INpact] Comment le CSA compte réguler tous les contenus culturels numériques

Par Marc Rees, le lundi 23 septembre 2013. Extrait:

Le transfert de la Hadopi au CSA se fera finalement dans un projet de loi sur la création, qu’a confirmé Aurélie Filippetti. Celle-ci décrit déjà l’avenir de la régulation en France avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel aux manettes des contenus du Net.

Lien vers l'article original: http://www.pcinpact.com/news/82510-comment-csa-compte-reguler-tous-contenus-culturels-numeriques.htm

  • # Des patent trolls s'alarment du brevet unitaire européen !!

    Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 01/10/13 à 14:19.

    Comment l'April peut référencer des journaux comme LeMonde.fr, à la solde du gouvernement…?

    Titre : Des entreprises s'alarment de l'arrivée de "patent trolls" en Europe

    Quelles entreprises ?

    Adidas AG, Apple Inc., ARM Holding plc, Blackberry Limited, Bull SAS, Cisco Systems Inc., Deutsche Post AG, Deutsche Telekom AG, European Semiconductor Industry Association, Google Inc., HP Company, Intel Corporation, Microsoft Corporation, Samsung Electronics Co., SFIB, Telecom Italia, Yahoo! Inc,…

    Peut-on leur faire confiance ? Non.

    Yahoo : http://www.pcinpact.com/news/74892-yahoo-ne-respectera-pas-signal-do-not-track-dinternet-explorer-10.htm

    Telecom Italia, Deutsche Telekom AG : les FAI peuvent facilement utiliser les technologies Qosmos pour filtrer l'Internet par DPI : http://www.qosmos.com/wp-content/uploads/2013/03/Heavy_Reading-Qosmos_DPI-SDN-WP_Dec-2012.pdf

    Apple Inc., Samsung Electronics Co. : des patents trolls en puissance ! Vous vous souvenez n'est-ce pas !

    Bull SAS, Cisco Systems Inc. : n'est-ce pas là des spécialistes de solutions intégrées DPI que reflets.info aime bien critiquer ?

    Ce sont donc grosso modo des entreprises plutôt multinationales apatrides réalisant des solutions propriétaires. Voulez-vous vraiment le scénario du millénaire des entreprises que décrit Bernard Lietaer, affilié au Club de Rome !? http://passerelles.eco.free.fr/Printemps_00/GENAbondanceDurableFr.htm

    Je pense à titre personnel qu'il ne faut pas dire non au brevet unitaire européen. Oui, je crois en l'Open Innovation et je crois aussi faute d'une économie collaborative encore minoritaire aux initiatives d'un brevet unifié à l'échelle de l'Union Européenne. Si nous voulons une Europe des Nations forte contre les États-Unis et autres États fédéraux, nous avons besoin de nous protéger des multinationales qui délocalisent - ce sont eux les patents trolls, pas le contraire ! -, et pour ce faire, il faut installer ce si fragile brevet unitaire européen. Unifier les brevets, c'est à terme simplifier la vie pour les PME en IT, ces PME qui ont besoin de protéger leurs services logiciels des véritables patents trolls.

    Qu'on ne me dise pas que l'Open Innovation ne peut pas cohabiter avec le brevet unitaire européen et les directives futures qui y seront ajoutées ! Les Etats-Unis vivent bien avec la plateforme ouverte edx.org et d'autres initiatives de collaborative economy. Je dis que nous prenons du retard. Je ne parle pas là de "dictature du progrès", mais d'un "progrès discutable et tout de même éthique".

    Cordialement,

    HLFH

    • [^] # Re: Des patent trolls s'alarment du brevet unitaire européen !!

      Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 01/10/13 à 15:10.

      Unifier les brevets, c'est à terme simplifier la vie pour les PME en IT, ces PME qui ont besoin de protéger leurs services logiciels des véritables patents trolls.

      Non. Pour une première raison sémantique déjà : le système de brevet ne sert pas à protéger l'innovation, ne peut pas protéger l'innovation. La seule chose mauvaise qui puisse arriver à une invention, c'est qu'elle soit oubliée. Qu'un concurrent mette en œuvre ce qu'on a inventé, ce n'est certainement pas bien pour soi, mais c'est excellent pour l'invention en question.

      À la rigueur, le système brevet peut être vu comme servant à protéger les inventeurs de la misère, mais ce n'est pas non plus sa raison d'être. Il a en réalité été conçu pour accélérer l'innovation par la diffusion et l'inspiration par copie et amélioration, en fournissant aux inventeurs un monopole temporaire d'exploitation commerciale contre une publication volontaire des plans des inventions.

      Problème, dans le cas du logiciel, ce n'est pas du tout approprié. Pour deux raisons :

      1. la valeur d'un logiciel n'est pas dans son idée mais surtout dans sa mise en œuvre sous la forme de code informatique ;
      2. il y a déjà un régime de monopole temporaire, le droit d'auteur, qui est bien plus adapté à cela ;
      3. un brevet devrait fournir de quoi reproduire l'invention en question, soit dans le cas de logiciel, le code source, or il n'en est jamais question.

      Accessoirement, hors du logiciel, le système de brevets a déjà été largement perverti et sert de moins en moins son but initial d'accélérer l'innovation. De grandes entreprises dépensent des fortunes en avocats pour se battre avec leurs concurrents, ce qui ne produit rien du tout. Les petites entreprises sont à la merci de trolls de brevets qui ont les moyens de les couler par les simples frais juridiques et le temps nécessaires à leur défense. Ces trolls de brevets ne produisent rien. Des inventions utiles dorment dans des cartons et ne seront jamais produites et proposées au public, ce qui est précisément la pire chose qui puisse arriver à une invention. Bref, le système de brevet est pourri et aurait surtout besoin d'une réforme.

      • [^] # Re: Des patent trolls s'alarment du brevet unitaire européen !!

        Posté par . Évalué à 1.

        Ce qui me tracasse c'est de lire que «le système est pourri, il faut qu'on le réforme». Un fruit pourri ne sera jamais que pourri. On ne récupère pas la pourriture (à part peut-être pour en faire du compost). En fait, on élimine le fruit pourri, tout simplement. Alors pourquoi réformer un système qui n'apporte plus rien de bon? Pourquoi pas [militer pour] l'abolir?

        • [^] # Re: Des patent trolls s'alarment du brevet unitaire européen !!

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Parce qu'il a été conçu pour un but louable, et que je pense qu'il est possible de l'adapter pour contrer les utilisations abusives et contre-productives qui en sont faites. Par exemple, contre les trolls de brevets : annulation automatique de tous les brevets inutilisés — directement ou par délégation contractuelle — au bout de deux ans. Un brevet qui n'est pas utilisé, c'est comme une maison qui reste vide dans une zone où les gens cherchent du logement, c'est aussi inutile que si ça n'existait pas. Contre les brevets abscons enregistrés à des fins de course à l'armement : nécessité que tout brevet fournisse des explications suffisantes pour qu'un homme du métier puisse réaliser à partir de celles-ci un exemplaire fonctionnel de l'invention présentée, sous peine de nullité. Contre les dépôts abusifs : responsabilité financière des déposants de brevets nuls pour défaut d'innovation ou pour défaut d'antériorité, lorsque ces déposants utilisent ces brevets à des fins offensives. Je n'ai pas de projet de réforme complet, mais ce genre de trucs pourraient être utiles à mon avis.

          • [^] # Re: Des patent trolls s'alarment du brevet unitaire européen !!

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            annulation automatique de tous les brevets inutilisés — directement ou par délégation contractuelle — au bout de deux ans

            Si le patent troll a réussi à faire payer quelqu'un dans les deux ans (et c'est assez facile de soutirer un peu d'argent à un utilisateur faible), ça légitime son brevet. En plus, il suffit que la somme ne soit pas trop grande au début pour inciter à payer avant d'aller au procès.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.