Revue de presse - octobre 2014

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
Tags : aucun
17
6
oct.
2014
Presse

L'automne s'est finalement installé et des magazines ont rempli les rayons des marchands de journaux …

Planète LINUX n°81 propose un petit tour d'horizon sur des distributions Linux récentes et moins connues du grand public comme Linux Lite 2.0, LXLE 14.04, Linux Mint 17 et CentOS 7. On y trouve également un dossier sur l'optimisation d'un système Linux et un autre sur les applications Android pour l'administration système.

Linux Pratique n°85 vous propose de réaliser votre propre installation domotique (avec Domogik). Par ailleurs, les débutants y trouveront comment gérer les archives en ligne de commande ainsi qu'une initiation à SQL. Les plus chevronnés apprécieront le dossier sur l'auto-hébergement avec Apache.

GNU/Linux Magazine n°175 a l'ambition de vous apprendre à créer votre propre langage de programmation. Si ce développement ne vous intéresse pas, vous y trouverez également entre autres choses, le détail des nouveautés de la prochaine version de PostgreSQL, ainsi qu'une introduction au Network Monitoring System.

Hors-séries, les éditions Diamond viennent également de publier deux mooks :

  • Administration système Linux (le guide pour faire vos premier pas en tant que sysadmin)
  • Systèmes BSD (le guide pour installer et bien administrer vos systèmes BSD).

Les sommaires complets des magazines sont en ligne.

  • # Tour de Babel

    Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 07/10/14 à 09:55.

    GNU/Linux Magazine n°175 a l'ambition de vous apprendre à créer votre propre langage de programmation.

    Ce magazine évoque cela avec une représentation de la tour de Babel en couverture, ce que j'ai trouvé intéressant, parce que c'est une utilisation plus fidèle que ce que le mot « Babel » évoque habituellement dans le logiciel libre, à savoir la localisation.

    En effet, l'épisode de la tour de Babel parle de la multiplication des langues humaines, conduisant à l'incompréhension, ce qui me semble assez proche de la multiplication des langages informatiques incompatibles. D'une façon limitée, évidemment, parce qu'on n'en est pas à l'incompréhension généralisée.

    Au contraire, parler de Babel pour la localisation, c'est presque une contresens, parce que par la localisation des logiciels, on les rend utilisables malgré les barrières de langues.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.