Soirées Auscitaines

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
3
27
jan.
2010
Communauté
Les Gnusquetaires d'Auch ont pris le bon rythme de se retrouver tous les lundis soir pour apprendre ensemble à mieux utiliser les logiciels libres.

De par son côté rural, le Gers n'est pas un département qui foisonne de geeks. Les distances sont grandes, et les curieux peu nombreux. Du coup, les utilisateurs de logiciels libres y fonctionnent d'une façon assez exotique : l'ensemble des libristes, baptisé Gnusquetaires, communique à travers une liste de diffusion ses actions, qui sont multi-sites.

Après des ateliers découverte à Miélan, des journées Libres Clics à Auch, des rencontres à Masseube, leurs activités se sont stabilisées pour 2010 en deux pôles :
  • des rencontres mensuelles à Condom, dans un cybercafé
  • des rendez-vous hebdomadaires à Auch, hébergés par l'Institut d'Études Occitanes.

Au programme des prochaines soirées à Auch :
1 février 2010 : PHP : faire sa page web
8 février 2010 : Installer et bidouiller : amenez votre ordinosaure, on s'entraidera à le régler au poil, pour qu'il vous obéisse au(x) doigt(s) mais pas à l'œil.
15 février 2010 : Musique - utiliser Ardour pour enregistrement de son direct et des séquences MIDI.
  • # Tous pour un, un pour tous !

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Vous le remarquerez, ce n'est pas exactement les devise des mousquetaires ! Mais l'esprit est le même.

    C'est en 2005 que le départ a été donné sous l'impulsion de Patrick. Les 17, 18 et 19 mai, j'ai dû faire une douzaine de fois ma conférence sur les enjeux de société liés aux logiciels libres. J'ai eu le plaisir d'y rencontrer ceux qui sont actuellement les piliers des Gnusquetaires, nom trouvé, si ma mémoire est bonne, par Alain Runel.

    Depuis, je suis ce qui se passe sur la liste de diffusion des Gnusquetaires qui a reçu à ce jour 4316 messages depuis sa création.

    Comme le dit José, la dispersion géographique est un problème, mais les gersois sont parvenu à le surmonter grâce à une organisation adaptée et en particulier au co-voiturage. Les transports sont plus chers qu'à Paris car ils ne sont pas subventionnés mais il ne faut pas plus de temps pour aller de Auch à Condom que pour traverser Paris.

    Un point important : les Gnusquetaires ont utilisé les ressources techniques de l'ABUL depuis le début. Cela leur a permis de se consacrer à l'essentiel et à ne pas dilapider leurs forces au départ.
    Ils prennent leur autonomie à leur convenance sans aucune obligation. Je suis convaincu que c'est la meilleure façon de procéder que de s'appuyer sur un GULL bien en place.

    De plus, Les Gnusquetaires entretiennent de très bons rapports, non seulement avec l'ABUL mais aussi avec tous leurs voisins : Agenux à Agen, Landinux à Mont-de-Marsan, Euskalug au Pays Basque et bien entendu avec les Toulousains !

    Si vous le pouvez, allez rencontrer ces sympathiques Gnusquetaires, vous ne regretterez pas !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.