Sortie de IPython/Jupyter Notebook 4.1

30
9
jan.
2016
Python

Enfin, je devrais plutôt parler de Jupyter Notebook 4.1, vu que ce sera la première version avec des nouvelles fonctions qui a été publiée indépendamment de IPython en tant que tel. Et bien que cette dépêche soit dans la catégorie Python, la mise à jour concerne aussi bien les utilisateurs du Notebook qui utilisent Julia, Haskell, C-dièse…

NdM: Jupyter Notebook est une application web pour interagir avec des données scientifiques et faire du calcul scientifique.

Ce qui suit est une traduction collaborative (merci à Ytterbium, palm123, BAud, eggman, Yves Bourguignon, xaccrocheur) de l'annonce sur le blog Jupyter.

Sommaire

L'équipe de développement Jupyter est heureuse d'annoncer la sortie de la dernière révision mineure du Notebook Jupyter : la version 4.1

Comme d'habitude, vous pouvez mettre à jour en utilisant pip:

pip install notebook --upgrade

Si vous utilisez Anaconda, il vous faudra attendre que conda mette à jour leur version du Notebook. Une fois cela fait, vous pourrez entrer la commande suivante.

conda upgrade notebook

La grande séparation

Il y a un peu plus de quatre mois, l'équipe Jupyter a publié la version 4.0, la première après la grande séparation (en). La transition d'une version monolithique de IPython vers les nombreuses pièces que nous avons aujourd'hui a été chaotique, mais le jeu en valait la chandelle. Ceci permet de faire des mises à jour plus petites et indépendantes de chaque sous-projet au lieu d'une mise à jour massive de tous les composants. De ce fait, l'équipe de développement peut publier des mises à jour plus fréquemment. La dernière mise à jour est celle du Notebook, le projet avec le plus de visibilité au sein du Projet Jupyter.

Une mise à jour en retard

Cette révision mineure a mis presque 4 mois avant d'arriver à maturité, plus longtemps que les autres projets de Jupyter. D'habitude, l'équipe de développement n'inclut que les correctifs de bug dans les révisions mineures, mais cette version contient de nouvelles fonctionnalités. Ces ajouts impliquent plus de tests et de réflexion sur l'interface et l'expérience utilisateur pour cette version 4.1 que ce qui a été fait dans les versions mineures précédentes. Vous trouverez dans la suite les descriptions de quelques-unes des nouvelles fonctionnalités de cette version.

Sélection de multiples cellules.

La sélection de cellules multiples est une fonctionnalité souvent demandée. Cette nouvelle version du Notebook permet maintenant de sélectionner plusieurs cellules contiguës, et d'effectuer des commandes sur la sélection. Toutes les commandes ne peuvent pas encore être effectuées sur une sélection multiple, mais l'API de base est présente pour les extensions.

Pour sélectionner un bloc cellule, pendant que l'interface est en mode commande, utilisez les raccourcis claviers Maj-J/Maj-K (ou Maj-Haut/Maj-Bas) pour agrandir et réduire la sélection. La sélection se distingue par son fond coloré en bleu.

Beaucoup de commandes s'appliquent maintenant à la sélection. Par exemple, fusionner des cellules (Shift-M) auparavant, fusionnait la Cellule courante avec celle du dessous. C'est toujours le cas lorsqu'une seule cellule est sélectionnée, mais dans le cas d'une sélection multiple, toutes les cellules de la sélection sont fusionnées.

multiple selection demo

N'hésitez pas à communiquer à l'équipe de développement ce que vous pensez de la sélection multiple, comment vous l'utilisez, et partager les extensions qui utilisent cette API.

Panneau de commande

Les utilisateurs des éditeurs de texte Atom et Sublime-Text sont probablement habitués au Panneau de commande (Command Palette en Anglais). En tant qu'utilisateurs de Atom et Sublime-Text, l'équipe de développement de Jupyter trouve cette fonction très utile, car elle augmente le nombre de commandes qui peuvent être exécutées rapidement et efficacement avec le clavier. De ce fait, l'équipe de développement a intégré un panneau de commande qui ressemble et se comporte comme celui d'Atom et de Sublime-Text. À partir de cette nouvelle version, en utilisant le raccourci clavier Cmd-Shift-P (Ctrl-Shift-P sur Linux et Windows), vous pouvez afficher le Panneau de commande qui ressemble à une boîte de dialogue MacOS spotlight, et qui permet de rechercher parmi les commandes disponibles dans le notebook, et les exécuter. Quelle que soit l'origine de ces commandes, dans un menu, une barre d'outils, ou uniquement exposées au travers d'une API, elles seront affichées dans le panneau de commande. De plus, le panneau de commande affiche le raccourci clavier correspondant à la commande : ceci aide à apprendre les raccourcis clavier plus rapidement et à devenir plus efficace.

Panneau de commande en action avec les fonctionnalités 'restart' et 'run-all'

Le panneau de commande rend le notebook plus attractif pour les aficionados du clavier. L'équipe de développement espère que le panneau de commande rendra l'utilisation du Notebook plus facile, et projette d'intégrer, entre autres, des algorithmes de correspondance approximative. Si vous avez envie de vous essayer à de telles implémentations, vous êtes le bienvenu sur le dépot github de jupyter/notebook.

Redémarrer le noyau et tout exécuter

Une amélioration souvent demandée est la possibilité de redémarrer le noyau et d'exécuter toutes les cellules d'un coup, ce qui est un moyen simple de s'assurer que son notebook fasse ce qu'on attend de lui. Désormais, vous pouvez accéder à cette fonctionnalité à partir du menu Kernel.

restart and run all from the kernel menu

Afin d'implémenter cette fonctionnalité correctement, l'équipe de développement a pris son temps pour concevoir l'interface utilisateur et a utilisé des testeurs extérieurs pour déterminer la meilleure interface en se basant sur un ensemble de mesures. Vous pouvez voir les résultats de cette étude sur GitHub ou ci-dessous :

Résultats des test de fonctionnalités par les utilisateurs

L'option placée à gauche accélère la tâche de redémarrage du noyau.

L'équipe de développement n'a pas ajouté de raccourci clavier par défaut, mais comme pour les autres fonctions du notebook, vous pouvez ajouter vos propres raccourcis clavier en utilisant du JavaScript personnalisé. Les différentes commandes de redémarrage sont également disponibles dans le panneau de commande.

Rechercher et remplacer

La nouvelle boîte de dialogue Rechercher et remplacer est située dans le menu Éditer du notebook. Quand le notebook est en mode commande, on peut appuyer sur la touche F pour faire apparaître la boîte de dialogue.

Rechercher et remplacer

Cette boîte de dialogue affiche un aperçu en direct de l'action rechercher et remplacer que vous avez spécifié. De nouveaux boutons-radios permettent aussi de choisir la sensibilité à la casse, d'utiliser des expressions régulières et la possibilité de restreindre les remplacements aux cellules sélectionnées.

En route pour la version 5.0

L'équipe de développement de Jupyter espère que vous apprécierez cette mise à jour et les nouveaux ajouts. Comme toujours, les questions, retours ou contributions sont les bienvenus

L'équipe de développement de Jupyter a déjà commencé à travailler sur la version 5.0 en collaboration avec les développeurs de Continuum Analytics, de Bloomberg et d'IBM qui font tous un extraordinaire travail. La communauté grandit, et c'est le moment idéal pour accueillir de nouveaux contributeurs. Quelques améliorations nécessaires ont déjà été mentionnées dans ce billet, mais beaucoup plus peuvent être trouvées sur le gestionnaire de ticket sur GitHub !

Mot de la fin

Une partie de l'équipe de développement organise une journée le 20 février 2016 à Chicago. Pensez à prendre vos places !

Merci encore à l'équipe de traduction, qui vous retrouve bientôt. On vous souhaite une bonne année 0b11111100000 !

  • # C-dièse…

    Posté par . Évalué à -2.

    Je suppose que c’est C#, auquel cas la traduction serait C-croisillon (C#), pas C-dièse (C♯).

    Merci pour cette news.

  • # Erratum

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je suis cité à double comme contributeur. Je ne pense avoir participé au point de valoir cet honneur ! :)

    Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

    • [^] # Re: Erratum

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Erreur humaine ou souci transitoire ? Ça me semble normal :

      « Posté par mbussonn le 09/01/16 à 17:55. Édité par Ytterbium, Benoît Sibaud, palm123, Yves Bourguignon, BAud, eggman, Florent Zara et xaccrocheur. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa »

      • [^] # Re: Erratum

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ce qui suit est une traduction collaborative (merci à Ytterbium, palm123, BAud, eggman, Yves Bourguignon, eggman xaccrocheur) de l'annonce sur le blog Jupyter.

        C'est dans le texte même de la dépêche, en fait, j'aurais dû le préciser.

        Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

  • # Pas beaucoups de commentaires, pourtant c'est une depeche interressante

    Posté par . Évalué à 4.

    Pas beaucoups de commentaires, pourtant c'est une depeche interressante et un produit aussi different. Il permet de presenter un script avec les resultats de facon de tres elegante. Je l'utilise aussi parfois pour apprendre une nouvelle API, voir l'effet d'une commande, garder celles qui marche dans l'historique et enlever toutes mes erreurs…. Sinon c'est bien pour de la doc/examples ou meme comme quequ'un avait ecrit precedemment pout faire une interface graphique pour des utilisateurs deja competents.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.