Sortie de IPython 5.0

Posté par . Édité par Lucas, palm123, Xavier Teyssier, Storm, Nils Ratusznik, Benoît Sibaud et M5oul. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
40
14
juil.
2016
Python

IPython est un terminal interactif pour Python qui améliore l'expérience utilisateur lors de l'usage en ligne de commande. Entre les versions 0.12 et 3.x incluses, IPython contenait aussi un grand nombre de fonctionnalités liées au "Notebook" qui fait maintenant partie du "Project Jupyter" – voir dépêche précédente. Cette nouvelle version 5.0 est donc en partie un retour aux sources qui se concentre sur l'interface en ligne de commande de IPython.

Ce qui suit est une adaptation approximative de l’annonce faite sur le blog de Jupyter.

Grand merci à palm123, Storm, M5oul et en particulier à Lucas qui a fait plus de la moitié de la traduction pendant que je suis à SciPy 2016 à Austin, Texas.

Sortie de IPython/Jupyter Notebook 4.1

Posté par . Édité par Ytterbium, Benoît Sibaud, palm123, Yves Bourguignon, BAud, eggman, Florent Zara et yPhil. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
30
9
jan.
2016
Python

Enfin, je devrais plutôt parler de Jupyter Notebook 4.1, vu que ce sera la première version avec des nouvelles fonctions qui a été publiée indépendamment de IPython en tant que tel. Et bien que cette dépêche soit dans la catégorie Python, la mise à jour concerne aussi bien les utilisateurs du Notebook qui utilisent Julia, Haskell, C-dièse…

NdM: Jupyter Notebook est une application web pour interagir avec des données scientifiques et faire du calcul scientifique.

Ce qui suit est une traduction collaborative (merci à Ytterbium, palm123, BAud, eggman, Yves Bourguignon, xaccrocheur) de l'annonce sur le blog Jupyter.

Journal Chroniques de Wikidata : Évitez le fork, cherchez le Join !

21
15
sept.
2015

On a traduit la lettre d'information hebdomadaire de Wikidata sur Wikipédia, qui est particulièrement riche cette semaine et, ça donne ça

Un truc a particulièrement attiré mon attention et m'a motivé à écrire ce journal : http://ramiro.org/notebook/us-presidents-causes-of-death/ Je vous laisse jeter un œil.

Les habitués d'ici auront reconnu du iPython, ainsi que du SPARQL, ainsi que du Wikidata. En bref, du libre et du standard de bout en bout. Des données libres générées collaborativement, un point d'accès à ces données (...)

IPython est mort, vive IPython 4.0

Posté par . Édité par palm123, emilien.schultz, Benoît Sibaud, Nÿco, ZeroHeure, zurvan, jcr83 et Snark. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
45
19
août
2015
Python

Pour ceux qui ne connaissent pas IPython et son historique, je vous propose de consulter les dépêches précédentes, car si à l'origine il s'agissait uniquement d'une console évoluée pour Python, l'envergure des possibilités a bien changé entre-temps. Cette nouvelle version revient doucement aux sources en diminuant considérablement les fonctionnalités présentes.

Il y a quelques mois, une description de ce que pouvait faire IPython aurait pris plusieurs heures d'explication sur le notebook, protocole de communication, qtconsole, etc. depuis cette nouvelle version IPython n'est plus qu'une console évoluée pour Python. On remarquera que c'est plus proche de la philosophie Unix : "Ne faire qu'une seule chose, et la faire bien".

Vu qu'il y a peu de nouvelles fonctionnalités dans cette nouvelle version, je ne vais pas m'attarder trop dessus. Et plutôt décrire les changements opérés.

Merci a emilien.schultz, Nÿco, palm123, zurvan, jcr83 et Snark pour avoir participé à la rédaction.

Sortie d’IPython en version 3.0

Posté par . Édité par palm123, BAud, Benoît Sibaud, Nicolas Casanova, Nÿco, Snark, Ytterbium, eggman et Jiehong. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
35
28
fév.
2015
Python

Pour ceux qui ne connaissent pas IPython, je vous propose de consulter les dépêches précédentes car, même si à l'origine il s'agissait uniquement d'une console évoluée pour Python, l'envergure des possibilités a bien changé.

Pour rappel : IPython est une console alternative principalement tournée vers l’exploration interactive des données. […] Au‐delà d’une simple console Python, elle est aussi agnostique au niveau du langage en offrant une console Qt, un notebook Web (interface Web riche) et l’architecture pour y écrire dans son dialecte préféré.

Pour ceux qui préfèrent une version des nouvelles fonctionnalités dans la langue de Shakespeare, je vous suggère de lire les notes de version en anglais. Je vais me contenter de faire une traduction libre dans la langue de Molière, ainsi que de digresser sur d'autres sujets voisins.

Merci à tous les contributeurs à cette dépêche qui ont corrigé toutes mes fautes, anglicismes et autre erreurs qui font saigner les yeux etc. Merci palm123, eggman, BAud, Jiehong, Nÿco, Snark, Ytterbium et Nicolas Casanova.