Sortie de la v1.2 de Zeste de Savoir

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure et palm123. Modéré par tuiu pol.
29
13
nov.
2014
Internet

L'idée de Zeste de Savoir s'est construite sur un but précis : promouvoir le partage de connaissances à travers des ressources pédagogiques gratuites et de préférence sous licence libre. Pour ce faire, il nous fallait un outil, et cet outil il nous fallait le créer.

Sous le nom Zeste de Savoir se regroupent en réalité trois entités :

  • Le logiciel « Zeste de Savoir » qui est une plate-forme web de partage de contenu et d'entraide (tutoriels, articles, forums, etc.) ;
  • Une instance de ce logiciel, zestedesavoir.com, dont le but est de promouvoir le partage de connaissances à travers des ressources pédagogiques gratuites et de préférence sous licence libre ;
  • Et l'association « Zeste de Savoir », qui est une association de loi 1901 française créée dans le but de gérer tout ce petit monde.

Cette dépêche traite principalement de la sortie de la v1.2 du logiciel, mais touche quelques mots du site et de l'association.

Sommaire

Le logiciel Zeste de Savoir

But

L'idée de Zeste de savoir s'est construite sur un but précis : promouvoir le partage de connaissances à travers des ressources pédagogiques gratuites et de préférence sous licence libre. Pour ce faire, il nous fallait un outil, et cet outil il nous fallait le créer.

Les besoins fonctionnels étaient assez clairs dès le début : l'outil doit permettre, au moins dans sa version de base, de :

  • créer des contenus pédagogiques et les publier sous divers formats (pages web au moins, puis PDF, formats pour liseuses, etc.) ;
  • gérer des contenus de types et surtout de tailles variés, pour accepter de courtes introductions comme des cours complets ;
  • permettre la relecture et la validation de ces contenus ;
  • permettre aux lecteurs de communiquer et de s'entre-aider entre eux, via des outils complets comme des commentaires sur les ressources, des forums pour poser des questions et un système de messagerie privée ;
  • et bien sûr d'administrer tout ceci.

Le partage est une notion de base dans le projet : si elle s'applique aux connaissances que l'on veut diffuser, la suite naturelle est donc que les outils que l'on développe à cette fin soient, eux aussi, partagés. Et quoi de mieux que le logiciel libre pour ce faire ?

Nous aurions pu céder aux chant des sirènes en développant un projet from scratch dans l'une des moultes technologies hype du moment. Cependant il existait déjà une base de code qui nous permettait de démarrer : Progdupeupl. Nous devions cependant l'adapter, ce que la licence (GPL v3 au moment du fork) nous a permis. Et grand bien nous en a pris, car malgré la présence de cette base conséquence, le développement ne fut pas de la petite bière !

Technique

Concernant l'aspect technique, nous cherchions des technologies éprouvées, open-source, et que nous pourrions nous approprier sans trop de problèmes. Progdupeupl est venu avec son lot de technologies propres, que nous avons conservé. Ainsi donc :

  • Le site lui-même est en Python 2.7, sous Django 1.6.
  • Puisque personne n'aime réinventer la roue, tout le système d'historique des contenus est géré avec Git. Pour l'instant sous-utilisé, il nous garantit une grande souplesse dans l'avenir.
  • La génération de PDF se fait avec pandoc.
  • Il nous fallait un langage compréhensible pour rédiger ; nous nous sommes tournés vers Markdown, dont il existe une version pour Python.
  • Quant à la base de données et au serveur HTTP, Zeste de Savoir n'impose aucune autre contrainte que celles de Django.

D'autre part, le libre, ce n'est pas que « se servir et profiter ». C'est aussi faire vivre des logiciels.

C'est pourquoi nous n'avons pas hésiter à forker certains projets pour les adapter à nos besoins spécifiques (python-markdown, GitPython), à faire remonter des correctifs et améliorations dans les upstreams (django-munin) et à signaler des bugs (Django).

Nouveautés de la v1.1 et de la v1.2

La v1.0 était la première version stable contenant toutes les fonctionnalités que nous pensions indispensables.

Le but de la v1.1 était à la fois de simplifier la tâche des auteurs et de stabiliser encore mieux le code. En ce sens, elle a apporté — en plus des inévitables petites améliorations et corrections de bugs :

  • la possibilité de modifier un tutoriel hors-ligne et de l'importer ;
  • l'import de plusieurs images dans la galerie en un clic ;
  • la création d'un fil de discussion automatique pour les tutoriels en bêta ;
  • la fonctionnalité de désinscription (indispensable pour ne pas nécessiter des dizaines d'opérations manuelles pour les administrateurs) ;
  • beaucoup de nettoyage de code. Eh oui, déjà : Zeste de Savoir a été développé par pas mal de monde, sans vraiment de structure au début. La v1.1 quant à elle respecte la PEP8.

Comme beaucoup de ces modifications sont visibles pour l'utilisateur, la sortie de cette release a été l'occasion de calculer quelques statistiques à son sujet.

Sortie à quelques jours du premier anniversaire du premier commit, la v1.2, quant à elle, a apporté surtout des petites améliorations, avec toutefois deux points qui sortent du lot :

  • Une amélioration très visible : les tags sont maintenant affichés devant les titres, ce qui devrait les rendre plus utiles en améliorant leur visibilité—en réalité les premiers retours laissent entendre qu'ils sont maintenant trop visibles.
  • Une amélioration qui devrait vous intéresser : le code source est maintenant bien plus open source. C'est-à-dire qu'on a fait le ménage pour éjecter toute référence à « Zeste de Savoir » en dur dans le code. Donc, si vous désirez installer votre propre instance de la plate-forme, vous n'avez qu'à installer le code et modifier les valeurs dans le paramètre ZDS_APP pour avoir un site à votre nom !

Et dans le futur ?

Le futur, c'est la communauté qui va le décider ! Plus exactement, la communauté du site Zeste de Savoir, grâce à un processus complètement repiqué sur Python et ses PEP : les ZEP.

Les prochaines améliorations à arriver devraient être :

  • une refonte de la page d'accueil ;
  • une nouvelle gestion du markdown à l'export ;
  • une API ;
  • une nouvelle gestion plus souple des contenus ;
  • un système de mise en relation des auteurs donnant une vision globale des tutos en cours de rédaction.

D'autre part, les sujets plus légers sont traités via des tickets Github.

Le site zestedesavoir.com

Les membres fondateurs de zestedesavoir.com sont tous des anciens membres très actifs du feu Site du Zéro, un site de diffusion de connaissances et d'entraide. À la suite du changement de politique de ce dernier, ils ont décidé de recréer une plateforme sur laquelle ils pourraient à nouveau s'entraider et partager convenablement leurs connaissances et surtout retrouver l'esprit communautaire qu'ils aimaient tant.

Contrairement au site dont il est inspiré, zestedesavoir.com vise un public et surtout un contenu beaucoup plus large, dans le thème (sciences « dures » ou non, musique, préparation d'une tarte aux myrtilles, … en fait tout type de savoir pouvant se transmettre) et dans la forme (tutoriels, articles, sans doute tribunes libres dans le futur, …).

Le site a été ouvert officiellement le 21 juillet 2014.

L'association

Le projet lancé, il restait deux grandes questions : comment le gérer, et comment le financer ?

Il n'était pas question d'avoir un dictateur qui impose des choix à tout le monde ; pas plus qu'il était question de mettre la moindre publicité sur le site.

Le meilleur moyen que nous avons trouvé pour garantir cette indépendance de gestion et de financement était de créer une association pour ce faire. Et ainsi fut fait. Cette association n'existe que pour gérer le site et le code ; elle est ouverte à toute personne inscrite au site et n'apporte aucun droit spécifique sur le site ou sur le code. Elle n'a même pas de forum privé : le forum de l'association est lui-même public !

  • # vidéo

    Posté par . Évalué à 2.

    Est ce qu'il est possible de rajouter des vidéos par l'utilisateur dans les tutoriels ?

    • [^] # Re: vidéo

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Oui : la version du markdown utilisée permet d'intégrer directement des vidéos dans le contenu.

      Par contre les vidéos doivent être hébergées sur un service externe, parce que Zeste de Savoir n'a clairement pas l'infrastructure pour héberger ce genre de choses.

      Je n'ai plus la liste des hébergeurs supportés en tête par contre. Et au pire si on a besoin d'en rajouter un, ça ne doit pas être bien compliqué.

      La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

      • [^] # Re: vidéo

        Posté par . Évalué à 1.

        Je n'ai plus la liste des hébergeurs supportés en tête par contre.

        Les hébergeurs possibles sont : Youtube, Dailymotion, Vimeo, Metacafe, Yahoo, Veoh

      • [^] # Re: vidéo

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Si je comprends bien le code, c'est de la reconnaissance d'URL chez les gros fournisseurs de vidéos (Dailymotion, Metacafe, Veoh, Vimeo, Yahoo, Youtube) et pas un balisage générique ? Il n'y a pas de syntaxe Markdown particulière pour la vidéo ? (cf l'entrée de suivi LinuxFr.org sur le balisage markdown audio/vidéo)

        • [^] # Re: vidéo

          Posté par . Évalué à 0.

          Il y'a biensur une balise markdown dédiée aux vidéos. C'est la suivante : !(url_de_ma_video) avec possibilité de légender cette dernière ainsi :

          !(url_de_ma_video)
          Video : blabla
          

          Je t'invite à regarder le tutoriel dédié aux améliorations apportée à markdown pour ZdS.

      • [^] # Re: vidéo

        Posté par . Évalué à 2.

        Par contre les vidéos doivent être hébergées sur un service externe, parce que Zeste de Savoir n'a clairement pas l'infrastructure pour héberger ce genre de choses.

        Ok je comprends le besoin. Est-ce qu'il y aurait beaucoup de travail à fournir pour avoir une option pour pouvoir héberger des vidéos ?

        Je pourrais être intéressé pour installer ce site web sur un serveur mais il faut que le contenu soit confidentiel donc pas de service externe.

        • [^] # Re: vidéo

          Posté par . Évalué à 0.

          En fait il est techniquement possible d’intégrer des vidéos auto-hébergées, tout dépend de comment tu souhaite les uploader.

          Si tu es capable de les poser toi même sur ton serveur, alors il suffirait que le logiciel ZdS supporte les liens relatifs (ce n'est pas encore le cas) et dans ce cas ce n'est pas compliqué à intégrer. Par contre, si tu souhaite uploader des vidéos via l'outil ZdS (des galéries vidéos par exemple), c'est déjà un peu plus complexe à mettre en place.

          Je t'encourage vivement à poster ton idée sur les forums des développeurs de ZdS. Si tu as besoin d'aide pour installer l'outil, l'équipe est prête à te filer un coup de main.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.