Sortie de Ruby 1.9.3

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
Tags :
28
31
oct.
2011
Ruby

La version 1.9.3 de Ruby vient de sortir. Cette nouvelle version apporte peu de modifications visibles, le gros des modifications se faisant sous le capot.

Parmi les changements notables, nous retrouvons :

  • la licence accompagnant Ruby est maintenant la licence BSD (c’était la GPL v2 jusqu’à présent) ;
  • le chargement plus rapide des bibliothèques, qui devrait être très appréciable pour les projets Rails ;
  • une meilleure gestion du multi‐threading ;
  • la prise en charge d’Unicode 6.0 ;
  • le moteur par défaut pour le YAML devient Psych ;
  • la mise à jour de Rubygems (1.8.10), JSON (1.5.4), Minitest (2.2.2), Rake (0.9.2.2) et Rdoc (3.9.4).

Bien entendu, vous êtes encouragés à passer rapidement à Ruby 1.9.3, en sachant que certaines versions ne seront bientôt plus maintenues :

  • les mainteneurs de Ruby vont encore proposer les correctifs de sécurité pour Ruby 1.9.1, jusqu’à janvier 2012. Après quoi, cette version sera officiellement morte ;
  • pour les utilisateurs de Ruby 1.8.7, les choses vont se faire plus en douceur : maintenance normale jusqu’à juin 2012, puis maintenance de sécurité uniquement jusqu’à juin 2013.

Pour le futur, une version 1.9.4 est prévue pour l’année prochaine et surtout, la sortie de Ruby 2.0 pourrait arriver en février 2013 pour les 20 ans de Ruby.

  • # Pauvre RMS...

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    J'étais curieux sur les raisons du passage à la licence BSD (plutôt que GPLv2+3 par exemple) et je suis tombé sur ça:

    Demerit
    nothing: because people can everything with change the name or quotation clause.

    Pauvre RMS, ça doit lui faire mal de lire ça, un projet GPL de moins pour plus de "libre" que ce qu'il veut, et ce du point de vue des codeurs qui veulent de la liberté!

    • [^] # Re: Pauvre RMS...

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Ça montre surtout qu'ils n'ont rien compris à la GPL :

      • it is not compatible with GPLv3

      Faux, s'ils utilisent la GPL-2+ elle est compatible avec la GPL-3 puisqu'elle peut se changer en GPL-3.

      • a modest person can't port Ruby's code into BSDL

      Le qualificatif « modeste » est hors de propos…

      • a greed person can port Ruby's code into public domain (use quotation clause)

      Ça c'est n'importe quoi…

      En gros, la seule justification qu'ils donnent pour ce passage de la GPL-2 à la BSD, c'est que tant qu'ils étaient sous GPL des extérieurs ne pouvaient pas les passer sous BSD. Autrement dit, que tant qu'ils étaient sous GPL ils n'étaient pas sous BSD, en somme. Merci Capitaine Évident…

      • [^] # Re: Pauvre RMS...

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        • a greed person can port Ruby's code into public domain (use quotation clause)

        Alors, en fait la clause à laquelle il fait référence est celle de la licence Ruby, sous laquelle Ruby est publié, conjointement à la GPL-2 :

        1. You may modify your copy of the software in any way, provided that
          you do at least ONE of the following:

          a) place your modifications in the Public Domain or otherwise
          make them Freely Available, such as by posting said
          modifications to Usenet or an equivalent medium, or by allowing
          the author to include your modifications in the software.

        Seulement, l'auteur de cette annonce n'a visiblement rien compris non plus à la licence Ruby (!) puisque cette clause s'applique aux modifications et non au code d'origine. Par ailleurs, si c'était vrai, ce qui n'est pas le cas :

        • a modest person can't port Ruby's code into BSDL

        Ben si, puisqu'il pourrait le porter dans le domaine public, puis le publier ensuite sous BSD. Mais bon, c'est des conneries, puisque l'hypothèse de départ est fausse.

        Personnellement, voir une annonce de changement de licence écrite par quelqu'un qui ne comprend rien aux licences dont il parle, avec des justifications qui sont tout simplement fausse, ça m'effraie un peu. Mais bon, quelque part ça ne me surprend pas de la part des développeurs de Ruby, ça s'ajoute à un certain nombre d'étrangetés dans le développement de ce langage…

        • [^] # Re: Pauvre RMS...

          Posté par . Évalué à 2.

          Personnellement, voir une annonce de changement de licence écrite par quelqu'un qui ne comprend rien aux licences dont il parle, avec des justifications qui sont tout simplement fausse, ça m'effraie un peu. Mais bon, quelque part ça ne me surprend pas de la part des développeurs de Ruby, ça s'ajoute à un certain nombre d'étrangetés dans le développement de ce langage …

          Il ne comprend rien au droit ça explique pourquoi son code est si mal écris …

          Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

        • [^] # Re: Pauvre RMS...

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Personnellement, voir une annonce de changement de licence écrite par quelqu'un qui ne comprend rien aux licences dont il parle,

          Je n'ai pas dit le contraire, le changement de licence est argumenté clairement sans rien comprendre (pourquoi BSD et pas Apache, ou LGPL3, qui ont l'air de coller au besoin "exprimé"?), c'est fait à l'arrache.

          Mais c'était pour le plaisir de voir du code plus libre que le libre poussé par le mec qui aurait inventé le libre ;-).

          Moi, j'ai noté plus rigolo : on n'a pas besoin de clause sur les brevet car on n'a jamais été attaqué. Euh... Le passé ne présage rien du futur!

          Bref, effectivement, ça fait peur. Mais bon, ce n'est pas la première fois que je vois que le choix de licence, qui est aussi important que tout le code, est choisi sans rien comprendre, et après les développeurs se plaignent (genre les mecs qui choisissent BSD et se plaignent qu'ils retrouvent leur code dans un logiciel proprio, ou les mecs qui font du libre et se plaignent qu'on leur remonte pas upstream les modifs qu'ils trouvent ailleurs ou que le logiciel est "commercial alors qu'on fait du libre pour niquer les capitalistes" etc...). C'est un vrai problème des codeurs qui ne prennent pas assez le temps de choisir sous quelle licence leur travail devrait être pour répondre à leur idée qu'ils se font des droits qu'ils octroient.

          • [^] # Re: Pauvre RMS...

            Posté par . Évalué à 3.

            Les problème de remonté upstream, ne sont pas forcément liés à la licence. C'est un problème qui existe aussi dans des projets dont la licence est copyleft (voir les problèmes qu'ils y a eu entre Debian et Ubuntu par exemple).

            Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

            • [^] # Re: Pauvre RMS...

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Oui, et? Je n'ai pas dit le contraire.
              Je me fout juste de la gueule de ce qui pensent que parce que c'est libre, on doit remonter upstream. C'est 100% faut, la libre ne parle jamais de l'upstream.

              • [^] # Re: Pauvre RMS...

                Posté par . Évalué à 2.

                Oui, et? Je n'ai pas dit le contraire.

                Ok la manière dont tu le disais m'a induit en erreur.

                Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

          • [^] # Re: Pauvre RMS...

            Posté par . Évalué à 2.

            Moi, j'ai noté plus rigolo : on n'a pas besoin de clause sur les brevet car on n'a jamais été attaqué. Euh... Le passé ne présage rien du futur!

            Oui enfin, la GPLv2 a une clause 'implicite' sur les brevets, ça marche d'ailleurs très bien: Microsoft ne se fait pas de l'argent sur le dos de Linux grâce à ses brevets!
            Comme quoi les clauses sur les brevets, ça n'est pas forcément la panacée..

  • # linuxfr.org

    Posté par . Évalué à 2.

    Où en est le site linuxfr.org (pour ceux qui connaissent pas c'est un site à troll sur le cinéma, l'écologie et l'avortement, même si ça parle de temps en temps de logiciels libres), je crois qu'ils utilisent ruby pour leur site web en quel version sont-ils ?

    Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.