Sortie d'OpenSceneGraph 2.6

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
1
11
août
2008
Technologie
La sortie d'OpenSceneGraph 2.6 a été annoncée par OpenSceneGraph Professional Services. OSG est un moteur de graphe de scène, conçu pour accélérer le développement d'applications 3D et pour améliorer les performances graphiques 3D.

OpenSceneGraph 2.6, entièrement programmé en C++ standard et utilisant OpenGL, offre aux développeurs oeuvrant dans les marchés de la simulation visuelle, du développement de jeux, de la réalité virtuelle, de la visualisation scientifique et de la modélisation un outil de visualisation temps réel qui, selon ses développeurs, éclipserait les outils de graphe de scène commerciaux, à la fois en termes de fonctionnalité, de stabilité et de performance. OpenSceneGraph 2.6 peut fonctionner sur toutes les plate-formes Microsoft Windows, Mac OS X, GNU/Linux, IRIX, Solaris, HP-UX, AIX et FreeBSD.

Voir la liste des nouveautés et la traduction partielle du communiqué dans la suite de la dépêche. Liste des évolutions :
  • Nouvelle sous-bibliothèque osgWidget permettant le développement d'éléments d'interface utilisateur directement dans le graphe de scène (beta).
  • Ajout de fonctionnalités d'intersection basées sur les kd-Tree accélérant grandement les tests d'intersection entre un segment de droite et un maillage polygonal.
  • Amélioration de la précision des intersections à base de segments de droite, permettant de faire des tests d'intersection sur des modèles de la taille de la Terre.
  • Ajout du support pour le multiéchantillonnage des tampons image hors-écran (FrameBufferObjects).
  • Ajout de la classe osg::ImageSequence qui permet de faire de l'animation à partir d'une séquence d'images.
  • Nouvelle option d'optimisation de scènes qui permet d'éliminer des transformations statiques en copiant la géométrie partagée.
  • Amélioration de la vitesse de génération d'images pyramidales pour les textures dont les dimensions ne sont pas des puissances de deux.
  • Ajout d'une classe osgViewer::ScreenCaptureHandler pour simplifier l'intégration de fonctionnalités de capture d'écran dans les applications.
  • Ajout d'un exemple osgscreencapture démontrant l'utilisation de deux tampons image hors-écran pour transférer les images rendues à l'écran vers d'autres applications.
  • Ajout de fonctionnalités permettant de stocker des scènes hébergées sur le web dans un tampon local, en tout ou partiellement.
  • Ajout d'un utilitaire nommé osgfilecache permettant de précharger un tampon local pour un ensemble de latitudes/longitudes pour la visualisation de terrain.
  • Amélioration significative du DatabasePager, ajoutant la lecture de fichiers et de données par HTTP en parallèle afin de grandement améliorer la vitesse des mises à jour lors de la lecture de scènes hébergées sur des serveurs web et qui sont partiellement dans un tampon local.
  • Ajout du support pour l'authentification HTTP dans osgDB et le plugin libcurl.
  • Ajout des options de ligne de commande --format fmt, --formats et --plugins à l'utilitaire osgconv, permettant de lister les plugins disponibles ainsi que les types de fichiers et d'opérations qu'ils supportent.
  • Amélioration de la performance lors de l'utilisation de fichiers de format TerraPage.
  • Amélioration du lecteur GIF afin de supporter les images GIF animées.
  • Ajout d'un lecteur de fichiers SVG.
  • Amélioration du lecteur de fichiers .obj afin de supporter plus de types de fichiers ainsi que plus d'options de matériaux.
  • Ajout du comptage de références atomique et sécuritaire dans les opérations parallèles (thread-safe).
  • Amélioration du lecteur COLLADA afin de supporter le DOM 2.x.
  • Ajout du support pour les écrans stéréoscopiques 3D Philips WOWvx.
  • Ajout de fichiers de configuration automatiquement générés lors de la compilation de la bibliothèque afin de simplifier l'utilisation de bibliothèques OSG précompilées avec des options différentes des options par défaut.
  • Amélioration des fichiers de configuration CMake afin de supporter CMake 2.6.
  • Correction d'un grand nombre de bogues.


Traduction partielle du communiqué :
«
Téléchargement et licence

OpenSceneGraph est un logiciel libre donc tout le code source est fourni et peut être copié, modifié et utilisé gratuitement pour une utilisation commerciale ou non-commerciale. L'accès aux sources fournit une plus grande flexibilité pour les utilisateurs finaux dans leur façon de développer, débugger et déployer leurs applications. Ils gagnent de la productivité et de la liberté, grâce à la possibilité de déployer la chaîne d'outils en concordance avec leurs propres cycles de développement. Le téléchargement des binaires et sources peut être trouvé dans la section Downloads du site openscenegraph.org.

OpenSceneGraph est fourni sous licence OpenSceneGraph Public License, qui s'appuie sur la Lesser GNU Public License (LGPL), permettant l'utilisation gratuite du logiciel, parmi les applications commerciales et/ou libres. De plus, il permet le lien statique et dynamique des bibliothèques OpenSceneGraph, sans restriction de licence.

Les livres sur OpenSceneGraph disponibles !

L'OpenSceneGraph Quick Start Guide est maintenant aussi disponible en chinois en plus de l'anglais. Et comme l'OpenSceneGraph Reference Manual ils sont disponibles sur le site web OpenSceneGraph Books.

Support professionnel et services

OpenSceneGraph est soutenu professionnellement par OpenSceneGraph Professional Services, basé en Écosse, Skew-Matrix et Blue-Newt Software, basés aux États-Unis, et une palette d'entrepreneurs partout au monde. Les services disponibles comprennent : soutien professionnel confidentiel, développement sur mesure, consultance, formation.

Support de la communauté et contributions

La communauté diverse et grandissante de plus de 1900 développeurs est centrée sur la liste de diffusion publique osg-users, où les membres discutent de la meilleures façon d'utiliser OpenSceneGraph, s'entraident mutuellement, et coordonnent le développement de nouvelles fonctionnalités et de corrections de bugs. Les membres de cette communauté viennent de pays différents avec un horizon allant de certaines des plus grandes entreprises de l'aérospatiale, des sociétés de jeux vidéos, des spécialistes de la simulation visuelle à des chercheurs d'universités, des étudiants et des particuliers.

Le project OpenSceneGraph doit beaucoup à la communauté pour son développement et son soutien ; en particulier nous voulons remercier les 324 individus répartis sur la planète qui ont directement contribué au développement à l'amélioration du code d'OpenSceneGraph.
»

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.