syj: site de partage d'itinéraire

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
20
27
sept.
2010
Internet
Show your journey, un site web de création et de partage d'itinéraires vient de sortir. L'idée du site, c'est qu'on trace un itinéraire sur un fond de carte (syj utilise OpenStreetMap). On récupère alors un lien direct vers le tracé. Ça permet par exemple de montrer des trajets rando, des trajets vélo malin, ...

On peut également exporter les itinéraires sous forme de fichiers gpx ou kml. On peut aussi, si on crée un compte, gérer les trajets qu'on a créés, c'est à dire en récupérer la liste, les modifier ou les supprimer. Enfin, on peut dupliquer un itinéraire avant de le modifier, ce qui est très utile si l'on veut plusieurs variantes d'un itinéraire.

Le fond de carte utilisé est celui d'OpenStreetMap. Le site est hébergé par le Cr@ns, qui héberge déjà plusieurs projets liés à OpenStreetMap. Les sources du site sont disponibles sous licence AGPL. Pour ce projet, plusieurs bibliothèques indépendantes ont été écrites. Elles sont disponibles sous licence bsd modifiée.
  • # Voir son pseudo en première page.

    Posté par . Évalué à 4.

    Mon cœur a fait un bon en me connectant sur LFR ce matin :). Vous n'auriez pas pu l'appeler comme tout le monde: Asterisk ou Firebird :)


    Sinon très bonne idée,je fais beaucoup de rando VTT pendant mes vacances. J'essaierai d'y contribuer à mes prochaines vacances.

    Il y a quoi comme bon client sous Android pour enregistré un parcours dans un format compatible avec moi ... "Syj" :)
  • # Bonne idée

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour,

    L'idée est astucieuse, il fallait y penser ! Dans le même esprit de détermination d'itinéraires, le site de covoiturage http://pouce-pouce.com utilise les services de Google pour adapter l'itinéraire en fonction des détours faits pour aller prendre ou déposer un partenaire de covoiturage... c'est pas mal ! Mais il est vrai que ça ne fait pas les randos etc, ça reste routier.
    • [^] # Re: Bonne idée

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Mauvaise idée, d'utiliser les services de Google. Ça pose des problèmes de licence pour les itinéraires résultants.
      • [^] # Re: Bonne idée

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Par exemple : certaines associations mettent à disposition des données, par exemple des tracés de pistes cyclables, et souhaitent parfois les intégrer à OpenStreetMap. Résultat : intégration refusée, parce qu'illégale, parce qu'en utilisant les services de Google, ils ont rendu impossible l'utilisation d'une licence libre sur leurs données. C'est balo, hein ?
  • # La montagne, ça vous perd

    Posté par . Évalué à 1.

    Ça part d'une bonne intention, mais bon, la rando avec open street map, faut quand même être sacrement motivé (et limite inconscient). Petit exemple :

    http://osm.org/go/xXZlU09u--

    http://www.geoportail.fr/visu2D.do?cg=djoxLjEqYzptZXRyb3BvbG(...)

    On remarquera que la quantité d'information disponible sur la carte est proportionnelle à la taille du lien. Je félicite au passage les brutes qui ont pondu le deuxième site pour réussir à compresser une image de cette taille et la faire tenir dans une URL.
    • [^] # Re: La montagne, ça vous perd

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Marrant que tu compares 2 choses pas comparable ...

      Il serait plus logique de donner un lien comme ça, non ?

      http://maps.refuges.info/?zoom=15&lat=44.11625&lon=7(...)

      Sinon, s'il manque des choses ... suffit de les mettre dans la base.
      • [^] # Re: La montagne, ça vous perd

        Posté par . Évalué à 3.

        Non, c'est logique qu'il compare le site mentionné dans la dépêche, OpenStreetMap, avec le site de référence pour la rando, Geoportail. Il semble donc que "syj" n'utilise (malheureusement) pas "maps.refuges.info".

        Au passage, je doute de l'affirmation : il "suffit de mettre [ce qui manque] dans la base". Comme son nom l'indique, OpenStreetMap n'a pas été conçu pour cartographier la campagne. Existe-t-il un système libre où l'on puisse inscrire tout ce que contient une carte top 25 ? Par exemple, la nature du terrain (type de végétation, pierrier...), la présence de sources, de barres rocheuses, de rochers remarquables, etc.
      • [^] # Re: La montagne, ça vous perd

        Posté par . Évalué à 2.

        Effectivement, c'est un beaucoup mieux, même si on est encore loin de l'IGN. La question, c'est comment tu affiches ces données depuis OSM ou SYJ? Le site précise justement que les données de relief ne viennent pas d'OSM, mais de la base de donnée ASTER et que leur utilisation est « limitée » (?).
        • [^] # Re: La montagne, ça vous perd

          Posté par . Évalué à 4.

          Oui, quand est-ce qu'on pourra utiliser librement les données qui ont été collectées grâce à nos impôts ?
          • [^] # Re: La montagne, ça vous perd

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Hello,

            tu peux déjà utiliser le cadastre (utilisé dans OSM) ainsi que certaines orthophotos du littoral (géolittoral) ou encore les données Corine Land Cover de l'IFEN ! Des données issues de services de l'État... certes financés par nos impôts mais qui semblent jouer le jeu de la redistribution.

            Effectivement, les données de l'IGN coûtent un max mais elles ne sont que financées partiellement par nos impôts. L'IGN est un établissement public qui doit s'autofinancer en partie. D'après les chiffres du rapport d'activité 2009, c'est grosso-modo la moitié par nos impôts et l'autre par les "prestations" (cf http://www.ign.fr/partage/institutionnel/publication/RA2009/(...) ).

            Bon après, je ne sais pas qui sont les clients les plus importants de l'IGN mais si ce sont les mêmes services de l'État, la proportion de financement sera forcément modifiée...
            • [^] # Re: La montagne, ça vous perd

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Effectivement, les données de l'IGN coûtent un max mais elles ne sont que financées partiellement par nos impôts. L'IGN est un établissement public qui doit s'autofinancer en partie. D'après les chiffres du rapport d'activité 2009, c'est grosso-modo la moitié par nos impôts et l'autre par les "prestations" (cf http://www.ign.fr/partage/institutionnel/publication/RA2009/(...) ).

              Oui, en effet. L'IGN est une entreprise qui joue dans le domaine d'entreprises privées, en vendant des données cartographiques pour se financer. Et qui a un avantage concurrentiel déloyal : une aide de l'État massive.

              Ce genre de montage — concurrencer des boîtes privées avec un financement de l'État — devrait être interdit, comme aux États-Unis je crois. Soit on joue loyalement, comme toute société, soit on est un organisme d'État produisant des informations utilisables pour le commerce, auquel cas ces données devraient être libres pour être utilisables par toutes les sociétés potentiellement concurrentes.
              • [^] # Re: La montagne, ça vous perd

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Hello,

                ça peut ressembler à un montage. Dans la pratique, l'IGN a quand même des missions de service public qu'elle réalise (cd http://www.ign.fr/institut/11/presentation/statut-et-mission(...) ): par exemple, l'entretien du réseau géodésique ou normaliser l'information géographique. C'est à ce titre qu'elle reçoit une subvention.

                Maintenant, entendons-nous bien: je plaide pour un vrai IGN financé à 100% par l'impôt et qui reverse l'intégralité de son travail aux citoyens. Quand on voit aujourd'hui l'importance des données cartographique et géographiques dans les processus décisionnels, au niveau scientifique et dans notre vie de tous les jours, c'est une question que l'on peut se poser.
    • [^] # Re: La montagne, ça vous perd

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je ne peux pas voir la seconde page parce qu'elle refuse de s'afficher si on n'accepte pas les cookies. Mais l'IGN a accès à ses cartes de précision, pas OpenStreetMap…
      • [^] # Re: La montagne, ça vous perd

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        >Mais l'IGN a accès à ses cartes de précision, pas OpenStreetMap…

        J'ai du mal a comprendre le sens de la phrase. OSM n'a pas d'accès à rien. Il propose l'accès à des données cartographiques fournies pas les utilisateurs. Si personne ne met les données, il n'offre pas l'accès. Si quelqu'un les mets ... OSM le propose.
        • [^] # Re: La montagne, ça vous perd

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Bon, alors je reformule.

          L'IGN a accès à des données de grande précision, collectées par des géomètres salariés, payés aux frais du contribuable et de la vente de cartes et des données propriétaires.

          OpenStreetMap a accès à certaines données institutionnelles libres et aux contributions individuelles de chacun. Comme les cartes de l'IGN sont propriétaires, les données qui sont dessus doivent êtres entièrement reconstruites pour espérer figurer dans OSM.
          • [^] # Re: La montagne, ça vous perd

            Posté par . Évalué à 1.

            Qu'en est-il des fonds de cartes maintenant tombés dans le domaine public? Sont-ils assez détaillés (bien que anciens) pour cartographier facilement les grandes étendues peu habitées (en comparaison des zones urbaines) comme la montagne ?

            Évidemment, cela implique tout de même un boulot immense de scan et de saisie de tous les éléments cartographiés sur ces cartes libres de droit.
            • [^] # Re: La montagne, ça vous perd

              Posté par . Évalué à 2.

              En même temps c'est sucuidaire de partir avec une TOP25 avec des données d'il y a 70 ans... Quand on prend une carte au 1:25000 c'est qu'il y a une raison. Les informations précisent ne sont pas la pour faire joli.

              Déjà que tu peux te faire quelques belles surprises avec des top 25 en fin de vie et n'ont pas été réactualisée depuis une petite dizaine d'années.
    • [^] # Re: La montagne, ça vous perd

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Sans le deuxième lien ils ne compressent pas une image dans une url. Ils encodent des paramètres genre les coordonnées des bounding box à afficher et c'est un (des) serveur(s) de cartographie (wms) qui génère les images correspondantes (il les découpes) et les balance au client...C'est le rôle de mapserver ou geoserver par exemple (en opensource)
    • [^] # Re: La montagne, ça vous perd

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Le second lien est juste un encodage en base64:

      $ echo djoxLjEqYzptZXRyb3Bv[....] | base64 -d

      v:1.1*c:metropole*cv:1.0*vv:1.1*xy:7.392197339343643|44.11470974309691*s:7*pv:1.0*p:expert*l:Scan|1|100|2

      voila ^^

      http://www.theatre-eibel.fr http://www.isc2chapter-yorkshire.co.uk

  • # import de traces ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Sympa comme idée.

    Est-ce qu'on peut importer un fichier de trace enregistré avec NeronGPS ?
    • [^] # Re: import de traces ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je ne connais pas NeronGPS mais généralement ce genre de logiciel fournit des "points GPS" plutôt que des traces. Avec ces points GPS (au format GPX notamment) il est possible de dessiner un tracé en utiliser les points GPS comme calque (c'est comme ça que beaucoup de données sont créées dans OSM).
    • [^] # Re: import de traces ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      pour l'instant, il y a une "fonction cachée" pour importer un itinéraire sous format gpx ou kml: il faut faire glisser le fichier depuis le navigateur jusqu'au site web. Il n'y a pas encore de vrai ui pour faire ça. C'est une fonctionnalité pas mal demandée, je le sais, mais n'ai pas encore eu le temps de la faire.
      • [^] # Re: import de traces ?

        Posté par . Évalué à 1.

        J'ai essayé plusieurs fois d'importer un fichier GPX , mais j'obtiens toujours le même message d'erreur :

        Impossible d'analyser le contenu du fichier
        • [^] # Re: import de traces ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Quel navigateur/os utilise tu ?
          et surtout, est-ce que tu peux rendre dispo ton fichier gpx quelque part, pour que je puisse voir si je peux reproduire le bug ?
        • [^] # Re: import de traces ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Voici un fichier GPX contenant un itinéraire : http://dl.free.fr/uddVguPGZ
          J'utilise Firefox 3.6.9 sous Gentoo Linux 64 bits (Gnome 2.30).
          • [^] # Re: import de traces ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            maintenant ça devrait être corrigé.
            Le fichier contient pas mal de points, donc il est un peu long à charger. Mais ça c'est un autre souci dont il faudra que je m'occupe.
  • # Chouette

    Posté par . Évalué à 3.

    Rando, vélo malin (vélo bénin ?)… sportif va !

    Pourquoi pas des itinéraires plus intéressants, comme la tournée des grands ducs ou les bars parallèles ?
    • [^] # Re: Chouette

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      > Pourquoi pas des itinéraires plus intéressants, comme la tournée des grands ducs ou les bars parallèles ?

      c'est possible, mais à partir du 5° bar, il faut commencer à être vraiment précis pour rentrer une trace vraissemblable. http://osm-syj.crans.org/idx/388
  • # Déplacement pendant l'édition

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    C'est chouette, mais quand on trace un trajet un peu long, il est très difficile de déplacer la vue pendant l'édition. Il faudrait, au choix :
    — un bouton pour passer du mode d'ajout de point au mode de déplacement ;
    — pouvoir déplacer avec le bouton droit dans le mode d'édition, comme sous JOSM.
    • [^] # Re: Déplacement pendant l'édition

      Posté par . Évalué à 1.

      En effet, intéressant mais extrêmement limité au niveau interface sur la carte (on ne peux pas supprimer de points par exemple ou annuler une action).

      Il faudrait aussi intégrer la possibilité d'interragir directement avec OpenStreetMap afin de pouvoir ajouter des lieux ou infos.
      • [^] # Re: Déplacement pendant l'édition

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        > En effet, intéressant mais extrêmement limité au niveau interface sur la carte (on ne peux pas supprimer de points par exemple ou annuler une action).

        la fonctionnalité n'est pas évidente à trouver, mais on peut supprimer des points en cliquant sur shift (cf: deuxième point de la faq)
        http://osm-syj.crans.org/faq

        > Il faudrait aussi intégrer la possibilité d'interragir directement avec OpenStreetMap afin de pouvoir ajouter des lieux ou infos.

        Ce n'est pas vraiment que j'ai fixé au site de devenir un genre d'éditeur alternafit pour OpenStreetMap.
  • # gpx-view.com

    Posté par . Évalué à 1.

    Ça me fait penser à http://www.gpx-view.com qui propose un peu la même chose.
    La création de tracés se fait uniquement à partir de fichiers de traces (gpx ou trk).
    Le fond de carte est soit maps.google, soit Geoportail.

    http://www.gpx-view.com/gpx.php?f=marre.gpx
  • # Bonne initiative

    Posté par . Évalué à 1.

    les logiciels qui utilisent Openstreetmap en calque de fond deviennent plus nombreux. Mais comme on peut le voir dans les commentaires précédents, pour que Openstreetmap soit utilisable pour la randonnée il reste un sacré boulot à faire sur les zones rurales en France. En gros il faut reconstruire la base de géoréférencement de l'IGN et il n'existe pas de modèle 3D libre pour le relief.

    Obtenir seulement les limites administratives des communes quand le cadastre vectoriel n'est pas fait, n'est pas une sinécure.

    2 exemples :
    http://www.openstreetmap.org/?lat=47.4914&lon=5.7249&(...)
    http://www.openstreetmap.org/?lat=47.7589&lon=5.8876&(...)

    une fois ce travail fait on peut effectivement tracer sur une surcouche comme dans le site proposé ou http://carte.museum-gray.org/ par exemple

    la route est longue mais le chemin est droit, l'essentiel est de partager le maximum de données concernant les éléments physiques dans la base OSM.
  • # En version facebook?

    Posté par . Évalué à 1.

    Le site de covoiturage http://www.envoiture.fr montre déjà les trajets d´itinéraires mais j´aimerais beaucoup voir Show your journey en version facebook app !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.