Ulteo sort la version 1.0 de son bureau à distance

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
20
25
avr.
2009
Technologie
Ulteo, le projet créé par Gael Duval (créateur de Mandrake/Mandriva), sort la version 1.0 de Ulteo Open Virtual Desktop, qui est, rappelons le, sous licence GPLv2.

Le système « Open Virtual Desktop » a été conçu pour délivrer un bureau complet avec des applications pour Linux et Windows, et ceci uniquement dans un navigateur web, ce qui simplifie les déploiements et les mises à jour sur le poste client. Les applications Linux tournent alors sur un serveur d'application Ulteo et les applications Windows sur un serveur Windows avec Terminal Services. Ces services sont à destination des collaborateurs travaillant au sein d'une organisation, sur un même réseau local.

Quelques fonctionnalités intéressantes :
  • Récupération de session / reconnexion ;
  • Support de nombreuses langues et claviers ;
  • L'installation d'un Ulteo application server et Session Manager sur un serveur est possible en utilisant une image ISO sur DVD ;
  • La fonctionnalité SSO (single sign-on) est disponible via API.
L'installation se ferait en 5 minutes d'après la documentation.

La liste des caractéristiques avec des captures d'écran permet de se faire une idée plus précise. En outre, la solution est très ouverte puisqu'elle peut s'intégrer dans un environnement déjà existant, avec des annuaires Active Directory ou LDAP, et des serveurs de fichiers SMB/CIFS par exemple. L'Open Virtual Desktop propose également une interface d'administration qui semble assez complète, avec du monitoring de serveur et du reporting.

NdM : merci à getupstandup1 pour avoir également proposé une news sur ce sujet.
  • # centralisation / décentralisation ?

    Posté par . Évalué à 8.

    Avec l'augmentation du nombres de services , logiciels via le navigateur , la question qui devient importante c'est :

    Quid de la centralisation / décentralisation ? Avantages et inconvennients des deux ?

    Pour ma part la centralisation me fait voir une logique de minitel 2.0 , une sorte de "mini orwellisme " , alors que la décentralisation serait le fondement de l'internet libre , mais meme libertaire . Mais d'un autre coté en effet la centralisation peut permettre une économie d'echelle (économique , energétiques ) , mais une super responsabilisation (sur résponsabilités ? ) des admins . Parce qu'au moindre crash ca va faire mal (bien entendu on peut mettre des mirroirs , mais ca garde une certaines centralisation , si on met 100 miroir à la place de 100 postes , est ce encore si intéressant ? ) . Au niveau du logciel libre , il peut y avoir une certaines croissances , surement au niveau serveur ( Le marché de prédilection de GNU/Linux ) , et ce fesant peut etre bien pour les autres logiciels qui pourrait y bénéficier indirectement (comme dans le screenshot ou on voit gimp ) .

    Il doit suremenet avoir d'autres arguments à charge et décharge des deux modes d'utilisations .
    • [^] # Re: centralisation / décentralisation ?

      Posté par . Évalué à -3.

      BINGO \o/
    • [^] # Re: centralisation / décentralisation ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Inutile de voir le mal partout non plus.

      Ici il s'agit d'une solution qui me paraît très bien pour un parc informatique, je n'ai pas l'impression que le but visé est d'être utiliser sur l'internet tout entier.

      Si les admins de ton parc se plantent, oui ça fait mal, mais bon, rien de nouveau sur le soleil il me semble.
    • [^] # Re: centralisation / décentralisation ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Je ne vois pas Ulteo comme un but de centralisation à la Google. En effet, vu la conception et la licence, cela permet justement d'offrir le même type de service, mais à héberger sur ses propres machines. Cela permet donc aux nomades d'avoir accès à un espace complet de n'importe où, sans devoir tout héberger chez un grand groupe.

      En ça, ça a une approche en effet « Minitel 2.0 » dans le sens qu'on utilise un serveur pour pour plusieurs clients qui ne deviendraient que des terminaux, mais en même temps, cela permet de multiplier ce type de serveur et donc de faire de la décentralisation.

      Cela aurait été différent si Ulteo n'avait pas son code ouvert et ne permettait pas d'installer le serveur sur n'importe quelle machine et donc de tout stocker chez eux.
  • # UlteoAlto? Altos?

    Posté par . Évalué à 4.

    Qu'est ce que cette histoire d'UlteoAlto et Altos dans la dépêche? Il y a une erreur je pense.
    • [^] # Re: UlteoAlto? Altos?

      Posté par . Évalué à 7.

      effectivement, quand j'ai édité la dépêche, j'ai rajouté une partie tirée de ta dépêche, et à Ulteo, le stupide "correcteur" d'orthographe propose "Alto, Altos", et c'est copié directement dans le presse papier. Quand je l'ai collé dans la dépêche, la proposition a été copiée également, et le stupide relecteur que je suis n'a pas été vérifier sur le site, je pensais que c'était le nom donné au serveur d'application Linux. Mea Culpa, merci à un modérateur de corriger cela, je ne peux le faire moi-même maintenant.

      Je vais d'ailleurs demander une modification de cela dans le système de suivi : http://linuxfr.org/tracker/

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Ya quoi de nouveau ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    C'est quoi la différence avec VNC et l'applet Java dans le navigateur ?
    • [^] # Re: Ya quoi de nouveau ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Ba VNC c'est un truc d'admin pas convi, l'applet java VNC, c'est super, c'est du web2.0 !
      • [^] # Re: Ya quoi de nouveau ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Il n'a pas dit "la différence entre", mais "la différence avec". Car, même si on l'oublie souvent, la plupart des serveurs VNCs proposent un mini-serveur web avec applet Java à la clé, pour les gens qui n'ont pas de client VNC sur leur poste. Et effectivement, on pourrait se demander ce qu'apporte Ulteo par rapport à cette solution finalement très standard.

        J'aurais envie de dire : la même chose que ce qu'un domaine Samba/AD apporte par rapport à un simple serveur FTP. Ca permet de faire la même chose que l'applet Java, mais aussi des tas d'autres choses. Enfin c'est comme ça que je le comprends, et les quelques tests que j'avais fait il y a longtemps ne m'avaient clairement pas convaincus.
        • [^] # Re: Ya quoi de nouveau ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Je ne connais pas Ulteo, mais VNC à un gros inconvénient : il y a une session ouverte par utilisateur, que cet utilisateur soit connecté ou non, je ne pense pas que Ulteo fonctionne de la même façon.
          Peut-être que des versions récentes de VNC non libres corrigent ce défaut mais je n'ai jamais testé, d'ailleurs si quelqu'un à l'info je suis preneur.
          • [^] # Re: Ya quoi de nouveau ?

            Posté par . Évalué à 3.

            il y a x11vnc qui permet sous linux d'utiliser la session graphique en cours. Mais je trouve que justement avec le vncserver de base c'est une force d'avoir une session par utilisateur, ainsi on peut ouvrir plusieurs sessions en même temps sur le même ordinateur.
            Pour ulteo, l'avantage c'est peut-être de pouvoir utiliser un serveur d'applications (+ mix linux windows si nécessaire)

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

            • [^] # Re: Ya quoi de nouveau ?

              Posté par . Évalué à 1.

              avec le vncserver de base c'est une force d'avoir une session par utilisateur, ainsi on peut ouvrir plusieurs sessions en même temps sur le même ordinateur.
              Tout dépend de l'utilisation : très bien pour conserver des programmes graphiques actifs même si on n'est plus connecté au serveur mais moins bien quand on a besoin des ressources du serveur pour d'autres utilisateurs (ex : travaux dans des services 24/24 ou tous les utilisateurs ne sont pas connectés simultanément).

              Un autre point que je trouve gênant dans certains cas avec VNC c'est que chaque utilisateur a un port qui lui est attribué (5901, 5902...) comment l'utilisateur x sait que sont port est y ?

              Encore autre chose : sa vitesse, là c'est vraiment navrant. Quelle solution a-t-on en libre face à citrix et consort ?
              • [^] # Re: Ya quoi de nouveau ?

                Posté par . Évalué à 4.

                Quelle solution a-t-on en libre face à citrix et consort

                heu... ulteo ? En fait je ne sais pas si c'est plus rapide ou pas que vnc (ou basé dessus), en tout cas ce que j'avais pu voir en test sur le site, c'était utilisable, et plus rapide que ce que j'avais pu expérimenter avec vnc.

                Freenx est rapide, mais je crois qu'il n'existe pas de client libre ?

                Pour vnc, selon la configuration, tous les serveurs ne sont pas lancé au démarrage, ils peuvent l'être à la demande, par contre si c'est prévu pour avoir un certain nombre d'utilisateurs en même temps, autant avoir le serveur dimensionné pour.

                Pour attribuer le port, autant le faire implicitement lors du démarrage du serveur, par exemple :

                vncserver -geometry 800x600 :8

                Ainsi l'utilisateur qui lance la session avec ce script aura toujours le port 5908

                Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Ya quoi de nouveau ?

      Posté par . Évalué à 7.

      VNC se limite en gros à reporter l'affichage de la machine que vous contrôlez à distance, et à renvoyer vos actions sur votre souris et votre clavier à la machine contrôlée.

      Ulteo, en utilisant le protocole RDP (remote desktop protocol, créé initialement par MS, mais dont les spécifs sont libres, c'est assez rare pour le souligner ...), permet pas mal de choses en plus. Il est possible de récupérer l'audio que vous entendriez sur l'autre machine, de récupérer les infos qui passent sur les ports série et parallèle, de pouvoir utiliser les disques de l'ordi que vous utilisez comme s'ils étaient sur la machine contrôlée.

      Sans parler du presse-papier qui peut aussi être récupéré. De plus, il est possible via VNC de lancer une application et une seule : pas une appli en plein écran, non, une appli qui s'intègre dans votre gestionnaire de fenêtre local. Ces deux fonctionnalités permettent par exemple de faire cotoyer une application Windows récupérée via une connexion RDP et une autre application Unix récupérée via X11 dans votre Gnome local, et de faire des copier-coller entre les deux.

      Et ça, ce n'est que l'expérience côté utilisateur, apportée par le protocole RDP. Citrix, Ulteo et consorts apportent aussi en plus de RDP des outils d'administration très intéressants (pour être tout à fait précis, Citrix utilise un protocole ICA, similaire à RDP).
      • [^] # Re: Ya quoi de nouveau ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        A ma connaissane, Microsoft a acheté RDP a Citrix... Donc c'est Citrix le créateur, pas Microsoft. D'ailleurs, Microsoft n'a pas beaucoup fait évolué RDP contrairement à Citrix qui sais gérer des fermes de machines avec équilibrage de charge lors des connexions...
    • [^] # Re: Ya quoi de nouveau ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Je le comparerais plutôt à XDMCP...
      Le PC devient un simple terminal ! Mais on peux quand même travailler sur un autre display.
  • # 5 minutes ???

    Posté par . Évalué à 0.

    pour telecharger les 492Mo de base.tar.gz pendant l'installation, il m'a fallut un peu plus

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.