Xposed, framework opensource pour modifier les ROM

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, NeoX, Xavier Claude, Sclarckone, Florent Zara, Benoît, netchaiev et hermenegilde. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags : aucun
32
11
fév.
2014
Android

Xposed fait fureur ces temps‐ci ! Et pour cause, il s’agit d’un framework qui permet de modifier les distributions Android (ou abusivement « ROM »), sans avoir à modifier les applications par du développement ou bien « flasher » l’appareil. Bien évidemment, ce n’est pas disponible sur le Play Store. Cela présente certains risques que seuls les plus aguerris prendront. En général, il est de bon aloi de faire des sauvegardes. Il est également bon de noter que les mises à jour opérateur (OTA) ne seront plus utilisables, sous peine de revenir à une « stock ROM ».

logo xposed

L’installateur Xposed est le cœur du framework. Il nécessite un accès root, s’installe simplement via un paquet APK et nécessite un redémarrage. Après cela, une foultitude de modules existe déjà. Il s’agit d’installer un APK par module et d’activer chacun de ces modules dans l’installateur Xposed (généralement suivi d’un redémarrage). Chaque module installé va alors pouvoir modifier certaines interfaces de programation (API) des applications pour modifier une apparence, un fonctionnement particulier.

Quelques exemples :

  • AppOpsXposed, qui permet de restaurer la gestion des autorisations par application (fonctionnalité « cachée » de la version 4.3 d’Android et supprimée de la version 4.4) ;
  • BootManager, qui permet de désactiver le démarrage automatique de certaines applications ;
  • MinMinGuard, qui va « modifier » l’appel aux régies publicitaires pour éliminer les pubs souvent présentes dans les applis gratuites ;
  • CustomShare, qui permet de partager seulement avec les applications que vous aimez ;
  • diverses améliorations d’IHM inspirées d’autres ROM personnalisées (par ex., Pie ou Halo).

Certains modules ne fonctionnent que pour certaines ROM ou certains téléphones, mais ça ouvre les possibilités offertes par la ROM de votre téléphone.

  • # Pas de technique ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    On sur linuxfr, tu aurais pu parler un peu de la technique.

    Quand on installe le framework, il va installer une version patchée de /system/bin/app_process. Ce programme lance Zygote, le processus chargé de lancer chaque application. Ce patch permet de charger un jar supplémentaire au lancement de Zygote, ce qui permet alors d'avoir accès au cœur de chaque application.

    On peut alors réagir a l'appel d'une méthode, pour modifier ses arguments / valeur de retour voir même remplacer cette méthode. C'est ce que font les modules.

    Il existe deux catégories de gens : ceux qui divisent les gens en deux catégories et les autres.

    • [^] # Re: Pas de technique ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      On sur linuxfr, tu aurais pu parler un peu de la technique.

      La news a passé presque 40 jours sur le Wiki de l'espace rédaction, tu aurais pu y insérer quelques éléments techniques.

  • # C'est vraiment bien

    Posté par . Évalué à 9.

    Déjà cela permet d'avoir des customizations que l'on avait habituellement que sur des roms alternatives sur les roms constructeurs. Donc on a un peu le meilleur des deux monde: on garde la rom constructeur souvent bien optimisée pour le hardware spécifique du téléphone et donc moins gourmande en énergie tout en bénéficiant d'une bonne parties des avantages des alternatives.

    Cerise sur le gateau, il ne faut "que" être root, pas besoin par exemple de changer le bootloader ou de reflasher l'ensemble (bien que ce soit pas une mauvaise idée de flasher un autre bootloader rien que pour faire des backups complets).

    Apres xposed il faut encore installer des applications:
    - xprivacy: permet de réduire les droits des applications
    - app settings: change les dpi et bien d'autres choses
    - minminguard: enlève bcp de publicités
    - youtube adaway: même chose pour youtube

  • # Gravity Box

    Posté par . Évalué à 5.

    Perso je l'utilise avec GravityBox qui permet de palier bon nombre de manquement de mon Wiko.

    Par exemple:
    - réglage de la luminosité en faisant un swipe sur la barre de statut, comble l'auto luminosité,
    - un truc ajouté tout recemment, double tap sur cette barre pour mettre le tel en veille, pour le bouton power mal placé. (possibilité appuis long sur une touche)
    - allumage de la led en veille très simplement avec vol -
    - réglage du son sur différents canaux

    Bref des trucs insignifiants, mais bien pratique pour quelqu'un qui doit rester sur JB 4.1 est sur une rom non custom.
    (Ceci est une liste non exhaustive, il existe énormément de réglage)

  • # Merci ! (Physical Button Music Control me change la vie)

    Posté par . Évalué à 3.

    Merci énormément pour cet article qui m'a fait redécouvrir ce « framework ». Je l'avais découvert il y a un bail sur XDA, mais à l'époque c'était plus une proof of concept qu'autre chose et il n'y avait pas beaucoup de modules disponibles. Les choses ont bien changé !

    Surtout, grâce à cela et au module Physical Button Music Control, je peux enfin pallier une fonctionnalité manquante sur mon Samsung Galaxy S3 qui m'horripilait depuis son achat : contrôler ma musique écran éteint. Grâce au module, un appui long sur volume+ passe au morceau suivant… et ça, croyez-moi, ça change la vie ! Plus besoin de sortir le tél de sa poche, l'allumer, le délocker, aller dans l'appli de musique, appuyer sur next, éteindre le tél et le remettre dans sa poche !

    Merci aussi aux commentaires, je vais jeter un œil à ces autres modules qui ont l'air pratiques.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.