Journal La documentation sous linux

Posté par .
Tags : aucun
0
22
mar.
2006
Bonjour,

Aujourd'hui, j'aimerais lancer une discussion (qui a dit 'troll' ?) sur la documentation qu'un débutant sous linux pourrait trouver sur le web...

Je me souviens que quand j'ai commencé Linux (assez tard, entre 1999 et 2000), la bible pour la documentation était les fameux 'Howto'. Qu'en est il aujourd'hui ?

- La plupart des Howto n'on pas été mis à jour depuis 2002-2003...
- Les informations qu'ils contiennent ne sont pas forcément obsolètes, mais ne sont pas vraiment non plus au gout du jour !
- et finalement, google est mon ami....

En effet, aujourd'hui, la meilleure solution pour trouver de l'aide est faire une recherche directement dans google. Et assez paradoxalement, il y a tellement de documentations (5 pour debian, 8 pour fedora, 3 pour mandriva, 3 pour gentoo, etc...)(ces nombres sont aléatoires...) qu'on ne sait plus laquelle il faut regarder, ni celle qui est réellement à jour ou celle qui correspond réellement à nos besoins.

Bref, on est noyé sous l'information !

Viennent ensuite les forums (linuxfr, lea-linux, autres...). Autant le dire tout de suite, un 'vrai' débutant n'aura pas l'idée d'aller demander de l'aide sur un forum. Et ne lui parlez pas d'IRC, il ne sait même pas ce que c'est !

Re-Bref, quelle est la conclusion de ce journal ?

Il n'y en a pas... Juste qu'aujourd'hui, les distributions sont plus faciles à installer, mais pour quelqu'un qui veut vraiment mettre les mains dans le cambouis, il est plus difficile aujourd'hui pour lui de commencer.

D'autant plus que les publications papier sont devenus inabordables pour des débutants ( https://linuxfr.org/2006/03/20/20536.html ). Personnellement, je n'achète quasiment plus de magazine (et surtout pas GNU/Linux mag qui est de plus en plus réservé à une élite... Généralement, je regarde le sommaire, et je le repose en rayon !).

Y a pas a dire, Linux, c'était mieux a vent (TM)...
  • # documentation pour qui ?

    Posté par . Évalué à 2.

    tu sais moi j'ai commence linux quand je suis entre dans mon IUP informatique. c'est a dire en 2002/2003. la fac etait géré par du linux, bon c'est vrai que qu'avec M. Moreno et M Rifflet et M Di Cosmo comme professeur, je vois les vois mal mettre du microsoft (surtout que M. Moreno etait l'administrateur de tout ca).
    Bref tout ca pour dire que j'ai decouvert linux a la fac et qu'on a po vraiment eu de cours dessus. les machines auquelles on avait droit était juste des terminaux sur un serveur et on accédait juste au serveur X via NFS. Séduit tout de meme je me suis lancé dans les install chez moi, je suis passé par mandrake, red hat, debian, ubuntu, kubuntu (dans le désordre et avec des allers-retours). ben en fait j'ai jamais eu vraiment de probleme pour trouver de la documentation sur le net. Pour installer ou configurer telle ou telle appli c'est pas trop dur. Après c'est vrai que quand j'ai des problèmes je passe par google qui me renvoi sur des forums puisque c'est la que certains postent leurs problèmes. Internet est assez grand pour trouver ce que tu cherche.

    Le truc c'est que tu n'as pas 'une' facon d'installer linux à mon avis, suivant ta distrib, suivant si tu as gnome, KDE ou E17 .... Linux est tellement different d'un endroit a l'autre que tu ne peux pas regrouper tout sur un how-to.
    • [^] # Re: documentation pour qui ?

      Posté par . Évalué à 7.

      «on accédait juste au serveur X via NFS».

      j'espère que tes profs vont pas tomber sur ça ;-)

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

      • [^] # Re: documentation pour qui ?

        Posté par . Évalué à 2.

        oui non je me suis fourvoyé dans mon texte : "on accédait juste au serveur X et a nos fichiers par NFS"

        :D

        dsl
        • [^] # Re: documentation pour qui ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Pas mieux :-(.

          Le serveur X, c'est le serveur qui tourne sur le terminal et qui reçoit des commandes d'affichage de la part de ses applications clientes, qui tournent typiquement sur la grosse machine qu'on appelle en général le serveur.
  • # Euh ...

    Posté par . Évalué à 8.

    les distributions sont plus faciles à installer, mais pour quelqu'un qui veut vraiment mettre les mains dans le cambouis, il est plus difficile aujourd'hui pour lui de commencer

    Ouais, c'est sur qu'il y a plus de 10 ans quand on avait pas de doc et des modems 32K c'était vachement plus simple ...

    T'es vraiment certain ? :)

    M
  • # Ce que tu veux

    Posté par . Évalué à 6.

    c'est une sorte d'MSDN... un centre de documentation centralisé.
    LDN Linux Development Network, avec des articles clairs et à jour (surtout par rapport aux API qui n'arrêtent pas de changer).

    G.
  • # Assez d'accord mais ....

    Posté par . Évalué à 7.

    Je suis assez d'accord avec ton analyse : les HOWTOs de moins en moins maintenus et beaucoup d'information disparate disponible sur le web (via Google, notamment). J'ajouterai que des sites comme LinuxFocus, reposant sur un effort documentaire bénévole reçoivent également de moins en moins de participations.

    Par contre, je trouve que des sites web comme Lea Linux sont de véritables mines d'or. Par exemple, pour un débutant francophone, je trouve que ces deux articles sont pas mal :
    - Découvrir Linux : http://lea-linux.org/cached/index/Intro-index.html#
    - Installation de Linux : http://lea-linux.org/cached/index/Install-index.html#

    Tout comme tu n'achètes plus GNU/Linux Magazine France parce qu'il est trop "élitiste", je ne recommanderais pas LinuxFr comme site pour débutant (quoiqu'il existe un forum pour débutants). Par contre, dès que quelqu'un a des questions sur Linux, Lea Linux revient très vite comme source d'informations complémentaires. Mais, dans les magazine, il apparaît maintenant toute une série de magazines plus "débutant", moins "élitiste" que GLMF ; voir la dernière revue de presse sur LinuxFr : https://linuxfr.org/2006/03/20/20536.html

    Et, finalement, je pense que cet état provient du fait que, maintenant, on a toute une gamme d'utilisateurs de GNU/Linux, du débutant au gourou en passant par le Jacky qui se pavanne avec "son Linux" ou le gars normal qui utilise juste Linux parce que c'est sur son ordinateur. Avant, on avait ceux qui voulait découvrir et les gourous qui construisaient le système. Avant, le web était moins développé (accès 56ko, peu de pages dynamique, un forum c'est quoi ? etc.) et la disponibilité d'un serveur regroupant les infos était bien trouvée. Maintenant, tous ceux qui ont téléchargé Firefox se retrouvent avec Google (ou presque) en page d'acceuil par défaut et quand IE ne trouve pas le site web en URL, il renvoie vers MSN Search. C'est une autre époque, les moyens de communication évoluent. (C'était la minute-nostalgie)
  • # ma référence francophone

    Posté par . Évalué à 3.

    Bin le réflexe c'est google :-p

    Sinon plus sérieusement je pense généralement que le site : http://www.lea-linux.org avec sont lea book est excellent.

    Et puis des sites dédiés aux distrib sont aussi très bon, je pense particulièrement à http://www.ubuntufr.org.

    Franchement rien qu'avec tout ça on peut avancer très vite !! Mais n'oublions pas que tout le travail pour un débutant est d'oublier Windows et le réflexe qu'a instauré cet OS qui consiste à s'arrèter à la constatation d'un problème sans comprendre d'où il provient !
    • [^] # Re: ma référence francophone

      Posté par . Évalué à 2.

      Comme le signale le post en dessous de totof2000, le plus simple est de s'alimenter sur la doc de la distribution...

      Et de repondre le plus possible a un besoin specifique :

      Howto Modem sera tres utile un informaticien mais le debutant sera noye sous l'information.. quelle page est pertinente pour son cas, etc..


      Sur ubuntu-fr on essaie de faire ca au maximum, ex :http://doc.ubuntu-fr.org/materiel avec plus ou moins de succes (c'est un wiki avec autorisation en ecriture aussi pour les anonymes) des fois il faut deplacer une page et factoriser au maximum : sur une page de support d'une carte wifi non reconnue a l'installation il faut la lister dans ndiswrapper plutot que redetailler une enieme fois la l'installation de ce programme.

      Mais c'est tres enrichissant, on voit passer des docs particulierement interessantes qui sont tres peu modifiees car completes, claires et repondant a un reel besoin.
      A mon avis ca vient du deplacement de qualification des redacteurs de doc (le choix du wiki s'en trouve conforte) : avant le programmeur detaillait la doc de son programme avec toutes ses fonctions, en expliquant bien ses choix et de facon exhaustive. Avec l'arrivee d'un public plus large sous GNU/Linux pas mal de docs sont ecrites par les utilisateurs en precisant la ou eux avaient eu un soucis.

      De fait on se retrouve avec :

      - les howto du programmeur ou de l'equipe de programmation sur le site du programme, generalistes, exhaustives, detailles, indispensables pour les gens du metiers.

      - les utilisations en situation reelle * avec des utilisateurs satisfaits de ces programmes


      * sur les sites des distributions en particulier
  • # Complot international

    Posté par . Évalué à 4.

    Il y a un complot international qui veut noyer les debutants qui cherchent
    des informations sous une tonne d'information.


    Je crois que c'est Linus Torvald qui a dit ça, ou un autre guroo master peut etre...
    • [^] # Re: Complot international

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est très simple !

      il n'y a qu'a taper
      %man complot
      dans un terminal et tu sauras.

      Chez moi ça marche.
      Sacré Manuel quel comploteur.
  • # la doc de la distribution tout simplement

    Posté par . Évalué à 2.

    j'ai installe une Debian il y a trois jours, et j'ai reussi a trouver une doc assez bien faite (mais je pense qu'on peut l'améliorer).

    Chez Mandriva/fedora/suse c'est pareil on doit pouvor trouver.

    Pour slackware je sais pas si c'est traduit en francais.
  • # D'accord

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Qu'elle concidence, j'ai pensé à ce probleme justement la semaine derniere.

    Les problemes que j'avais relevé
    - Certains document n'etaient pas daté, Dur de savoir si le probleme est toujours d'actualité. par l'USB n'est pas encore géré sous linux c'etait vrai avant mais plus maintenant (troll s'abstenir)

    - Dans le meme ordre d'idée, y'a pas des sites officiels qui centralise les techno conséillé à utiliser avec leurs date (pour historique). par exemple actuellement 22 mars 2006, certains utilisateur doivent se poser la question sur la techno à utiliser
    * Kernel (modules ou pas)
    * Device (devfs,Udev)
    * X11 ou X.org
    * Techno ancienne(que l'on sais pas, car pas daté) ou nouvelle techno(que l'on sais pas, car pas daté)

    Moi ce qui me perturbe le plus, c'est que certains document ne sont pas datés, du on ne sais pas si l'information ou l'affirmation du document est toujours d'actualité.
    • [^] # Re: D'accord

      Posté par . Évalué à 4.

      Je t'ai pertinenté... mais en fait, j'aurais voulu te très-pertinenter !

      C'est hallucinant tout le parasitage que ça fait les vieux documents sur la toile. Déjà qu'on croule sous l'information de toute manière...

      Bref, je m'adresse à vous, éditeurs de contenus en ligne : datez vos documents, bordel de m@$#@ !!!!

      De même, ce serait cool que Google laisse plus de possibilité de filtrage sur les dates dans sa page de recherche avancée. Parce que le choix entre "les 3 derniers mois", "les 6 derniers mois" ou "les 365 derneirs jours"... c'est bof bof.
      • [^] # Re: D'accord

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        D'autant plus qu'avec google générallement les documents anciens passe avant les documents récents, puisque il compte le nombre de lien pointant vers ce document.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.