• # C’est gravement inintéressant

    Posté par . Évalué à 8 (+5/-0).

    Tu le vois sortir : « Avant que j’arrive Microsoft était une super boîte. Depuis mon passage c’est un peu moins bien ouai. »

    • [^] # Re: C’est gravement inintéressant

      Posté par . Évalué à 10 (+10/-0).

      Avant mon arrivée, Microsoft était au bord du gouffre!
      Depuis, on a fait un grand pas en avant.

      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

    • [^] # Re: C’est gravement inintéressant

      Posté par . Évalué à 10 (+10/-1).

      Le truc est qu'il a tout à fait raison.

      La culture d'entreprise était toxique à la fin du règne de Ballmer, et mes anciens collègues qui sont encore à MS disent littèralement tous qu'il y a eu un changement positif fondamental.

      Satya a écremé des couches de management, fait comprendre à la vieille garde qui ne voulait rien changer qu'il était temps de partir, et fait comprendre à tout le monde que le nouveau mot d'ordre était de tenter, et de collaborer plutôt que créer ses petits empires internes.

      • [^] # Re: C’est gravement inintéressant

        Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

        Est-ce Ballmer chez Microsoft qui avait décidé d'appliquer ces méthodes du type "tous les ans on vire les n% les moins performants, donc les responsables de chaque équipe doivent désigner ceux qui doivent dégager" ?

        Ce n'est pas une méthode théorisée récemment mais quelqu'un l'avait remise au goût du jour, et il me semble que c'est lui. C'est le genre de choses auxquelles tu fais référence ?

        • [^] # Re: C’est gravement inintéressant

          Posté par . Évalué à 4 (+4/-1). Dernière modification le 13/10/17 à 20:37.

          Microsoft n'a absolument jamais eu une politique de virer les n% les moins performants. Si tu étais tout en bas de la courbe de performance, le management mettait en place un plan pour que tu améliores ta performance, sur genre 6 mois - 1 an, mais tu n'étais jamais viré sur le champs sauf pour faute grave.

          Il y avait une courbe de performance, ce qui signifie qu'une organisation pleine de gens très bons était forcée de mettre des gens bons au milieu-en bas de la courbe de performance et c'était vraiment problématique, mais cela c'était là avant même que je commence chez MS en 2000

          Non le problème avec Ballmer est simplement que Ballmer n'a pas changé la culture de l'entreprise qui existait depuis des années et des années. Ces petits empires internes se construisaient de plus en plus, les groupes refusaient de collaborer entre eux de peur qu'un groupe tire la couverture à lui, … Cela s'amplifiait d'année en année jusqu'à son paroxysme un peu avant que Satya prenne les commandes et nettoie tout cela.

        • [^] # Re: C’est gravement inintéressant

          Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

          Est-ce Ballmer chez Microsoft qui avait décidé d'appliquer ces méthodes du type "tous les ans on vire les n% les moins performants, donc les responsables de chaque équipe doivent désigner ceux qui doivent dégager" ?

          Non, ca c'est Jack Welch chez General Electric:

          Il impose notamment à chaque patron de département de licencier chaque année les 10 % les moins performants de leurs effectifs.

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Jack_Welch

  • # Inintéressant

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-1).

    Comme C'Est Assez Inintéressant, Je Propose De S'Intéresser À Un Autre Sujet Sans Plus D'Importance Mais Un Peu Quand Même Vu Que Je L'Ai Noté Sur Cette Courte Citation.

  • # Un peu court et ...

    Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

    Ça manque de romuliens !

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.