Journal Libération de GZDoom

Posté par . Licence CC by-sa
29
8
mai
2017

Je vous avais un peu parlé de GZDoom dans mon journal sur freedoom 0.11.

GZDoom est un des nombreux "source ports" (moteurs de FPS basés sur idTech 1) permettant de jouer notamment à freedoom.

Il y a actuellement trois moteurs recommandés par le projet freedoom : PrBoom+, Odamex et Cripsy Doom. Cependant, il existe d'autres moteurs libres permettant de jouer à freedoom, comme Eternity Engine, GLOOME, Chocolate Doom, Vavoom, et pratiquement toute la branche des "Boom-like" et ancêtres de (...)

Sorties de Freedoom 0.11 et 0.11.1

Posté par . Édité par Davy Defaud, Thomas DEBESSE, Nils Ratusznik, ZeroHeure, Oliver H, palm123 et Nÿco. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
20
6
mar.
2017
Jeu

Freedoom 0.11 est sorti le 16 février 2017. Freedoom est un projet visant à créer un ensemble de données libres pour les source ports du moteur de jeu FPS 3D Id Tech 1 publié par id Software en 1999 sous licence GPL (disponible aussi sous licence MIT sur GitHub) — autrement dit, le moteur d’un célèbre jeu des années 90.

Freedoom désigne aussi, suivant le contexte, l’ensemble des données publiées par le projet Freedoom, ou tout jeu complet composé d’un source port ainsi que des données de Freedoom.

logo freedoom

Freedoom est sous licence BSD-new. Notons que Freedoom: Phase 1 et Freedoom: Phase 2 sont des clones de jeux non libres, visant à être compatibles avec ceux‐ci — comme font beaucoup de jeux libres.

Journal Sortie de Freedoom 0.11

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
26
20
fév.
2017

Freedoom1 est un projet visant à créer un set de données libres pour les "source ports", c'est-à-dire les moteurs basés sur le moteur idTech 1, moteur de FPS en 3D publié sous licence GPL par id Software en 1999 (apparemment il a aussi été publié sous licence MIT plus tard mais j'arrive pas à savoir quand). Freedoom désigne aussi, suivant le contexte, le set de données publié par le projet Freedoom, ou tout jeu complet composé d'un source port (...)

Journal Point d'étape sur le matériel et nos libertés partie 2

Posté par . Licence CC by-sa
29
26
oct.
2016

Voilà, j'ai bien parlé de TALOS, j'ai bien parlé des CPU, maintenant passons au Wi-Fi.

Je suis nul en machins juridiques, je ne suis pas exégète professionnel ni même amateur alors je vais vous dire ce que j'ai compris, débrouillez-vous avec ça.

Le Wi-Fi, comme toutes les technos de communication par ondes radio, utilise des bandes de fréquences du spectre électromagnétique. Ces bandes de fréquences étant disponibles en quantités limitées, elles sont allouées à certains usages, par les États. Certaines (...)

Journal Point d’étape sur le matériel et nos libertés

Posté par . Licence CC by-sa
44
24
oct.
2016

Plop !

Il y a deux mois, je vous avais un peu parlé de la situation des quatre libertés sur les ordinateurs vendus aujourd’hui et plus particulièrement les processeurs x86. Ceci en précisant que la situation n’était pas bonne, vraiment pas bonne et même carrément cauchemardesque. Et, en essayant malgré tout de finir sur une petite note d’espoir, avec l’évolution récente des processeurs de l’architecture POWER et le projet TALOS, de Raptor Engineering, de carte mère pour station de travail basée sur (...)

Le logiciel libre au-delà de x86

105
28
août
2016
Matériel

Si le logiciel libre est devenu au fil du temps, et grâce à votre passion, un élément majeur de l’informatique moderne, il n’en va pas de même pour le matériel. Toute personne qui a essayé de libérer son ordinateur de bureau jusqu’au micrologiciel (firmware) de la carte mère, ou qui s’est intéressée à l’évolution du projet Coreboot ces dernières années, le sait : la situation des quatre libertés sur nos stations de travail est actuellement très mauvaise du point de vue matériel. Cette dépêche propose un état des lieux de cette situation.

Journal Le logiciel libre au-delà de x86

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
81
27
août
2016
Ce journal a été promu en dépêche : Le logiciel libre au-delà de x86.

Toute personne qui essayé de libérer son ordinateur de bureau jusqu'au firmware de la carte mère, ou qui s'est intéressée à l'évolution du projet Coreboot ces dernières années le sait : la situation des quatre libertés sur nos stations de travail est actuellement très mauvaise.

La situation actuelle

État des firmwares

Le wiki du projet Coreboot (projet visant à analyser le fonctionnement des firmwares non-libres embarqués sur les cartes mères et à les remplacer, totalement ou en partie, par un (...)

Journal Lettre à mon copain Errol

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
22
17
juin
2016

Cher Errol,

Ça faisait un certain temps que je comptais t'écrire cette lettre, et puis j'ai laissé tomber, puis tu m'as envoyé des spams, puis je me suis dit que j'attendrai le prochain spam, puis j'ai oublié, puis j'ai laissé un commentaire qui dénonce grave à propos d'un site couillon qui marche pas bien, puis du coup j'ai repensé à toi ! Marrant non ? :D

Ça fait pas mal de temps qu'on se connaît toi et moi, on s'était rencontrés la (...)

Entretien avec Nicolas Auvray, contributeur du projet 0 A.D.

Posté par . Édité par Lucas, BAud, Spyhawk, palm123, Nils Ratusznik, rogo et M5oul. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags :
64
22
jan.
2016
Jeu

0 A.D. : Empires Ascendant est un jeu vidéo de stratégie en temps réel (RTS) historique en 3D développé par Wildfire Games.

C'est un projet libre (code sous GNU GPL v3, données sous CC by-sa 3.0), au développement ouvert, visant des standards de qualité artistique comparables à ceux de l'industrie, ainsi qu'un grand respect de la réalité historique.

Le jeu, multiplate-forme et multilingue, permet d'incarner 12 factions qui ont marqué l'Histoire entre les rives de l'Atlantique et la chaîne de l'Himalaya, au cours de la période allant de -500 à -1.

0 A.D. logo 320px

0 A.D. : Empires Ascendant a été libéré en 2009. Depuis, le projet a eu un parcours mouvementé, tant sur le plan technique que sur les plans budgétaire et humain. Dernier challenge en date : recoder complètement l'algorithme de recherche de chemin (pathfinder), bout de code extrêmement complexe et jusqu'alors responsable de la majorité des ralentissements que subissait le jeu depuis plus de trois ans. Le 12 juin 2015, Nicolas Auvray (Itms), contributeur du projet, commite un nouveau pathfinder qui améliore de façon significative les performances de la version svn du jeu. En fin d'année 2015, alors que la version alpha 19 "Syllepsis" vient de sortir, équipée de ce nouveau pathfinder, nous avons le plaisir d'interroger Nicolas dans les colonnes de LinuxFr.org.

Sortie de la version française du Synfig Training Course

Posté par . Édité par Yvan Munoz, Benoît Sibaud et Nils Ratusznik. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
25
28
août
2015
Graphisme/photo

Synfig (aussi connu sous le nom de Synfig Studio) est un logiciel d'animation vectorielle 2D libre distribué sous licence GPLv2+ depuis 2005. Il est écrit en C++, dispose d'une interface graphique GTK+ et bénéficie actuellement d'un développement très actif. La sortie de la version 1.0 du logiciel en avril 2015 avait fait l'objet d'une dépêche sur LinuxFr.org.

Le « Synfig Training Course » est un ensemble de ressources d'apprentissage à destination des nouveaux utilisateurs de Synfig. Cette dépêche couvre la sortie de la version française de cette collection.

logo synfig training course

2015, l'année du cinéma libre ?

Posté par . Édité par ZeroHeure, Yvan Munoz, BAud, M5oul, palm123 et Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
28
2
juin
2015
Culture

On ne cesse de le constater, le mouvement de la culture libre est en pleine évolution. Musique, bande dessinée, photographie, jeu vidéo, … beaucoup de domaines de l'art voient régulièrement de nouveaux auteurs adopter les valeurs du libre, et de nouveaux projets libres faire leur apparition.
Cependant, un domaine a jusque-là généré plus de scepticisme que d'engouement parmi les libristes : le cinéma.
En effet, si la musique ou la photographie libres, souvent l'œuvre d'une seule ou d'un petit groupe de personnes, parviennent tant bien que mal à se frayer un chemin dans une économie défavorable à l'émergence de valeurs libres, il en est tout autre du cinéma, qui nécessite généralement un investissement humain et financier important. Pour cette raison, beaucoup de libristes ont encore du mal à imaginer la possibilité d'une quelconque remise en cause de la domination des géants de l'industrie, et de leurs règles autoritaires, sur la culture cinématographique.

logo DFCW

Pourtant, ce début d'année 2015 donne de bons espoirs quant à l'essor d'une culture cinématographique libre :

  • l'année dernière, la Fondation Blender démarrait le travail sur son 6ème court métrage libre, qu'elle compte sortir dans quelques mois ;
  • puis c'était au tour des studios Urchn de rappeler leur engagement pour le libre en publiant fin décembre une vidéo libre de promotion du logiciel libre, pour le compte de la FSF ;
  • enfin, des opérations de financement participatif, pour les projets de films libres ZeMarmot et Orang-U, ont vu le jour le mois dernier.

Au total, ce ne sont pas moins de 6 projets de cinéma libre qui seront actifs au cours de cette année 2015, du jamais vu dans l'histoire du cinéma libre. Petit tour d'horizon.

Journal Plus que 3 jours pour financer un long-métrage libre

Posté par . Licence CC by-sa
11
26
mai
2015

Cette année 2015 pourrait être particulièrement fructueuse en terme de projets de cinéma libre. Avec les projets Gooseberry, ZeMarmot, Seder Masochism, The Tube, Morevna, Lunatics… ce n'est pas moins d'une demie-douzaine de films sous licence libre qui pourraient voir le jour dans un futur proche.
Mais celui dont je veux vous parler aujourd'hui, c'est Orang-U : un projet de film sous CC By-SA 4.0 produit et réalisé par des activistes du libre, pour la plupart issus de la fondation Creative (...)

Sortie de 0 A.D. Alpha 18 Rhododactylos

Posté par . Édité par M5oul, Benoît Sibaud, Xavier Teyssier, BAud, rogo, NeoX, Rolinh et Nicolas Boulay. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
Tags :
59
15
mar.
2015
Jeu

0 A.D. : Empires Ascendant est un jeu vidéo de stratégie en temps réel (RTS) historique en 3D développé par Wildfire Games.
C'est un projet libre (code sous GNU GPL v3, données sous CC by-sa 3.0), au développement ouvert, visant des standards de qualité artistique comparables à ceux de l'industrie, ainsi qu'un grand respect de la réalité historique.

Le jeu, multiplate-forme et multilingue, permet d'incarner 12 factions qui ont marqué l'Histoire entre les rives de l'Atlantique et la chaîne de l'Himalaya, au cours de la période allant de -500 à -1.
0 A.D. : Empires Ascendant a été libéré en 2009. Le jeu est actuellement en cours de développement, mais une communauté de joueurs conséquente s'est déjà construite autour.

Cette dépêche présente la version alpha 18 du projet.

0 A.D. logo 320px

Sortie de 0 A.D. Alpha 17 Quercus

59
15
oct.
2014
Jeu

0 A.D. : Empires Ascendant est un jeu vidéo de stratégie en temps réel (RTS) historique en 3D développé par Wildfire Games. C'est un projet libre (code source sous GNU GPL v.2, données artistiques sous CC-BY-SA 3.0), au développement ouvert, visant des standards de qualité artistique comparables à ceux de l'industrie, ainsi qu'un grand respect de la réalité historique. Le jeu permet d'incarner 12 factions qui ont marqué leur histoire entre les rives de l'Atlantique et la chaîne de l'Himalaya, au cours de la période allant de -500 à -1.
0 A.D. : Empires Ascendant est actuellement en cours de développement, mais une communauté de joueurs conséquente s'est déjà construite autour de ce jeu. Cette dépêche présente la version alpha 17 du projet.

0 A.D. logo 320px