Journal Coup de gueule contre le bip système

Posté par .
Tags :
7
18
mai
2011

Cher Nal, chères moules,

Juste un petit journal pour crier au monde ma perplexité (et non, je n'ai pas de blog :P).

D'une part pourquoi les distributions Linux semblent-elles toutes considérer que le bip système est tellement indispensable et mélodieux qu'il doive absolument être
- actif par défaut
- sans option pour le désactiver globalement, que ce soit par voie de clicodrome ou par voie de fichier de configuration (mettre "xset -b" dans l'autostart de chaque environnement de bureau n'est pas ce qu'il y a de plus pratique ! qui plus est, le bip en mode console et le bip sous X11 sont deux réglages séparés)
- redirigé vers les enceintes amplifiées (ok, là c'est peut-être le hardware du matériel récent qui veut ça, et ce ne serait pas nécessairement une mauvaise idée si on réglait les autres problèmes) ?

 

D'autre part, pourquoi les développeurs d'applications graphiques grand public pensent-ils que c'est une bonne idée d'utiliser le bip système directement quand elles pourraient utiliser les systèmes de notification standard ?

Ok, il n'y a peut-être pas de standard unifié, mais quelle excuse pour une application manifestement conçue pour Gnome, telle que Google Chrome, d'envoyer un gros bip bien crade quand on presse backspace dans une barre d'adresse vide ? (quel besoin de notifier l'utilisateur dans ce cas de toute façon ?)

 

Pour les cas où le bip passe matériellement par la carte son, il y a souvent, mais pas toujours (ça dépend du pilote) un potentiomètre dans ALSA pour le volume de la sortie bip système (dans mon cas, je l'ai, mais il est sans effet). Mais là encore, c'est en général assez compliqué de faire comprendre à son système qu'on veut que les paramètres ALSA soient restaurés au démarrage, même si c'est possible avec alsactl, mais c'est juste abscons pour le commun des mortels. Le fait que Gnome comme KDE aient maintenant tendance à masquer ALSA à l'utilisateur pour n'exposer que pulseaudio n'arrange rien à l'affaire.

 

Et vous, qu'en pensez-vous ? Le vieux bip système a-t-il encore une place sur le desktop aujourd'hui ? La nostalgie seule justifie-t-elle de courir le risque se taper l'affiche avec cet artéfact discordant du millénaire dernier à chaque fois qu'on fait une présentation en public ?

  • # Accessibilité

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Je pense que ça doit être bien pratique pour les logiciels d'accessibilité afin de notifier l'utilisateur. Je pense par exemple au mal voyant qui ne se rend pas forcément compte qu'il n'efface rien dans la barre d'adresse.

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Accessibilité

      Posté par . Évalué à 10.

      Dans ce cas, effectivement, notifier peut servir.
      Mais vu la grande variété de handicaps possibles, ce serait une raison de plus de passer par libnotify ou analogue, et laisser le backend gérer quel type de notification est pertinent.

      • [^] # Re: Accessibilité

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Entièrement d'accord mais

        1. c'est plus simple
        2. ça permet de se passer de X.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Accessibilité

          Posté par . Évalué à 4.

          D'où l'idée de la séparation backend/frontend : il suffirait de baser le backend sur DBus et concevoir un premier frontend pour X et un second pour la console.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Accessibilité

            Posté par . Évalué à 4.

            Ce qui me semble une bonne idée, parce que je vois assez mal pourquoi les non voyants devraient se faire chier à faire fonctionner X...

          • [^] # Re: Accessibilité

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Sauf que ça n'existe pas pour l'instant. Il faut donc faire avec l'existant.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Accessibilité

              Posté par . Évalué à 2.

              Oui bien sûr, mais rien n'empêche d'imaginer un nouveau système.

              Je trouvais juste que la nécessité d'un serveur X n'était pas justifiée d'un point de vue conceptuel.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # redirection via pulseaudio

    Posté par . Évalué à 1.

    Salut,

    J'ai désactivé ce beep manuellement sur mon archlinux. Mais j'envisage de le rende de nouveau audible : sur la ubuntu de ma copine, j'ai vu que pulseaudio interceptait le beep et le rendait sous la forme d'un fichier son... beaucoup plus sympa ! Donc voila, fais booter ton pc ou une VM sur un livecd ubuntu et regarde la conf pulseaudio, c'est faisable ;)

    • [^] # Re: redirection via pulseaudio

      Posté par . Évalué à 2.

      Intéressant ça, comment fait pulseaudio ?
      Je pensais que le bip était quelque chose de bien plus bas niveau.

      À moins que le noyau ne soit patché à cet effet ?
      Ou bien c'est le canal ALSA qui est re-routé ? Mais dans ce cas, quid des systèmes où le bip ne passe matériellement pas par la carte son ?

      • [^] # Re: redirection via pulseaudio

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Le bip est bas niveau quand le noyau l'envoi mais sinon c'est juste au niveau de X11 qu'il est géré (et readline en console).

        Donc, j'imagine que il suffit de:
        - le désactiver
        - le gérer à la place de X

  • # mort au bip

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je souhaite la disparition pure et simple du bip.

    • [^] # Re: mort au bip

      Posté par . Évalué à 1.

      Et quand ton PC ne démarre plus, fait comment ton diagnostique ?

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: mort au bip

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        sur le vieux mac g5 a coté de moi y'a des ptites leds qui s'allument en cas de pepin pour indiquer quelle barette de ram est defectueuse, je trouve ça pas idiot

        • [^] # Re: mort au bip

          Posté par . Évalué à 10.

          sur le vieux mac g5 a coté de moi y'a des ptites leds qui s'allument en cas de pepin pour indiquer quelle barette de ram est defectueuse, je trouve ça pas idiot

          C'est lumineux !

          207829⁶+118453⁶=193896⁶+38790⁶+14308⁶+99043⁶+175539⁶

      • [^] # Re: mort au bip

        Posté par . Évalué à 2.

        Heu... tu parles bien des bips AVANT le démarrage de l'OS, non ?

    • [^] # Re: mort au bip

      Posté par . Évalué à 5.

      echo "blacklist pcspkr" >> /etc/modprobe.d/blacklist.conf

      (dans une ubuntu et j'imagine que ce fichier de conf est aussi là sous debian)

  • # pcspkr.ko

    Posté par . Évalué à 10.

    • sans option pour le désactiver globalement, que ce soit par voie de clicodrome ou par voie de fichier de configuration (mettre "xset -b" dans l'autostart de chaque environnement de bureau n'est pas ce qu'il y a de plus pratique ! qui plus est, le bip en mode console et le bip sous X11 sont deux réglages séparés)

    il me semble que simplement blacklister le module "pcspkr" suffit pour désactiver le bip en console et sous X11.

    • [^] # Re: pcspkr.ko

      Posté par . Évalué à 5.

      Bien vu.

      Mais il reste toujours la question pourquoi pcspkr est activé par défaut, et pourquoi aucun clicodrome ne propose une option pour désactiver ce bip partout et définitivement.

      • [^] # Re: pcspkr.ko

        Posté par . Évalué à 5.

        pourquoi pcspkr est activé par défaut,

        Le matériel existe sur la carte mère, c'est normal qui soit alors géré. Non ?

        Après, je suis d'accord que fournir un moyen plus intuitif pour le désactiver serait un plus.

        • [^] # Re: pcspkr.ko

          Posté par . Évalué à 2.

          En fait, ce qu'il faut c'est une version de pcspkr qui soit contrôlable via ALSA (et exposé à pulseaudio, sinon ça fait une belle jambe).
          Peut-être que c'est ce que fait snd-pcsp ? En tout cas je ne l'ai pas sur ma distro.

          • [^] # Re: pcspkr.ko

            Posté par . Évalué à 5.

            Oh et... oui, il est en effet raisonnable de charger tous les modules du matériel supporté par la carte mère, mais il n'est pas raisonnable que l'ioctl correspondant à un bip système soit nécessairement associé à ce matériel-là précisément.

          • [^] # Re: pcspkr.ko

            Posté par . Évalué à 2.

            Et snd-pcsp fait en fait le contraire : il permet de gérer le PC speaker matériel comme une carte son classique. Au temps pour moi.

            En fait apparemment, dans certains cas pcskr fonctionne bien et est pilotable via un mixeur ALSA. Peut-être que cela dépend en fait pas du logiciel, mais de la manière dont le PC est câblé en hard.

            Par exemple, peut-être que, dans mon cas, ce que la carte mère expose comme PC Speaker crache sur les mêmes sorties analogiques que ma carte son sans pour autant passer par la carte son, alors que dans les machines où ça marche bien ce serait le cas ?

      • [^] # Re: pcspkr.ko

        Posté par . Évalué à 4.

        pourquoi aucun clicodrome ne propose une option pour désactiver ce bip

        toi, tu n'utilises pas kde :)

        sur le pc de base, sûr qu'il ne sert plus à grand chose. On est bien loin des diagnostic en morse de certains serveurs au démarrage du bios.

        • [^] # Re: pcspkr.ko

          Posté par . Évalué à 3.

          précision : gnome aussi le propose, mais pas de manière globale : lorsqu'on retire le bip de esd, il reste utilisé par gnome-terminal. La configuration n'est pas centralisée, il faut aussi le retirer dans la conf de gnome-terminal, sinon bip tout le temps dans le term, c'est in-sup-portable ;)

          Depuis pulseaudio on peut le retirer pour tout partout avec un clique, parcequ'il wrap celui-ci (donc ne le retire pas vraiment) Tout ça pour ça... pfuuu... pa, quoi :(

        • [^] # Re: pcspkr.ko

          Posté par . Évalué à 2.

          Si justement, j'utilise KDE.
          Où est-il le clicodrome pour régler le bip système ?
          (je ne parle pas du "bip" de la kpart konsole, qui lui est configurable comme toutes les notifications de KDE)

  • # Discussion sur le même sujet ou presque

    Posté par . Évalué à 2.

    http://bugs.debian.org/cgi-bin/bugreport.cgi?bug=540831

    Voilà, ça m'étonnait quand-même que cela n'ait jamais été discuté.

    Maintenant, je ne pense pas que cela doive être considéré comme un bug du package ALSA, du moins pas uniquement. À mon avis, c'est une question d'intégration globale de la distribution : faire en sorte que le mixeur proposé par défaut dans la distribution puisse agir sur le bip système, ne serait-ce que par le potentiomètre de volume global.

    Personnellement, je suis sous OpenSuse 11.4 et KDE 4.6. Kmix ne montre que les réglages pulseaudio, et aucun d'entre eux n'a d'effet sur le bip système. De ce que j'ai pu voir, ce n'est guère mieux dans les autres distributions, mais je n'ai pas pu tout voir, évidemment.

  • # c ets util si tu n as pas le son d activé sur ton PC

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Au boulot, ton Desktop n a pas forcement le son qui difuse dans la piece, et tu ne met pas toujours ton casque, donc le bip system est util.

    Sinon ce que je fait, c est que j ai mis à jour le .Xdefault pour être toujours en visual bell, donc pas de bip, mais une fenêtre qui clignote.

    • [^] # Re: c ets util si tu n as pas le son d activé sur ton PC

      Posté par . Évalué à 5.

      C'est sûr que les collègues préfèrent largement entendre la douce mélodie d'un bip système à n'importe quel horrible fichier .ogg qui sortirait d'une enceinte !

      Trêve d'ironie, je ne milite pas tant pour la suppression pure et simple du bip système (encore que j'ai du mal à voir les avantages sur un desktop moderne... ) que pour une configuration raisonnable par défaut et facilement modifiable.

      • [^] # Re: c'est utile si tu n'as pas le son d'activé sur ton PC

        Posté par . Évalué à 1.

        Personnellement, quand je suis concentré sur une tâche, je préfère un 'bip' système au dernier "hit" de Lady Gaga chaque fois que mon collègue se trompe de touche ;)

        De plus, la plupart des PC autour de moi n'ont pas d'enceintes, donc pour entendre les fichiers "ogg"...

        Quand "on" a plusieurs VT ouverts avec des tâches qui "tournent", un petit "bip" est pratique pour attirer l'attention.

        Il n'y a pas de mauvais outils, il n'y a que de mauvais ouvriers

  • # Le problème n'est pas le biiip

    Posté par . Évalué à 1.

    Le problème c'est que des applications o combien importantes pour le système l'utilisent. Par exemple Google Chrome comme cité ou Firefox qui biiipent l'utilisateur quand il tape mal des choses au clavier (peut pas effacer, cherche un mot inconnu dans la page).

    D'un autre coté je laisserais bien X.org biiper à sa guise. Donc pour ma part non à la mort du biiip (je pourrait même plus faire chanter le PC dans mes phases d'ennui profondes), c'est qu'il faudrait pouvoir facilement et par défaut limiter le biiip aux applications qui peuvent en avoir besoin, ou pour les systèmes permissifs de simplement interdire certaines applications (liste noire).

    207829⁶+118453⁶=193896⁶+38790⁶+14308⁶+99043⁶+175539⁶

  • # Vive le bip !!!

    Posté par . Évalué à 2.

    Eh bien moi, je l’aime bien le bip système !

    Ça donne par exemple un retour plus rapide quand on tente une complétion avec tab et qu’il y a une ambiguïté.
    Ça m’avertit d’un nouveau mail même avec un client mail en mode texte.

    Et ça marche même sans brancher de haut-parleur.

    Et puis même si on a des haut-parleurs, les laisser branchés tout le temps juste pour entendre des bips un peu mélodieux les use pour rien (les haut-parleurs pour PC, même de certaines « grandes marques », sont souvent construits avec des composants de mauvaise qualité ; l’ampli intégré génère déjà un bruit de fond au départ, mais ça se dégrade avec l’usage jusqu’à devenir franchement pénible).

    D'une part pourquoi les distributions Linux semblent-elles toutes considérer que le bip système est tellement indispensable et mélodieux qu'il doive absolument être actif par défaut

    Mon rêve !
    Presque à chaque fois que j’installe une nouvelle distribution, ils ont inventé un nouveau truc encore plus délirant pour qu’il ne fonctionne pas !

    Ou alors on ferait bien d’échanger les distributions qu’on utilise...

    Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

    • [^] # Re: Vive le bip !!!

      Posté par . Évalué à 8.

      « Ça donne par exemple un retour plus rapide quand on tente une complétion avec tab et qu’il y a une ambiguïté. »

      Vitesse du son dans l’air : 300 m/s.
      Vitesse de la lumière dans le vide : 300 000 km/s.

      ->[]

      • [^] # Re: Vive le bip !!!

        Posté par . Évalué à 4.

        ... un retour plus rapide ...

        Vitesse du son dans l’air : 300 m/s.
        Vitesse de la lumière dans le vide : 300 000 km/s.

        Je m'insurge contre ces préjugés trollesques où il est supposé que
        - l'on regarde ce que l'on tape (manquerait plus qu'on se relise aussi tiens :) ),
        - la vitesse de la lumière est donnée dans le vide.

        Ce qui est valable dans nos^H^H^Hun cerveau de moule (le vide) ne l'est pas forcément de l'écran à la moule (attention aux généralisations abusives).
        La densité plus forte de l'air et les problèmes liés à la culture des tomates font que le son a plus de chance d'arriver à la moule bien avant la lumière (éternelle histoire du lièvre et de la tortue).

        Si à tout cela on ajoute l'incomparable expérience que peut être un cat /bin/ls, il devient tout à fait inopportun et complètement déplacé d'envisager l'idée de supprimer le bip système.

        Devant tant d'évidences, hum, je crois qu'il est temps pour moi de -> []

        :)

      • [^] # Re: Vive le bip !!!

        Posté par . Évalué à 1.

        Vitesse du son dans l’air : 300 m/s.
        Vitesse de la lumière dans le vide : 300 000 km/s.

        Vu la distance entre la machine et l’utilisateur, la différence est négligeable, mais on remarque plus vite un bip qu’on ne déchiffre l’affichage.

        Après, on remarque peut-être plus vite un flash du terminal (« visual bell »), mais le fond noir de mon xterm qui flashe en blanc, je trouve ça plus agressif qu’un bip...

        Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.