Journal Un nouveau serveur IPP libre!

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
23
14
nov.
2010
Je ne sais plus ce qui m'a amené sur la liste de discussion de LPRng. Mais ça tombait plutôt bien:
le 10 novembre, c'est tout chaud donc, Václav Michálek annonce qu'il vient de passer 2 ans à implémenter IPP 1.1 dans LPRng, qu'il n'a plus le temps de s'en occupper et que ce serait une honte de ne pas déposer son travail dans le CVS.
Petite musique.
Ça ne vous dit rien n'est-ce pas?

Remontons un peu en arrière:
Du temps que les bêtes parlaient,
Apple, entre autres, voulait
Etre admis dans notre alliance
Pourquoi non? Puisque leur engeance
Valait la nôtre en ce temps-là,
Ayant Darwin, belle finance,
Et interface outre cela.
Voici comment il en alla:


Merci pour le pastiche Monsieur de Lafontaine, mais vous m'égarez un peu.

On va faire didactique:
Le protocole d'impression réseau IPP est largement utilisé. Pour la plupart d'entre nous, il a supplanté en peu de temps le vénérable (mais robuste) LPD, grâce à son implémentation dans Cups. De fait, l'apparition de Cups a été d'une telle importance que les autres serveurs d'impression libres ont rapidement déclinés. Pourtant Cups n'est pas sans défaut - mais la perfection existe-telle? On dit qu'il utilise plus de ressources qu'un démon LPD et que le lpr de LPRng est de meilleur qualité (je n'ai jamais vérifié tout ça). Ceci, celà, les irréductibles barbus, les vieilles habitudes et les bonnes raisons, permettent aux autres serveurs libres de se maintenir.
Voici les principaux:
  1. protocole LPD:
    BSD LPR, LPRng, Cups et Gnuspool
  2. protocole IPP :
    Cups et LPRng
  3. autre protocole:
    Gnuspool (version libre de XiText) dont la version 1.8 est sortie le 21 octobre (d'après les auteurs très efficace en réseaux et en client léger - je suis preneur d'infos si quelqu'un...)

Donc nous voilà en novembre 2010 avec un deuxième serveur libre implémentant IPP. Le code est nouveau. Fourni avec la doc. Et compatible avec Cups. Pas mal, hein? Bonne chose en tout cas. Un peu de boulot encore pour sortir une nouvelle version de LPRng avec, mais d'ici là vous pouvez patcher.

Un peu de surf?
  • # Dépèche !

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Moi, je vois ça arriver en dépèche, je vote Pour sur le champ !
    • [^] # Re: Dépèche !

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Au début je ne pensais pas faire un journal de plus de 10 lignes, il n'y a guère plus à dire. Mais vu qu'il y a toujours quelqu'un pour la ramener ou critiquer sur le thème "c'est quoi le rapport avec ..." j'ai fait un effort d'enrobage. Quel con! j'aurais pas du. Maintenant on me propose une dépêche alors que j'y ai déjà passé 2 jours, entre les couches des enfants, les repas, le linge, le sommeil en retard et le boulot pour nourrir mon monde.

      Merci pour les compliment en tout cas, mais pour une dépêche ce serait pas mal d'ajouter un mot sur les qualités de LPRng et sur GnuSpool (il n'y a pas qu'IPP dans la vie). Allez metteï des infos que je complète les miennes pour faire une dépêche potable.

      Ce que je sais déjà:
      GnuSpool est selon ses auteurs rapide comme l'éclair et léger léger. Il a une interface web et les clients graphiques Windows, Gtk et Qt. Il est compatible Cups (mais de quelle façon?). Il est parfait pour des terminaux. Mais pourquoi? j'en sais à peu près rien. Je n'ai pas trouvé de doc expliquant son protocole.

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

  • # Retour en arrière

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    En 2004, je confirme, LPRng plantait jamais alors que CUPS était d'une stabilité aléatoire, encore pire avec la couche samba. Du coup, j'avais configuré tous mes Windows pour imprimer en LPR.

    Retour en 2010 : quelqu'un sais comment installé une imprimante sous Seven de manière silencieuse pour imprimer directement en IPP (ou HTTP) ? L'objectif est un peu le même qu'en 2004, supprimer la couche samba de l'impression.
    • [^] # Re: Retour en arrière

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ajouter une imprimante réseau, puis taper l'URL : [http://serveur:631/printers/imprimante]. Puis choisir un pilote : Windows ne prend pas en charge le passage d'options à une imprimante IPP et doit donc faire tout le travail en local.
      • [^] # Re: Retour en arrière

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En silencieux SVP... donc pas de click ! Au click click, je sais faire mais sur mon parc, cela finit par me fatiguer la main droite ;-)
        • [^] # Re: Retour en arrière

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ah, ça… Aucune idée. :-)

          Déjà, le simple fait de devoir « installer » une imprimante sur un poste client me fait rigoler, donc je n'ai pas été voir plus loin.
        • [^] # Re: Retour en arrière

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          En silencieux tu es obligé de passer par Samba ou un script. J'ai bien cherché il y a 2 ans.

          Ou alors GnuSpool? j'ai parcouru la doc, mais je n'ai pas compris si le client une fois installé il trouvait les imprimantes toutes seules.

          "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

          • [^] # Re: Retour en arrière

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Justement, je cherche un script pour installer une imprimante en IPP (ou HTTP) en mode silencieux.
            • [^] # Re: Retour en arrière

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              J'étais tombé sur des choses comme ça... Ce devait être dans dans la doc Microsoft ou sur les faq Windows. Peut-être bien celle de John Savill http://www.windowsitpro.com/FAQs/JohnSavillsFAQs.aspx

              Sinon va voir sur le site indispensable de Jean Claude Bellamy http://www.bellamyjc.org/ (d'ailleurs je serai toi, je poserai directement la question sur fr.comp.os.ms-windows où il intervient souvent).

              Tu peux aussi essayer Windows Post-Install Wizard http://www.wpiw.net/ Là ce sont les utilisateurs qui vont cliquer. L'avantage c'est que tu leur fais faire un truc qu'ils vont *peut-être* retenir, et puis si tu changes les imprimantes le processus reste le même.

              "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

    • [^] # Re: Retour en arrière

      Posté par . Évalué à 1.

      Tu peux aussi autoriser tes utilisateurs à gérer eux mêmes les imprimantes via la une politique de sécurité adéquate (éditée avec l'utilitaire gpedit.msc) à installer sur les postes de ton domaine ou Workgroup, via un script de netlogon.

      Après tes utilisateurs n'auront plus qu'à cliquer (silencieusement) sur le lien que tu leur proposeras (dans ton partage imprimante) pour (dés)installer celle(s) de leur choix.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.