Journal Présentation de 0 Linux, une distribution francophone

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
23
8
déc.
2011

Bonjour Journal,

Aujourd'hui, j'ose prendre en main mon clavier pour me risquer à l'exercice périlleux de la présentation d'une énième distribution Linux, dont je m'occupe depuis quelques temps maintenant : 0.

Qu'est-ce donc ?

0 est un système Linux sous licence CeCiLL, destiné d'abord à un public francophone pour le poste de travail et le multimédia, tournant sur x86 64 bits uniquement, construit depuis rien et pleinement compatible 32 bits (ou « multilib »). Les bureaux dispo à ce jour sont uniquement Xfce 4.8 et Enlightenment E17. Voici une présentation dans les grandes lignes. Pour le reste, je vous invite à consulter le site.

Francophone : de nombreux fichiers de configuration sont traduits en français, l'installateur est tout en français et les « locales », les dispositions clavier, etc. concernent la population francophone. Le système est configuré d'office en UTF-8.

Autodidactique : de nombreux fichiers de configuration contiennent des commentaires sur leur utilisation. L'installateur, en mode texte, demande d'utiliser plusieurs consoles pour renseigner le système, le tout en ligne de commande uniquement, mais de façon assistée, afin d'en apprendre un peu plus sur Linux dès l'installation.

Multimédia : le système est pensé pour un poste de travail et pour le multimédia : le noyau, par exemple, est basse latence et on trouve de nombreuses bibliothèques et codecs pour l'audio et le multimédia.

Multilib : Le système se veut multilib : les architectures i686 et x86_64 cohabitent. On peut compiler et exécuter des logiciels 32 bits et 64 bits sur le même système. On trouve par exemple dans 0 deux environnements Java et toute bibliothèque 64 bits a son équivalent en 32 bits.

Paquets : le gestionnaire utilisé est l'excellent Spack, dont le développement a été relancé pour l'occasion. Les dépendances ne sont pas gérées (voir les P.S.). Les paquets sont rangés - depuis très récemment - en « dépôts », en fait des répertoires contenant les paquets dépendant (ou en rapport) les uns des autres. Les processus de compilation et d'installation sont décrits dans des « recettes » (de simples scripts en Bash) afin de pouvoir reconstruire chaque paquet facilement.

Le système s'initialise « à la BSD », comme Slackware entre autres, tout en restant compatible avec System V.

Le système s'adresse donc plutôt aux utilisateurs désireux d'en apprendre un peu plus sur Linux en général, pour lesquels le confort de la langue du système est important et pour ceux voulant utiliser un système standard, sans fioritures ou outils spécifiques, optimisé pour le multimédia, poussant à mettre un peu le nez dans les fichiers de configuration et à utiliser de temps en temps le terminal.

La distribution s'est beaucoup inspirée de Slackware (appliquer le moins de correctifs possible, utiliser une initialisation à la BSD). Elle a sa propre chaîne d'outils depuis 2010 et se recompile elle-même avec bonheur. Cett chaîne est prévue pour rester la même pendant environ 3 ans environ, ce afin de se concentrer sur l'essentiel : les applications pour l'utilisateur.

Mais pourquoi donc ?

Pourquoi pas ? :) Le développement de 0 me permet d'apprendre et d'approfondir ma connaissance du fonctionnement des systèmes (GNU/)Linux et de la partager avec d'autres enthousiastes. Je suis un non-développeur, quasiment non-informaticien. Je travaille seul sur ce projet avec l'aide du développeur de Spack, pour la gestion des paquets. Merci à lui.

Et la communauté ?

On n'en est qu'aux balbutiements, et je suis resté assez discret sciemment, mais le manque d'utilisateurs et de retours ne permettent pas d'avancer comme je le voudrais ; ce journal est donc une tentative timide d'opération de comm' :). Pour info, la liste de diffusion compte 5 membres, il n'y a pas de forum, juste un wiki (5 membres aussi), 0 est dans la liste d'attente de Distrowatch (tout en bas) et le canal IRC dépasse rarement les 5 personnes.

Tout retour est donc le bienvenu, tests d'installation, suggestions, etc. Maintenant, voici les P.S. :

P.S. Essayons vraiment d'éviter les « Encore une distribution »,
P.P.S. Évitons également la question de la gestion des dépendances ou le format des paquets, le wiki l'explique,
P.P.P.S. Le choix de la francophonie dans un système Linux n'est pas non plus un troll très intéressant :)
P.P.P.P.S. Ça vaut aussi pour les débats Linux vs. GNU/Linux : 0 est un Linux avec du GNU et du moins GNU.

Voilà, au plaisir de recueillir vos avis et impressions.

Merci Journal

  • # vos impressions

    Posté par . Évalué à 9.

    Développer une distribution Linux est un hobby comme un autre.

  • # Engagez-vous, qu'y disaient !

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Dans un des paragraphes de la page d'accueil du projet :

    Je ne suis bien évidemment pas responsable si vous pétez votre système en utilisant mes scripts/paquets ou si votre maison explose. C'est à vos risques et périls.

    Même si c'est vrai, je ne sais pas si la formulation encourage les velléitaires à passer le cap !

    Debug the Web together.

  • # P.P.P.P.P.S.

    Posté par . Évalué à 5.

    Évitons de poster un vendredi aussi.

    Bon, maintenant qu'on est samedi, je vais jeter un coup d'oeil à ton site.

    • [^] # Re: P.P.P.P.P.S.

      Posté par . Évalué à 8.

      Je serai toi, je me le lèverai quand même assez tôt demain, histoire de me rendre compte qu'on est pas encore samedi et que j'aurai peut être du boulot/des cours/whatever.

      • [^] # Re: P.P.P.P.P.S.

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 09/12/11 à 02:37.

        Merci :)

        En fait j'ai congé demain, je me sens déjà en week-end. Donc je crois que je vais me lever assez tard et que ce sera plutôt whatever.

        J'ai été voir le site, il est très bien. Cette distribution aurait pu être parfaite pour moi il y a quelques années. Malheureusement aujourd'hui cela me ferait plutôt perdre du temps.

        La prochaine fois que je croiserai un informaticien débutant intéressé par Linux, je lui en parlerai.

  • # mon impression

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est très bien d'avoir choisi une nom qui permet de retrouver la distribution ou de la doc facilement sur le web...

    • [^] # Re: mon impression

      Posté par . Évalué à 5.

      +1

      0 : Vainqueur

      Prix spécial du jury attribué à : nouveau

    • [^] # Re: mon impression

      Posté par . Évalué à 5.

      J'en connais qui font le contraire: essayez donc de parler de votre histoire d'enfance ou vous attrapez une pomme dans un arbre à travers la fenêtre, et faites référencer ça en Anglais.
      Introuvable!!

      ---------> [ ]

    • [^] # Re: mon impression

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      "0 Linux" dans Google, c'est le 2nd résultat...

      (et les 3e et 4e sont des articles qui parlent de la distrib, dont ce journal)

      There is no spoon...

  • # Mauvais menage

    Posté par . Évalué à 1.

    tester sous la main avec une Vbox sous fenêtre 7 ça marche pas...

    je ressaierais demains en dur ! (enfin, tout à l'heure...)

    • [^] # Re: Mauvais menage

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Dans une machine virtuelle, on peut avoir des soucis dûs notamment à KMS (résolution tronquée dans la fenêtre, clavier inactif). Démarrer avec "nomodeset" ajouté à la ligne de démarrage "boot:" peut permettre de régler ces soucis.

      Voir la page qui en parle sur le wiki.

  • # Et après 0

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Une nouvelle distribution c'est super (vraiment ^^ !), mais la maintenir c'est un vrai marathon. Combien de temps envisages-tu de la maintenir et de la mettre à jour ? As-tu une idée de ce que tu veux en faire derrière ? juste un hobby passager ? tu espères amener une grosse communauté autour de 0 ? avoir une ligne qui en jette à mettre dans ton CV ?

    • [^] # Re: Et après 0

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      0 en fait a déjà plus d'un an (la eglibc est tirée du svn du 20/10/2010) et je projette de mettre à niveau la chaîne d'outils tous les trois ans. 0 étant mon unique système d'exploitation chez moi et au travail (si si), j'ai plutôt intérêt à le maintenir et le déboguer :) J'ai généralement tendance (mais je ne suis pas infaillible) à faire les choses dans la longueur sans mauvais jeu de mots et je pense honnêtement que 0 durera dans le temps (je me connais, pour ce qui est de faire l'autiste sur une même tâche pendant des années).

      0 porte bien son nom, et l'intérêt qu'il suscite l'avoisine malheureusement. Je n'ai pas de réelle prétention à rassembler une grosse communauté mais je serai ravi si 10 personnes s'y intéressent et l'utilisent régulièrement : plus que 8, on n'est plus très loin de la gloire en fait :)

      Si je n'avais pas publié 0, rien n'aurait changé au final : j'utiliserais pareillement 0, quotidiennement dans mon coin et il n'y aurait ni dépôt git, ni serveurs FTP.

      Les aspects problématiques que je garde à l'oeil sont :
      * les difficultés potentielles à maintenir un système à jour (« up-to-date ») avec des paquets vraiment frais, vu que je ne gère aucune dépendance automatiquement et que je compile à la main (donc sans « build servers ») tout en étant seul sur le projet
      * les difficultés qui découlent du premier point, à savoir une stabilité du système pas toujours garantie : il n'y a pas de branches stable et développement séparées et on ne doit pas non plus oublier qu'on s'appuie sur mes compétences et mon niveau de maîtrise, pas toujours garantis non plus !

      « Jusqu'ici tout va bien » comme dirait l'autre, mais je n'exclus pas de manquer parfois de temps à cause de mon travail ou de manque de technicité sur certains bogues auxquels j'aurai à faire face.

      Une chose est sûre, j'éviterai à tout prix la course aux paquets (KDE et Gnome peuvent attendre un bout de temps avant que je m'y attèle, mais s'il y a des volontaires...) et 0 ira à son (mon) rythme.

      À terme j'aimerais beaucoup que 0 ait sa doc francophone, y compris en interne, donc des fichiers de config traduits à peu près partout et ultimement un port ARM. On m'a en tout cas proposé plusieurs build servers et le serveur au CNRS est un vrai soulagement, je suis donc confiant quant à l'avenir.

      Pour info, je vais sur mes 35 ans et j'ai ma propre entreprise, 0 n'est donc pas à proprement parler un projet de jeune qui en veut et qui bazardera tout dès son premier millier d'euros en poche, ou bien une lubie pasagère puisque je la maintiens pour moi avant tout.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.