• # nan t'assumes pas...

    Posté par . Évalué à 10.

    enfin pas toutafé. un warrior un vrai n'aurait pas mis de lien vers le Template pour se justifier ;-)

  • # Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

    Posté par . Évalué à 5.

    Leur documentation conseille d'utiliser Qt4.7.4 le site web de Qt dit que la dernière version est la 4.7.3, bon ça c'est juste amusant.

    Beaucoup plus gênant sur le forum kde, quelqu'un a dit
    qu'une portion significante de strigi/nepomuk avaient été réécrite et intégré après la dernière RC!
    Si c'est vrai (et je pense que ça l'est car personne ne l'a corrigé) alors intégrer une grosse modification, activée par défaut, ils ont du oublier ce que
    "Release Candidate" voulait dire..

    Je me demande pourquoi les développeurs de KDE autorisent ce genre de chose?
    Si c'est du code important, alors il faut le tester sérieusement (quitte à retarder la livraison),
    si le code n'est pas important et qu'on n'a pas eu le temps de le tester sérieusement, alors il faut le désactiver par défaut.

    Les autres options ne me paraissent vraiment pas sérieuse..

    • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

      Posté par . Évalué à 9.

      intégrer une grosse modification, activée par défaut, ils ont du oublier ce que "Release Candidate" voulait dire..
      Ca fait longtemps que RC veut dire alpha et pas seulement pour KDE (que j'utilise).

      J'ai installé la RC il y a 3 jours.
      Mon inquiétude c'était le nouveau kmail et la migration du courrier à akonadi.
      Lors de la migration du courrier, la moitié des dossiers étaient vides. Après un clic droit dessus, j'ai vu une nouvelle entrèe, update, après l'avoir choisie, les dossiers se sont remplis.
      Après 2 jours d'utilisation dans des conditions normales, kmail s'est mis à planter en cliquant sur un mail et en faisant 'supprimer'. Après mise à jour, même problème.
      Donc je désinstalle le total et je repasse à kde 4.6.
      2 heures plus tard, l'annonce de la sortie de KDE 4.7 ne me surprend pas. Les distros feront surement encore une fois l'impasse sur kmail2 et akonadi ou tant pis pour leurs utilisateurs.
      Comme d'hab' ...

    • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

      Posté par . Évalué à -10.

      Ben c'est KDE quoi. Avec la 4.0, ce sont les seuls à sortir une version finale non destinée aux utilisateurs.

      (ah non il n'y a pas qu'eux, il y a Microsoft aussi)

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

      Posté par . Évalué à 4.

      Il y a eu des réponses entre temps. Il semblerait que cette réécriture importante soit nécessaire pour corriger les bugs présents dans la RC. Peut-être qu’une RC supplémentaire n’aurait pas été inutile ?

      • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

        Posté par . Évalué à 1.

        Oui, mais KDE devait sortir le 27 juillet.

        • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

          Posté par . Évalué à 2.

          Bah, dans ce cas là, c'est plutôt malhonnête(*) d'appeler ça des RC, ce sont des béta-versions pas des RC.

          Je trouve que imr a tort quand il dit "Ca fait longtemps que RC veut dire alpha et pas seulement pour KDE":
          certain mots comme "hacker" n'ont plus leur sens original, mais pour RC ce n'est pas encore le cas,
          donc soit KDE utilise vraiment un système a base de RC et respecte le principe, soit ils utilisent des "béta" versions
          c'est à eux de choisir, les deux sont défendables (les RC ça ne marche que si il y a suffisamment de testeurs), mais dire l'un et faire l'autre: beurk!

          *: le terme est trop fort, mais je n'ai pas trouver mieux.

          • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Mesa a le même comportement, ils utilisent des RC mais déconseillent quand même l'utilisation de la x.y.0 en production.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

              Posté par . Évalué à 3.

              Mesa a le même comportement, ils utilisent des RC mais déconseillent quand même l'utilisation de la x.y.0 en production.

              D'un autre coté, il y a Linus qui quand il fait un patch de 15 lignes fait une nouvelle RC car c'était dans un domaine compliqué,
              il a eu raison d'ailleurs car le correctif n'était pas encore 100% correct (*), tu peux toujours trouver des gens qui ont un mauvais processus de développement,
              ça ne veut pas dire qu'il faut les imiter pour autant..
              /mode c'était mieux avant/ A une époque KDE avait des vrais RC..

              *: http://lwn.net/Articles/452117/

              • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

                Posté par . Évalué à 4.

                Je trouve que imr a tort quand il dit "Ca fait longtemps que RC veut dire alpha et pas seulement pour KDE"

                J'ai certainement tort de donner l'impression que j'entérine cette situation ou qu'elle me convient mais ce n'est pas le cas. Pour moi, voila ce que veulent vraiment dire ces mots, mais je me trompe peut être, je ne suis pas programmeur:

                alpha -> le programme n'est pas fini, on teste ce qui existe.
                beta -> le programme est fini, on le teste dans des cas réels d'utilisateurs en élargissant leur nombre
                RC -> le programme est fini, il n'a pas de bugs importants, on fait un test le plus grand possible de la release, pas du programme.
                Release -> une RC qui n'a rien soulevé comme problème pendant un temps suffisant.

                Quand j'ai commencé à utiliser linux, une des choses que j'entendais à l'époque c'était que les logiciels libres sortaient quand ils étaient prêts, qu'ils n'étaient pas soumis à une pression commerciale et donc n'avait pas d'intérêt à précipiter les sorties quand il existait des problèmes importants.

                En fait, la réalité est un peu plus complexe que les déclarations d'intention. Ca fait qu'un projet comme KDE4 n'aura jamais une RC qui sera vraiment une RC parce qu'il y a toujours un pan du système qui ne marchera pas, soit pour des causes extérieures comme la fragmentation des pilotes, soit par manque de ressource, soit parce que le système a créer est difficile et nouveau (plasma, nepomuk, akonadi).

                Au final, j'ai quoi avec KDE4?
                Un chouette desktop qui marche bien en logiciels libres avec pleins de fonctionnalités. Ok, j'aurais préféré qu'ils le développent directement plutot que passer par les cases plasma, nepomuk, akonadi, parce que ça marche toujours pas. Mais bon, c'est des développeurs, grosso modo, bénévoles, c'est pas des petites putes qui tapinent pour moi. Donc si ces projets les font prendre leur pied (ou même vivre pour certains) et bien tant mieux pour eux, et tant mieux pour moi puisque c'est ce qui fait qu'ils développent aussi ces trucs chiants dont j'ai besoin pour mon desktop.

                Mais je suis d'accord avec toi qu'il y a quand même un problème et qu'il est en train de se répéter avec GNOME3, comme prévu j'ai envie de dire. Et je suis aussi d'accord que le noyau linux a fait de gros progrès dans ce domaine alors que quand j'ai commencé linux, c'était plutot lui qui pétait tout régulièrement. Mais ils avaient l'attitude qui correspondait à l'époque, ils ne prétendaient pas ne pas tout péter, ils s'en vantaient même. Et puis linus a changé et a accordé beaucoup d'importance aux régressions.

                Je pense quand même que le problème de fond, c'est le nombre de dévs. Le noyau a beaucoup de devs a plein temps sur pas mal de secteurs. C'est pas le cas de KDE ou de GNOME. Il y en a mais pas autant, il me semble, alors que la complexité est énorme aussi.

                • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Il y en a mais pas autant, il me semble, alors que la complexité est énorme aussi.

                  Je ne sais pas si la complexité est aussi grande, mais la charge de travail l'est certainement. De plus, la chasse aux bugs peut-être plus difficiles vu qu'ils s'appuient sur des bibliothèques externes qui ont potentiellement des bugs aussi qu'ils ne peuvent pas toujours corriger (comme avec les pilotes graphiques).

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Je ne sais pas si la complexité est aussi grande, mais la charge de travail l'est certainement.
                    Je pense que de devoir gérer des interfaces qui s'adressent aux gouts des utilisateurs est aussi complexe que les problèmes qu'ont à résoudre les dévs du noyau.

                    De plus, la chasse aux bugs peut-être plus difficiles vu qu'ils s'appuient sur des bibliothèques externes qui ont potentiellement des bugs aussi qu'ils ne peuvent pas toujours corriger (comme avec les pilotes graphiques).
                    Tout à fait. Ils ont passé beaucoup de temps à améliorer les mécanismes de tests des fonctions des drivers pour configurer automatiquement les effets de la bonne manière ou repasser gracieusement en mode sans effets, et à faire évoluer les back ends.
                    Au début, ils s'en sont pris beaucoup dans les dents, et tout n'était pas de leur fait.
                    Cependant, la décision de partir dans cette direction ambiteuse par rapport à leurs ressources leur appartient, on ne peut pas non plus prétendre qu'ils n'ont aucune responsabilité dans l'état dans lequel KDE est resté pendant longtemps pour beaucoup d'utilisateurs.
                    La vie est dure, si demain leurs nouveaux back ends marchent, tout le monde trouvera ça normal et ils recevront peu de merci. Par contre, si ça plante une famille de carte à cause de la carte ou à cause du driver ou à cause d'un bug dans leur soft, c'est de toutes façon eux qui prendront et ils recevront plus de critiques qu'il n'y a de gens impactés.

                    Et donc en parlant de types qui critiquent: kmail2, ça plante chez moi, et il fait une migration sur le courrier, donc sauvegardez votre dossier .kde4 (ou autre endroit où kmail stocke votre courrier) avant de l'essayer.

                    • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Cependant, la décision de partir dans cette direction ambiteuse par rapport à leurs ressources leur appartient, on ne peut pas non plus prétendre qu'ils n'ont aucune responsabilité dans l'état dans lequel KDE est resté pendant longtemps pour beaucoup d'utilisateurs.

                      Je suis d'accord mais il ne faut oublier que c'est aussi ce que veux beaucoup d'utilisateurs. Donc, pour satisfaire ces derniers, ils n'avaient pas vraiment le choix non plus.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

                  Posté par . Évalué à 3.

                  D'un coté je suis d'accord pour dire que faire une RC avec un projet de la taille de KDE ce n'est pas évident.
                  De l'autre, il y a plein de gens qui désactivent Nepomuk donc s'il n'est pas prêt pour une release, pourquoi l'activer par défaut?

                  Multiplier des fonctionnalités au détriment de la fiabilité, bof.

                  • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    De l'autre, il y a plein de gens qui désactivent Nepomuk donc s'il n'est pas prêt pour une release, pourquoi l'activer par défaut?

                    Il fonctionne très bien chez moi. L'activer par défaut me semble normal vu que d'autres fonctionnalités en dépendent. Par contre, beaucoup de gens le désactive parce qu'ils n'en ont pas besoin, mais il n'est pas possible de savoir à l'avance si les gens en auront besoin.

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                    • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Pour reprendre l'argument au dessus que "c'est ce que veulent les utilisateurs" avec nepomuk comme exemple, je ne suis pas d'accord.
                      Nepomuk est un projet européen, sponsorisé, qui se veut être une nouveauté dans les usages. Il ne répond pas à une demande des utilisateurs. Si ce projet, le desktop sémantique, arrive à terme un jour, et s'il plait aux utilisateurs, alors ça deviendra à ce moment une demande des utilisateurs. Pour l'instant, c'est une demande des chercheurs et des développeurs.
                      Donc ce qui a motivé KDE c'est soit le fait de participer à un projet de recherche européen soit le sujet lui même mais pas une demande des utilisateurs.
                      Daans les faits, et après l'expérience de beagle, la moindre des choses auraient été de désactiver les fonctions de recherche dès le début et de ne pas les implémenter du tout dans les release tant que la fonction de controle de la ram utilisée soit présente.

                      C'est ce genre de détails qui s'aliènent les utilisateurs contre un projet et ralentit ensuite son adoption.

                      A l'heure actuelle, quand tu n'actives pas nepomuk (sans les fonctions de recherche) tu te prends à chaque démarrage pleins de pop ups disant qu'il n'est pas activé.
                      C'est la même chose qu'au dessus, si nepomuk est assez stable et s'il est tellement intégré dans KDE qu'on doive avoir des popups d'avertissement, pourquoi permettre de le désactiver? S'il n'est pas encore assez stable, pourquoi ces popups?

                      C'est incohérent, et l'utilisateur qui n'est pas passionné de technologie n'a qu'un recours face à ce genre d'ennuis récurrents: les éviter. Dans certains cas, ça implique d'éviter le desktop tout entier.
                      Quand les 2 desktop sont remplis de ces ennuis incohérents, ça implique d'éviter l'OS.

                      C'est une mécanique simple: "petites causes, grands effets".

                      • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Nepomuk est un projet européen, sponsorisé, qui se veut être une nouveauté dans les usages. Il ne répond pas à une demande des utilisateurs.

                        Si, parce qu'une partie des fonctionnalité de Nepomuk, c'est la recherche sur base d'une indexation. Ce qui existait déjà avec Beagle par exemple.

                        A l'heure actuelle, quand tu n'actives pas nepomuk (sans les fonctions de recherche) tu te prends à chaque démarrage pleins de pop ups disant qu'il n'est pas activé.

                        Il n'est pas activé sur mon autre PC et je n'ai aucun pop-up pour me le dire. Tu dois avoir un problème de configuration.

                        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                        • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Il n'est pas activé sur mon autre PC et je n'ai aucun pop-up pour me le dire. Tu dois avoir un problème de configuration.
                          http://www.google.com/search?q=pop+up+nepomuk
                          Si, parce qu'une partie des fonctionnalité de Nepomuk, c'est la recherche sur base d'une indexation. Ce qui existait déjà avec Beagle par exemple.
                          Qui ne répondait pas non plus à une demande des utilisateurs mais représente une proposition d'amélioration des usages des développeurs.
                          Un échec à mon avis, j'aimerais bien voir des rapports d'usage qui montrent que c'est laissé activé/utilisé.

                          • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Je l’utilise, et j’ai toujours trouvé les fonctionnalités de ce genre d’outils alléchantes. Si bien que même si nepomuk&co ont tendance à bugouiller¹ je ne peux plus m’en passer. Mais je comprends que pour certains les inconvénients dépassent les avantages de ce genre d’outils. Ce qui ne signifie pas que lorsqu’il sera plus stable ils ne s’y mettront pas eux aussi. Entre autres avantages :
                            — recherche sur le bureau ;
                            — fini le temps passé à savoir si je devais ranger mes photos de vacances dans le dossier vacances ou dans le dossier loisirs_photos, c’est con à dire ;
                            — uniformisation de l’accès, que ce soit des mails, des photos ou des pdf, la même base de donnée et le même outil vont me permettre de lancer une recherche dessus ;
                            — choix de l’interface en fonction de l’action que je veux faire, je tag mes photos dans Digikam et fait une recherche dans Dolphin des photos pour les transférer sur USB, ça évite de polluer Digikam avec des fonctionnalités de gestionnaire de fichier, et Dolphin avec des fonctionnalités de gestionnaire de photographies.

                            Ça, ce sont les trucs dont je me sers, mais je pense qu’à l’avenir pleins d’usages pourront être trouvés. Le manque d’innovation est le reproche typique fait aux environnements de bureau sous Linux. L’innovation, la vraie, la radicale, celle qui veut changer les usages et proposer un paradigme différent d’utilisation, n’est pas nécessairement une demande des utilisateurs. Pour preuve, que ce soit pour Gnome ou pour KDE, il y a et il y a eu beaucoup de réticences aux nouvelles versions. Ces réticences sont légitimes mais montrent aussi une inertie de la part des utilisateurs qui préfèrent bien souvent ne pas voir de changements dans leurs habitudes de travail. Il faut se rappeler des débuts de KDE4 : tout le monde était contre. Puis les avis ont commencé à changer au fur et à mesure que les choses ont commencé à se stabiliser (stabilité dans les deux sens du terme : fiabilité des logiciels et convergence des fonctionnalités à un niveau acceptable). Maintenant les afficionados de KDE3 ne sont plus guère bruyants. Nepomuk commence tout juste à être exploitable et ça te suffit pour juger de l’intérêt de la chose ? Il faut laisser le temps aux programmeurs de faire le boulot et se donner les moyens de s’approprier l’outil avant de le rejeter en bloc…

                            ¹ Il supporte assez mal des fichiers qu’on écrit en continu, ça se règle en leur assignant une extension et en interdisant l’indexation sur cette extension de fichiers. Il y a encore peu, il n’était pas fiable (perte régulière de la BDD), mais il s’améliore beaucoup.

                            • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

                              Posté par . Évalué à 3.

                              j’ai toujours trouvé les fonctionnalités de ce genre d’outils alléchantes
                              Moi aussi.

                              Ce qui ne signifie pas que lorsqu’il sera plus stable ils ne s’y mettront pas eux aussi.

                              Exact.
                              Ca ne signifie pas non plus qu'ils s'y mettront, ça ne signifie pas que l'implémentation choisie est la bonne méthode et peut aboutir (là, je ne suis pas programmeur, donc je n'ai pas d'avis du tout sur cette partie de la question), et surtout, ce qui est le sujet de la discussion, ça ne signifie pas que tu doives le forcer tant qu'il n'est pas stable en le mettant dans une version stable.

                              je tag mes photos dans Digikam
                              Voila, un bon exemple. Ce qui m'a acquis à l'idée, au fait que tagguer ses fichiers est une bonne idée, c'est amarok. Après amarok, pendant longtemps, je n'ai plus classé mes musiques puisqu'elles se classaient toutes seules dans l'appli.
                              Donc l'étape suivante, c'est que l'OS puisse faire la même chose pour que je puisse retrouver cette organisation quand je cherche le fichier lui même sinon c'est difficile de le retrouver depuis son nom de fichier. En attendant, je suis obligé de me reposer sur les capacités d'organisation des fichiers d'amarok qui recrée l'arborescence depuis les tags.
                              D'où l'idée de nepomuk.
                              L'autre bonne partie de l'exemple, c'est que l'interface de digikam pour tagguer est vraiment pas pratique, et si je pouvais les taguer depuis une mieux faite, je serais plus heureux. (je suis en ce moment même en train d'en tagguer plusieurs milliers et je suis au bord du suicide ou du reformatage)
                              Donc tu vois que je vois l'intérêt de la chose.

                              Il y a encore peu, il n’était pas fiable (perte régulière de la BDD)
                              C'est inadmissible que ça soit présent dans les versions stables du projet quel que soit son intérêt à terme pour le projet.

                              Maintenant les afficionados de KDE3 ne sont plus guère bruyants.
                              Et pour cause, on est passé de 2/3 d'utilisateurs sous KDE à 1/3 à peu près autour de KDE4. Ca va s'inverser à nouveau grace à GNOME3 mais pas grace aux fonctionnalités expérimentales de KDE4 qui le sont toujours.

                              • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

                                Posté par . Évalué à 1.

                                ça ne signifie pas que tu doives le forcer tant qu'il n'est pas stable en le mettant dans une version stable.

                                J’ai l’impression que les utilisateurs de logiciels libres sont, au final, très exigeants envers les programmes qu’ils utilisent. Des bugs dans des logiciels ça existent, si ça marche pas, tu n’utilises pas. Personne ne force à personne à se servir de Nepomuk, quand bien même il est activé par défaut. S’il est consommateur de ressource ça prend 30s à désactiver, 1min supplémentaire pour les notifications, c’est certainement plus rapide que d’installer Gnome… Mais pour que les bugs soient corrigés, il faut à un moment ou un autre que des gens utilisent les logiciels.

                                C'est inadmissible que ça soit présent dans les versions stables du projet quel que soit son intérêt à terme pour le projet.

                                En quoi est-ce inadmissible ? Si le bug n’était pas connu… De plus il n’entraîne aucune perte de données hors Nepomuk. J’ai peut être oublié de mentionner que c’est certainement lié au bug que j’ai signalé, et donc lié à une utilisation assez particulière (script maison pour télé-charger, au lieu d’une utilisation normale via un navigateur, qui aurait ajouté l’extension .part, exclue de l’indexation).

                                Et pour cause, on est passé de 2/3 d'utilisateurs sous KDE à 1/3 à peu près autour de KDE4.

                                Je vais la faire façon Wikipedia. Sources ?

                          • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            http://www.google.com/search?q=pop+up+nepomuk

                            J'ai rapidement parcourru les messages et ce sont des gens qui n'ont pas désactivé nepomuk mais juste le daemon d'indexation. Je ne vois pas bien l'intérêt, à long terme¹, de garder nepomuk si on indexe pas les fichiers.

                            ¹: je comprend qu'on veuille le faire à cours terme, c'est pour cela que c'est possible.

                            Qui ne répondait pas non plus à une demande des utilisateurs

                            Cette demande existe depuis qu'il y a des moteurs de recherche évolué sur le desktop. Et ça date d'avant Beagle avec des outils comme Google Desktop ou Copernic Desktop Search.

                            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                            • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

                              Posté par . Évalué à 3.

                              Cette demande existe depuis qu'il y a des moteurs de recherche évolué sur le desktop. Et ça date d'avant Beagle avec des outils comme Google Desktop ou Copernic Desktop Search.
                              Qui sont beaucoup utilisé? Tu connais beaucoup d'utilisateurs de windows ou linux qui les réclament à l'installation, ne peuvent pas s'en passer ou même les utilisent? Moi, aucun.
                              J'ai vu pas mal de gens avec des barres genre google ou yahoo, qui ne les utilisent pas non plus d'ailleurs, en général ils n'osent pas les désinstaller et souvent ils ne savent même plus d'où elles viennent.
                              Google n'a pas publié des métriques sur l'usage de la recherche et des gadgets? Je suis certain qu'ils en ont.

                            • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

                              Posté par . Évalué à 4.

                              J'ai rapidement parcourru les messages et ce sont des gens qui n'ont pas désactivé nepomuk mais juste le daemon d'indexation. Je ne vois pas bien l'intérêt, à long terme¹, de garder nepomuk si on indexe pas les fichiers.

                              C'est une situation ubuesque en plusieurs mouvements. Tu as eu un premier batch de gens qui ont désactivé l'indexation parce qu'elle figeait le desktop: trop de ram.
                              Puis des popups annoyant parce que nepomuk est activé et pas la recherche.
                              Je pense que quand ça marchera il y aura des popups pour te le dire régulièrement.

                              Et comme la bonne volonté est toujours récompensée, j'ai tagué depuis digikam, j'ai rebalancé ça dans nepomuk (ce qui est un cas d'usage de nepo sans l'indexation), et j'ai les tags dans dolphin mais l'encodage est foiré. Tous les accents sont mauvais.

                      • [^] # Re: Quelque petit trucs "amusant" sur KDE 4.7

                        Posté par . Évalué à -3.

                        Il ne répond pas à une demande des utilisateurs.

                        Ben voyons, pose la question a ceux qui ont goute a spotlight, tu verras bien si c'est pas une demande des utilisateurs...

                        Que l'implémentation soit foireuse, ou pas, j'en sais trop rien, mais des recherches pertinentes et rapide comme l'éclair au galop a l'heure des disques de 2 To, ça me parait plutôt indispensable.

                        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

  • # I demand that I may or may not be Kde !

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    notre ami Kde (ou pas)

    "I am Majikthise!" announced the older one.

    "And I demand that I am Vroomfondel!" shouted the younger one.

    Majikthise turned on Vroomfondel. "It's alright," he explained angrily, "you don't need to demand that."

    "Alright!" bawled Vroomfondel banging on an nearby desk. "I am Vroomfondel, and that is not a demand, that is a solid fact! What we demand is solid facts!"

    "No we don't!" exclaimed Majikthise in irritation. "That is precisely what we don't demand!"

    Scarcely pausing for breath, Vroomfondel shouted, "We don't demand solid facts! What we demand is a total absence of solid facts. I demand that I may or may not be Vroomfondel!"

    (désolé, je n'ai que la version anglaise sous la main…)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.