Journal [hors-sujet] Rendez nous Colbert et John Stewart !

10
9
mai
2014

Mon coeur saigne en ce vendredi alors que je m'apprêtais à une petite pause humour sur le site Comedy Central, me réjouissant de regarder un épisode du Colbert Report, une de ces pépites qui me font espérer que l' Amérique, ce n'est pas que Georges Bush et Arnold Schwarzenegger…
Je m'offre cette petite récréation régulièrement depuis plusieurs années bénissant l'internet et l'esprit caustique des humoristes new-yorkais.
Quand soudain….
Je lis, consterné que "Zis Video is not avalable in your lokécheune….."
Jusqu'à maintenant j'étais privé sur ce site de south park mais là ! LÀ ! C'en est trop !
Une réaction s'impose et j'en appelle à l' ONU, au FMI, au pape François et à tous les internautes !
Je n'ai aucune idée de la façon de faire savoir ma pensée aux responsables qui s'en battent les parties génitales mais je suis sûr de ne pas être le seul à crier ma douleur dans ce fucking monde !
A l'aiiiiide ! Alonzenfan ! ! !

  • # Coutournement.

    Posté par . Évalué à 10.

    Leur blocage se contourne assez facilement en modifiant les entêtes HTTP que tu envois, en te faisant passer pour un proxy transparent.

    Sous Firefox tu peux utiliser ModifyHeader.
    Il suffit d'ajouter une entête X-Forwaded-For avec une adresse IP allouée au USA (par exemple 32.10.x.xx), ou même l'adresse 0.0.0.0. L'adresse 0.0.0.0 marche souvent, et permet d’éviter d'utiliser une adresse IP déjà utilisé par quelqu'un, mais elle peut aussi être bloquée.
    De cette façon tu simule le fonctionnement d'un proxy, ayant pour adresse ton adresse IP, qui transmet les requêtes pour le client avec l'adresse déclarée dans X-Forwarded-For, et c'est cette adresse qui est vérifiée.

    Cette technique fonctionne avec beaucoup de sites dont Comedy Central. Malheureusement pas avec tous, certains sites se basent uniquement sur ton adresse, et d'autres vont même jusqu'à bloquer les VPN (comme Hulu récemment).

    C'est sûr que c'est pas une solution pérenne, et que ça ne fera pas avancer les choses, mais au moins tu pourra regarder le Colbert Report en attendant une hypothétique réponse a ton mail.

    • [^] # Re: Coutournement.

      Posté par . Évalué à 1.

      d'autres vont même jusqu'à bloquer les VPN (comme Hulu récemment)

      Comment peut-on bloquer les VPN ?

      Avec une liste de VPN, et on bloque les IPs associés ? Dans ce cas, si on veut vraiment regarder, on se paye un serveur aux Etats-Unis et on s'en sert de VPN.

      Ou on peut détecter qu'un serveur quelconque joue le rôle d'un VPN ( ce qui me parait étonnant ) ?

      • [^] # Re: Coutournement.

        Posté par . Évalué à 3.

        Oh, il est facile de détecter un serveur avec une configuration standard.

        Par exemple pour openvpn, tu peux essayer de savoir si

        • ça cause du TLS sur UDP port 1194
        • ça cause du TLS sur TCP port 1194

        Tu peux essayer les contournement courants, genre

        • en TCP port 443 arrive t'on à établir une connexion HTTPS ?

        Bref pour les serveurs de base, ça peut se détecter facilement. Après, il suffit que le serveur lance le VPN sur une IP et que l'IP de sortie soit une autre IP (sur la même machine ou non), il est impossible de faire l'association entre le deux, donc de detecter le serveur VPN. Après il est aussi possible d'avoir une configuration non standard en dissimulant le serveur VPN, et en se protegeant contre le scan de port.

        Il semble possible pour moi de détecter automatiquement les configurations VPN standards sans protection particulière.

        • [^] # Re: Coutournement.

          Posté par . Évalué à 1.

          Hulu a l'air de faire autrement :

          FAQ d'Hulu :

          Many companies use Virtual Private Networks (VPNs) or Virtual Private Servers (VPS) to monitor and secure their employees’ Internet traffic. Since they typically route all their Internet traffic through a central server, our system may determine that these are anonymous proxies. If you are having trouble accessing Hulu while using your work computer, you may want to contact your company’s network administrator for additional help.

          On dirait qu'ils se basent sur le nombre de connexions venant d'une même IP.

          • [^] # Re: Coutournement.

            Posté par . Évalué à 3.

            Oui, Hulu ne bloque pas les VPN, mais plutôt les gros services de VPN et de proxy anonymes, en se basant sur une liste des IPs des principaux fournisseurs et sur le nombre de connexions par IP.
            Je ne pense pas qu'il vont jusqu'à vérifier si l'utilisateur aurait un serveur VPN (pour détecter les VPN perso). Ça demanderait trop d'effort pour bloquer une minorité qui de toute façon trouvera une méthode de contournement.

        • [^] # Re: Coutournement.

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Pas en UDP

          UDP est un protocole déconnecté.

        • [^] # Re: Coutournement.

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Une solution est de partager le port 443 entre apache et OpenVPN: http://www.rainersblog.com/?p=122
          On peut aussi mettre en place un «port knocker» ou mieux un « SPA (Single Packet Authentication) » avant le VPN pour que celui ci ne s'ouvre que pour une adresse IP particulière.

    • [^] # Re: Coutournement.

      Posté par . Évalué à 5.

      Pour le VPN sur port pseudo-aléatoire, il y a VPNGate! Approuvé par nombre d'internautes en Chine qui se sont faits couper leur VPN préféré.
      (Perso j'y suis depuis ses débuts, et ça coupe pas!)

  • # Mouais…

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Je n'ai pas la moindre idée de ce que c'est que Comedy Central, Colvert Report et John Stewart, mais il s'agit visiblement de vidéos : franchement, quand l'offre légale ne marche pas, pourquoi se prendre la tête à essayer de contourner leurs conneries, quand tout ça est disponible sur le réseau clandestin qui lui, fonctionne à merveille ?

    Moralement, on ne peut pas reprocher à quelqu'un de ne pas acheter ce qu'on refuse de lui vendre, ou de ne pas regarder la publicité qu'on refuse de lui montrer… La contrefaçon ne retirer jamais rien à personne, mais peut parfois créer un manque à gagner, or dans ce cas, il n'y a justement aucun manque à gagner, donc pas de scrupules à avoir.

    • [^] # Re: Mouais…

      Posté par . Évalué à 9.

      Ce dont je parle, c'est d'une émission américaine d'info traitée sur le mode humoristique. Stephen Colbert ( le présentateur ) joue le rôle d'un ultraconservateur caricatural et ridiculise ainsi généralement les républicains et autres intégristes chrétiens de tout poil…
      Les émissions sont disponibles en streaming sur le site comedy central et c'est tout..
      Je ne sais pas si c'est dispo en loucedé, mais je peux te dire qu'il y a pas mal de gens de par le vaste monde qui ont été choqués de voir que l'accès était maintenant réservé aux habitants des states. Chose d'autant plus étonnante que les épisodes étaient entrelardés de spots de pub, plus que nombreux et souvent pénibles à supporter.

      • [^] # Re: Mouais…

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Je ne pense pas qu'il faille chercher à comprendre : le monde du monopole temporaire sur les œuvres audiovisuelles a ses raisons que la raison ignore.

        Il n'y a à ma connaissance que deux réponses raisonnables à ces délires : cesser de les regarder, ou les regarder par des moyens clandestins. La première solution est la plus dommageable, pour le spectateurs — qui ne profite plus de ces œuvres — et pour l'exploitant — dont la publicité n'est plus regardée —, le second n'est dommageable pour personne et revient en pratique à la situation précédente, dans ce cas où la publicité est incluse dans les vidéos en question.

    • [^] # Re: Mouais…

      Posté par . Évalué à 10.

      Tanguy, ou la psychorigidité variable.

      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: Mouais…

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Dans le domaine du respect du monopole temporaire sur l'information, la rigidité est soluble dans les attaques à répétition contre les spectateurs honnêtes. En clair, les industriels du divertissement de masse sont très forts pour transformer de guerre lasse un spectateur honnête et scrupuleux en contrefacteur sans vergogne.

        • [^] # Re: Mouais…

          Posté par . Évalué à 6.

          Certains spectateurs sont aussi tres forts pour se trouver des excuses justifiant un acte illegal qu'ils ne tolerent pas quand il est dirige vers eux.
          Moi je trouve ca rigolo.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Mouais…

            Posté par . Évalué à 4.

            Franchement, après la réponse qu'il a faite à ton post à moitié attaque ad hominem - net, avec du recul, et un peu de dérision - j'irais plutôt me cacher à ta place, plutôt que d'insister.

            • [^] # Re: Mouais…

              Posté par . Évalué à -2.

              Pas a moite, 100% attaque ad hominem. Ce qui est pas forcement un mal en soi, il exprime son opinion, j'exprime mon opinion sur son opinion.

              Quand on pete les couilles a tout le monde avec ses principes et des conneries du genre "web != internet", a être super tatillon sur a peu près tout sauf ses propres actes, et qu'on vient par derriere sortir ce genre d'énormité, excuse moi, mais je me marre.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: Mouais…

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Quand on pete les couilles a tout le monde avec ses principes et des conneries du genre "web != internet"

                Le web n'est pas égal à internet, c'est un fait incontestable.
                Ici, Tanguy se positionne sur un point de vue moral concernant la contrefaçon. Il ne dit pas que ce qu'il fait est légal (il reviendrait alors dans la contestation d'un fait) mais selon lui, moralement justifiable.
                Bref, rien à voir.

                De surcroît, vouloir transformer ce débat en discussion autour de l'intégrité de Tanguy, j'ai un peu du mal à voir l'intérêt dans une discussion publique, sauf lorsqu'on souhaite s'éloigner du vrai sujet.

            • [^] # Re: Mouais…

              Posté par . Évalué à 4.

              Ah bon, faire remarquer un comportement, c'est une attaque ad-hominem maintenant ?

              Je trouve au contraire qu'il a plutôt raison : d'après Tanguy on peut se trouver des excuses pour télécharger illégalement, mais pas si on confond internet et web ?

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Mouais…

                Posté par . Évalué à 9.

                Bon, je pense que même lui va l'admettre, Tanguy a des idées arrêtées sur certains sujets.
                Par contre, on mélange tout et n'importe quoi, là!

                Je suis un peu d'accord avec lui sur web et internet qui ne sont pas des synonymes, même si je pense qu'il en fait un peu plus que ce que ça mérite.
                Mais sur l'absurdité des "ayant-droit" et de leurs facéties, je suis 100% d'accord avec lui, pas vous? Apparemment pas, ou alors je ne sais pas trop ce que vous en pensez.

                On se perd effectivement dans une attaque contre Tanguy, et on oublie complètement le sujet: des vidéos inaccessibles quand on n'est pas depuis le bon pays dont on ne sait pas vraiment quel mal il y a à les rendre visibles depuis d'autres pays.

                Si un jour pBpG dénonce une violation de la GPL, la question importante, ce sera la violation de la GPL, ou les idées de pBpG sur MS qui plaisent pas?
                Là j'ai un énorme doute…

                • [^] # Re: Mouais…

                  Posté par . Évalué à 10.

                  Mais sur l'absurdité des "ayant-droit" et de leurs facéties, je suis 100% d'accord avec lui, pas vous?

                  C'est pas une question d'etre d'accord ou pas. Oui, je telecharge game of thrones. Oui, c'est illegal, et c'est mal. Je le fait parce que j'ai envie de voir la serie sans payer les centaines de dollars par an pour hbo, alors que j'en ai tout a fait les moyens.
                  C'est illegal, immoral et egoiste. J'assume et je ne me cherche pas d'excuses.

                  Ce qui m'enerve c'est son attitude "georges w bush": j'ai decide de pas suivre les regles parce qu'elles m'arrangent pas, alors je tords ma morale par ailleurs super stricte pour etre tres laxiste sur ce sujet particulier, tout en continuant a peter les couilles de tout le monde sur pleins d'autres sujets en etant super rigide.

                  C'etait pareil dans ses positions sur le covoiturage "ah mais, non, moi c'est pas pareil, j'ai le droit", ou sur sa poire faite maison "nan mais c'est bon, j'ai pas a payer les taxes sur l'alcool, parce que moi c'est pas pareil".

                  En clair quand tu passes ton temps a donner des lecons a tout le monde, t'as interet a etre irreprochable, sous peine de te faire claquer le beignet.

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                • [^] # Re: Mouais…

                  Posté par . Évalué à 10.

                  Pour en rajouter une couche:
                  Les distributeurs ne te doivent rien. Tu n'es pas oblige de regarder "serie truc". Ils ont les droits de distribution/exploitation, ils les utilisent comme bon leur plait.

                  Que leurs pratiques soient debiles et arrierees, c'est un fait, mais surtout, ca les regarde eux.
                  Ils ont decide de pas distribuer en dehors des us? Ca les regarde.
                  Ils ont decide de pas s'attaquer au marche des "cord cutter", et de vivre a la merci des cable providers? C'est leur probleme, pas le tien.
                  Tu (empirique le tu, pas toi, maclag), n'est pas investit d'une mission divine, en croisade pour remettre les mecreants dans le droit chemin.

                  Si tu (la encore, empirique le tu), penses avoir tout compris a ce business, ben lances toi et montre leur qu'ils ont tord. Yen a qui s'y tentent, et s'en sortent pas mal, et devines quoi? Ils limitent la distribution de leur contenu (bon courage pour regarder house of cards depuis une ip d'un pays ou netflix n'opere pas).

                  Pour revenir au cas qui nous interesse, je me dit que ces emissions sont financees par la pub, meme en streaming, destinees a un public ricain, et que les annonceurs ricains ne sautent pas au plafond a l'idee de se voir facturer des impressions a l'etranger, la ou leur strategie pub/marketing et potentiellement differente, voir la ou ils ne vendent meme pas.
                  Comedy a potentiellement pas envie de se faire chier a vendre des pubs a l'etranger pour si peu de spectateurs, compare a l'audience nationale, et ils ont pas forcement envie de diffuser leur contenu gratos non plus.
                  Croit moi, quand il s'agit de faire du fric, ils savent faire. S'ils le font pas c'est parce que ca leur rapportera pas assez, du coup ils font ce qu'ils peuvent pour freiner l'echeance fatidique.
                  It's just business, nothing personal.

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

    • [^] # Re: Mouais…

      Posté par . Évalué à 1.

      Avec ce raisonnement, on peut tout faire accepter alors, même le plus inacceptable…
      Si une personne refuse de travailler pour une autre personne, ce dernier a-t-il le droit de le forcer la première à travailler pour lui ?

      • [^] # Re: Mouais…

        Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 12/05/14 à 21:37.

        Je ne vois vraiment pas le rapport, mais la réponse est évidemment non.

        Je me place du point de vue de la moralité pour examiner le devoir de respect du droit d'auteur. Le système de droit d'auteur n'est pas une évidence morale. Le respect aux artistes, le droit de vivre de son travail utile, oui, mais le système pratique actuel du droit d'auteur non : ce n'est pas la notion de morale qui a directement inspiré la contrainte d'autorisation préalable pour toute utilisation d'une œuvre pendant toute la vie de son auteur et 70 ans après sa mort, il s'agit là d'un système complexe conçu — ou prétendument conçu — pour être au service du bien. Ce système n'est pas le seul candidat pour cela, il y en a d'autres qui ont leurs avantages et leurs inconvénients.

        Donc, ceci étant posé, on a un point d'application précis, à savoir : est-il bien, mal ou indifférent d'utiliser un réseau clandestin pour violer le droit d'auteur afin de regarder une émission qui n'est pas diffusée ici ? Il y a probablement d'autres façons de raisonner que la mienne, mais personnellement, je regarde la différence de résultat entre les différentes alternatives :

        • si on ne regarde pas l'émission de façon illicite : les auteurs et distributeurs officiels ne touchent pas un rond de la part du spectateur potentiel, et celui-ci ne profite pas de cette émission ;
        • si on regarde l'émission de façon illicite : les auteurs et distributeurs officiels ne touchent pas un rond de la part du spectateur potentiel, et celui-ci profite de cette émission ;
        • si on regarde l'émission de façon licite : cette possibilité n'existe pas.

        Du côté des auteurs et distributeurs officiels, il n'y a aucune différence entre les deux situations. Pour le spectateur, la seconde est préférable. Celle-ci n'ayant aucune autre conséquence que de participer au bien-être du spectateur, elle est préférable tout court et rien ne s'oppose, moralement parlant, à la choisir.

        • [^] # Re: Mouais…

          Posté par . Évalué à 2.

          Je me place du point de vue de la moralité

          Bollocks.
          La moralite dit que tu doit respecter le choix de distribution de l'ayant droit. Point a la ligne.

          Tout le reste n'est que gesticulation egoiste et hypocrite. On peut appliquer exactement le meme raisonnement a une utilisation illegale de code gpl dans un produit proprio, et la bizarrement, on va avoir un autre son de cloche.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Mouais…

            Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 13/05/14 à 09:56.

            La moralite dit que tu doit respecter le choix de distribution de l'ayant droit. Point a la ligne.

            Non, de la même façon, cela n'est absolument pas une évidence morale, mais une conséquence secondaire d'un système conçu — ou censé être conçu — pour répondre à certains impératifs moraux.

            La première façon de montrer cela, c'est en remarquant que cette contrainte, en ce qui concerne les droits patrimoniaux, est limitée dans le temps, et prend fin 70 ans après la mort de l'auteur : si la morale impliquait de respecter la volonté de l'auteur en matière de droits patrimoniaux, cela devrait être illimité, ce qui serait vu comme une tyrannie parce qu'incompatible avec le domaine public.

            Une seconde façon de montrer cela consiste à remarquer que dans d'autres domaines, une telle contrainte — respecter la volonté de l'auteur — est parfaitement inexistante et serait vue comme inacceptable. Par exemple, dans le domaine des monuments, il serait intolérable qu'un architecte interdise toute photographie. Ce serait pourtant la volonté de l'auteur de ce qui peut être vu comme une œuvre d'art, mais rien n'impose que cette volonté doive s'appliquer pour n'importe quoi.

            Concernant les violations de GPL, je tiens à rappeler que cette licence a été conçue comme un palliatif à au système de droit d'auteur, jugé néfaste, et utilise volontairement ce système pour en tirer le meilleur parti possible, pour le bien des utilisateurs avant celui de l'auteur. C'est pourquoi, contrairement au cas présent de visionnement illicite d'une émission indisponible autrement, qui ne nuit à personne, une violation de GPL nuit aux utilisateurs, à qui est dénié ce qui leur revient de droit.

          • [^] # Re: Mouais…

            Posté par . Évalué à 6.

            Tu confonds légalité et moralité; la morale évolue selon les siècles et les droit d'auteur est un ovni récent dans l'histoire de l'humanité. Avant tu pouvais copier comme bon te semblait, et c'est assez tard finalement que dans nos pays on s'est mit à empêcher ce qui était normal pour tous.

            Ce monopole d'exploitation était un privilège donné par le roi (d'où le terme royalties), et absolument pas automatique; par la suite on a généralisé, puis étendu la protection alors même que selon la logique et la technique il aurait fallu réduire cette dernière.

            Ma logique à moi me dit que si personne n'est lésé (offre totalement indisponible), ce n'est pas immoral de le faire.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: Mouais…

              Posté par . Évalué à 2.

              Autant je suis d'accord sur ton postulat de base ("confondre légalité et moralité") autant - et je dis cela en toute sympathie - tu ne seras pas capable de juger si une personne est lésée ou non suivant ton point de vue. Qui ne dit que le diffuseur, le distributeur, le producteur ou l'auteur ne sont pas lésés dans ce cas ?

              • [^] # Re: Mouais…

                Posté par . Évalué à 3.

                Le fait qu'ils ne perdent pas d'argent vu qu'ils ne veulent pas spécialement diffuser l'émission dans les pays non-anglophones?

                • [^] # Re: Mouais…

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ah mais c'est cool ca, je peux diffuser un fork proprio de linux alors.
                  Ils vont pas perdre d'argent vu qu'ils ont pas specialement envie de diffuser en non proprio!
                  Non, ca marche plus la?

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                  • [^] # Re: Mouais…

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Sauf que tu peux légalement diffuser le jeu sous GPL, alors qu'il est impossible légalement de regarder ces humoristes en Europe.

                    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                    • [^] # Re: Mouais…

                      Posté par . Évalué à 1.

                      tu peux aussi légalement aller aux us, hein.
                      C'est just que ca t'arranges pas. Tout comme ca m'arrange pas de distribuer en gpl.

                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                      • [^] # Re: Mouais…

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Mais bien sur, je vais aller aux US tous les jours pour regarder une émission.

                        Tout comme ca m'arrange pas de distribuer en gpl.

                        Sauf que là tu lèses ceux à qui tu fournis le programme, et que tu peux le diffuser légalement en gpl dans le pays en question. Si la GPL était illégale dans le pays en question, je n'aurais aucun problème au fait que tu diffuse un soft GPL dans le pays sus-cité.

                        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                        • [^] # Re: Mouais…

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Mais bien sur, je vais aller aux US tous les jours pour regarder une émission.

                          Mais bien sur, je vais diffuser tout mon code source a mes concurrents.
                          Mon point est que personne ne t'interdit quoi que ce soit, et que tu n'as pas a t'arroger le droit d'outrepasser la volonte des distributeurs juste parce que ca arrange ta petite vie.

                          Sauf que là tu lèses ceux à qui tu fournis le programme

                          Et si les clients n'ont aucune intention de regarder le code, le modifier, ou le redistribuer, je les lese toujours?
                          Je le lese de leur liberte tu va me dire. Tu comme tu leses les producteurs de leur liberte de diffuser ou et quand bon leur semble, ca marche dans les deux sens.

                          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                          • [^] # Re: Mouais…

                            Posté par . Évalué à 0.

                            Mon point est que personne ne t'interdit quoi que ce soit

                            Bien sur que si, je ne peux pas regarder l'émission en Europe. Elle n'est tout simplement pas disponible, pas d'offre, note bien je réclame juste l'émission tel quel et non une version dérivé.

                            Et si les clients n'ont aucune intention de regarder le code, le modifier, ou le redistribuer, je les lese toujours?

                            Bien sur que non, et tu es parfaitement dans la légalité de la GPL, tu dois par contre les informer de leur droit à réclamer le code source et leur fournir s'ils le réclament. Sinon tu n'es pas dans la légalité, ni la moralité.

                            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                            • [^] # Re: Mouais…

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Bien sur que si, je ne peux pas regarder l'émission en Europe. Elle n'est tout simplement pas disponible, pas d'offre, note bien je réclame juste l'émission tel quel et non une version dérivé.

                              L'emission n'est pas disponible sous tes conditions? Tres bien passe ton chemin.
                              Linux n'est pas disponible sous mes conditions non plus, et tu demandes aux gens de passer leur chemin, pourquoi ca serait different pour le daily show?

                              Sinon tu n'es pas dans la légalité, ni la moralité.

                              Tu viens me dire que je ne lesais personne.
                              Dans un cas, c'est moral, mais pas dans l'autre?

                              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                              • [^] # Re: Mouais…

                                Posté par . Évalué à 1.

                                L'emission n'est pas disponible sous tes conditions? Tres bien passe ton chemin.

                                Qui est lésé ? Qui perds quoi ?

                                Tu viens me dire que je ne lesais personne.

                                Si tu les informes de leur droits. Si tu refusent de leur fournir les sources, tu lèses les utilisateurs.

                                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                • [^] # Re: Mouais…

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  Tu lèse les producteurs qui pourraient rendre ce contenu disponible ailleurs plus tard.

                                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                                  • [^] # Re: Mouais…

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Pour une émission comique sur l'actualité permet moi de douter de la véracité de cette affirmation.

                                    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                    • [^] # Re: Mouais…

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                      Pourtant, en France, tu trouve bien des DVD des Guignols de l'info.

                                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                                      • [^] # Re: Mouais…

                                        Posté par . Évalué à 1.

                                        Tiens tu as raison, le show est dispo sur amazon… C'est un import Zone 1 sur amazon… Ah merde mon lecteur DVD ne m'autorise pas à le lire…

                                        Donc le jour où il y'aura un distributeur en Europe on en reparlera, car contourner une mesure technique de protection est aussi illégal en France (outrepasser le zonage de DVD…)

                                        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                        • [^] # Re: Mouais…

                                          Posté par . Évalué à 2.

                                          Tiens tu as raison, le show est dispo sur amazon… C'est un import Zone 1 sur amazon… Ah merde mon lecteur DVD ne m'autorise pas à le lire…

                                          Rien ne t'empêche d'acheter un lecteur multi-zones — c'est légal en Europe, et ça ne coûte plus grand chose. Ou d'utiliser VLC qui ne vérifie pas les zones.

                                          Dans le cas d'émissions télés qui sont diffusées sur le net, le seul autre moyen légal serait que la chaîne qui finance le show soit accessible (via CanalSat, ou autre fournisseur de chaînes câblées ou via la pose d'une antenne satellite avec possibilité de capter les chaînes US). Aucune de ces solutions n'existe pour Comedy Central à ma connaissance. Il n'y a AUCUN recours légal pour vivre là où tu vis, et malgré tout avoir accès à ce contenu.

                                        • [^] # Re: Mouais…

                                          Posté par . Évalué à 3.

                                          outrepasser le zonage n'a rien d'illegal.
                                          Et casser CSS n'est pas illegal non plus, tout du moins aux us.

                                          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                                    • [^] # Re: Mouais…

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      Qui est lésé ? Qui perds quoi ?

                                      Le distributeur perd sa liberté de contrôler la distribution de son emission.
                                      C'est pas tellement different d'un utilisateur qui perd la liberté de modifier son source code, conceptuellement. En clair tout le monde perd une liberté, mais dans un cas c'est cool, dans l'autre ca l'est pas. Faut se decider, le deux poids deux mesures, ca va 5 minutes.

                                      Si tu les informes de leur droits. Si tu refusent de leur fournir les sources, tu lèses les utilisateurs.

                                      Oui, et si tu t'arroge le droit de copier the daily show, tu lèses les distributeurs de leurs droits. C'est si dur a comprendre?

                                      Pour une émission comique sur l'actualité permet moi de douter de la véracité de cette affirmation.

                                      Mais c'est pas toi qui decide, bordel!

                                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                                      • [^] # Re: Mouais…

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                        Le distributeur perd sa liberté de contrôler la distribution de son emission.

                                        Liberté qui ne sert à rien si elle n'est pas utilisée. C'est comme une maison ou un appartement, c'est fait pour être habité, et ça ne remplit pas sa fonction si ça reste vide. Ainsi, dans une zone où il y a pénurie, si un logement reste longtemps inhabité, c'est que son propriétaire veut le garder vide — sinon il le louerait —, ce qui est nuisible : un tel logement devrait être loué de force, confisqué, réquisitionné ou squatté, ce qui ne nuirait pas au propriétaire puisqu'il ne s'en sert de toute façon pas.

                                        Si tu les informes de leur droits. Si tu refusent de leur fournir les sources, tu lèses les utilisateurs.

                                        Notez que c'est une situation différente : dans ce cas, les utilisateurs veulent mettre en œuvre leurs droits pour faire quelque chose, à savoir lire le source ou le modifier.

                                        Mais c'est pas toi qui decide, bordel!

                                        Du code est fait pour être lu, modifié et utilisé. Une émission de télévision est faite pour être regardée, ce qui vaut pour les œuvres culturelles en général. Si les ayant-droits veulent limiter cela, leur décision nuit à la diffusion de la culture, et si on peut l'outrepasser sans leur nuire vraiment — c'est à dire leur retirer quelque chose de substantiel, pas simplement s'opposer à un droit éthéré —, il est bon de le faire.

                                        • [^] # Re: Mouais…

                                          Posté par . Évalué à 1.

                                          Le distributeur perd sa liberté de contrôler la distribution de son emission.

                                          Liberté qui ne sert à rien si elle n'est pas utilisée. C'est comme une maison ou un appartement, c'est fait pour être habité, et ça ne remplit pas sa fonction si ça reste vide. Ainsi, dans une zone où il y a pénurie, si un logement reste longtemps inhabité, c'est que son propriétaire veut le garder vide — sinon il le louerait —, ce qui est nuisible : un tel logement devrait être loué de force, confisqué, réquisitionné ou squatté, ce qui ne nuirait pas au propriétaire puisqu'il ne s'en sert de toute façon pas.

                                          Ouah! là, tu me fais clairement flipper.
                                          Tu souhaites la spoliation d'un bien privé ?
                                          Si dans ta famille, vous possédez une maison familiale d'été utilisée rarement, cela ne te dérange pas que des gens viennent confisquer le bien de ta famille ?

                                          Si les ayant-droits veulent limiter cela, leur décision nuit à la diffusion de la culture,

                                          Je pense que tu n'as toujours pas compris que tu n'as aucun droit sur la propriété privée d'une autre personne.
                                          Si chez toi, tu as un bien que tu n'utilises plus depuis des années, est-ce que cela donne le droit à ton voisin de venir le prendre ?

                                          C'est vraiment flippant cette façon de penser que "le bien du voisin est mon bien suivant mes propres principes".

                                          • [^] # Re: Mouais…

                                            Posté par . Évalué à 2.

                                            Si dans ta famille, vous possédez une maison familiale d'été utilisée rarement, cela ne te dérange pas que des gens viennent confisquer le bien de ta famille ?

                                            Pas comparable : tu parles d'un bien matériel, dont seule une petite population peut jouir à la fois. L'exemple que tu donnes ensuite est du même acabit.

                                            • [^] # Re: Mouais…

                                              Posté par . Évalué à 2.

                                              En quoi c'est pas comparable?
                                              Ca tombe exactement dans sa definition "un logement reste longtemps inhabité".

                                              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                                              • [^] # Re: Mouais…

                                                Posté par . Évalué à 2.

                                                Pardon, j'étais resté sur la discussion initiale : contourner les limites arbitraires de diffusion ou télécharger des productions qui sont indisponibles dans certaines régions du monde.

                                                • [^] # Re: Mouais…

                                                  Posté par . Évalué à 2.

                                                  ben c'est pas tellement different, dans le fond. Enfin je vois pas pourquoi ca s'appliquerais pas.

                                                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                                                  • [^] # Re: Mouais…

                                                    Posté par . Évalué à 3.

                                                    Ben on va tourner en boucle. :)

                                                    C'est différent de la même façon que voler une voiture soustrait un objet non-reproductible à son propriétaire, là où la copie ne fait « que » le multiplier. :)

                                                    • [^] # Re: Mouais…

                                                      Posté par . Évalué à 1.

                                                      Certes. mais juste parce que c'est different n'implique pas que c'est acceptable.

                                                      Tu te focalises sur la non perte d'un objet, ce qui n'a pas de sens dans un contexte dematerialise.
                                                      Dit autrement, on s'en fout que ca soit different du monde materiel, vu qu'on est pas dans le monde materiel. La question n'est pas de savoir si ca cause une perte quelconque, mais si ca viole une de mes libertés.

                                                      Tu peux rentrer chez moi proprement a 4 heures du mat' quand je dort et faire le tour de la maison sans rien toucher, et repartir en fermant la porte, ca ne me cause aucune perte et ne me derange techniquement pas, est ce que c'est ok?
                                                      Ou la vie privée, tiens. Je peux dévoiler toutes tes communications privées, ca ne te soustrait de rien, et t'allais pas les vendre de toutes façons. Allez hop! Tout sur wikileaks. Est ce que c'est ok?

                                                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                                                      • [^] # Re: Mouais…

                                                        Posté par . Évalué à 3.

                                                        Tu peux rentrer chez moi proprement a 4 heures du mat' quand je dort et faire le tour de la maison sans rien toucher, et repartir en fermant la porte, ca ne me cause aucune perte et ne me derange techniquement pas, est ce que c'est ok?

                                                        Tu fais comme si les situations étaient comparables. Encore une fois, tu as tout d'abord dû entrer dans un lieu matériel. Mais admettons, tu ne touches à rien, tu ne changes rien, etc. Tu m'as vu dans une situation intime, qui n'appartient qu'à moi, et qui n'était pas destinée à être diffusée ou affichée. C'est la grosse différence ici je trouve. On ne parle pas de gens qui copient la musique ou le film jamais diffusés sur les ondes; on parle de choses destinées à la diffusion contre rémunération. Les contextes sont fortement différents et je trouve ta comparaison peu pertinente.

                                                        Maintenant soyons clairs : je suis pour l'existence d'un droit d'auteur, et je suis pour la rémunération des personnes qui ont permis la diffusion des diverses œuvres (musicales, télévisuelles, etc.). Mais je suis contre l'abus évident des droits qui se rattachent au droit d'auteur, surtout quand dans de nombreux cas il ne s'agit pas nécessairement de la volonté de l'auteur à proprement parler, mais de l'éditeur/de la maison de disque/de la chaîne de télé — ou pire, des ayants droits après la mort de l'auteur.

                                                        Le point de Tanguy peut sembler extrême, et son exemple des immeubles vides encore plus, mais il y a une certaine cohérence : il n'y a aucun problème à faire du bénéfice grâce à une œuvre, ou bien grâce à la location d'un bien, etc. Par contre, il peut sembler moralement répréhensible d'abuser de cette notion de propriété, dans le sens où diffuser une œuvre dans une région particulière et pas dans une autre est souvent complètement arbitraire et n'a rien à voir avec la volonté de l'auteur de l'œuvre dans de très nombreux cas1. Dans le cas des immeubles, si le propriétaire garde l'immeuble vide et fait des rénovations, ou bien a un projet affiché de faire quelque chose de cet immeuble, je pense que la plupart des gens diraient juste « mince, dommage ». Mais les immeubles dont parle Tanguy sont maintenus vides exprès, pour pouvoir vivre de la spéculation pendant que des gens dorment dehors, faute de revenus suffisants (une grande partie des SDF a un boulot, au moins à temps partiel). Et oui, il s'agit de spoliation (et je ne dis pas que je suis forcément d'accord2), mais d'un point de vue moral, je comprends parfaitement, et ça a une certaine logique.

                                                        Encore une fois, je pense que le problème et le débat ne concerne pas le droit qu'a une personne sur un bien (physique ou immatériel), mais sur l'abus que cette personne fait de ses droits.


                                                        1. Autre exemple « rigolo » : les films sur DVD, surtout aux USA, et les films en général qui sont diffusés à la télé ou en streaming. Parce qu'une (grande) partie du public US estime qu'elle n'en a pas pour son argent si l'intégralité de son écran 4/3 ou 10/16 etc. n'est pas recouverte par le film, les distributeurs de beaucoup de ces films zooment ou sélectionnent une partie de l'image de ces derniers, et font en sorte que cette partie prenne tout l'écran. Le réalisateur ou le metteur en scène du film n'ont aucun mot à dire dans le processus dans 90% des cas, et du coup on se retrouve avec une version différente du film diffusé en salles de cinéma. Autre exemple : il arrive que le master utilisé pour les versions vinyle d'un album soient bien meilleurs que le master utilisé pour la version CD (qui elle, utilise plein de compression, de montée artificielle du volume sonore, etc.). Du coup si tu ne récupères pas la version vinyle, que tu ne la rippe pas pour ensuite faire ton propre CD, tu n'as pas forcément la même qualité sonore, bien que le CD lui-même soit capable de la restituer. 

                                                        2. Même s'il y a des fois où je vois comment vivent certaines personnes, et je me dis que merde, avec tous les immeubles inutilisés, on devrait faire quelque chose… Mais en même temps, je n'invite pas ces personnes chez moi non plus, donc bon, c'est un peu facile de dire qu'on n'a qu'à prendre les logements inhabités pour les filer à qui en a besoin.  

                                        • [^] # Re: Mouais…

                                          Posté par . Évalué à -1.

                                          Du code est fait pour être lu, modifié et utilisé. Une émission de télévision est faite pour être regardée, ce qui vaut pour les œuvres culturelles en général.

                                          Ou pas. Ces oeuvres sont faites pour faire ce que l'auteur a decide qu'elle devait faire.
                                          C'est pas toi qui decide, preux chevalier en croisade contre les mécréants osant offenser tes petits désirs capricieux et égoïstes. Sinon je decrete que tout tes contributions au libre sont faites pour être distribuées au plus grand nombre sans la moindre restriction et je commence a distribuer ton code compile en binaire sans les sources.
                                          Si tu veux limiter cela, ta decision nuit a la large diffusion du code (qui est fait pour être utilise), et comme ca te retire rien de substantiel, ben je peux y aller.
                                          Non?

                                          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                  • [^] # Re: Mouais…

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Tanguy se place d'un point de vue moral, et tu dis que moral ou pas moral, il faut voir si ça empêche les gens qui possèdent les droits d'auteur ou le copyright AUTRES que les producteurs et présentateurs directs (donc la chaîne Comedy Central, etc.) de faire du profit (je ne vois aucun autre moyen d'être lésé).

                    D'un point de vue pécuniaire, il n'y a aucune perte d'argent, et du point de vue moral, parce qu'ils estiment qu'ils ne peuvent pas faire de fric (ou bien parce qu'ils ne veulent pas dépenser les sous à embaucher un traducteur pour mettre des sous-titres) ils décident que personne d'autre que le peuple nord-américain aura le droit de mater leur émission. Pour le dire autrement : ils interdisent l'accès à plusieurs émissions parce qu'ils trouvent qu'il n'y a pas de perspective de profit à laisser l'accès libre à quelque chose qu'ils proposent de toute manière en accès libre pour peu que tu aies une IP qui a un préfixe qui leur plaît. Ça ressemble un peu à un sketch d'Élie et Dieudonné : « J'ai une émission télé, et quand on a une émission télé, on a pas le droit de la prêter. »

                    Pour reprendre ce que tu disais :

                    Ah mais c'est cool ca, je peux diffuser un fork proprio de linux alors.

                    Ils vont pas perdre d'argent vu qu'ils ont pas specialement envie de diffuser en non proprio!

                    Non, tu renverses la raison pour laquelle le droit d'auteur en France a été créé : parce que des gens comme Beaumarchais écrivaient des pièces, n'avaient pas forcément de problème avec les gens qui copiaient et jouaient la pièce sans lui payer un sous, mais par contre il avait clairement un gros souci avec les imprimeurs et éditeurs qui copiaient le texte en lui-même, et revendaient la chose sans rien lui reverser. Pour simplifier : tant que c'est pour un usage non-commercial, il se fichait qu'on copie ses œuvres. C'est quand des gens ont commencé à se faire du fric sur son dos qu'il s'est fâché.

                    L'exemple du Daily Show est celui de spectateurs qui assistent à une « représentation ». L'exemple que tu donne est celui d'un éditeur ou imprimeur qui reprend le contenu produit par quelqu'un, et cherche à se faire du fric sur son dos. La nature de la copie est complètement différente : dans un cas il y a « soustraction » (se faire du fric sans rien reverser), dans il y a multiplication (au pire par 1, donc aucun avantage; au moins par n, c'est-à-dire qu'ils s'ouvrent des horizons pour potentiellement voir qu'il y a un marché réceptif à ce genre d'émission).

                    Je vais citer le cas bien connu de « Shaolin Soccer » qui, sans l'immense partage dont il a bénéficié sur le net à l'époque n'aurait pas pu déboucher sur la diffusion dans les salles de ciné du film en question, ainsi que la diffusion d'autres films de Stephen Chow.

                    Idem pour le film « Bride ce Nice », qui n'aurait jamais pu voir le jour sans le partage monstrueux de 3 sketches sur le net. Le film est une bouse, mais il n'aurait jamais pu voir le jour sans le partage d'une certaine « propriété intellectuelle » (quelle expression de merde).

                    Tout ceci étant dit, il est possible qu'une chaîne de télé française ait acquis les droits de diffusion du Daily Show et du Colbert Report, et que du coup il y ait une demande d'exclusivité. C'est ce qui était arrivé entre 2007 et 2009 avec Canal+ (qui — surprise ! — avait fini par créer le petit journal).

                    • [^] # Re: Mouais…

                      Posté par . Évalué à 2.

                      de faire du profit (je ne vois aucun autre moyen d'être lésé).

                      Ce n'est pas parce que tu ne vois pas d'autres moyens qu'ils n'existent pas ;-)
                      Etant distributeur, si je vois quelqu'un d'autre distribuer une oeuvre que j'ai sous contrat, je ne pense pas être supra-open avec la dite-personne ;-)

                      Tout ceci étant dit, il est possible qu'une chaîne de télé française ait acquis les droits de diffusion du Daily Show et du Colbert Report, et que du coup il y ait une demande d'exclusivité. C'est ce qui était arrivé entre 2007 et 2009 avec Canal+ (qui — surprise ! — avait fini par créer le petit journal).

                      Pour en avoir parlé à une époque avec un dirigeant de Canal+, le DailyShow acquis par Canal+ ne pouvait être diffusé que sur la TV et aucun droit pour la diffusion sur leur site Internet. Pour Le Petit Journal, il existait avant et n'est pas un format adapté (d'où l'article sur la photocopieuse). Canal+ a arrêté la diffusion pour diverses raisons. Peut-être et sûrement pour des raisons de pricing d'achats droits et aussi que les audiences étaient confidentielles.

                  • [^] # Re: Mouais…

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Non, parce que tu lèse quelqu'un là : ceux à qui tu le distribuent, qui ont droit à ce qu'offre normalement la GPL.

        • [^] # Re: Mouais…

          Posté par . Évalué à 2.

          Je me place du point de vue de la moralité pour examiner le devoir de respect du droit d'auteur.

          Quand on place la moralité avant la légalité, je tique…
          Chacun à sa propre moral avec ses propres convictions et qui peuvent être en conflit avec ses voisins.
          Les lois sont un socle commun pour tout citoyen, si tu places ta moralité devant les lois, on va évidemment pas être d'accord dessus.

          • [^] # Re: Mouais…

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Les lois sont un socle commun pour tout citoyen, si tu places ta moralité devant les lois, on va évidemment pas être d'accord dessus.

            La morale est pourtant bien supérieure à la loi, puisque la loi est élaborée pour le bien et non de façon arbitraire. Les électeurs, puis les législateurs, utilisent leur perception morale pour élaborer la loi.

            Enfin, dans le domaine de l'application de la loi, il y a des cas où le devoir moral impose de violer la loi, et il y a même eu des gens qui ont été condamnés pour avoir respecté des lois en commettant des actes abominables. Ce n'est vraiment pas le cas dans la situation présente, mais ça montre que la loi n'est pas au-dessus de la morale et que, s'il est bon de la respecter dans le cas général, elle ne doit pas être considérée comme un absolu.

            • [^] # Re: Mouais…

              Posté par . Évalué à 2.

              La morale est pourtant bien supérieure à la loi,

              Désolé, j'ai vraiment du mal à suivre ton raisonnement pour une simple et bonne raison: j'ai en arrière-plan le fait que tu revendiques avant tout ta religion (cf ton site). N'y voit pas une attaque ad hominem, seulement tes arguments me donnent une seconde lecture qui me laisse perplexe sur la réelle motivation sur ta phrase "la morale est pourtant bien supérieure à la loi". Es-tu sûr que dans ton discours sur la moralité n'est pas orienté par tes implications religieuses ? (question posée calmement je précise :)

  • # Disponible sur des sources alternatives

    Posté par . Évalué à 3.

    Pour une fois, je suis d'accord avec Tanguy. Le show est bien entendu dispo en torrent.
    Ajoute ce flux dans ton client torrent préféré prenant en charge le RSS, et voilà : http://showrss.info/feeds/15.rss
    Sinon, crée toi un compte sur ce site et ajoute les autres shows que tu veux suivre.

  • # quel niveau d'anglais il faut pour comprendre?

    Posté par . Évalué à 1.

    Hello,

    C'est quoi ton niveau en anglais? J'avais déja regardé quelques comiques US, mais j'avais quand même du mal. Et comme je suis, en plus, assez réfractaire à l'humour des comiques (en général, aucun humoriste français ne me fait rire, parfois j'esquisse un sourire), j'avais rapidement arreté.

    • [^] # Re: quel niveau d'anglais il faut pour comprendre?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est quoi ton niveau en anglais? J'avais déja regardé quelques comiques US, mais j'avais quand même du mal.

      Si le show est construit essentiellement autour d'un protagoniste, c'est le cas de figure le plus favorable: en t'accrochant un peu tu t'habitueras à sa prononciation et arrivera rapidement à comprendre presque tout ce qu'il dit.

      Et comme je suis, en plus, assez réfractaire à l'humour des comiques[…]

      Là, ça me paraît plus embêtant, pourquoi ne pas chercher quelque chose qui soit a priori dans tes goûts?

    • [^] # Re: quel niveau d'anglais il faut pour comprendre?

      Posté par . Évalué à 5.

      Que ce soit « The Daily show with Jon Stewart », « The Colbert Report », ou maintenant « Last Week News with John Oliver » (ces deux derniers étant des transfuges du Daily Show), il s'agit d'émissions satiriques qui utilisent l'actualité pour se moquer d'un peu tout et n'importe quoi. L'émission de Colbert est à mourir de rire selon moi, et a un gros avantage : elle permet (selon moi) de comprendre une bonne partie de la façon dont les américains pensent la moralité, la religion, et la politique.

      J'ai tendance à comparer le Daily Show à une sorte de Canard Enchaîné télévisuel. Lorsque j'avais expliqué le contexte à des amis français, j'avais eu droit à un « ah ouais, comme le petit journal quoi », ce qui m'avait surpris. Quand je suis parti de France, le petit journal n'avait pas exactement la même formule. Lorsque j'ai effectivement regardé une émission plus récente, il m'a paru clair qu'ils avaient repris pas mal de choses du Daily Show. Avec cependant de grosses différences à mon avis : d'une part, le Daily Show essaie toujours de remettre les extraits qu'ils diffusent dans leur contexte, même si juste derrière ils vont critiquer/se foutre de la gueule des protagonistes; d'autre part, il leur est déjà arrivé (souvent, d'ailleurs) de se planter1, et du coup d'avoir des moments « pan sur le bec ».

      Dans tous les cas, je trouve que ces émissions sont extrêmement importantes, puisqu'elles permettent de mieux comprendre la culture US (la France a vraiment pas mal de préjugés sur les US qui mériteraient d'être révisés et contredits). Elles sont aussi hilarantes (à mon avis), justement parce qu'elles utilisent l'actualité comme moyen de faire de l'humour.

      Du point de vue de la langue, Colbert2 est sans doute plus facile à comprendre que Stewart (ce dernier a tendance à parler un peu vite, comme pas mal de gens issus de New-York ou du New Jersey). John Oliver a commencé son show sur HBO il y a 3 semaines, et c'est en gros un Daily Show sans la censure de la télé US traditionnelle (i.e., il peut montrer des seins ou un pénis à la télé, il peut dire « fuck » sans qu'il soit bippé, etc.). Comme Oliver est un Anglais qui a vécu aux US pendant ~15-20 ans, je trouve que son anglais n'est pas trop « british », et assez facile à comprendre.

      Dernière chose : Colbert a accepté de remplacer David Letterman (un géant des talk shows américains), et donc son personnage d'ultra-conservateur va disparaître à la fin de l'année. Profitez-en pendant que vous le pouvez !


      1. Dernière boulette en date : l'an dernier, lorsque le film « Lincoln » est sorti, ils ont fait un segment sur le fait que l'état du Mississipi n'avait ratifié l'émancipation des esclaves noirs que quelques semaines avant (ou après, je ne me souviens plus) la sortie du film de Spielberg. Ils avaient du coup épinglé le sénateur qui avait porté le vote pour que cela arrive, et ensuite s'étaient moqués de lui, en insinuant qu'il s'était découvert une conscience sur le tard, etc. Le lendemain, Stewart ouvre sur le segment de la veille, et dit en substance « Le truc rigolo c'est que, sans doute 5 minutes après que l'émission a été diffusée, on s'est aperçu qu'en fait, ça fait 15 ans que ce sénateur essaie de faire passer la loi. Oups. »  

      2. Anecdote rigolote : en 2006, lors du dîner des correspondants de presse organisé tous les ans et auquel le président US assiste toujours, on a demandé à Colbert, qui venait de lancer son show (ça faisait moins d'un an je crois) d'être le comique qui ferait le « roast » du président. Colbert a expliqué que lorsque c'est arrivé, il a immédiatement téléphoné à Jon Stewart (qui est son pote, et aussi le co-producteur de son émission). La réaction de Stewart : « Mais… Ils… Ils ont regardé ton émission ? Ils savent ce que tu dis et fais sur le plateau ? » Ce à quoi Colbert a répondu : « J'en sais rien, mais je ne veux pas leur laisser l'opportunité de se rétracter. » Contrairement à ce qui se passe d'habitude, il y a finalement eu peu de gens qui se sont gaussés comme des baleines dans la salle, parce que Colbert a été extrêmement virulent contre Bush (Pour la vidéo, c'est par ici).  

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 28/07/14 à 22:53.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.