Journal [PUB éhontée] Sortie d'un livre (libre) sur (Xe)LaTeX

Posté par . Licence CC by-sa
41
3
sept.
2012

Ceux qui ont pu lire les quelques journaux que j'ai pu écrire sur la tribune savent que LaTeX est l'un de mes centres d'intérêts.

J'ai le plaisir d'annoncer la sortie du tout nouveau, tout beau, (Xe)LaTeX appliqué aux sciences humaines. C'est le fruit avant tout d'un acharné du LaTeX qui dépose ses perles sur son site http://geekographie.maieul.net/. Il m'a proposé de collaborer à la rédaction d'une partie de l'ouvrage, ce que j'ai accepté avec joie. Néanmoins, vu que le montant des droits d'auteurs totaux que chacun des auteurs risque de percevoir avoisine le 0 Kelvin, je fais comme si je n'avais aucun matériel dans l'histoire.

À quoi sert ce livre ? À combler un manque. LaTeX est mûr – et l'a toujours été – pour ce qui est des sciences dures, mais pour ce qui est des sciences humaines, en particulier en langue française, c'était – jusqu'à peu de temps (disons 2010-2011) – la catastrophe. Mais les choses ont changé :
XeLaTex et LuaTex gèrent l'Unicode, on peut utiliser les caractéristiques des fontes Opentype pour les éditions de texte en langue ancienne, et Biber/Biblatex simplifient grandement la création d'une bibliographie digne de ce nom. Chacun des auteurs utilise au quotidien LaTeX pour ses travaux universitaires. Et si vous saviez la classe qu'on a par rapport à des documents Word…
L'auteur principal est historien, sa frangine est à l'ENS et je suis pour ma part un littéraire et juriste de formation, ce qui nous a permis de voir relativement large.

La plupart du livre est consacrée à la bibliographie, aux index, aux différentes langues qui peuvent cohabiter dans un texte, aux tables des matières — bref, à des sujets somme toute assez avancés. Ce n'est pas un énième tutoriel même si les bases, y compris l'usage de la ligne de commande, sont abordées.

Ajoutons que ce bouquin est placé sous une licence libre par ses auteurs, la CC-BY-SA (tiens, la même que ce journal, c'est fou). Vous pouvez télécharger le PDF intégral sur la page de l'éditeur :
http://www.atramenta.net/books/latex-sciences-humaines/79, ou même l'acheter pour un prix tellement modique que c'est se trancher la gorge.

Le bouquin a d'abord été développé sur un svn chez TuxFamily (merci tout plein) et est maintenant sur Github. N'hésitez pas à cloner, modifier, envoyer des patches…

  • # [PUB éhontée]

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 . Dernière modification : le 03/09/12 à 22:57

    Pourquoi "éhontée"? C'est libre, ça parle de libre, difficile de faire plus dans le libre!
    Vu le peu de livres libres (pas du "faux libre" mais qu'il ne faut pas faire remarquer que c'est pas libre, genre avec du -NC ou -ND), ça fait d'autant plus plaisir d'en voir.

    • [^] # Re: [PUB éhontée]

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 . Dernière modification : le 04/09/12 à 01:05

      cela mériterait d'indiquer en commentaire sur http://linuxfr.org/news/petite-selection-d-ouvrages-recents-relatifs-au-floss pourquoi avoir choisi de publier son livre et de le mettre en libre (et en livre). Notamment, ce dont cela prive et ce que cela permet (ou pourrait permettre).

      sur un svn chez TuxFamily (merci tout plein)

      merci à toi, c'est une utilisation qui nous fait plaisir :) (et nous motive à continuer), j'ai d'ailleurs ajouté deux paragraphes à notre FAQ pour que cela soit plus clair :-)

  • # XeLaTeX

    Posté par . Évalué à  4 .

    Merci pour ce travail (tu n'as pas mis le bon lien derrière Github…). C'est un angle intéressant (j'aime bien la phrase de couverture « le seul livre sur latex sans seule formule »)(J'aime bien les parenthèses aussi ce soir).

    J'ai une question sur xelatex. Je ne m'en suis jamais servi. J'ai toujours compilé directement mes sources avec pdflatex de ma distrib' texlive. Je crois savoir que xelatex apporte principalement la gestion de l'internationalisation (notamment pour avoir pleins de langues dans un même document) et le support de polices dans des formats plus conventionnel. Moi qui utilise le français (et un peu l'anglais) et dont la finition des documents ne va jamais jusqu'au choix de police, ais-je intérêt à y passer ou pas ? Le pas est-il suffisamment faible pour ne pas hésiter ? Bref est-ce que le compilateur xelatex bouffe mes sources actuels sans se donner des mots d'estomac.

    Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

    • [^] # Re: XeLaTeX

      Posté par . Évalué à  5 .

      xelatex est super bien aussi pour utiliser des polices avec ligatures comme Linux Libertine.

      J'utilise toujours mes sources uniquement en txt2tags (j'ai envie de pouvoir exporter en epub également), mais pour adapter à xelatex ça n'a pas été bien compliqué, j'ai juste changé l'appel aux paquets de base, par exemple j'ai rajouté ça :

      \usepackage{ifpdf,ifxetex,graphicx}
      \usepackage{fontspec,xltxtra,xunicode}
      
      

      et puis 2 ou 3 autres trucs.

      Si tu veux comparer le rendu entre LaTeX et XeLaTex pour un texte similaire :
      http://anamnese.online.fr/site2/textallion/showcase/une_ville_flottante/index_une_ville_flottante.html

      Merci pour l'ouvrage de référence, je vais essayer de l'utiliser pour éventuellement affiner mon utilisation de XeLaTeX

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: XeLaTeX

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Merci pour la comparaison LaTeX / XeLaTeX, c’est fou comme XeLaTeX rend mieux je trouve. :-)

        • [^] # Re: XeLaTeX

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 . Dernière modification : le 04/09/12 à 07:50

          Est-ce moi, ou les différences, excepté la surface des caractères sont assez subtiles ? Une seule me saute aux yeux, à moins qu'il ne s'agisse d'une bogue d'Évince : sur les « st », la version Xelatex affiche un arceau singulier pontant les deux caractères par le chef. Quelqu'un dispose d'une explication ?

          • [^] # Re: XeLaTeX

            Posté par . Évalué à  3 .

            il s'agit d'une ligature :
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Ligature_%28typographie%29

            ligatures

            La différence de rendu vient en grande partie des polices utilisées, en tout cas je n'avais pas réussi à avoir autant de ligatures fonctionnelles avec LaTeX. Voir à ce sujet :

            http://nitens.org/taraborelli/latex

            Il me semble que XeLaTeX est plus moderne, plus adaptés aux polices opentype, à l'unicode etc

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

            • [^] # Re: XeLaTeX

              Posté par . Évalué à  5 .

              Autant j'apprécie la plupart des ligatures, celles du « ct » et du « fs » ne me plaisent pas du tout.

              Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

              • [^] # Re: XeLaTeX

                Posté par . Évalué à  3 .

                Je pense que ça doit être désactivable (cf. http://tex.stackexchange.com/questions/1841/how-can-i-completely-suppress-ligatures), en tout cas j'aime bien. Ce sont aussi les ligatures qu'on retrouve dans la collection La Pléiade :

                http://blogs.ethz.ch/kowalski/files/2008/11/richardiii.jpg

                Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                • [^] # Re: XeLaTeX

                  Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                  Il serait plus logique que ce soit activable que désactivable.
                  Xelatex, je connais pas trop. Avec Plain + XeTeX + Linux Libertine, les ligatures usuelles sont automatiquement activées. Celles tombées en désuétude doivent être demandées explicitement.

                  • [^] # Re: XeLaTeX

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    il y a ça aussi pour activer ou pas certaines ligatures :

                    http://nitens.org/taraborelli/TeXOpenType

                    1. Ligatures Standard Ligatures liga Ligatures=Common on by default, can be disabled with: NoCommon Required Ligatures rlig Ligatures=Required on by default, can be disabled with: NoRequired Contextual Ligatures clig Ligatures=Contextual on by default, can be disabled with: NoContextual Discretionary Ligatures dlig Ligatures=Rare
                      Historical Ligatures hlig Ligatures=Historical

                    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

            • [^] # Ligature

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              Question bête : il me semble que LaTeX aussi fasse les ligatures ? Il s'agit donc bien là uniquement d'une dissemblance des polices ?

              • [^] # Re: Ligature

                Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                À ma connaissance, TeX ne sait pratiquer les ligatures qu’avec les polices Metafont, et leurs variantes postscript et OpenType.
                La Linux Libertine a cet énorme avantage sur les Metafont serif que sa graisse est plus régulière.
                Je me suis aperçu que c’est un énorme avantage quand mes lunettes ont commencé à ne plus être adaptées à ma vue — et il faut 6 mois pour un rendez-vous chez l’ophtalmo dans mon patelin.
                L’abus des pleins et les déliés, quand on est myope ça devient du brouillard.

                • [^] # Re: Ligature

                  Posté par . Évalué à  3 .

                  Dans l'exemple de Jules Vernes plus haut, je trouve que la ligature o+e dans manœuvre est mieux gérée dans la version latex.

                  Même si normalement, ça ne devrait pas être une ligature mais un caractère œ dans ce cas précis.

                • [^] # Re: Ligature

                  Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                  il faut 6 mois pour un rendez-vous chez l’ophtalmo dans mon patelin.

                  Chançard

                  « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

              • [^] # Re: Ligature

                Posté par . Évalué à  2 .

                J'avais quelques ligatures avec LaTeX et par exemple Day-Roman, mais c'était bien moins exhaustif qu'avec Linux Libertine (il n'y avait que les fi, fj, ff)

                Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: XeLaTeX

            Posté par . Évalué à  3 .

            Pour la ligature et les gens préssés (les diçaïdeurs), voir la page 19 des PDF, là où est écrit "Great Eastern".

            Sinon, super boulot, je vais acheter la version papier, j'ai déja le livre "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur LaTeX sans jamais oser le demander" (http://www.framabook.org/latex.html) en version papier, ça fera un bon complément.

        • [^] # Re: XeLaTeX

          Posté par . Évalué à  3 .

          La comparaison est truquée. Ils n'utilisent pas la même police de caractères et la version LaTeX n'utilise pas le package microtype qui ne fonctionne pas (encore) avec XeLaTeX. C'est d'ailleurs cette absence du support de microtype qui me fait préférer LaTeX.

          • [^] # Re: XeLaTeX

            Posté par . Évalué à  3 .

            Il apporte quoi ?

            Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

            • [^] # Re: XeLaTeX

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Sans la microtypographie les dépassements dans la marge peuvent être de vrais casse-têtes dès qu’on en vient au A5 et formats inférieurs. À moins de pénalités très laxistes, mais dans ce cas autant utiliser LibreOffice. C’est pour la microtypographie que je suis revenu à PdfTeX, malgré que je continue à préférer XeTeX sur du A4.

              La microtypographie, c’est de l’élasticité donnée aux glyphes pour équilibrer la justification. C’est invisible à l’œil nu et ça fait des miracles.

              • [^] # Re: XeLaTeX

                Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                J’ai oublié de préciser. La microtypographie est en voie d’implémentation dans XeTeX. Mais ça a l’air moins facile que dans PdfTeX et LuaTex, et aucune date n’est annoncée.

          • [^] # Re: XeLaTeX

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            L'auteur de microtype propose une version beta supportant XeLaTeX. je ne sais plus où, mais elle existe.

            Il faudrait que je songe à l'intégrer dans le bouquin, mais cela sera pour la prochaine fois.

            • [^] # Re: XeLaTeX

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Dans l’immédiat et pour ce que j’en sais, XeTeX en matière de microtypograhie gère la protrusion — rejet calculé des ponctuations dans la marge — mais non encore l’expansion des glyphes. Ou bien, est-ce à dire que cette expansion est déjà en version Beta dans XeTeX ? Ce serait une bonne nouvelle.

              • [^] # Re: XeLaTeX

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                a vrai dire il faudrait fouiller un peu. je ne me suis intéressé à la typographie que via LaTeX et non l'inverse, ma motivation 1er pour LaTeX étant la bibliographie.

          • [^] # Re: XeLaTeX

            Posté par . Évalué à  2 .

            exact, ce ne sont pas les mêmes polices. Je préfères Linux Libertine à Palatino, ne serait-ce par ce qu'elle apporte de plus en terme de ligatures. J'ai fait une version avec xelatex et TeX Gyre Pagella, qui est censée être similaire à Palatino.

            Elle se trouve ici :
            http://anamnese.online.fr/site2/textallion/showcase/une_ville_flottante/une_ville_flottante_xelatex_pagella.pdf

            Je n'avais pas activé "microtype" dans LaTeX. Ça déplace un peu certaines lettres. On va considérer que c'est mieux ainsi, et je l'active par défaut dans mon système pour les prochaines versions.

            Un export se trouve ici :
            http://anamnese.online.fr/site2/textallion/showcase/une_ville_flottante/une_ville_flottante_v2_microtype.pdf

            Ainsi ces 2 nouveaux fichiers sont plus similaires au niveau visuel (l'interligne est un peu différent). La version XeLaTeX est plus jolie au niveau des chiffres (type elzevir).

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: XeLaTeX

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        xltxtra ne sert plus à rien et xunicode n'a pas à être utilisé explicitement puisque fontspec le charge tout seul.

        On peut donc se contenter de

            \usepackage{fontspec}
        
        
      • [^] # Re: XeLaTeX

        Posté par . Évalué à  3 .

        J'utilise toujours mes sources uniquement en txt2tags (j'ai envie de pouvoir exporter en epub également),

        Le problème c'est que txt2tags n'est pas aussi complet que (xe)latex. Donc tu doit faire des modif' après la conversion par txt2tags. Je préfèrerais avoir tout en latex et compiler vers html ou epub tranquillement.

        Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

        • [^] # Re: XeLaTeX

          Posté par . Évalué à  2 .

          Le problème c'est que txt2tags n'est pas aussi complet que (xe)latex.

          De base c'est plus simple que LaTeX, mais il suffit de l'étendre selon tes besoins, et la syntaxe est beaucoup plus légère que celle de LaTeX (et elle correspond à tes goûts vu que c'est toi qui la fait).

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: XeLaTeX

            Posté par . Évalué à  3 .

            Oui mais ça deviens relativement lourd à gérer. Par exemple si tu veux des équations il va falloir choisir un motif pour ouvrir et fermer l'environnement adéquate et créer une règles spécifique vers latex. On perd beaucoup de l'intérêt de txt2tags qui cherche à avoir un format source pour générer dans pleins de formats différents.

            Personnellement, je rédige en txt2tags, je sors le .tex puis je bidouille le tex pour mes besoins. J'archive les *.tex et les .t2t si je n'ai pas encore généré le latex.

            Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

            • [^] # Re: XeLaTeX

              Posté par . Évalué à  2 .

              Par exemple si tu veux des équations

              mais non, on ne veut pas d'équations ! :)
              On avait dit que c'était LaTeX dans les sciences humaines, voire la littérature, mais pas les maths ni la physique… (cf. le sous titre du livre)

              On perd beaucoup de l'intérêt de txt2tags qui cherche à avoir un format source pour générer dans pleins de formats différents.

              Néanmoins il est quand même possible d'obtenir des équations, par exemple en faisant comme ça :
              http://anamnese.online.fr/site2/textallion/docs/documentation_fr.html#toc37

              On entoure ses équations LaTeX avec { $$ } de chaque côté et on rajoute un petit

              %!preproc(xhtml): '\{ \$\$ \}(.*?)\{ \$\$ \}'  '\1'
              %!preproc(tex): '\{ \$\$ \}(.*?)\{ \$\$ \}'  ''$\1$''
              
              

              dans la source txt2tags

              Ça s'affiche tel quel en html (on peut le convertir avec des outils en ligne), et ça affiche une belle équation dans le pdf / latex

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

              • [^] # Re: XeLaTeX

                Posté par . Évalué à  3 .

                mais non, on ne veut pas d'équations ! :)

                Des équations ou n'importe quel environnement c'est pareil.
                Et oui tu peut à coup d'expression régulière. Mais tu va devoir faire ça pour les notes de pages, pour les minipages, etc.

                Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

    • [^] # Re: XeLaTeX

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Réponse partielle : je crois — à vérifier quand même — que l’Unicode est devenu incontournable pour l’indexation dans les moteurs de recherche. XeTeX le gère nativement, PdfTeX ne le gérera jamais vu que son développement a été gelé.

      L’extension inputenc pour LaTeX et équivalent pour ConTeXt permettent de rédiger son source PdfTeX en Unicode. Mais en sortie, ça reste du Latin9, il n’est que de constater le traitement des diacritiques dans les métadonnées du PDF. Bien que ça ne soit pas systématique (un contre-exemple répertorié) et je n’ai jamais compris pourquoi.

      Une résolution du problème qui fonctionne aussi bien avec LaTeX qu’avec Plain ou ConTeXt, ajouter à l’en-tête du source :
      \input glyphtounicode.tex
      \pdfgentounicode=1

      LuaTeX aussi a encore de sérieux problèmes avec l’Unicode, malgré qu’il soit censé être nativement ex æquo avec XeTeX sur ce critère.

      • [^] # Re: XeLaTeX

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        d'où le choix que j'ai fait de passer directement à XeLaTeX, pour éviter ce genre de pb (déjà allez expliquer à des vieux professeurs que non pour faire du grec il faut pas une police spéciale, mais avoir de l'unicode …)

    • [^] # Re: XeLaTeX

      Posté par . Évalué à  2 .

      Les mots d'estomac, c'est un jeu de maux ?

      Xelatex, c'est bien. L'Unicode est le plus important pour moi. J'ai essayé de faire du chinois en LaTeX de base, c'est une horreur, avec XeLaTeX, cela passe tout seul (et se mélange avec du coréen, de l'arabe, tout ce que tu veux). Pour toi, c'est peut-être moins important, mais le jour où tu veux mettre une citation en VO pour faire joli, cela peut toujours servir ;) Les polices beaucoup plus faciles à personnaliser sont aussi un gros plus.

      Il se débrouille très bien avec tout ce que tu lui jettes. Je m'en sers avec PGF/TikZ, avec beamer, avec hyperref, etc. Je ne me suis jamais senti limité par rapport à pdflatex ou autres. Je ne fais que cela depuis des années donc je ne me souviens pas de la compatibilité avec des sources existantes, mais je ne pense pas que cela pose vraiment problème (sauf gros hacks à base de pstricks?)

  • # Erreur de lien

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    @Brndan Tout à la fin, le lien Github devrait pointer sur https://github.com/maieul/latexhumain plutôt. ;-)

  • # Petit patch +

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Lecteur trop nonchalant pour entreprendre d'attaquer derechef les sources = commentaire :

    Page 12, au point 4, il me semble devoir lire :
    « 4. Pour pouvoir utiliser les commandes de LaTeX avec XeTeX on a créé XeLaTeX. »

  • # Pour vos correctifs

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Comme je suis l'un des auteurs du livre, je vous invite à publier tout vos commentaires sur le site http://geekographie.maieul.net/95 ou sur les pages Github, cela permettra d'éviter des les disperser, et d'en tenir compte pour la prochaine édition.

    Merci à vous tous.

  • # et un convertisseur .tex => .odt ?

    Posté par . Évalué à  4 .

    Parce que pour la communication de documents avec les professeurs de sciences humaines, ça serait utile… parce qu'ils ne supportent pas le .pdf qu'ils jugent pas assez modifiables et surtout peu pratique pour laisser des commentaires (ce qui est plutôt vrai, le système de commentaire des suites est bien pratique).

    J'ai bien vu quelques trucs qui marchotaient :
    - vers le rtf : tex2rtf
    - vers l'odt : tex4ht

    Mais dès que le document devient complexe et utilise des paquets, ça n'est plus compatible. Des idées ? des solutions autres ?

    • [^] # Re: et un convertisseur .tex => .odt ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      malheureusement une telle conversion ferait perdre l'avantage majure de LaTeX en SHS, à savoir la gestion bibliographique. Aujourd'hui il existe des logiciels très bien fait pour annoté le PDF (a commencé, si on parle du non libre, par Acrobat Reader).

      Mais c'est effectivement un point de recherche. A mon avis la solution la plus pertinente du point de vue informatique est de passer par un gestionnaire de version. Mais de là à convertir les profs …

    • [^] # Re: et un convertisseur .tex => .odt ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Malheureusement la seule solution que j'ai pu trouver avec les profs/maitres de stage peu réceptifs à la beauté du plain text reste le couple imprimante + crayon à papier pour faire des ratures…

  • # Un merci du public visé !

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    C'est exactement ce que je cherche ! Je m'intéresse ces derniers temps à LaTeX pour rédiger ma thèse de doctorat (en sciences humaines justement), et j'étais un peu rebuté par l'aspect austère et scientifique de LaTeX. Mais après quelques déconvenues avec LibreOffice (compliqué pour de longs textes), j'ai découvert des témoignages de chercheurs américains utilisant LaTeX en sciences humaines. Et c'est tout bénéf !
    Je galérais juste à trouver une bonne documentation spécifique à mes besoins… et ton bouquin tombe à pic ! Donc merci ! Je le conseillerai à tout chercheur en herbe.
    J'aimerais juste te poser quelques questions (suggestions pour une prochaine édition ?) sur ton bouquin (que je n'ai pas encore lu en entier, alors si j'ai loupé quelque chose, n'hésite pas à m'indiquer la page) :

    1) Gérer sa bibliographie à la main, c'est vraiment ennuyeux. Avec des centaines (souvent milliers) de références, une gestion automatique devient vraiment nécessaire. Et il y a certains logiciels compatibles avec LaTeX comme Zotero (à travers bibtex). Cela facilite le travail, lorsqu'il est possible d'intégrer directement des références depuis firefox par exemple. Tu cites ce logiciel une seule fois dans une note de bas de page (p. 9). Tu devrais développer un peu la possible intégration d'un tel logiciel avec la rédaction de textes en sciences humaines.

    2) Tu ne parles pas de logiciels comme LyX pour rédiger en LaTeX ? Qu'en penses-tu ? Préfères-tu directement avoir le code LaTeX sous les yeux, cela ne noie pas ton texte dans le code LaTeX ?

    3) Est-il possible d'utiliser LaTeX comme un PAO (scribus par exemple), ou est-il possible d'utiliser les deux conjointement ? Donc ce serait pour une utilisation afin de travailler le fichier jusqu'à l'impression (en fonction du format du livre, et avec couverture, tranche, quatrième, etc.)

    4) J'utilise la version ebook de ton bouquin, et je ne souhaite pas réellement de version papier (si on peut éviter d'utiliser du papier…), mais j'aimerais tout de même donner quelque chose pour ton ebook, mais je n'ai trouvé aucun moyen. Si possible directement sur ton site. Un système flattr par exemple ?

    5) Un grand bravo pour la licence ! Surtout en CC-BY-SA ! Ton bouquin aura le droit à une petite mise en valeur dans ma thèse…

    • [^] # Re: Un merci du public visé !

      Posté par . Évalué à  2 .

      Ça fait plaisir.

      Alors pour répondre :

      1/ Pour la gestion de la biblio, c'est une question de goûts. Moi c'est Vim + expressions régulières, je trouve ça pratique.
      Après on peut vouloir utiliser Zotero ou Jabref, mais il n'est pas possible de faire un Comment rédiger sa thèse de l'alpha à l'omega en moins de 300 pages. Il faut que ça reste digeste. Cela dit, il faudrait songer dans un second temps à évoquer l'utilisation de ces logiciels.

      2/ Lyx. Le problème de Lyx, c'est que pour adapter XeLateX + les index + Biber + Biblatex c'est vite une horreur. Personnellement, j'ai trouvé plus simple de tout faire en code directement. Lyx est un bon outil, mais il n'est pas encore au niveau pour ce que nous en faisons.

      3/ Réponse rapide, non. Ou du moins pas facilement. Il est toujours possible de bidouiller, mais ça n'est pas pratique. Je connais des gens qui réalisaient des affiches avec des visuels assez complexes en TikZ avec LaTeX, mais ça s'arrête là.
      Avec LaTeX, tu gères finement et confortablement : toutes les marges, la taille du papier et son format, le recto-verso. C'est bien plus dur de s'attaquer à la 4e de couv. Pour un livre précédent, j'avais fait ça avec Inkscape.

      4/ Tu peux trouver un moyen direct de contacter l'auteur pour le faire bénéficier de tes largesses sans bornes sur sa page :
      http://geekographie.maieul.net/_Maieul_

    • [^] # Re: Un merci du public visé !

      Posté par . Évalué à  1 .

      En ce qui concerne Zotero, cela peut effectivement être une aide précieuse. On notera qu'un translator pour biblatex a été développé et est disponible à l'adresse suivante : http://code.google.com/p/zotero-biblatex-export/. Cela permet d'avoir un export qui colle mieux avec les champs ajouté par biblatex ou les types de documents propre à biblatex.

  • # commande groupée sur Paris

    Posté par . Évalué à  2 .

    Hello,

    Quelqu'un intéressé par une commande groupée du livre sur Paris?
    Je veux acheter le livre mais je suis allergique aux frais de port, et ils baissent si on en commande plusieurs.

    (oui je sais je suis radin, mais c'est JUSTE pour les frais de port)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.