Star Wars episode II : l'attaque des clones

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
21
mai
2002
Cinema
Cette courte revue est spoiler-free.

En tant que très grand fan de la première heure, et donc de la première trilogie, décu par episode I, c'est fébrilement que j'attendais episode II pour savoir si je devais considérer Star Wars comme une seule ou une double trilogie. Après visionnage, l'espoir revient...
Tout d'abord Lucas, malgré ses déclarations fracassantes comme quoi les fans qui critiquaient episode I n'étaient pas des vrais fans et qu'il ne changerait rien à ses plans sous la pression populaire, a changé son fusil d'épaule et a largement tenu compte de ce qui a été dit (heureusement !). Exit donc les personnages ineptes (Jar Jar a un role microscopique en temps, même si important en conséquences), exit l'humour troupier (pets d'extra-terrestres) pour revenir à un humour plus sarcastique mais en quantité bien moindre.
De plus, un énorme clin d'oeil aux fans est fait en intégrant le chasseur de primes Fett dans un rôle majeur, ainsi que son magnifique vaisseau, le Slave 1, qui est le premier à faire la jonction entre les deux trilogies.
Le gros point fort du film est le visuel: c'est époustouflant et très réussi. Ils ont donné un visuel nouveau au film en gardant un esprit Star Wars. Pour moi cet aspect du film est irréprochable. Scénaristiquement, il est aussi très au-dessus d'épisode I, même si on a quelques incohérences temporelles majeures. La fin du film est un mélange de délire visuel, de rève de fan enfin réalisé (combat de Jedis à grande échelle), et de second degré (le tout dernier combat au sabre).
Le plus gros point noir pour moi vient du jeu d'acteur. Même si globalement c'est acceptable pour un Star Wars (Hayden Christensen est assez bon dans son rôle d'Anakin, et évite globalement la "Léonardisation boys-bandesque" ;) ), certains moments outrepassent allègrement les limites du ridicules (mort d'un personnage clef, Amidala qui sort de son évanouissement en un dixième de seconde). Et c'est tout le paradoxal du film: d'un coté des effets visuels de synthèse à couper le souffle, et à coté une direction d'acteurs baclée. Lucas devrait passer la main et laisser quelqu'un d'autre diriger episode III (comme c'était le cas pour les episodes V et VI), pour se contenter de diriger l'aspect visuel de son film. D'autant que tout se jouera sur cet ultime épisode ou tout sera enfin dévoilé.

Globalement on a donc un bon Star Wars, sans être le meilleur. Si vous n'aimez pas Star Wars à la base, pas de miracle, vous détesterez celui-la. Sinon allez-y et soyez indulgent sur le scénario et les acteurs.