Journal Debian Squeeze pour Noël … si tout est prêt

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
16
12
oct.
2010
L’équipe de publication du projet Debian a rappelé récemment le gel fort (deep freeze) qui affecte la version en test de Debian appelée Squeeze dans sa transition vers le statut de nouvelle distribution stable du projet.

Ce statut signifie que les critères pour adresser une requête à l’équipe de publication pour demander à ce qu’un paquet passe de la version instable vers Squeeze sont durcis. Il n’est dorénavant possible de réclamer une telle migration que pour corriger des bugs critiques, graves ou sérieux, des changements qui affectent les buts de version de Squeeze, des mises à jour de traduction et des corrections de documentation.

L’équipe de publication en a profité pour préciser la date de sortie de Squeeze qui, si les efforts nécessaires sont fournis pour arriver à un statut acceptable par l’équipe de publication, pourrait être publiée pour Noël, toujours dans l’esprit de l’assurance-qualité du projet Debian : « quand c’est prêt ».
  • # Pas un mal

    Posté par . Évalué à 2.

    Moi, j'attends pas la sortie de squeeze, j'attends juste le un-freeze de sid ! Bon OK c'est la même chose, mais ça me fait mal de voir Sid coincée avec des logiciels obsolètes.
    • [^] # Re: Pas un mal

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      En fait c'est la version en test (testing ou Squeeze) qui est gelée, pas Sid (unstable). Si tu dois absolument installer des logiciels présents dans Sid depuis ta Squeeze, tu peux utiliser la technique de l'apt-pinning.
      • [^] # Re: Pas un mal

        Posté par . Évalué à 3.

        La Sid est cependant bien freiné, seul les paquets devant par la suite passer en testing doivent rentrer dans sid.

        On se retrouve donc, pour le moment, avec une sid qui est le "testing" de la futur stable, la testing actuelle donc.

        C'est pour cela que en sid ne rentre pas encore les versions 3.6 de iceweasel ou 3.1 de icedove, pour ne pas bousculer sid avec un nouveau xul-runner, et que ses versions restent en experimental.
        • [^] # Re: Pas un mal

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est exactement ce que je voulais dire, Sid est bien est bien bloquée par le freeze de Testing.
          En plus pour moi, experimental, ça devrait plutôt être Iceweasel 4 que 3.6.
          C'est par exemple le cas pour le noyau, ou grosso modo on peut avoir la dernière rc dans exeprimental ; par contre, impossible d'avoir un upgrade cohérent, les noms des paquets sont différents et contiennent la version (alors qu'avec tous le même nom de paquet, par ex. linux-image, et des versions différentes, ce serait mieux). Enfin, c'est quand même mieux que testing et son noyau antique de presque un an.
          Ou encore xorg ; quand on pense aux évolutions qui ont eu lieu récemment...
          • [^] # Re: Pas un mal

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            C'est la raison qui m'a fait migré vers ArchLinux, j'ai pas supporté la sortie de Lenny à l'époque :(
            • [^] # Re: Pas un mal

              Posté par . Évalué à 2.

              Pourtant, Lenny is beautiful et tourne à merveille sur nombre de mes serveurs. Comme quoi !
              Bref, pour en revenir au sujet, ce "bloc" de sid est nécessaire à la sortie de la stable, c'est un mal contenu par rapport au Debian Power, Attitude, ce que vous voulez.
          • [^] # Re: Pas un mal

            Posté par . Évalué à 2.

            En ce qui concerne le noyau et tes deux remarques :
            son noyau antique de presque un an : le noyau subit des mises-à-jour de sécurité, les nouveautés non testées ne sont certes pas incluses mais ça n’en fait pas un noyau antique. Et puis personne ne t’empêche d’installer un noyau plus récent par la suite. C’est une distribution stable. Le noyau doit l’être aussi.

            — avoir un seul paquet linux-image avec des versions différentes : super, t’as tout compris au système de paquets. Dans une distribution, un paquet n’a qu’une seule version. Si une nouvelle version arrive, elle met à jour la précédente. Pour conserver un noyau stable plutôt que de récupérer une -rc, il faudrait le bloquer, ce qui empêcherait toute mise à jour automatique de cette version du noyau (rétroportage des corrections) et foutrait en l’air tout système stable en modifiant les fonctionnalités du noyau sur lequel le système repose (un exemple : udev, il dépend du noyau et pas mal de choses dépendent de lui, tu changes le noyau sans prévenir, t’as toute la gestion des périphériques qui est à revoir). Tu es donc obligé de faire la mise-à-jour à la main, en choisissant parmi les différentes versions (puisque ton système obligerait à avoir plusieurs versions du même paquet). Tu ne pourrais pas non plus avoir plusieurs noyaux puisqu’une version chasse l’autre (à moins que tu décides aussi qu’on doit pouvoir installer plusieurs versions du même paquet ?). Qu’est-ce qu’on y gagne ?

            Avec le système actuel, tu installes le noyau de la distribution (linux-image-2.6-arch) qui te fait installer le noyau courant (linux-image-2.6.32-5-arch), lequel est mis à jour (sécurité) régulièrement et automatiquement (après confirmation évidemment). Tu peux aussi utiliser d’autres noyaux, en parallèle, en installant un paquet linux-image-2.6.35-arch (quand il sera là). Tu gardes le noyau stable et tu peux tester les nouveaux.
  • # facile

    Posté par . Évalué à 2.

    je peux même dire sans risques qu'elle sera sortie pour noël, tant que je ne précise pas l'année

    Et merci de t'impliquer dans la communication qui manquait un peu à la vénérable
    • [^] # Re: facile

      Posté par . Évalué à 2.

      je peux même dire sans risques qu'elle sera sortie pour noël

      En fait, si tu veux pas prendre de risques, il vaut mieux dire qu'elle sortira avant noël. Tu aurais l'air bête si elle sortait mi janvier (quelle que soit la date) ;-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.