Journal Site à la Hacker News pour la communauté française : Journal Du Pirate

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags : aucun
13
11
déc.
2014

Bonjour à tous,

J'utilise beaucoup Hacker news et j'apprécie le principe. Je trouve que ça manquait à la communauté francophone du Logiciel Libre. Mais pour bien faire il fallait que ce soit propulsé par du Libre et en français. C'est maintenant en ligne : Le Journal Du Pirate

Le code est dérivé du moteur du projet Lobste.rs. J'aime bien l'aspect très transparent et participatif de ce moteur. Les sources du moteur du Journal Du Pirate sont également disponibles sur Github.

Les inscriptions marchent de base sur le modèle de la cooptation. Vous pouvez vous inscrire à la liste d'attente pour qu'un utilisateur vous transmette une invitation ou me contacter directement pour que je vous en transmette une.

À bientôt peut-être sur le Journal Du Pirate

  • # Choix du nom

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    En l'état, ça fait plus penser à un site sur l'actualité warez et P2P francophone, qu'à un agrégateur de news sur le libre et l'informatique.

    • [^] # Re: Choix du nom

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      J'ai cherché la traduction française de "hacker" et j'ai trouvé "pirate" et "fouineur". J'ai préféré le premier. Je pense qu'une lecture même succincte des infos présentes sur le site n'amène pas à penser qu'il s'agit de p2p ou du warez. Maintenant si un consensus venait à se développer autour d'un titre alternatif, ça n'est pas grand-chose à changer vu que le nom de domaine est différent de toute façon.

      • [^] # Re: Choix du nom

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Tristan Nitot utilise «bidouilleur» comme traduction, qui malgré le coté légèrement péjoratif me semble plus adaptée, non ?

        alf.life

        • [^] # Re: Choix du nom

          Posté par . Évalué à 8.

          péjoratif je ne trouve pas. Ça fait un peu amateur oui mais je lui trouve un côté plutôt sympa et positif.

        • [^] # Re: Choix du nom

          Posté par . Évalué à 4.

          Je préfère bitouilleur (bidouilleur de bit) après ça restreint la définition à l'informatique..

          • [^] # Re: Choix du nom

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            bin, vu que pirate restreint aussi la définition à ceux qui sont près de la mer et sur un galion…

          • [^] # Re: Choix du nom

            Posté par . Évalué à 9.

            Je crains tout de même que "bitouilleur" puisse être mal compris par des esprits mal tournés et que la liaison avec l'informatique ne sois pas forcément si évidente pour un large public.

            • [^] # Re: Choix du nom

              Posté par . Évalué à 2.

              Il y a effectivement pas mal de gens qui ne savent pas ce qu'est un bit et ils vont donc penser à une bite, mais ce n'est pas un problème:ça donne l'opportunité de leur apprendre quelque chose. .

              • [^] # Re: Choix du nom

                Posté par . Évalué à 5.

                ça donne l'opportunité de leur apprendre quelque chose

                j'ai eu peur que tu écrives « montrer la différence »

        • [^] # Re: Choix du nom

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          ça me semble très bien « bidouilleur ». Ça n'est pas comme si le terme « hacker » n'avait pas une connotation péjorative non plus.

          pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

          • [^] # Re: Choix du nom

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            oui, bidouilleur va bien avec le diy àmha.

            Il y aurait aussi amateur s'il n'avait cette connotation de débutant voire bordélique, alors qu'à la base c'est quelqu'un d'intéressé et d'impliqué et souvent bien plus compétent que les professionnels du domaine.

            Pour autant, le terme hacker, lorsque je l'explique du point de vue white hat et black hat, pour le différencier de cracker devient vite compréhensible… dommage de ne pas pouvoir plus le mettre en avant et renverser la tendance pour redorer son blason ! Difficile de faire passer le message qu'être un hacker est un état d'esprit et un réflexe de réfléchir à ce que d'autres ne voient pas dans le quotidien :-)

            Bon, après, cela ne m'empêchera pas de me considérer comme un hacker du quotidien, même s'il s'agit de le définir et préciser pour les mal-comprenants (qui par nature ont besoin d'explication, ce qui est naturel et compréhensible : à chacun de se mettre à niveau, de part et d'autre).

      • [^] # Re: Choix du nom

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Justement d'habitude on se "bat" contre les médias qui utilisent "hacker" pour "pirate" alors que les "hackers" du noyau Linux n'ont rien de pirate (par exemple).

        Tiens d'ailleurs, sur http://fr.wiktionary.org/wiki/hacker ils ont inversé : avant le premier sens était "Passionné [..]" et le deuxième était "Pirate (par amalgame)" (cf Historique). Ce qui explique que la "Note" en dessous des définitions ne veut rien dire actuellement.

        Même les québécois ont l'air d'utiliser "hacker" : "Journal du hacker" ?

        • [^] # Paul Graham

          Posté par . Évalué à 4.

          The Word "Hacker"

          April 2004

          To the popular press, "hacker" means someone who breaks into computers. Among programmers it means a good programmer. But the two meanings are connected. To programmers, "hacker" connotes mastery in the most literal sense: someone who can make a computer do what he wants—whether the computer wants to or not.

          To add to the confusion, the noun "hack" also has two senses. It can be either a compliment or an insult. It's called a hack when you do something in an ugly way. But when you do something so clever that you somehow beat the system, that's also called a hack. The word is used more often in the former than the latter sense, probably because ugly solutions are more common than brilliant ones.

          Believe it or not, the two senses of "hack" are also connected

          La suite : http://paulgraham.com/gba.html

      • [^] # Re: Choix du nom

        Posté par . Évalué à 6.

        Je ne suis pas certain qu'il faille impérativement chercher à traduire, surtout sur ce sujet où l'anglais est omniprésent (la grande majorité des articles liés utilisent au moins quelques mots anglais). Pourquoi ne pas simplement franciser le mot hack, qui n'a effectivement pas de traduction optimale ?

        Le Journal du Hackeur sonne à mon avis plutôt bien et est assez clair sur ses intentions (auprès du public concerné). En bonus il permet d'introduire la réelle signification de ce mot auprès des gens normaux sur une base plus saine que "pirate".

  • # modèle d'inscription

    Posté par . Évalué à 4.

    Mais pourquoi ?

    • [^] # Re: modèle d'inscription

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il y a toujours un flux RSS de disponible.

    • [^] # Re: modèle d'inscription

      Posté par . Évalué à -3.

      +1

      et puis le l'inscription par cooptation c'est d'un ringard.
      l'aspect exclusive ça ramenait du gogo en 2005; bienvenue en 2014.
      hacker new, ce que tu copie médiocrement, propose la libre inscription.

    • [^] # Re: modèle d'inscription

      Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 11/12/14 à 09:57.

      Le créateur du moteur de Lobste.rs dont dérive celui de JdP espère que le fonctionnement par invitation réduit le spam et que ça invite à la politesse (being nice), les gens évoluant dans une communauté où ils ont été invités plutôt qu'inscrits par eux-mêmes. Le "droit" à l'entrée est quand même sacrément bas avec la disponibilité d'une file d'attente où vous pouvez déposer votre demande d'invitation.

      De plus il faut reconnaître que qualitativement, beaucoup d'articles de HN s'apparentent à du spam. Le principe permet de faire ressortir des sujets intéressants en première page, mais le nombre d'articles "déchets" est quand même important. Avoir une politique plus ferme de modération (qui n'est pas possible humainement si on est envahi par le spam) ne me paraît pas un mauvais choix. Je me trompe peut-être mais le modèle ne me paraît pas si bête que ça.

      Le site Lobste.rs propose un contenu de qualité avec un nombre d'inscrits suffisants pour apparemment l'alimenter. Je pense qu'à terme JdP sera plus proche du fonctionnement de Lobste.rs qui correspond à la taille de la communauté du Logiciel Libre française plutôt que de Hacker News.

      • [^] # Re: modèle d'inscription

        Posté par . Évalué à 1.

        Merci pour l'explication.
        Après, j'avoue que instinctivement ça me fait fuir ;)
        J'étais parti pour voter et puis zou !

        • [^] # Re: modèle d'inscription

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          je pense que c'est dommage de s'arrêter à ça car de toute façon la principale fonction est librement accessible : la lecture des liens présents.

          J'ai pendant très longtemps lu Hacker News sans intervenir moi-même à aucun niveau. Et le jour où j'ai eu envie de m'inscrire pour participer, ça n'est pas un système de cooptation ou fournir mon e-mail pour recevoir plus tard une invitation qui m'aurait arrêté.

  • # Autres sites en français équivalents

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 11/12/14 à 11:43.

    Il y a déjà eu d'autres tentatives pour faire ce genre de sites :

    • Cumulus : développé avec le framework OCaml ocsigen. La participation semble un peu marquer le pas depuis quelques mois
    • HumanCoders : adossé à un site d'offres d'emploi et de formations (pas sûr que ce soit développé avec des technologies libres). Principalement des liens vers des articles sur des technologies web…

    Pourquoi un système de cooptation et d'invitation ? Ca ne risque pas de limiter d'autant plus l'afflux de contributions ? La qualité des contributions ne doit-elle pas être évaluée via les votes (donc a posteriori), plutôt que par un filtrage à l'inscription (donc a priori) ?

    • [^] # Re: Autres sites en français équivalents

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est une approche qui a beaucoup été tenté, mais le résultat est qu'on a comme ailleurs pas mal d'articles de type spam.

      L'approche de Lobste.rs me paraît intéressante en réalisant dès le départ une communauté de personnes. Peut-être est-il indispensable que quelqu'un ait la démarche de se dire "j'ai un article intéressant, j'aimerais le voir sur JdP je vais chercher à m'y faire inviter" plutôt que "je veux rendre visible un article-spam, inscrivons-nous là et spammons". Mais je me trompe peut-être.

      Je connaissais les deux sites que tu as cités mais ils ne correspondent pas à l'approche Logiciel Libre et communautaire que je souhaite donner au projet.

  • # Quelques conseils pour faire prendre la mayo

    Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 12/12/14 à 18:39.

    Bravo, l'idée est bonne et le projet à le mérite d'être en place. Maintenant il te reste le plus dur : faire venir (et rester) les gens !

    Pour moi il faut déjà supprimer ce système de cooptation/invitations, qui ne marche que quand on lance un produit jamais vu/révolutionnaire. Pour tous les autres projets ça revient à construire un mur en briques devant la porte d'un magasin.

    D'autant plus que le concept même du site est construit sur le UGC (Contenu Généré par l'Utilisateur) et que la taille de la communauté va être directement en relation avec le succès du site, donc autant l'accueillir à bras ouvert plutôt que de lui barrer la route. Par exemple là j'avais un truc sympa à poster, mais je n'ai aucune envie d'aller chercher une adresse, écrire un mail, attendre, recevoir une réponse alors que je suis déjà passé à autre chose, réaliser que l'article est périmé, et finir par ne pas contribuer. Donc je ne vais rien faire, et tu as déjà sans doute perdu un contributeur. Réduire les barrières entre tes visiteurs et leur contribution est de ton devoir si tu veux faire vivre ton projet.

    Sinon on voit que Hacker News a été plus qu'une influence dans le développement de ton projet (jusqu'à l'URL différente du nom du site), ce qui n'est pas un mauvais choix vu son succès, mais je t'encourage à prendre quelques libertés avec ce modèle, comme rajouter une baseline au site ("sélection de liens pour hackeurs enthousiastes"), ou grossir le titre, ou même intégrer une fonction inédite (tribune?). Gommer l'aspect "clone" permettra au site de se forger une identité plus forte.

    Je t'encourage aussi à ajouter quelques éléments de design (mêmes légers), car en l'état le site ressemble aux collections de liens que l'on voit sur les domaines squattés/abandonnés. La toute première impression n'est pas très bonne, voire rebutante.

    Pour l'aspect promotion, essaye de rédiger un petit dossier de presse et de l'envoyer aux grosses rédactions; si le positionnement est assez spécifique (technique on va dire, pour ne pas être perçu comme un concurrent généraliste) ça pourra peut-être les intéresser.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.