Journal Nagios devcon #1 : Niiiiiinnnnjjjjjjaaaaaaa

Posté par .
Tags : aucun
5
5
juin
2009
Suite au dernier Nagios Nordic meeting, il semblerait que Nagios va enfin laisser ses cgis de côté pour passer sur une nouvelle interface "Ninja" ("Nagios Is Now Just Awesome"). Cette interface est développée par l'entreprise op5 d'Andreas Ericsson, un des principaux développeurs Nagios.

Source : http://article.gmane.org/gmane.network.nagios.devel/6469
Ninja: http://www.op5.org/community/projects/ninja

Tout ceci peut-être grace au fork dont j'ai oublié le nom (comme tout le monde)...
  • # Mouais

    Posté par . Évalué à 3.

    Les captures sont assez belle, cependant j'espère que cette nouvelle interface sera aussi bien conçue que l'ancienne, parce que toute spartiate et dépouillée soit-elle, je la trouve rudement pratique et agréable...
    Il y a aussi Centreon qui semble très employé, mais je le trouve tellement lourd pour pas grand chose.

    Et je n'ai rien vu de tel dans la note (faut dire que lire tant de lignes d'anglais me donne des boutons), mais Nagios conservera-t-il de base sa configuration dans des fichiers textes, ou passera-t-il à une conf dans une DB type MySQL ? Pour l'instant, je trouve quand même bien plus rapide et efficace de modifier ce genre de fichier que de commencer à peupler une table (même à travers une interface clic clic).

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Mouais

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai juste envie de répondre que les fichiers texte, c'est facile à modifier pour quelques machines, mais un enfer lorsqu'il faut pouvoir gérer des centaines de machines.
      Obliger de faire des scripts de génération de conf, alors que ça serait plus simple avec une BD !

      Je suis d'accord qu'une fois qu'on a compris le principe de la configuration avec héritage, c'est un peu plus facile...
      • [^] # Re: Mouais

        Posté par . Évalué à 2.

        tu n'as aucune raison de gérer 100 serveurs nagios (enfin sauf si tu as >100000 serveurs et que ça ne scalerait pas), mais de toute façon il y'a de très bons outils pour modifier des fichiers sur x machines.

        http://trac.mcs.anl.gov/projects/bcfg2
        http://www.cfengine.org/
        http://reductivelabs.com/products/puppet/
        • [^] # Re: Mouais

          Posté par . Évalué à 3.

          Je parlais de gérer des centaines de machines surveillée par un serveur Nagios.
          Effectivement, avoir des centaines de serveur Nagios ne dit pas être très utile, a moins d'avoir des serveurs Nagios qui surveille des serveurs Nagios? (=who watch the watchmen ;-)

          Mais merci quand même pour BCFG2, que je ne connaissait pas!
  • # Bien mais... bah bravo quand même :)

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je trouve que c'est une bonne idée de vouloir améliorer la GUI nagios, mais nagios c'est grosso modo du C et du Perl, pourquoi venir y rajouter du php ? ça augmente le nombre de dépendences pour pas grand chose, un GCI perl et/ou mod_perl aurait été capable de faire la même chose, et ça aurait été beaucoup plus coéhérent, maintenant, le principal est que quelqu'un ait fait l'effort de faire quelque chose de concrêt. C'est du php (tant pis pour moi :)) mais félicitation à eux et c'est quand même à ceux qui font des choses de choisir leur langage.
    • [^] # Re: Bien mais... bah bravo quand même :)

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Perl il y en a dans beaucoup de sondes utilisées par Nagios, et encore, mais pas par le daemon ni par le CGI. Je pense que le choix de PHP est pertinent. L'ancienne interface est très lourde en terme de maintenance de code. Pour l'instant Ninja est un très bon remplaçant de l'interface standard de Nagios, mais elle ne permet pas de gérer la configuration comme le fait Centreon par exemple. Regardons comment elle va évoluer, mais félicitons les auteurs, car c'est déjà un pas dans la bonne direction :)
  • # Grâce au fork...

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Tout ceci peut-être grace au fork dont j'ai oublié le nom (comme tout le monde)...

    Icinga: http://www.icinga.org

    Et il n'y a pas que cela qui a été fait grâce au fork. Il y a aussi:
    - un collecteur d'idées pour Nagios: http://ideas.nagios.org
    - un bugtracker (refusé pendant très longtemps): http://tracker.nagios.org
    - migration de CVS vers GIT
    - de nombreux patchs ont été intégrés (dans la version GIT pour le moment)
    - le wiki a été mis à jour
    - des tests unitaires sur le code ont été intégrés

    Bref, ça avance, ça avance. De quoi se réjouir.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.