Journal Bredele V.3 la classe LaTeX dédiée aux thèses et mémoires en sciences humaines

11
13
mai
2014

Bonjour,

Après presque 4 ans (voir ce journal), Bredele revient en version 3.0 (et on change de crémerie pour aller sur Github).

Pour rappel :

Bredele est une classe LaTeX pour des thèses (ou mémoires) en sciences humaines. Elle est placée sous licence GPL v.3.

Les points forts de BREDELE :

  • Une mise en page de la page de garde, grâce à l'emploi de plusieurs commandes simples à renseigner soi-même,
  • Une mise en page générale obéissant aux pratiques habituellement en vigueur dans la plupart des universités françaises,
  • L'emploi de BibLaTeX permettant une gestion très fine de la bibliographie,
  • Quelques réglages proposés par défaut pour faciliter l'emploi des options de BibLaTeX,
  • Rendu esthétique des titres de chapitres et parties,
  • Utilisation de la classe [book] avec toutes ses possibilités.

Les dernières mises à jour de la V. 3.0 concernent :

  • l'amélioration de la gestion des en-têtes,
  • meilleure utilisation de BibLaTeX (attention, il faudra compiler avec biber et non plus bibtex),
  • Deux types de boites pour des encarts,
  • des petites modifications pour la typo et la présentation générale (dont l'énumération serait ici fastidieuse).

En somme, comme auparavant, cette classe n'est pas spectaculaire, ce n'est pas son but. L'idée est avant tout de permettre une prise en main rapide pour aller à l'essentiel : la production et l'impression d'un travail dans des conditions de présentation satisfaisantes. Évidemment, l'appel à la classe [book] permettra de répondre aux besoins les plus spécifiques.

Pour ceux qui veulent tester, n'hésitez pas à inscrire ici vos commentaires !

  • # memoir

    Posté par . Évalué à 5.

    Salut,

    C'est très très cool comme classe !

    Comment ça se situe par rapport à memoir ? J'imagine que ça propose des abstractions un peu plus simple à prendre en main, memoir étant très générale, mais alors, pourquoi avoir baser Bredele sur book et pas memoir ? Peut-être qu'il y a des avantages à en tirer.
    Tout du moins pour le mainteneur de Bredele, pas pour ses utilisateurs, car de toute façon, ce genre de classe, chacun se la modifie comme il veut une fois, et après on l'oublie car on écrit pas milles mémoires/thèse dans sa vie, le besoin en réutilisation est minime quand meme.

    M'enfin bravo, parce que c'est du boulot de faire une classe latex, et le retour sur investissement est rarement pour soi, mais surtout pour les futurs utilisateurs !

    • [^] # Re: memoir

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      En fait, l'utilisation de la classe [book] pour trois raisons :

      • l'utilisateur, disons débutant, verra la classe [book] utilisée par défaut dans son éditeur LaTeX,
      • mais surtout parce que, une fois la thèse écrite et publiée sous cette forme, il n'y a pas grand choses à changer (paquet {geometry}, interlignes, et deux-trois petits ajustement de mise en page) pour la transformer en forme de livre en A5 par exemple et l'imprimer en print-on-demand (chez lulu.com, par exemple), pour en obtenir des exemplaires "présentables".
      • et je ne connais pas très bien [memoir] :)
  • # Page de garde ?

    Posté par . Évalué à 5.

    C'est probablement un détail, et pas très constructif, mais page de garde (souvent vierge) ≠ couverture. Sinon, c'est une bonne idée de permettre un formatage facile de la couverture (ça pourrait aussi être la page de titre mais stop.)

    from __future__ import division

  • # Classe Latex pour stage de fin d'étude ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Salut, merci pour ton journal. Toujours cool de découvrir des classe LaTeX.

    À ce propos, auriez-vous une classe à me suggérer pour écrire un rapport de stage de fin d'étude ? (30-40 pages) Je trouve la classe report un peu triste avec ses \chapter{} qui font une numérotation bizarre si on ne les utilise pas et où l'on est contraint d'utiliser des ruses assez sales pour contourner le problème.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.