Journal Marche pour les sciences samedi 22 avril 2017

17
21
avr.
2017

Initiée au niveau mondial en réponse aux multiples positions anti-sciences du nouveau président des États-Unis, la Marche pour les Sciences (March for Science) aura lieu le 22 avril 2017, Jour de la Terre dans plus de 600 villes à travers le monde. Plus de 20 villes en France organisent un événement à cette occasion, retrouvez-les dans l'agenda du libre. Pour les Parisiens, il y aura à partir de 13 heures un rassemblement avec des animations scientifiques pour les enfants qui pourront réaliser leurs propres expériences, vous pouvez venir en famille (la marche en elle-même partira à 14h00) : http://www.agendadulibre.org/events/13743

  • # pas que Paris...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1). Dernière modification le 21/04/17 à 11:08.

    Il n'y a pas que Paris dans la vi(ll)e !

    Tout plein d autres villes se mobilisent :
    http://www.agendadulibre.org/tags/sciences

  • # 5000 personnes à Paris

    Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

    La marche à Paris a eu plus de succès que prévu, heureusement que les sympathisants des sciences sont des personnes sages, tout s'est bien déroulé jusqu'à l'arrivée malgré le service d'ordre très restreint.

    Membre de l'april, et vous ? http://www.april.org/adherer

    • [^] # Re: 5000 personnes à Paris

      Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

      En même temps, la date tombait tellement bien que personne n'en a parlé…

      Même si sur le fond je suis complètement d'accord avec ce type de démarche, on peut regretter la date, l'ambiguité politique (contre Trump, contre les coupes budgétaires, on ne sait pas trop), les drapeaux de la CGT en fond de cortège… Ça peut ressemble à la remarque de quelqu'un qui ne fait rien mais qui critique ceux qui font quelque chose, mais ça fait tellement "XXe siècle" ce genre d'évènements.

      À mon avis, le problème principal est notre incapacité à communiquer efficacement autour de la science. Évidemment c'est sympa de proposer aux enfants de regarder des fourmis à la loupe binoculaire ou d'organiser des expériences de chimie amusante, mais est-ce que c'est efficace? Quel message on fait passer? Que la science est quelque chose qui se fait dans son garage sur son temps libre? Si on veut mobiliser la société autour de ces problèmes, il faut avant tout insister sur le fait que la société doit contribuer aux progrès scientifiques, financer les grands instruments, les projets ambitieux, faire rêver, mettre en avant ce qu'on ne sait pas, ce qu'on ne comprend pas sur l'univers. Si on veut faire un truc utile à la science, il faut vraiment déconnecter ça des revendications (légitimes) sur l'administration de la recherche en France. L'augmentation des moyens n'est pas une fin en soi, mais devient un aspect logistique dans l'atteinte d'objectifs scientifiques ambitieux.

      • [^] # Re: 5000 personnes à Paris

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

        La date a été choisie parce que, d'une part c'était la journée de la Terre, et d'autre part, c'est surtout un évènement américain à la base (https://satellites.marchforscience.com/). Donc, les élections en France, bon, c'était pas si important que ça pour choisir une date.

        C'est quoi le problème avec les drapeaux de la CGT? Ils ont pas le droit d'être là et de soutenir les scientifiques?

        • [^] # Re: 5000 personnes à Paris

          Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

          C'est quoi le problème avec les drapeaux de la CGT? Ils ont pas le droit d'être là et de soutenir les scientifiques?

          Le problème, c'est les gens qui ne voient pas le problème. Je ne vois pas comment on peut faire pire dans le mélange des genres. Qu'est-ce que tu dirais si une «marche pour la science» était organisée par l'église de scientologie, une manif pour le respect de la vie privée par Microsoft, ou une marche contre le racisme par les chrétiens identitaires?

          Ton commentaire va vraiment dans mon sens : on est super-nuls dans la communication autour de la démarche scientifique, et on est tellement nuls en com qu'on ne s'en rend même pas compte. Les drapeaux de la CGT, c'est une catastrophe en matière de com, ça renvoie l'image d'une science de caste : la science serait organisée par l'État et aux mains d'un groupe de fonctionnaires réactionnaires et corporatistes. Le pire, c'est que ça n'est même pas le cas, les syndicats sont assez impopulaires dans la recherche publique, et assez déconnectés des préoccupations des agents (en fait, ils ont un rôle de conseil juridique et veillent scrupuleusement (voire avec un excès de zèle) au strict respect des procédures de recrutement, de mutation, etc).

          Cette image est une catastrophe, parce que c'est justement là-dessus qu'a joué N. Sarkozy pour justifier les baisses de crédit dans la recherche publique, et notamment pour la recherche fondammentale. Manifester sous les drapeaux des syndicats, c'est justement de valider cette analyse et de conforter auprès de l'électorat conservateur et libéral l'idée qu'on ne fait rien de bien dans la recherche publique et que les chercheurs sont plus intéressés par les problèmes de grilles d'avancement et de promotion que par les découvertes scientifiques. C'est justement cette image qu'il faut casser en suscitant l'enthousiasme, et parlant des découvertes de pointe, en mettant en avant des projets fascinants (missions spatiales, physique des particules, séquençage des génomes).

          Enfin, encore une fois, c'est facile de critiquer quand on ne fait pas grand chose. Mais bon, c'est pas non plus une raison pour ne pas essayer d'expliquer pourquoi on n'a pas envie de participer à ce suicide collectif.

          • [^] # Re: 5000 personnes à Paris

            Posté par . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 26/04/17 à 07:52.

            Qu'est-ce que tu dirais si une «marche pour la science» était organisée par l'église de scientologie

            N'est-ce pas un peu extrême comme comparaison ? Ou alors c'est moi qui me fait des idées sur la CGT ?

            on est super-nuls dans la communication autour de la démarche scientifique, et on est tellement nuls en com qu'on ne s'en rend même pas compte

            C'est fort possible, après, il faudrait déjà savoir ce qu'on veut « communiquer » sur la « science ». Parce que ce que je lis sur wikipédia FR (source qui n'est peut-être pas fiable) c'est la chose suivante :

            Le projet de marche pour les sciences est né en réaction à l'attitude de l'administration Trump, notamment le gel des financements accordés par l’Agence de protection de l’environnement (contribution à la recherche scientifique notamment) et le fait que Scott Pruitt, connu pour son climatoscepticisme, soit nommé à la tête de l'institution

            Ce qui est donc fondamentalement un acte politique (contre la politique de Trump), ou alors je n'ai pas bien compris.

            C'est pourquoi, indépendamment de la CGT il y a déjà des gens qui disent que c'est un évènement trop chargé politiquement : "Why Some Scientists Won't March for Science". Je ne dis pas que c'est une référence, je ne dis pas que c'est comparable. Mais on constate déjà qu'avant même la mise en place la question de la politique s'est posée.

            Mais je suis peut-être mal réveillé et suis passé à côté de quelque chose …

    • [^] # Re: 5000 personnes à Paris

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

      On remarquera que pour une fois personne n'a osé contesté l'évaluation du nombre des participants par les organisateurs.

      Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.