L'Association Francophone pour le développement d'Open-Xchange à Solutions Linux 2006

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
0
31
jan.
2006
Communauté
L'AFOX, Association Francophone pour le développement d'Open-Xchange, créée le 29 novembre 2005 pour rassembler la communauté des contributeurs et utilisateurs de ce logiciel de travail collaboratif, sera présente sur le stand des associations lors du salon Solutions Linux 2006.

Venez discuter avec nous sur le stand et assister à une présentation d'OX avec des clients Linux et Windows (Outlook). Des live-CDs et plaquettes de présentations du produit seront disponibles et les personnes intéressées pourront s'inscrire à l'association.

Régis Adam, Nicolas Barcet et moi-même présentons également une conférence sur OX, mardi 31 janvier 2006, lors de la table ronde Outils de gestion de contenu et de travail collaboratif. Les diapos de la présentation sont téléchargeables au format OpenOffice.org 2 sur le site de l'AFOX.

Journal De l'Open Source à l'Open Shore : du nouveau suite à mon article

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
1
août
2005
Dans mon article publié ici même, http://linuxfr.org/2005/07/11/19258.html(...) , je parlais d'une société qui prône un système de prestations informatiques à base d'enchères inversées, tout en prétendant s'inspirer du mouvement Open Source. L'un des créateurs au moins est un ancien d'Unilog et l'entreprise participe au "HEC Start-up - Challenge +".

Quelques jours après avoir écrit mon article, je tombe sur cette dépêche, http://www.01net.com/editorial/285204/service/les-encheres-inversee(...) ,
qui mentionne encore une fois les dérives des enchères inversées. Et là, je vois que l'article cite (...)

De l'Open Source à l'Open Shore...

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
11
juil.
2005
Commercial
... ou comment monter une société quand on n'a rien compris au logiciel libre et au fonctionnement des communautés du logiciel libre. Et oui ! Il suffit apparemment de bien user de moult jargon "open source compliant" pour prétendre faire comme un projet libre.

Une nouvelle société, The Coding Machine, propose de faire des projets informatiques en mode "offshore" pour le compte de ses clients, sur le modèle du logiciel libre ! Il s'agit visiblement en fait d'un pseudo système d'enchères inversées après découpage du projet en lots unitaires.